Livres
436 216
Membres
361 284

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Sorcières de Kinvar, Tome 1 : La Sorcière aux poupées



Description ajoutée par MLJun 2015-02-26T00:09:22+01:00

Résumé

A neuf ans, Emily croit encore fermement aux contes de fées et s'imagine souvent dans des rôles de princesse aux pouvoirs incroyables. Alors, quand la réalité rattrape la fiction et que la fillette s'avère capable de parler avec quatre poupées de bois aux caractères si différents, elle découvre un monde bien plus surprenant que celui dont elle rêvait. Mais si les héros existent, il en est de même pour son flot de mauvaises sorcières, vampires ou loup-garous en tout genre. Et en grandissant, l'adolescente ne tarde pas à s'apercevoir qu'ils ne lui veulent pas que du bien, particulièrement quand elle cherche à explorer son passé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 16 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MLJun 2015-02-26T00:11:32+01:00

"Elle posa de nouveau son regard hétérochrome vers la fenêtre, plus sûre d'elle. Sa grand-mère tourna la tête à ce moment-là et la fixa longuement, comme si elle avait deviné qu'elle était le sujet d'une conversation. Les marionnettes avaient cessé de bouger, souhaitant visiblement passer pour de simples poupées. Emily sentit le froid traverser la vitre et la glacer. Des frissons parcoururent sa peau. Sa gorge se noua l'espace de quelques secondes avant de se délacer quand Eda se retourna et quitta le jardin. La fillette se rendit compte qu'elle serrait fortement les accoudoirs de son fauteuil, à s'en faire blanchir les jointures des doigts. L'air redevint plus chaud et elle relâcha le métal tenu si fermement.

Emily se demanda qui était vraiment sa grand-mère. Elle n'était certaine que d'une chose : elle la terrifiait."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Psylook 2017-12-30T12:26:22+01:00
Diamant

La plume de l’auteure est particulièrement agréable : dès les premières pages, j’ai accroché.

C’est un premier tome introductif mais pas que : bien sûr, on suit Emily, une enfant de neuf ans qui vit avec ses parents jusqu’au jour où ils périssent dans un accident de voiture dont la fillette est la seule rescapée ; miracle qu’elle doit à l’une des quatre marionnettes que son père lui a acheté aux puces. A savoir qu’Emily parle à ces marionnettes, un secret qu’elle gardera un temps. L’héroïne se retrouve donc chez une grand-mère qu’elle ne connaît pas et n’a jamais rencontrée. Elle est la matriarche de la congrégation des sorcières de Kinvar et vit avec sa fille, Lydia, et sa petite-fille, Charlotte qui devient rapidement amie avec Emily.

Le contexte aurait été idéal pour introduire progressivement les informations grâce à Emily mais il n’en est rien. L’auteure a opté pour commencer ses chapitres en distillant un rapide topo sur ce que le lecteur a besoin de savoir principalement sur les sorcières, ce qui est bien joué, ainsi, une partie des réponses d’ordre pratiques nous est révélée et on peut se concentrer totalement sur la vie de notre jeune orpheline qui grandit, change et se forge son caractère. Cela nous permet de nous attacher à elle aussi bien qu’à Charlotte que j’ai également beaucoup aimé.

Le récit d’Emily nous est conté de manière fluide ce qui ne devait pas être évident parce que l’histoire est loin d’être simple ; pourtant, on se laisse porter par les mots mais également par l’intrigue qui est vraiment bien ficelée et extrêmement prenante.

Comme je le disais plus haut, ce n’est pas qu’un tome introductif, l’auteure pose donc les bases de son histoire mais fait également avancer le scénario, une narration qui a son lot de surprise et de suspens.

L’ayant commencé en période de fêtes, il m’a été difficile de le lire rapidement et c’était frustrant de devoir organiser mon emploi du temps pour me libérer dix minutes de-ci de-là alors que j’aurais aimé passer plusieurs heures de suite dessus, comme ce fut le cas hier soir.

Ça a été un coup de cœur pour ce premier tome des Sorcières de Kinvar et j’ai hâte de lire le second que je vais commander cet après-midi ^_^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edaura 2017-07-10T19:24:13+02:00
Argent

Un livre simple mais prometteur qui nous envoûte et nous transporte dans un monde aussi magique que dangereux.

Emily, 9 ans, est loin de se douter qu'elle appartient à un peuple mystérieux capable de communiquer avec des marionnettes. Elle croit dur comme fer aux contes de fées mais sa vie bascule le jour où ses parents périssent dans un accident. Il ne lui reste que les quatre poupées qu'elle a acheté au marché, avec lesquelles elle se lie d'amitié, étant capable de communiquer ensembles.

La jeune fille se retrouve propulsé dans la famille de sa tant Lydia qui se révèle être une famille de sorcières. Malheureusement, si sa cousine Charlotte est destinée à de grandes choses, Emily est vite dénigrée par sa famille et est mise de côté. Elle se lie d'amitié avec un vampire sur le net et amplifie sa relation avec ses marionnettes.

Entre course-poursuite par un loup-garou, journal intime caché dans un arbre, mystérieuse fleur rouge et conspiration au sein-même de la famille. La vie d'Emily n'est pas de tout repos.

Magie, mystère, romance, action... la recette marche. Même si le livre est assez lent dans sa deuxième moitié, il tient un bon rythme. On se retrouve catapulté dans la vie d'Emily, dans son quotidien inhabituel et dans ses soucis plus qu'omniprésents.

Emily n'est pas forcément très attachante mais ses poupées sont adorables. Elles ont chacune leur personnalité et leur force. Je suis restée sur Ana qui, avec sa douceur et son côté maternel, m'a vraiment touchée. Moonlight aussi a son côté charmeur sans être envahissant.

La plume de l'auteure est très agréable et le dénouement de ce premier tome est très intéressant. On a des révélations et des réponses sans pour autant tout savoir et ça laisse assez d'imagination au lecteur pour la suite.

Conclusion: un beau livre et un bon livre à découvrir ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2017-05-07T14:48:10+02:00
Argent

Je remercie Sylvie des éditions Anyways pour m'avoir fait découvrir ce premier volume "Les sorcières de Kinvar".

J'aime beaucoup la couverture claire, lumineuse, avec juste ce qu'il faut pour imaginer ce qui pourrait se tramer. Les symboles magiques, la marionnette, j'aime beaucoup cet ensemble qui attire l’œil.

L'histoire débute sur tout autre chose. Une guerre qui se passe plusieurs millénaires auparavant. Une guerre entre différents peuples : les hommes, les sorciers, les selkies et autres créatures qui peuplent le même monde. Une explication de ce qui se passe bien avant que nous connaissions le monde dans lequel nous vivons. Les apparences étaient bien différentes, les lois aussi. Lorsque nous atterrissons auprès d'une jeune fille, Emily, 9 ans, nous débutons sur une histoire banale. Une petite fille, des parents qui la protègent et puis quelque chose qui titille. Ils la protègent un peu trop, sont trop méfiants. De quoi ont-ils bien peur ? Le drame arrive et la fillette va découvrir un monde qu'elle ne connaissait que dans les livres. Des poupées qui parlent, la sorcellerie qui existe, des loups-garous en vie, des vampires bien présents. Et elle dans tout cela ? Qui est-elle vraiment ?

Emily grandit très rapidement pour que nous la retrouvions à ses quinze ans. Nous avons toutes les étapes très succinctes pour arriver jusque là. Cet âge a une signification particulière pour la congrégation. Enfin presque cet âge, il manque quelques mois. Mais pour Emily c'est l'âge parfait pour avoir des amis, sortir et raconter tout ce qui se passe dans sa vie d'adolescente à ses poupées que son père lui a offert, bien des années avant.

L'histoire avance doucement, un peu trop à mon gout. Le début a été très vite et ensuite, c'est plus calme. L'aventure que va vivre Emily n'est pas anodine. Elle doit traverser des épreuves, découvrir qui elle est véritablement. J'ai des doutes sur sa vraie nature, mais j'attends la suite pour en être totalement sûre, car des éléments donnés me font tiquer. Je n'en dirais pas plus pour ne pas trop en dire justement. J'ai apprécié les explications, la vision de l'auteur qui décrit parfaitement bien les situations et les lieux. D'ailleurs, chaque chapitre débute avec une explication, un récit qui raconte, un peu comme une encyclopédie sans que cela soit lourd. Une forme d'exemple qui nous ouvre sur ce qui va se produire, une ouverture d'esprit, ou encore un récit sur les sorcières.

Le récit tourne autour d'Emily essentiellement, mais aussi sur les autres personnages qui l'entourent. Sa grand-mère, sa cousine, sa tante... Que des femmes ! Des mangeuses d'hommes ? -rires- Mais pas que, en fait, les poupées (garçons et filles) sont également importantes. Elles sont liées à Emily. Un lien fort, puissant qui nous fait nous poser des questions. Nous avons des réponses, pas sur tout, sinon il n'y aurait qu'un seul tome, mais sur certains points. Cette jeune fille a un grand courage, des forces et des faiblesses. Sa particularité (ses yeux par exemple) que nous apprenons à cause de ses yeux nous donnent un aperçu de la façon dont une personne différente peut-être perçu. Mais également l'inverse, elle est différente et les autres savent le lui montrer.

Tout cela donne envie de découvrir la suite, je l'imagine plus mouvementée. La fin est assez particulière, je n'ai pas vu ce final arriver dans la maison. Concernant le dernier personnage, je le voyais venir, trop gentil, trop mielleux, trop... je suis méfiante par nature, j'ai bien fait ! Parler des autres personnages plus profondément me pose problème, car cela signifierait donner des détails qui sont importants à découvrir à la lecture. Sachez juste que certains même secondaires ont leur importance. chaque détail, chaque comportement amène forcément quelque chose qui va définir le chemin que Emily va suivre, de gré ou de force.

En conclusion, j'ai passé un agréable moment de lecture. Un déroulé sur la vie d'une fillette qui va vivre des drames et apprendre à s'en sortir avec de vrais amis. Un début d'adolescence qui n'est pas facile, mais un personnage principal qui a envie d'avancer dans sa vie. J'aurais aimé plus d'actions, mais je pense que cela viendra avec la suite.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-sorcieres-de-kinvar-tome-1-la-sorciere-aux-poupees-marie-laure-jun-a130091048

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonasbrothers 2017-04-17T22:10:31+02:00
Lu aussi

On découvre la jeune Emily, âgée de neuf ans au début du roman. Elle est blonde aux yeux vairons et semble avoir une vie surnaturelle dès les premiers chapitres : elle vit au milieu de sorcières et parle avec des marionnettes en bois.

On suit alors la jeune fille tandis qu'elle grandit et découvre le monde magique qui l'entoure ainsi que les pouvoirs de ses congénères. Nous savons qu'elle a une destinée bien particulière, mais nous ne savons pas encore laquelle, et elle non plus. On est alors dans une recherche identitaire, Emily cherche à comprendre la place qu'elle doit occuper dans le monde des sorcières, mais aussi à s'intégrer dans la vie qu'elle côtoie chaque jour.

L'histoire nous mène à ses côtés, afin de découvrir sa destinée proche, mais aussi plus lointaine. Des péripéties et des découvertes qui nous donnent envie d'en savoir plus cette jeune fille.

Emily est un personnage attachant que l'on se plaît à suivre. Elle se comporte comme n'importe quel adolescent de son âge lorsqu'elle entre dans cette période de la vie, elle se pose des questions, se cherche afin de constituer sa personnalité. Seule sa capacité magique la différencie vraiment du monde humain. On s'attache alors au personnage qui fait face à des choix, pas toujours de la meilleure manière qui soit, mais qui lui permet de se construire. Les autres personnages sont aussi attachants, comme la cousine d'Emily, bavarde mais loyale, les marionnettes avec chacune sa propre personnalité, ... Une palette riche de personnages plus ou moins mystérieux qui permettent d'accompagner l'histoire de l'héroïne, et dont les marionnettes, personnages inhabituels mais agréables, marquent de leur présence le récit.

Les créatures peuplant le monde sont très différentes, on retrouve les classiques vampires et loup-garous, ainsi que de nouvelles espèces comme les marionnettistes, mais l'autrice a su s'approprier ces différentes créatures afin de les réinterpréter à sa manière, avec de nouvelles caractéristiques, permettant de donner un peu de renouveau à ces mythes et légendes que nous connaissons tous. Nous découvrons plus particulièrement les sorcières, ce qui semble logique au vu du titre, mais la présence présagée d'autres créatures par l'autrice dans ce premier tome pour le suivant n'est pas pour déplaire : nous voulons aussi en savoir plus sur les autres créatures.

L'autrice a d'ailleurs opté pour une construction particulière des chapitres : en plus de la présence d'un récit des aventures du personnage principal, chaque chapitre commence avec un extrait de ce que l'on devine être un grimoire à propos des sorcières, qui nous expliquent les codes de la vie de ces dernières, leurs rites, les différentes sorcières qu'il existe en fonction de la capacité magique, ... Cela permet avec brio de nous renseigner sur le monde magique de ces créatures, de comprendre leur fonctionnement par le biais de cette narration qui donne ainsi un certain rythme au roman.

Le tout nous permet de suivre alors l'histoire mystérieuse et avec ses parts d'ombre du personnage d'Emily, dont on veut en savoir plus, dont on veut découvrir chaque aspect de ce monde magique que l'on ne connait pas encore. On reste assez proche du monde humain que nous connaissons et on veut donc entrer encore plus dans le monde entraperçu grâce à ce premier tome, et ce encore plus dès lors que l'on a lu les dernières lignes du roman qui ne laissent pas de marbre et qui nous laissent deviner la présence plus importante d'autres créatures magiques par la suite.

En conclusion, l'histoire est bien menée et l'autrice a su réinterprété les différentes créatures que nous connaissons tous. Vampires, sorcières, loup-garous, ..., chacun a sa propre histoire que Marie-Laure Junier a su créer pour son histoire. On suit avec plaisir les aventures de la jeune Emily en laquelle nous devinons un potentiel important, au milieu d'un monde où la magie est quotidienne. Les dernières pages du roman nous laisse présager une suite encore plus entraînante et passionnante que ce premier tome, avec la présence d'autres créatures, mais aussi la mise à mal de certaines relations et du futur du jeune personnage, que l'on a hâte de suivre à nouveau dans un monde que nous découvrons seulement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kwetche 2017-01-11T09:23:07+01:00
Argent

Un premier tome qui nous fait prendre connaissance de l'héroïne et plante le décor de magie dans lequel elle va évoluer.

L'âge de celle-ci est un gros plus, cela rompt avec les autres histoires dans lesquelles on a souvent affaire à des personnages plus âgés.

Le petit regret est le manque de magie dans ce tome. Si elle est mentionnée continuellement, nous ne voyons pas en quoi elle consiste, comment elle se manifeste, que veux dire être une sorcière puissante, ...

A suivre donc mais une série qui démarre bien !

Afficher en entier

Date de sortie

Les Sorcières de Kinvar, Tome 1 : La Sorcière aux poupées

  • France : 2016-12-09 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 16
Commentaires 5
Extraits 3
Evaluations 6
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode