Livres
487 261
Membres
478 127

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Valentines, Tome 1 : Happy Girl Lucky



Description ajoutée par PatateB4 2020-01-09T12:10:16+01:00

Résumé

La célébrité, c’est de famille !

La famille Valentine a tout : gloire, succès, argent et beauté. Mais ce que Hope, la petite dernière, désire le plus au monde, c’est l’Amour avec un grand A. Et peu importe jusqu’où elle devra aller pour le trouver. Sauf que la vraie vie n’est pas un film hollywoodien. À moins, bien sûr, que vous ne soyez une Valentine…

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Parce que la vie n'est pas une histoire d'amour.

Ni un thriller ou une comédie; ni une tragédie, un film d'horreur ou un policier. Ca n'est pas un film de guerre, pas un film d'action, pas un film historique.

La vie, c'est tous les genres à la fois: des moments qui font peur, d'autres qui font rire, émeuvent, attristent, révoltent, blessent, motivent, ceux qu'ont voudrait faire durer pour toujours.

Et chaque instant du film mérite qu'on le regarde.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Merci Booknode et PKJ pour l'envoi.

Alors, comment dire... Ce livre fut une déception. Clairement.

On va suivre la jeune Hope Valentine, bientôt seize ans, issue d'une célèbre famille du monde du cinéma. Son rêve est de devenir actrice dans des films ou séries romantiques, mais surtout, de connaître le véritable amour, le seul, le vrai, avec un grand A. C'est donc ses péripéties amoureuses que nous allons suivre.

L'histoire en elle-même, bien qu'elle ne casse pas trois pattes à un canard, n'est pas pour autant particulièrement désagréable. Oui, elle comporte des clichés, mais pour une romance, on a vu pire, et cela peut aisément se suivre. Les clichés peuvent être gênants, parce qu'ils sont en nombre, mais l'écriture fonctionne, l'histoire a fond assez sympathique, et parle de sujets liés à l'adolescence, bien que parfois un peu survolés à mon sens, de manière plutôt correcte.

Mon gros problème vient plutôt des personnages. Ce sont pour un certain nombre, à mon sens, des clichés ambulants. Les clichés ont parfois du bons, mais là, cela donnait des personnages d'un superficiel. Les adultes sont plutôt épargnés par cela, j'ai même plutôt bien apprécié le père de Hope.

En revanche, je n'ai pas du tout, vraiment pas, apprécié ses frères et soeurs. Ils passent pour des jeunes qui se préoccupent essentiellement de leur apparence (ce n'est pas forcément un problème), dans le mauvais sens, et souvent sans réfléchir. Je n'ai pas du tout accroché à eux.

Le pire pour moi, je crois, a été la protagoniste, Hope. Elle est optimiste et joyeuse, et c'est un bon point. En revanche, je la trouve idiote pour son âge sur certains points, et est complètement naïve, et ça m'a gavée. Elle avait la personnalité d'une enfant, et c'en était exaspérant. Je pense que c'est voulu, d'avoir justement une adolescente naïve qui découvre ce qu'est l'amour, qu'il y a des hauts et des bas, voire des désillusions, et que tout n'est pas rose, mais aussi que ses parents l'ont peut-être un peu trop surprotégé en tant que petite dernière de la famille. Et l'autrice a vraiment bien réussi à créer ce genre de personnage, vraiment, mais cela ne l'a clairement pas fait avec moi.

Concernant la fin, je ne l'ai pas détestée, elle était plutôt sympathique et correspond à l'esprit du bouquin. Elle montre l'évolution du personnage et elle fait passer quelques idées pas désagréables, néanmoins, elle n'a pas su faire remonter mon appréciation du roman.

Pour conclure, un livre qui a de bons points, mais qui se sont très rapidement effacés derrière la personnalité de certains des personnages et du protagoniste. Ces derniers m'ont exaspérée et ont rendu ma lecture désagréable, ce qui fut plutôt dommage. Néanmoins, si vous n'avez pas de réticence pour un personnage un peu naïf, qui découvre les périples de l'amour, cela pourrait très probablement vous plaire.

Afficher en entier
Lu aussi

En premier lieu, je remercie les éditions PKJ et Booknode pour cet envoi grâce à "lire avec Booknode".

C'était une lecture que je ne saurais pas réellement définir car je pense que je ne suis pas la cible principale de ce livre (ayant la vingtaine, je me sens plutôt éloignée de Hope).

L'écriture est très agréable et très fluide, on se sent tout de suite plongée dans l'histoire et les personnages. J'ai cependant été souvent agacée par le personnage de Hope, ce qui m'a empêchée d'aimer cette jeune fille et donc d'aimer l'histoire (qui a pourtant des grandes qualités comme la gentillesse, sa positivité et même dans une certaine mesure sa naïveté est touchante). C'est un livre qui se lit très vite et qui correspondrait plus à des jeunes filles de 12 à 14 ans (je pense que ce livre sera beaucoup plus appréciée par cette cible là, car il reste frais, jeune et agréable).

Je ne pense pas lire la suite mais pourquoi pas une autre série de l'auteur qui correspondrait peut-être plus à mes exigences.

Afficher en entier
Bronze

C'est très simple: grande fan de la série Geek Girl autant pour les côtés déjantés mais instructifs que la mignonnerie ambiante, je n'ai pas hésité longtemps lorsque j'ai vu que l'auteure allait sortir une nouvelle saga chez PKJ. Et autant par le résumé que par la couverture girly, le tome 1 des Valentines promettait de belles choses, encore une histoire rafraîchissante notamment.

J'ai donc débuté vous l'imaginez ma lecture dans un bon état d'esprit, voire carrément dans un a priori positif... c'est pleine d'enthousiasme que je me suis lancée dans l'histoire d'Hope... Et on peut dire que dès le départ, on sait à quoi s'attendre! Déjantée, ça oui l'histoire l'est... mais peut-être pas dans un sens qui lui est très favorable à mon sens... J'avoue ne pas avoir accroché des masses à son scénario, peut-être parce que j'avais trop d'attentes: romance convaincante, drôlitude de chaque instant... Et malheureusement, seule la déception était au rendez-vous! Et surtout sur ces deux points...

Pourtant, il y avait des points intéressants: Holly Smale n'avait en rien perdu de fluidité dans sa plume et les pages défilaient vraiment sans effort. Sans parler d'addictivité, notre lecture n'était en rien prise de tête, nous emportant dans le monde de Hope tout de même sans mal! Mais après, c'est aussi sûrement cette "légèreté" de ton (sauf dans les derniers chapitres qui sont mes préférés et qui ont gommé mon sentiment d'avoir perdu mon temps...) qui m'a quelque peu détachée de l'histoire... surtout au regard de ses personnages...

Non mais Hope (très joli nom!) a poussé la personnification de son prénom à l'extrême: son optimisme à toute épreuve a pu bien des fois la desservir et donne raison à ses sœurs qui la traitent comme une écervelée. Même ses expressions déformées finissent par nous excéder plutôt que nous faire rire... L'auteure a tellement poussé le trait que l'identification à son héroïne est très difficile: je n'ai pas réussi en tout cas à m'y attacher. Tout au plus à la prendre en pitié face à l'autre gros point noir niveau personnage... Au risque de spoiler, je préfère vous laisser découvrir qui va contrarier gravement toute la féministe en vous: une vraie ordure! Seul un personnage rachète tous les autres à mes yeux, et ce n'est pas une Valentine (même s'ils méritent peut-être d'être vus sous un autre prisme que celui d'Hope??): Roz est la valeur ajoutée de ce tome! Dommage qu'elle n'apparaisse que tardivement...

En bref, je connais depuis longtemps le potentiel créatif et drôlatique d'Holly Smale, ce qui m'avait poussée vers cette nouvelle lecture... qui a été malheureusement une petite déception! Malgré une plume toujours aussi fluide et immergente, je regrette qu'elle ait débuté cette série par la moins brillante (même si elle la voulait solaire!) des Valentines: sous couvert de découverte de la vie d'une fille de star, on touche à un monde superficiel qui déteint sur son héroïne. C'est handicapant lorsqu'on n'arrive pas à s'attacher au personnage principal... Et il y a peu d'autres protagonistes pour rattraper cela! Comme la romance ne m'a pas convaincue, vais-je poursuivre d'autres tomes, peut-être eux plus matures? Bonne question...

Afficher en entier
Bronze

Avant tout chose je tient a remercier Booknode qui m'a permis de lire ce livre avec "lire avec Booknode" ainsi que "PKJ" !

C'est clairement un livre pour l'adolescence et que j'aurai adorée lire a l'époque. Je pensais que l'histoire était une romance mais finalement pas vraiment. L'histoire tourne autour de Hope et de son évolution.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Hope,même si je l'avoue elle peut parfois devenir légèrement agaçante on a envie de la secouer pour qu'elle se rende compte de ce qui se passe réellement mais elle reste profondément gentille mais surtout naïve et souvent dans ses pensées.Elle imagine beaucoup.

Je trouve intéressant que le livre aborde "Jamie et sa personnalité" Cela peut aider des jeunes a reconnaître les signes et éviter une relation comme celle que Hope a eu avec lui. Il n'y a pas grand chose a raconter sur ce livre. C'est une histoire plutôt simple et sans réel prise de tête. Les pages se tournent plutôt vite sans qu'on ne s'en aperçoive vraiment. Je le conseille plutôt pour un public jeune.

Afficher en entier
Lu aussi

Pour être tout à fait honnête, je ne saurais pas exprimer clairement ce que j'ai pensé de ce roman. Du haut des mes 24 ans, je pense être déjà trop vieille pour que ce dernier puisse me plaire réellement. Il s'adresse davantage à un public adolescent.

Hope est une jeune fille qui est toujours positive voire trop positive et qui vit dans son monde, dans son imagination. Elle occulte ce qui la dérange pour ne pas dérivé de l'image qu'elle se fait de sa vie et de celle de ses proches.

Dans les premiers chapitres, Hope m'est apparu comme quelqu'un de très crédule et d'immature. Par moment, j'avais l'impression qu'elle était bien plus jeune que son âge.

Tout le roman tourne autour de Hope et de l'opposition entre ce qu'elle imagine, ce qu'elle prévoit et ce qu'il se passe vraiment. C' est un style d'écriture que j'ai trouvé assez déroutant parce que dans la même page on transit entre ce qu'il se passe dans la tête de Hope et en dehors.

J'ai également eu l'impression durant tout le roman d'avoir un train d'avance sur l'héroïne.

Malgré celà, je dois reconnaitre que l'auteur a réussi à me faire aller jusqu'au bout du roman parce que je voulais savoir ce qu'il allait advenir de la famille Valentines. Je voulais voir l'évolution de Hope et de sa relation avec sa famille et avec la réalité qui peut parfois être décevante.

Ce roman aborde les questions du premier amour, des relations familiales compliquées et de la quête d'identité, le tout compliqué par la médiatisation et la célébrité.

Je dirais donc pour finir, que ce roman n'est pas une mauvaise lecture mais simplement qu'il correspond à une autre catégorie d'âge et qu'il faut sans doute avoir encore un pied dans l'enfance/adolescence pour lui reconnaitre bien des qualités.

Afficher en entier
Bronze

Il m’arrive parfois de lire des « romances » adolescentes et je ne me suis jamais sentie vieille en les lisant. Avec ce 1er tome de « les Valentines », si. Pour moi cette histoire est vraiment ciblée pour un lectorat adolescent. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas aimé pour autant : c’est frais, plein de pep’s et sans véritable drame. C’est un livre agréable pour un moment détente sans prise de tête, bien que derrière son côté léger, il aborde tout de même quelques sujets sérieux Spoiler(cliquez pour révéler)comme le besoin désespéré d’attention d’une jeune fille qui se sent trop seule…

Hope a 15 ans et comme toutes les filles de son âge elle rêve du prince charmant et de rencontrer le grand Amour. Sauf que Hope n’est pas une adolescente normale. Née dans une riche famille où tous les membres travaillent dans le show-biz, elle a été biberonnée au star system toute son enfance et elle rêve sa vie comme un film hollywoodien. Avec ralentis, couchés de soleil et musique romantique en fond sonore...Elle s'invente sa vie parfaite et vit dans un monde à part.

Hope est un personnage unique : fleur bleue, toujours de bonne humeur, c’est un rayon de soleil qui porte son prénom comme un étendard. C’est une incurable romantique qui voit toujours le bon côté des choses. (Très) Naïve, (trop) rêveuse et sensible, un brin immature, elle est extrêmement attachante et très touchante. On a envie de la protéger de la méchanceté et de la garder dans un cocon tout doux.

Il faut cependant préciser que si la quête du grand amour est bien présente à chaque page (après devenir une grande actrice, c’est sa 2ème raison d’être) et qu’il y a bien une amourette, je ne rangerais pas ce livre dans la catégorie des romances pures, telle qu'on se l'imagine. C’est avant tout une histoire d’amour et de famille. L’histoire d’une fille qui grandit et qui (s')apprend.

Au final, ce livre sera parfait et cartonnera probablement auprès des 11-17 ans, voire un peu au-delà si vous avez gardé votre âme d’ado. Les personnes plus âges risquent elles de se sentir un peu larguées. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’ai mis ce livre qu’en bronze, parce que si j’ai beaucoup aimé Hope, je ne me suis pas sentie en connexion avec elle, le décalage de l’âge étant trop important pour moi. Mais si j’avais eu 20 ans de moins, nul doute que ce livre serait allé directement dans ma bibliothèque d’or.

Lu dans le cadre de l'opération "lire avant tout le monde". Merci à Booknode et à PKJ pour la découverte de ce livre.

Afficher en entier
Argent

Alors déjà, c'est vraiment génial d'avoir pu lire ce livre grâce à l'opération "Lire avant tout le monde". Aussi, merci Booknode et PKJ!

Ce livre est frais, change agréablement de mes lectures actuelles (plus adulte), la plume est fluide et se lit très facilement. Alors oui, c'est bien du jeunesse aussi, avec le personnage principal, Hope qui a quinze ans (bientôt seize!), mais pas très mature. Son caractère, son comportement est assez infantile. Parfois, j'ai plus l'impression d'avoir affaire à une gosse de dix ans, si pas encore moins. Mais on comprend assez vite aussi, que vu le contexte et sa famille, malgré les apparences, ce n'est pas rose non plus la vie pour elle. Étant la benjamine de la famille Valentine, en tant que lecteur, l'impression que ça nous donne, c'est qu'elle vit dans cocon et ne voit la vie - pas juste en rose - mais qu'elle l'idéalise trop. En résumé, elle efface tous les points noirs qu'elle rencontre et ne garde que le positif et s'en invente des scénarios totalement surréaliste, car trop parfaits.

Et ce n'est que vers la toute fin qu'elle redescend enfin du piédestal et reprend un pied vraiment dur terre. Voilà en gros comment le récit m'a paru.

Maintenant, pour parler du scénario, il faut avouer que ça ne casse pas la baraque. Mais il a quand même réussi à nous faire sourire et passer un bon moment. Car c'est vrai, malgré le côté fort nunuche du personnage principal, son humour ou son habitude à déformer complètement des phrases, citations etc, nous fait bien rigoler!

Donc pour terminer, je peux dire que c'est un bon roman, avec lequel on passe un assez chouette moment décontracté. Alors qu'avec Geek Girl que j'ai lu il y a un moment auquel je n'ai pas accroché, ici, le pari est réussi. On est tout de suite intrigué dès les premières lignes et on se demande où ça va nous mener. À présent, alors que je viens de tourner la dernière page, on garde un sourire aux lèvres. Et ça fait plaisir. Si il y a une suite, je la lirai sans doute. Donc, merci Holly Smale pour ce livre rafraîchissant !

Afficher en entier
Bronze

Ce roman m'a paru très jeunesse, et effectivement il cible un public adolescent.

Les chapitres sont courts, fluide et tout s'enchaine très vite. Hope parait très immature et peut avoir un coté agaçant par moment. Elle ne distingue pas toujours la réalité et les films, et se trouve parfois bien haut dans les nuages.

On y aborde des thèmes importants en lien avec l'adolescence. Le premier amour avec les joies et les déconvenues qui vont parfois avec, la difficulté de trouver sa place dans une fratrie quand on est la petite dernière, Spoiler(cliquez pour révéler)la séparation de ses parents ajouté à tout ça les méandres de la célébrité.

J'ai beaucoup aimé également que l'on aborde les prémices Spoiler(cliquez pour révéler)de la manipulation et le côté pervers narcissique de Jamie, Je trouve ce thème important, et il est bien de sensibiliser les adolescentes sur des sujets importants à travers les romans.

Je remercie Booknode et les éditions pocket jeunesse pour l'envoi de ce roman.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Valentines, Tome 1 : Happy Girl Lucky" est sorti 2020-02-06T11:44:35+01:00
background Layer 1 06 Février

Date de sortie

Les Valentines, Tome 1 : Happy Girl Lucky

  • France : 2020-02-06 (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 9
Extraits 1
Evaluations 9
Note globale 6.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode