Livres
443 756
Membres
379 742

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Les sortilèges de protection que le golem a mis sur toi incluaient une protection contre le feu, qu’il soit d’origine naturelle ou magique. Mais à mon avis, ce sortilège n’était pas nécessaire. S’il avait eu la moindre idée de qui tu es vraiment, de ce dont tu es vraiment faite – et que toi-même tu ignores – il aurait compris qu’il était inutile de te protéger des flammes. En bref, les particules de feu t’ont reconnue comme l’une des leurs. Et à ce que je vois, elles t’ont encore mieux soignée que n’aurait pu le faire Ellen. À la façon dont tu étais prostrée par terre, je pensais que tu ne marcherais jamais plus.

— Je n’arrive pas à croire qu’elle fasse ça. »

Je disais cela en pensant à voix haute, mais Jackson me répondit quand même.

« Oh, tu peux le croire ! Mais ne t’en fais pas, le résultat final ne sera pas tout à fait celui qu’elle espère, et c’est toi qui riras la dernière. Euh… en fait, tu ne pourras pas rire du tout, parce que je vais devoir te tuer avant. Mais tu as été une bonne fille, et je me sens d’humeur généreuse. Si on considère bien les choses, les mensonges sont plutôt simples. C’est la vérité qui est compliquée. C’est comme un oignon, il y a toujours une couche en dessous si tu continues de peler. »

Il rit dans sa barbe et continua de tracer des signes sur mon corps. Il s’arrêta soudain.

« Eh bien, qu’est-ce qu’on a là ? demanda-t-il après un moment. On dirait que je vais en avoir deux pour le prix d’un, ce coup-ci. »

Afficher en entier

Si on considère bien les choses, les mensonges sont plutôt simples. C'est la vérité qui est compliquée. C'est comme un oignon, il y a toujours une couche en dessous si tu continues de peler...

Afficher en entier

Pour parler franchement, nous avions toujours été tenus à distance respectable - on nous pressentait utiles mais dangereux, un peu comme une centrale nucléaire. Les gens aimaient profiter des retombées de notre présence, mais ne voulaient pas penser à nous trop souvent, ni trop en détail.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode