Livres
540 372
Membres
570 847

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Travailleurs de la mer



Description ajoutée par Chelito-19 2011-05-27T20:06:41+02:00

Résumé

Mess Lethierry est propriétaire de la Durande, un steamer coulé par la machination criminelle de son capitaine, le Sieur Clubin. Fou de rage à l'idée que le moteur révolutionnaire de son steamer soit définitivement perdu, Lethierry promet sa nièce, Déruchette, à celui qui récupèrera la machine de l'épave coincée entre des rochers au large de Guernesey. Gilliatt, aussi robuste que rêveur, mais surtout épris de Déruchette, accepte le défi.

Afficher en entier

Classement en biblio - 175 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par EveBirmingam 2015-05-22T03:43:19+02:00

Je n'ai rien fait que de sentir que je vous aimais. Quelquefois mes yeux se sont levés sur vous. J'ai eu tort, mais comment faire? c'est en vous regardant que tout est venu. On ne peut s'empêcher. Il y a des volontés mystérieuses qui sont au-dessus de nous. Le premier des temples, c'est le coeur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Meuhriel 2021-01-04T17:07:48+01:00
Argent

Une loooooooongue lecture…

Ça n’a pas été une lecture facile, loin de là, je n’ai d’ailleurs réellement lu qu’une infime partie de l’ouvrage… Mais alors, comment suis-je supposée donner mon avis dessus me direz-vous ? Pour sûr, ne vous attendez pas à une grande critique et analyse de l’œuvre de ce cher Victor Hugo. Je ne l’ai déjà pas fait durant ma première (et unique) année de Lettres Modernes alors c’est vous dire…

… mais une histoire qui aura attisé ma curiosité jusqu’au bout !

Par ce bref écrit je souhaite seulement souligner que malgré de nombreuses descriptions (que je n’ai probablement pas appréciées à leur juste valeur), l’histoire et l’intrigue sont rondement menés afin de mener le lecteur jusqu’au bout (par vol d’oiseau dans mon cas ou en nageant profondément dans les abysses du récit de notre écrivain).

Malgré une lecture très peu linéaire du texte, j’ai pu saisir et capter l’histoire de fond (marin haha) et frissonner avec un dernier chapitre qui m’a carrément retournée. Voilà pourquoi j’en suis venue à écrire quelques lignes sur cet ouvrage auquel j’ai bien passé 300 pages…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florilege 2020-10-04T12:03:09+02:00
Or

Un livre au rythme ondulatoire, correspondant au style de Hugo : des scènes épiques ou splendides entrecoupées de passages descriptifs ou de considérations métaphysiques brisant la cadence de l'intrigue et décrochant quelque peu le lecteur. Je pense définitivement que son style n'est pas mon préféré. Néanmoins, cette lecture a été agréable et entraînante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pompon 2020-06-24T00:15:11+02:00
Bronze

J'ai dû lire ce pavé pour mes cours de littérature et j'ai sincèrement cru que je n'en viendrais pas à bout. Pourtant, je trouvais l'idée brillante: le combat immémorial de l'homme contre la nature, ce troisième "anankè" métaphysique qui conclut l'oeuvre romanesque de Hugo était porteur d'un riche propos philosophique. En plus, l'exigence de la structure narrative et les délicieuses envolées lyriques du plus grand poète (hélas !) n'étaient pas sans me déplaire.

Mais voilà, j'ai toujours ce gros problème avec Victor Hugo: c'est brillant et ça foisonne de partout. Les latinismes (pléthoriques !) finissent pas devenir agaçants et les vastes descriptions, même magnifiques, éprouvantes. Et pourtant, quelle délectation ! Et quelle lourdeur à la fois.

Ce serait malavisé de ma part de juger un roman sur ces critères et de ne pas rendre hommage au génie de son écrivain. Dans "Les Travailleurs de la mer", Hugo repense le genre romanesque et use de toutes ces ressources possibles pour peindre le tableau d'une époque qui "pleure ses dieux". Le génie de l'écrivain donne lieu à des scènes d'une folle prouesse, notamment celle du combat entre Gilliatt et la pieuvre, nouveau sphinx marin, dont le nom est tombé dans le langage courant grâce au roman !

Une lecture certes laborieuse mais cependant très riche, d'un point de vue littéraire et philosophique. J'ai beaucoup aimé la découvrir et l'étudier en cours, sans lesquels je serais probablement passée à côté de son existence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BleuennMoana 2020-05-21T14:48:13+02:00
Argent

L'écriture est fluide mais il y a beaucoup de longueurs, de descriptions, de chapitres intermédiaires. Néanmoins, la fin à partir de la tentative de sauvetage de la Durande rachète le tout avec une scène finale absolument sublime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cazolie 2018-06-14T09:02:07+02:00
Or

Il ne faut certes pas aborder l'oeuvre d'Hugo par ce roman. Espèce de condensé de tout ce qui fait son style, ce roman ne plaira sans doute qu'aux habitués de Victor. Si vous en faites partie, n'hésitez plus !

Beaucoup de très beaux passages, pleins de l'hideux et du magnifique chers à Hugo, une peinture de la mer impressionnante - on se croirait aux Douvres, encerclés nous aussi par les flots -, des sentiments humains exacerbés à l'extrême mais superbes... Autant de descriptions que d'histoire, mais quelles descriptions !

Et Gilliat ! Il a brisé mon petit coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlineVega 2018-06-01T17:59:26+02:00
Diamant

Une œuvre majeure, d'une incroyable beauté linguistique, stylistique, philosophique ! Plus je lis Hugo, plus je comprends ce qui a fait de ce génie une légende !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belle-Helene 2018-02-20T21:54:38+01:00
Diamant

A l'issue de sa lecture, une vive émotion m'a submergée. Ce n'était pas de la tristesse, pas du bonheur non plus. C'est la stupéfaction de voir que l'âme humaine est beaucoup plus louable qu'on ne peut le penser. Même si ce ne sont que des personnages de fiction, le fait que l'auteur ait pu imaginer un tel scénario apporte quelque chose de très cher à la lecture de ce texte, et aussi quelque chose de réconfortant. S'il existe pareille âme, alors il y de quoi croire en l'humain et ses intentions. Une très belle leçon, qui ne laisse pas indifférent, et un roman qui tire les larmes des yeux rien qu'à l'évocation de son titre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ReadByMoonlight 2017-07-17T10:46:39+02:00
Lu aussi

Une œuvre qui clôt le triptyque ouvert par Nôtre-Dame de Paris et Les Misérables. La beauté de l'écriture se révèle dans des scènes captivantes comme le combat de la pieuvre ou la scène finale qui est vraiment sublime à mon goût. Je trouve cela dommage qu'elle ne soit pas aussi connu que les deux autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par feufeu 2017-02-28T17:22:29+01:00
Argent

Une oeuvre différentes des autres dans l'oeuvre de Victor Hugo.

Toujours des longueurs. Ce livre raconte une histoire très prenante

Lecture conseillée à des lecteurs patients,les longueurs gachent un peu le plaisir de la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2017-01-25T12:39:15+01:00
Diamant

Cet ouvrage est un vrai chef d'œuvre sur les thèmes maritimes et aventures ! J'adore la plume de Victor Hugo, qui est très sentimentales et des connotations sensorielles.

J'ai beaucoup apprécié l'originalité de l'histoire qui est différente des autres livres hugoliens, et surtout les personnages ! Plus particulièrement Joë Ebenezer Caudray, Gilliatt & Mess Lethierry. Les personnages ont des caractères très variés et il y a peu de personnages féminins (Déruchette, Grace & Douce) sinon le reste ce ne sont que des hommes. J'aime le but de chaque personnage car ils sont assez complexe mais intéressant. Gilliatt est un homme vraiment incroyable à mes yeux. Il ne se laisse pas faire, d'ailleurs il a une pette ressemblance d'Eponine car il est secrètement amoureux de Déruchette, celle-ci est amoureuse d'Ebenezer. Une petite histoire d'amour assez compliqué. Comme Gilliatt est quelqu'un qui aime (peut-être) la simplicité. Il laisse volontiers Déruchette marier avec le révérend. Quant à Mess Lethierry, au début je ne l'apprécie pas trop, mais à la fin il devient intéressant. L'action entre Gilliatt et la pieuvre m'a palpité car je trouve cela super et insolite, mais cela a duré assez vite... On voit bien que l'histoire est centré sur les travailleurs de la mer. Un livre à lire !

Afficher en entier

Date de sortie

Les Travailleurs de la mer

  • France : 2012-04-11 - Poche (Français)

Activité récente

Pau5435 l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-10T22:29:12+01:00

Titres alternatifs

  • Toilers of the Sea - Anglais
  • Os Trabalhadores do Mar - Portugais
  • I lavoratori del mare - Italien
  • Die Arbeiter des Meeres - Allemand
  • Труженики моря - Russe
  • Havets arbetare - Suédois
  • Οι Εργάτες της Θάλασσας - Grec

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 175
Commentaires 24
extraits 16
Evaluations 43
Note globale 8.1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode