Livres
470 020
Membres
438 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les talons hauts rapprochent les filles du ciel



Description ajoutée par x-Key 2014-06-04T19:50:59+02:00

Résumé

Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées dans leur appartement. Leur seul point commun : elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.

John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, les jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d'une enquête de plus en plus dangereuse, avec l'aide de ses conquêtes d'un soir et de ses amis toxicomanes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 72 lecteurs

Extrait

— Tu avoueras quand même que c’est une sacrée coïncidence, ça. Il couche avec cinq filles, elles sont toutes les cinq butées par un tueur en série. Ça ne suffit pas à l’inculper, ça ?

— Ça suffit à lui demander de coopérer. Pas grand-chose de plus. Sans compter qu’il a des alibis pour certaines des dates. On est en train de les vérifier.

— Merde … alors ce n’est pas lui ?

Un petit rire sans joie à l’autre bout du fil.

— Peut-être, peut-être pas. Un alibi, ça se trafique. On verra bien. En attendant, c’est vrai que c’est un personnage étrange. Beaucoup de morgue et de charisme. Il n’a pas montré la moindre surprise en apprenant la mort de ces filles. À peine s’il a levé un sourcil.

— Il n’a rien dit ?

— Regrettable, voilà tout ce qu’il a prononcé comme mot. Et je peux t’assurer qu’il n’avait pas vraiment l’air effondré.

— Eh ben voilà, tu tiens ton coupable.

— Fitz. On ne condamne pas quelqu’un parce qu’il manque d’empathie, sinon tu serais derrière des barreaux depuis longtemps.

Aïe, touché.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

L’univers glauque du monde de la nuit est plutôt bien dépeint sans tomber dans l’exagération.

La patte de l’auteur est bien reconnaissable et toujours aussi agréable.

Je trouve que l’intrigue, bien qu’elle commence tôt, reste assez plate au début et manque un peu de rythme. Et bien que la solution soit bien tournée, je la trouve un peu abrupte et contrairement à certains commentaires que j’ai pu voir, la fin n’a pas été une surprise pour moi, mes soupçons ont justes été confirmés.

Fitz est un personnage assez misogyne, agaçant et cynique mais cela colle avec le ton de l’histoire et l’intrigue. Je suis curieuse de l’évolution de son personnage dans les tomes suivants.

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment eu un coup de cœur pour ce livre.

Même si il a été un peu long à lire peut être par un manque d'action à certains moments mais un final doit savoir se faire attendre !

J'adore le personnage de Fitz, je le trouve très intéressant et il y a une vraie personnalité au contraire d'autres héros qui sont justes héroïques. Ici, Fitz a de grandes qualités mais aussi beaucoup de défauts ce qui le rend plus réel.

Au niveau de l'intrigue, j'ai adoré le suspens tout au long et les autres personnages sont supers et j'ai une préférence pour Moussah. L'enquête policière est vraiment bien menée jusqu'au bout.

Une très très bonne impression ^^

Afficher en entier
Bronze

J'ai mis beaucoup de temps avant de lire ce livre parce que même si j'adore la plume d'Olivier Gay, au vu du résumé, je craignais de ne pas apprécier Fitz. Et ce fut le cas. Du moins, au début. C'est un branleur, fêtard, buveur, dealer, bref, le type de personnage auquel je n'accroche pas du tout. Et Deb et Moussah étaient dans la même veine. Par la suite, on les voit moins (donc tant mieux ^^) et Fitz met le nez plus profondément dans l'enquête, il se bouge et ça devient un personnage qui m'a moins irrité. J'ai presque fini par le trouver attachant (presque hein) parce que la patte d'Olivier Gay, cet humour mordant et sarcastique est toujours présent et même en partant avec un a priori négatif, à force, on ne peut que se dérider.

Côté enquête, j'ai trouvé ça un peu mou ; au final, il ne se passe pas grand chose, mais à part deux ou trois indices pas très flagrants, le suspense est bien gardé jusqu'au bout.

Donc un tome qui m'a plus plu que ce à quoi je m'attendais. Pas un coup de coeur, loin de là, mais le talent d'Olivier a quand même encore fait encore mouche.

Afficher en entier
Argent

Un antihéros bourré de cynisme, alcoolique, qui couche à droite à gauche, dealer de profession en somme un beau loser qui a au moins l'intelligence de ne pas toucher à sa marchandise. Son ex (policière) l'implique dans son enquête et on se demande encore comment il a pu la résoudre avec des méthode si peu orthodoxe et en se mettant dans la m**** finalement, heureusement qu'il a des amis sur qui compter pour sauver sa peau.

Afficher en entier
Or

Bon polar dans ce milieu glauque des nuits parisiennes. Avec une fin surprenante et pleine de suspense ! Et puis, on y trouve tout de même beaucoup d'humour au coeur même de l'horreur et de la destruction. Je peux enfin respirer normalement en refermant ce livre efficace !

Afficher en entier
Argent

Dans ce livre on rencontre Fitz (après une citation de colonel reyel, mais l’auteur a précisé sa honte alors comme on dit faute avouée, à moitié pardonnée) qui n'est pas vraiment le genre de héros auquel on s’attend (sauf si on a un peu lu le résumé) : clubber, dealer, dragueur, emmerdeur, branleur et surement tout pleins d’autres mots pas toujours positif en er/eur. Pourtant, par moment, je n’ai pas pu m’empêcher de le trouver attachant (bon ok, parfois il est exaspérant aussi). J’ai bien aimé ce personnage et sa conversation. Je trouve d'ailleurs que c’est toujours le point fort de l’auteur : ces personnages, même si j’aurais aimé qu’on détaille un peu plus les secondaires. Enfin, après je pense pas que ça aurait vraiment servi au récit et puis il y a d’autre tomes pour remédier à cela.

J’ai eu quand même un peu de mal à rentrer dans le livre. C’était sympa, mais à chaque fois que ça commençait à parler meurtre, je me mettais à stresser. Je sais pas si c’est parce que je ne suis pas habituée au policier, que je suis une trouillarde ou à cause du travail de l’auteur (si ça se trouve, c’est qu’il a juste bien fait son boulot). Parce que l’état des corps, même si l’auteur n’en fait pas trop (dieu merci), et bah c’est quand même franchement… sordide. Toujours est-il que je passais un bon moment mais sans plus. J’ai continué ma lecture… Et finalement je ne pouvais plus en décrocher.

Il y a de l’humour dans la plume dans la plume de l'auteur et une sorte de "simplicité" qui font que les pages se tournent à une vitesse folle.

La fin est glauque, vraiment sympa, même si j’avais un peu deviné l’identité du tueur (merci les partis de cluedo), ce fut un plaisir de voir mes soupçons se confirmer et de le voir se dévoiler, même si au final le pourquoi de l’histoire est peut être un peu simple (mais efficace).

Donc voilà, ce livre m’a fait sourire, rire, flipper et j’espère lire la suite bientôt.

Afficher en entier
Or

Un très bon roman policier.

Fitz, "gentil dealer" devient un enquêteur improbable et fort peu doué, mais qui dénouera quand même les fils d'une enquête grace à ses talents et notamment sont charmes.

Le livre vaut pour son humour, pour sa plongée dans l'ambiance des nuits parisiennes.

Les amateurs de roman noir, de suspens et d'intrigue à rebondissement seront un peu déçus, par contre. Le parti pris de l'auteur est de nous faire passer un agréable moment en compagnie de ses personnages attachants, l'intrigue policière n'étant qu'un prétexte.

Afficher en entier
Or

Très original et surtout très bien écrit ! Je l'ai lu par hasard, sur la tablette d'une amie et je ne regrette pas ! On se plonge très facilement dans l'histoire, qui est vraiment passionnante ! La plume d'Olivier Gay est addictives et pleine de style !

Afficher en entier
Lu aussi

Original, amusant et décalé, une plongée dans les nuits parisiennes puis dans un univers proche des films d'horreur de série Z. Fitz est aussi attachant qu'il est insupportable, faux rebelle et vrai branleur, métrosexuel sûr de son pouvoir et en même temps d'une naïveté confondante. Cette affaire qui lui échoit, bien malgré lui, lui remet les pieds dans une réalité qu'il n'a cessé de fuir.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2014/05/fitz-au-chat-et-la-souris.html

Afficher en entier
Diamant

J'ai dévoré ce roman. Très très bonne histoire et pourtant, c'était mal parti. Un type, trafiquant de drogue et coureur de jupon comme héros, je me suis dit "Aïe, je ne vais jamais réussir à m'identifier à ce gars". Et puis, finalement je me suis attachée à lui grâce au talent d'Olivier Gay. Sa plume est addictive et je me languis de lire la suite pour savoir ce qu'il va encore arriver à notre adorable Fitz. La fin est tout simplement inattendue, bref j'ai adoré.

Afficher en entier

Date de sortie

Les talons hauts rapprochent les filles du ciel

  • France : 2013-10-16 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 72
Commentaires 15
Extraits 4
Evaluations 22
Note globale 7.55 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode