Livres
392 472
Comms
1 376 433
Membres
284 245

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Will a posé la main sur l'épaule du jeune demi-dieu.

- Nico, a-t-il dit, il faudra qu'on reparle de ta façon de t'adresser aux gens.

- Je ne fais qu'énoncer l'évidence. Si c'est bien Apollon et s'il meurt, on est tous mal.

- Je te prie d'excuser mon copain, a dit Will en se tournant vers moi.

Nico a levé les yeux au ciel.

- Tu pourrais éviter...

- Tu préférerais que je dise "mon partenaire" ? a demandé Will. Mon "ami particulier" ?

- Ennui particulier, dans ton cas, a grommelé Nico.

- Ah, je te revaudrai ça.

Afficher en entier

J'ai tourné le visage vers le ciel.

- S'il te plaît, Père ! J'ai compris le message. Ceci est au-delà de mes forces ! Je t'en prie !

Zeus ne m'a pas répondu. Il devait être trop occupé à enregistrer mon humiliation pour la poster sur Snapchat.

Afficher en entier

- Je sais pas... Et ceux qui étaient partis en mission à bord du vaisseau ?

Will et Nico ont échangé un regard qui aurait pu signifier « Ça faisait longtemps ! » J'imagine qu'on leur posait beaucoup de questions sur les sep demi-dieux légendaires qui avaient combattu aux côtés des dieux contre les géants de Gaïa. Cela me faisait de la peine de ne pas avoir eu l'occasion de revoir ces héros. Après les grandes batailles, j'aimais toujours faire une photo de groupe - et me réserver l'exclusivité des droits pour composer des poèmes épiques célébrant leurs exploits.

- Alors, a commencé Nico. Vous avez vu Percy. Annabeth et lui font leur terminale à New York. Hazel et Frank ont rejoint la Douzième Légion, au Camp Jupiter.

[...]

- Jason et Piper passent l'année scolaire à Los Angeles, chez le père de Piper. Ils ont emmené M'sieur Hedge, Mellie et le petit Chuck avec eux.

- Humm. (Je ne connaissais pas les trois derniers noms, j'en ai conclus qu'il devait s'agir de gens sans importance.) Et le septième héros, Léo Valdez ?

Nico a dressé les sourcils.

- Vous vous souvenez de son nom ?

- Bien sûr ! Il a inventé le Vadezophon. Ah, quel magnifique instrument ! J'ai à peine eu le temps d'en maîtriser les principales gammes quand Zeus m'a foudroyé au Parthénon.

Le regard de Nico s'est durci.

- Eh bien, Léo n'est pas là, a-t-il dit avec dépit. Il est mort. Et puis il est revenu à la vie. Et si je le revois, je le tue.

Afficher en entier

Nico a sourit en coin.

- J'ai un mot de mon médecin.

Et Will a levé la main.

- Son médecin, c'est moi.

(...)

- Will, Kayla, Austin, ai-je dit. Venez avec moi.

- Et Nico, a dit Nico. J'ai un mot du docteur.

Afficher en entier

Will a haussé les épaules.

- Paolo a de la chance de cicatriser si vite, étant fils d'Hébé, déesse de la jeunesse, tout ça.

- Tu mates, a lancé Nico.

- Pas du tout. Je ne fais qu'évaluer la performance des bras de Paolo après l'intervention chirurgicale.

- Pff.

Afficher en entier

- T'es sûr que ça ne craint rien ? a hurlé Kayla.

- Rien de rien ! (J'espérais avoir raison.) C'est aussi sûr que le char du soleil !

- Mais le char du soleil n'a pas failli détruire le monde, une fois ?

- Deux fois, en fait. Trois fois si tu comptes le jour où j'ai laissé Thalia Grace le piloter, mais...

Afficher en entier

J'avais oublié le pouvoir du vol d'ombre : cette capacité qu'ont les enfants des Enfers de disparaître dans une ombre et refaire surface dans une autre, parfois à des centaines de milliers de kilomètres. Hadès adorait me surprendre comme ça, en criant « Coucou ! » juste au moment où je décrochais une flèche de mort. Ça l'amusait de me faire rater ma cible et de décimer par accident une ville innocente.

Afficher en entier

- Nico, ai-je fini par lui demander, tu ne devrais pas être à la table d'Hadès ?

Nico a haussé les épaules.

- Techniquement, si. Mais dès que je suis seul à ma table, il se passe des choses bizarres. Des crevasses s'ouvrent dans le sol. Des zombies en sortent et se mettent à rôder. C''est un trouble d'humeur. Je ne peux pas le contrôler. C'est ce que j'ai dit à Chiron.

- Et c'est vrai ?

Nico a souri en coin.

- J'ai un mot de mon médecin.

Et Will a levé la main.

- Son médecin, c'est moi.

- Chiron a estimé que ça ne valait pas le coup de se disputer, a ajouté Nico. Du moment que je suis à une table avec d'autres gens, comme... Bref, comme eux, par exemple... les zombies se tiennent à distance. C'est mieux pour tout le monde.

Will a hoché la tête.

- C'est un phénomène très étrange, a-t-il dit. Car Nico ne se servirait jamais de ses pouvoirs pour obtenir ce qu'il veut.

- Jamais, a renchéri Nico.

Afficher en entier

C'était réconfortant de savoir qu'en cas d'extrême urgence je pouvais frapper l'ennemi avec mon ukulélé pendant que Meg planterait des géraniums.

Afficher en entier

'Nico,'I said at last,'shouldn't you be sitting at the Hades table?'

He shrugged. 'Technically, yes. But if I sit alone at my table strange things happen. Cracks open in the floor. Zombies crawl out and start roaming around. It's a mood disorder. I can't control it. That's what I told Chiron.'

'And is it true?' I asked.

Nico smiled thinly. 'I have a note from my doctor.'

Will raised his hand. 'I'm his doctor.'

(Traduction personnelle)

"Nico, dis-je enfin, ne devrait tu pas être assis à la table d'Hadès?"

Il haussa les épaules "Techniquement, oui. Mais si je m'assois seul à ma table des choses étranges se produisent. Des fissures s'ouvrent au sol. Des zombies rampent et commencent à errer. C'est un problème. Je ne peux pas le contrôler. C'est ce que j'ai dis à Chiron."

"Et c'est vrai?" Demandais-je

Nico souris finement. "J'ai une note de mon docteur."

Will leva la main. "Je suis son docteur"

Afficher en entier