Livres
470 170
Membres
438 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Un meurtre, se dit-elle en sentant une secousse dans le volant, c’est une femme tuée chez elle par son mari jaloux juste après lui avoir annoncé qu’elle voulait divorcer.

D’habitude, en tout cas.

Mais décidément, les temps avaient changé, et ce qu’elle avait appris à l’école de police était désormais non seulement caduc, mais aussi erroné. Les méthodes avaient été réformées et le travail de police était à bien des égards beaucoup plus difficile que vingt ans auparavant.

Jeanette se rappelait ses débuts, les patrouilles au contact des gens ordinaires. On les aidait, on avait confiance dans la police. Aujourd’hui, tout ce qui poussait à porter plainte pour un cambriolage, c’était l’assurance – pas un quelconque espoir de voir le délit élucidé.

Qu’avait-elle espéré, en abandonnant ses études de sociologie pour entrer dans la police ? Changer les choses ? Aider les gens ? C’était en tout cas ce qu’elle avait fièrement déclaré à son père le jour où elle avait réussi l’examen d’entrée. Et oui. Elle voulait faire la différence entre mal tourner et mal agir.

Afficher en entier

Peut-être la sexualité n'avait-elle pas nécessairement besoin d'être liée au genre ? Ses idées étaient confuses. Peut-être que très banalement, c'étaient les personnes qui comptaient. Homme ou femme, cela n'avait pas d'importance.

Ce devait être aussi simple que ça. Et en même temps si compliqué.

Afficher en entier

Elle comprend qu'elle doit rompre avec Lasse. Puis plus rien. Ne plus y penser, ne plus ressasser, rien. (...) Pas de reproches, pas de cris, elle n'essayera même pas d'obtenir d'explications. Il y a des choses qu'il faut juste amputer de sa vie pour survivre. Elle l'a déjà fait.

Afficher en entier

Dans les yeux d'Elsa, Victoria croit voir qu'elle aussi a appris que faire de son mieux ne suffit jamais.

Afficher en entier

Elle sait qu'elle a parfois une légère tendance à la naïveté politique, mais elle comprend bien que les vrais criminels ne sont pas les bourreaux ou soldats. Ce sont ceux qui se trouvent à l'autre extrémité de la chaîne de production. Les directeurs de banques, les rois du diamant mafieux et ces femmes qui n'ont jamais assez de brillants mais ne se demandent jamais un instant d'où ils viennent.

Afficher en entier

Autrefois, il y avait ici un petit bois où rôdaient, disait-on des types louches et des poivrots. Mais les étrangers lui voulaient du bien. Seuls ses proches pouvaient vraiment lui faire du mal.

La forêt était un endroit rassurant.

Afficher en entier

Elle sent qu’elle a perdu le contrôle sur lui, il ne suffit plus qu’elle soit là devant lui, il faut davantage, mais elle ne sait pas quoi. Ne plus le contrôler, c’est comme ne plus se contrôler elle-même.

Afficher en entier

L’expérience lui avait appris à ne pas rejeter même le plus invraisemblable. Souvent, quand éclatait la vérité, on constatait que la réalité brute dépassait la fiction

Afficher en entier

Elle savait que beaucoup la trouvaient masculine. Les femmes n’étaient pas chefs dans la police. Elles ne commandaient pas, ni au travail, ni sur un terrain de foot. Elles n’étaient pas comme elle, au choix, directives, rentre-dedans et autoritaires

Afficher en entier

Stockholm est infidèle comme une catin. Depuis le XIe siècle, elle baigne dans des eaux saumâtres et aguiche le passant avec ses îles et ses îlots, son air innocent. Elle est aussi belle que trompeuse et son histoire est jalonnée de bains de sang, d’incendies et d’excommunications. Et de rêves brisés.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode