Livres
451 622
Membres
397 179

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Libertad 2013-12-04T23:00:39+01:00

Quand une femme marche, quand elle parle, quand elle rit, quand elle tourne la tête, quand elle fait un geste de la main, alors, oui, elle est individualisée, alors, oui, elle a une personnalité. Mais, au moment où elle sacrifie à la religion du bain de soleil, elle n'en a plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Libertad 2013-12-04T23:00:18+01:00

- Lorsque j'étais jeune - et cela, mademoiselle, ne date pas d'hier - il y avait un jeu qui s'appelait : "qui aimeriez-vous être?" Les jeunes filles avaient des albums où on écrivait la réponse. Ils étaient reliés de cuir bleu et les tranches en étaient dorées. La réponse? Croyez-moi, ce n'était pas facile d'en trouver une.

- Oh, ça ne m'étonne pas. Ce serait d'ailleurs plutôt risqué. Qui aurait envie de se retrouver dans la peau de Mussolini ou de la princesse Elisabeth? Quant à ses amis, on les connaît trop. Je me souviens d'avoir rencontré un jour un couple charmant. Ils étaient si courtois, si attentionnés l'un envers l'autre et paraissaient s'entendre si bien après des années de mariage que j'ai envié cette femme. J'aurais volontiers pris sa place. Et puis j'ai appris que, dans l'intimité, ils ne s'adressaient plus la parole depuis onze ans.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Thitilde 2019-03-25T16:05:51+01:00

" - Voudriez-vous, en toute franchise, me dire ce que vous pensez de feu Mme Marshall?"

Très surpris, l'Américain, avant de répondre, jeta alentour quelques regards prudents. Il dit ensuite, dans un murmure à peine audible :

- J'ai entendu raconter sur elle beaucoup de choses. Des ragots, colportés principalement par des femmes. Mais, si vous voulez mon avis, mon opinion sincère, c'est que cette femme là était surtout une sotte... "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lust 2017-11-14T14:31:08+01:00

Vous avez tué le mystère, vous avez tué le romanesque. Aujourd'hui, tout est "standard", même l'amour... Et tous ces corps exposés me font songer à la Morgue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheFangirl 2017-05-01T17:00:15+02:00

- Une mer calme, dit Poirot d'un ton définitif, est une chose qui n'existe pas. La mer, ça bouge toujours. Toujours!

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2016-10-07T21:55:52+02:00

 Vous croyez que je ne sais rien ? poursuivit-elle. Que je ne vois rien ? Les gens passent leur temps à dire : « Pauvre petite madame Redfern – ce pauvre petit bout de femme. » Je ne suis ni pauvre ni petite. Je suis grande. S’ils disent « petite », c’est parce que je leur fais pitié. Et je n’en veux pas, de leur pitié.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milka2B 2016-10-07T21:52:32+02:00

Tout est toujours possible, non ? C’est là un des grands enseignements de la vie.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode