Livres
483 450
Membres
470 866

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les soeurs Deblois, tome 4 : Le demi-frère



Description ajoutée par x-Key 2011-12-13T20:32:03+01:00

Résumé

Un an de bonheur... Toute une année que Raymond Deblois a passée auprès d'Antoinette, son autre amour, dans le Connecticut. Sa femme Blanche enfin écartée et internée, il a pu emmener Anne, sa plus jeune fille, et tenter de rebâtir un foyer. Jason, ce fils d'un autre lit, grandit enfin près de son père... Mais le destin n'est pas tendre avec les Deblois et Blanche a su ramener ses filets : la maison de Montréal est à nouveau pleine de bruits, de fureurs, d'espoirs trahis, d'amours déçues. Charlotte hésite encore à choisir l'homme de sa vie. Emilie, au bord de l'explosion, rêve toujours de voir son ventre s'arrondir. Quant à Anne, elle vit très mal ce retour précipité : parviendra-t-elle à prendre son envol sans qu'on lui brise les ailes ? Ses premières amours lui révéleront bien des surprises... Et Jason, la pièce manquante de ce puzzle, n'a pas dit son dernier mot...

Afficher en entier

Classement en biblio - 72 lecteurs

Extrait

Extrait du livre Le Demi-Frère

Après un court silence, Jason tendit la main devant lui, espérant qu'Anne la prendrait. Mais elle ne bougea pas. Alors il la laissa retomber. Il fallait tout lui dire, là, maintenant, pour qu'elle comprenne à son tour. Ce n'était pas comme ça qu'il aurait voulu le faire. Mais avait-il le choix ? Il inspira profondément.

--Je t'aime Anne. Je t'aime beaucoup. Tu ne dois pas en douter. Mais jamais je ne pourrai t'aimer d'amour.

--Mais pourquoi ?

Jason ferma les yeux une fraction de seconde.

--Parce que je suis ton frère, avoua-t-il dans un souffle.

Jason avait à peine fini de parler qu'Anne s'était mise à reculer. Lentement, un pas après l'autre, ses pieds s'enfonçant dans le sable qui avait gardé une portion de chaleur sous la surface rafraîchie. Ses yeux étaient exorbités comme si elle avait contemplé une vision d'horreur.

Elle ne le croyait pas. Jason avait menti pour s'en sortir parce qu'il regrettait la lettre. C'était impossible, ils avaient le même âge ! À cette époque, Raymond vivait avec Blanche et leurs trois filles.

Tout en reculant, Anne continuait de fixer Jason. Et s'il avait dit la vérité ? Pourquoi mentir sur un tel sujet ? Il n'avait aucune raison d'inventer une telle fable. Cela aurait été ridicule.

La ressemblance entre Jason et son père lui sauta aux yeux et la rancoeur changea de cible pour atteindre Raymond de plein fouet. Par son silence, c'était son père qui avait menti.

Et depuis toujours, Blanche n'avait dit que la vérité. Anne n'avait jamais été voulue. Elle était un accident. Et les autres, tous les autres étaient les complices de ce gâchis.

En quelques mots, l'univers d'Anne était foudroyé, réduit en cendres. À qui pourrait-elle faire confiance, maintenant ? Qui pourrait l'aider ?

Elle ferma les yeux, étourdie. Quand elle les rouvrit, Jason avançait vers elle. Anne tendit les mains dans un geste de défense.

--Ne m'approche pas ! Surtout ne m'approche pas !

--Il faut parler, Anne. Laisse-moi t'expliquer. Moi aussi, quand j'ai...

--Je ne veux rien entendre.

Anne avait crié en se bouchant les oreilles. Jason n'avait rien à expliquer. La vérité, elle était là. Nue, froide, implacable. Le peu de famille qu'elle avait n'était qu'une farce. Jason était son frère mais elle ne voulait pas de frère. Elle avait deux soeurs et cela n'avait pas changé grand-chose. Elle était quand même malheureuse. C'est un ami, un amour qu'elle voulait avoir.

--Va-t-en ! cria-t-elle encore. Laisse-moi tranquille. Je n'ai besoin de personne, m'entends-tu ? De personne. Je vais m'en aller. Je n'ai plus rien à faire ici. Non, n'approche pas. Surtout n'approche pas.

Anne criait toujours. Jason cessa d'avancer. À ses côtés, le chien grognait. Il n'avait pas été habitué à entendre crier avec colère. Jason l'attrapa par le collier.

--D'accord, je ne bouge plus. Mais toi, reste ici, Anne. Je ramène le chien à la maison et je reviens. On va parler, tous les deux. Tu vas voir, on peut être heureux ensemble, toi et moi. Ça ne sera pas pareil mais ça va être bien quand même. Comme avant. Comme l'été dernier. Tu m'attends, n'est-ce pas ?

Anne ne répondit rien. Sa colère était tombée. Il ne lui restait qu'une immense lassitude. Elle voulait dormir pour tout oublier, le temps d'un sommeil. Alors, elle fit un geste de la main qui pouvait passer pour un assentiment. Un geste qui montrait la mer et le ciel avant de retomber mollement contre la cuisse. Jason esquissa un sourire soulagé.

--D'accord, je reviens. Assis-toi, ça ne sera pas long.

Puis il tourna les talons et siffla pour que Browny le suive. Le chien gronda sourdement une dernière fois en direction d'Anne puis se décida à obéir.

Anne le regarda rejoindre Jason, le coeur dans l'eau. Même Browny ne la reconnaissait plus.

Les ténèbres étaient tombées et elles avalèrent Jason et Browny très rapidement. Puis le fracas des vagues enterra le son de leur course sur le sable. Anne fit demi-tour et s'enfonça à son tour dans la nuit noire et sans lune. Elle regagna le petit chalet et reprit sa valise.

Elle regarda autour d'elle en soupirant.

L'hésitation fut de courte durée.

Approchant de la maison, elle se pencha et défonça une fenêtre du sous-sol. Tout ce qu'elle voulait, c'était un endroit à l'abri pour dormir. Demain, elle déciderait de ce qu'elle allait faire. Demain, quand le sommeil aurait déposé un peu de distance sur sa vie.

Dans la grande salle qui tenait lieu de salon et de cuisine, Anne trouva un vieux canapé. Elle s'y étendit, enroulée dans une couverture.

Ce fut au moment où elle allait s'endormir qu'elle pensa à Blanche. Blanche qui devait s'être aperçue de sa fugue. Blanche qu'elle aurait dû appeler en arrivant chez Antoinette. Blanche qui la menaçait du couvent. Blanche qui la traitait d'insignifiante. Blanche qui planait comme une ombre sur sa vie.

Blanche qui avait été la seule à ne pas lui mentir.

Anne s'endormit tout d'un coup.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Tout comme les 3 premiers tomes, j'ai bien apprécié ma lecture.

Afficher en entier
Diamant

Dernier volume d'une série de quatre. Je me demande si ce tome était nécessaire. Cela rallonge l'histoire sans rien apporté de plus.

Afficher en entier
Or

C'est le moins bon de la série je trouve. J'ai eu du mal à accrocher au début les personnages semblaient ternes et désespérés. Puis au fil du livre on se reprend au jeu. On retrouve les personnages qu'on connaissait, on suit leur évolution pour la dernière fois. car oui ce livre met un terme à cette saga et l'on doit se contenter de cette vie là pour nos héros pour qui l'on avait développés une certaine affection. On doit leur dire au revoir non sans une certaine nostalgie.

Afficher en entier

Date de sortie

Les soeurs Deblois, tome 4 : Le demi-frère

  • France : 2010-11-18 - Poche (Français)

Activité récente

MAMIS26 l'ajoute dans sa biblio or
2017-05-25T17:41:29+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 72
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 8
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode