Livres
472 891
Membres
446 127

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- C'est quoi, être éduqué ? Dire bonjour, merci, faire des courbettes ? J'ai beaucoup réfléchi en Amérique du Sud, tu sais. J'en ai marre de faire semblant. D'être conforme. Tu sais ce que j'aurai voulu ? Des parents qui essaient d'apprendre à me connaître, plutôt que de vouloir me modeler pour devenir ce qu'ils veulent que je sois. Qu'on m'apprenne à comprendre qui je suis, ce que je sais faire, ce que j'aime. Raté. Je me rattrape comme je peux, du coup. Mais j'ai une bonne nouvelle : je ne suis plus un pantin. Fini. M'en fous de tes virements, tu peux m'en faire autant que tu veux, je te les rendrai. Grand-mère t'en a filé pendant toute ta vie du fric, non ? Est-ce que ça fait que tu vas lui rendre visite souvent, maintenant qu'elle est enfermée dans son mouroir ? Non. Tu te forces à y aller une fois par mois par politesse, tu paies sa maison de retraite par pseudo-sens du devoir. C'est ça l'amour familial ? Je ne crois pas. Grand-mère est toute seule. C'est ce qui arrive aux gens qui passent leur temps à manipuler les autres. Et tu sais quoi ? Je n'ai pas envie de finir comme ça. Pas envie d'être comme vous. Et au fond, j'espère que je ne le suis pas. Pour moi-même et les autres, aussi, parce que c'est un putain de poison de faire croire qu'on est quelqu'un d'autre que ce qu'on est. Sur ce...

Afficher en entier

Renoncer est simple, vouloir, en revanche, est difficile.

Il est peut-être temps d'essayer le difficile.

Afficher en entier

La morale est très simple : plutôt que d'admettre que l'on désire quelque chose, quand on a peur de ne pas pouvoir l'obtenir, on le dénigre.

Afficher en entier

Grandir, c'est douter toujours un peu plus, déconstruire ses convictions.

Afficher en entier

Mais la vie et les expériences nous sculptent et nous façonnent. Nous sommes des millefeuilles, des couches s'empilent et s'ajoutent dans nos personnalités. Arthur et moi savons ce qu'il y a tout au fond comme à la surface. Parce que nous avons grandi, loin l'un de l'autre comme côte à côte.

Et nous continuerons de grandir.

Afficher en entier

Et debout, bien campée sur mes jambes, j'admire cet horizon. Car le monde est vaste, très vaste. Je l'avais presque oublié.

Afficher en entier

La route depuis cette Ophélie jusqu'à celle d'aujourd'hui me semble à la fois longue et rapide, douloureuse et joyeuse, tortueuse et évidente.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode