Livres
477 906
Membres
459 028

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Ah ! ah ! fit-il, qu’est-ce que cela ?

– C’est avec Monsieur que je me bats, dit Athos en montrant de la main d’Artagnan, et en le saluant du même geste.

– C’est avec lui que je me bats aussi, dit Porthos.

– Mais à une heure seulement, répondit d’Artagnan.

– Et moi aussi, c’est avec monsieur que je me bats, dit Aramis en arrivant à son tour sur le terrain.

– Mais à deux heures seulement, fit d’Artagnan avec le même calme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Anadine 2011-09-13T23:00:08+02:00

M. de Tréville gronda beaucoup tout haut contre ses mousquetaires et les félicita tout bas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Je suis venu à Paris avec quatre écus dans ma poche, et je me serais battu avec quiconque m’aurait dit que je n’étais pas en état d’acheter le Louvre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Et maintenant que vous êtes rassemblés, messieurs, dit d’Artagnan, permettez-moi de vous faire mes excuses.

Vous ne me comprenez pas, messieurs, dit d’Artagnan en relevant sa tête, sur laquelle jouait en ce moment un rayon de soleil qui en dorait les lignes fines et hardies : je vous demande excuse dans le cas où je ne pourrais vous payer ma dette à tous trois, car M. Athos a le droit de me tuer le premier, ce qui ôte beaucoup de sa valeur à votre créance, Monsieur Porthos, et ce qui rend la vôtre à peu près nulle, Monsieur Aramis. Et maintenant, Messieurs, je vous le répète, excusez-moi, mais de cela seulement, et en garde !

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

– Votre nom ? demanda le commissaire.

– Athos, répondit le mousquetaire.

– Mais ce n’est pas un nom d’homme, ça, c’est un nom de montagne ! s’écria le pauvre interrogateur qui commençait à perdre la tête.

– C’est mon nom, dit tranquillement Athos.

– Mais vous avez dit que vous vous nommiez d’Artagnan.

– Moi ?

– Oui, vous.

– C’est-à-dire que c’est à moi qu’on a dit : « Vous êtes M. d’Artagnan ? » J’ai répondu : « Vous croyez ? » Mes gardes se sont écriés qu’ils en étaient sûrs. Je n’ai pas voulu les contrarier. D’ailleurs je pouvais me tromper.

– Monsieur, vous insultez à la majesté de la justice.

– Aucunement, fit tranquillement Athos.

– Vous êtes M. d’Artagnan.

– Vous voyez bien que vous me le dites encore.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Tous pour un, un pour tous, c’est notre devise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Je ne tiens pas assez à la vie pour craindre la mort.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Twax 2018-06-15T21:08:24+02:00

"...Athos lui conseilla de commander un bon repas à La Pomme de Pain, Porthos de prendre un laquais, et Aramis de se faire une maitresse convenable.

Le repas fut exécuté le jour même, et le laquais y servit à table. Le repas avait été commandé par Athos, et le laquais par Porthos. C'était un Picard que le glorieux mousquetaire avait embauché le jour même...."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Anadine 2011-09-13T23:00:08+02:00

D’Artagnan, selon les lois du duel de cette époque, pouvait secourir quelqu’un ; pendant qu’il cherchait du regard celui de ses compagnons qui avait besoin de son aide, il surprit un coup d’œil d’Athos. Ce coup d’œil était d’une éloquence sublime. Athos serait mort plutôt que d’appeler au secours ; mais il pouvait regarder, et du regard demander un appui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2010-12-18T10:03:18+01:00

Et maintenant, dit Athos en reprenant son manteau et en replaçant son feutre sur sa tête, maintenant que je t’ai arraché les dents, vipère, mords si tu peux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode