Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lesangdeslivres : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Arakure, tome 1 : Princesse Yakuza Arakure, tome 1 : Princesse Yakuza
Kiyo Fujiwara   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/09/arakure-princesse-yakuza-tome-1-de-kiyo.html

La couverture est jolie, mais aurait pu être plus approfondie au niveau des dessins. Les couleurs quant à elles, sont très jolies et se marient parfaitement.

Quand nous commençons ce manga, nous nous demandons dans quoi nous nous engageons. Nous voyions cette jolie jeune fille se retrouver dans un groupe purement masculin et surtout des gros caïds.
Nous sommes très touchés quand nous voyons que Sachie soit orpheline. C’est très triste pour elle et nous avons mal au cœur de la voir dans ce clan. Ce qui nous rassure, c’est qu’elle est bien traitée et vénérée comme une reine.
Nous rencontrons un joli et gentil jeune homme qui va venir chambouler la vie de notre très chère Sachie. Nous sommes heureux de voir ses réactions vis-à-vis d’elle et de voir qu’il n’est pas indifférent à ses charmes et que c’est réciproque.
Nous sommes ravis également de voir comment l’auteur développe l’histoire de Sachie et de revenir en arrière dans sa vie passée. Nous la revoyons enfant, avec sa maman et de là, nous comprenons que nos deux personnages principaux ne sont pas aussi inconnus l’un à l’autre.
Arrivés à la fin, nous n’avons qu’une envie, c’est de connaître la suite. Nous avons tellement hâte de savoir ce qu’il va se passer entre Sachie et Rakuto que nous ne souhaitons qu’une chose, c’est d’enchaîner tout de suite avec les prochains tomes.
Parlons un peu des dessins. Ils sont merveilleusement bien créés et donnent encore plus de punch à l’histoire.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Quel beau manga ! Pour les fans de shôjo, vous ne serez pas déçus ! C’est une très belle histoire, avec de bons personnages et chacun a son petit caractère bien dissociable des autres. Ce premier tome m’a enchanté et m’a donné envie de poursuivre cette très belle saga qui est très prometteuse.
Complainte des Landes Perdues, tome 2 : Blackmore Complainte des Landes Perdues, tome 2 : Blackmore
Jean Dufaux    Grzegorz Rosinski   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/11/complainte-des-landes-perdues-time-2.html

Quel plaisir de retrouver les Landes perdues !
Nous sommes heureux de revoir Sioban, sa mère et Ouki cette petite bête qui nous fait bien rire depuis le début de cette saga.
Les forces du mal sont cependant inquiètes, car une force bienveillante revient et pas sous n’importe quelle forme.
Nous nous demandons qui est réellement le Mage Bedlam, ce personnage audieux et qui sait très bien incarner la méchanceté.
Ouki est intriguant aussi, il paraît être une être fort sans que nous ne sachions réellement d’où il tient cette force.
A un moment, nous nous inquiétons pour Sioban. L’angoisse est à son comble, mais nous sommes vite rassurés. Et de là, nous retrouvons le personnage mystérieux se nommant Seamus. Il semble connaître beaucoup de choses, surtout sur la vie de Sioban.
La vie revient et l’angoisse grandit dans les murs du château. Beaucoup d’actions arrivent d’un coup, la roue tourne et toute la vie des personnes habitant le château est chamboulée.
Nous voyons des combats arriver de toute part.
Par la suite, nous apprenons qui est Sioban et son passé au travers de nombreux retours en arrière et d’histoires racontées.
Nous sommes tristes de voir la perte d’un personnage que nous apprécions vraiment beaucoup.
À la fin, nous sommes surpris de voir qui est réellement le mage Bedlam et nous comprenons pourquoi nous ne l’aimions pas.
La fin est vraiment bien amenée et nous avons hâte de voir ce que va devenir Sioban, notre personnage favori.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Cette saga, plus je la lis, plus je suis fan !
Les actions ne manquent pas et les rebondissements sont bien présents.
La fin est merveilleusement bien amenée et j’ai hâte de voir ce que va devenir Sioban.
les larmes de Satan les larmes de Satan
Gilles Milo-Vaceri   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/11/les-larmes-de-satan-de-gilles-milo.html

La couverture est très représentative de cette histoire et peut faire peur.

Quand nous commençons ce livre, nous avons déjà peur en voyant le nombre de pages qu’il comporte (800 pages). Nous nous disons que pour un roman de cette taille, il a vraiment intérêt à être bien. Et naturellement, il est extra !
Nous commençons donc ce livre auprès de notre personnage principal Antoine. Nous le rencontrons dès sa naissance et nous allons le suivre tout au long de sa vie. Tout de suite, nous nous attachons à lui et nous voyons que la vie ne l’a pas aidé dès son plus jeune âge. Nous nous prenons d’affection pour lui. Nous le voyons grandir et nous sentons tout l’amour d’une mère qu’il peut avoir grâce à un personnage proche de lui.
Rapidement, nous avons mal au cœur. Les évènements s’enchaînent et pour Antoine, ce n’est que le commencement d’une longue descente en enfer.
Nous sommes pris au centre d’une grande incompréhension. Nous nous posons beaucoup de questions. Pourquoi il n’a pas de chance ? Pourquoi lui ? Tout simplement. Mais, nous sommes incapables d’avoir des réponses et nous ne les aurons pas avant la fin, en tout cas pour une partie.
Rapidement, nous sommes plongés dans les débuts de la Seconde Guerre mondiale. Dès à présent, nous sentons que nous allons vivre beaucoup de moments tragiques et ça nous faire peur d’avance. Mais, grâce à l’auteur, nous suivons l’histoire avec grand plaisir, car c’est raconté d’une telle manière que nous ne tombons pas dans l’horreur, bien que ce ne soit pas une part de plaisir que de vivre au travers de ses pages ces tragiques moments du passé. Grâce à lui également, nous comprenons certaines choses. Nous rentrons dans la résistance aux côtés de notre personnage principal.
Nous apprenons beaucoup de choses, à savoir, comment ça se passait dans ses nombreux clans de la résistance et nous voyons aussi leur courage, leur détermination à sauver des vies, mais aussi à contrer tous les S.S. et la Gestapo.
Bien que les évènements de cette période ne soient pas des plus réjouissants, certains moments, nous font sourire. D’autres moments, quant à eux, sont tragiques et nous plongent dans une profonde tristesse. Nous sommes tristes de voir certains personnages que nous avons appris à connaître et que nous apprécions partir. Mais, nous nous doutions qu’ils ne seraient pas tous vivants dans cette période désastreuse. Nous nous attachons encore plus à certains d’entre eux et nous avons le chagrin qui vient quand nous en voyons tomber sous les attaques de l’armée gestapiste. Nous comprenons également la tristesse des autres personnages.
Au fur et à mesure que nous tournons les pages, nous nous disons que le personnage principal continue sa descente en enfer et nous avons mal au cœur pour lui. Avec ses nombreux évènements qui le touchent de près, nous le voyons grandir et devenir un homme plus fort à la volonté de fer. Nous comprenons sa témérité et son envie de vouloir encore bien faire, mais nous avons énormément peur de lui.
Nous partons à la conquête de la Pologne et surtout du camp d’Auschwitz - Birkenau.
Nous sommes époustouflés par tous les stratagèmes que prennent les résistants face à ces personnes inhumaines. Quand nous y pensons, nous-mêmes, nous ne serions pas capables de trouver de telles solutions ou du moins pas avant un bon moment. A moins que la peur nous fasse réfléchir plus rapidement ? Nous ne savons pas et ne voulons pas réellement savoir à vrai dire.
Arrivé en Pologne, nous savons que là, ce n’est pas la même chose qu’à Paris et à cet instant, nous sommes encore plus angoissés et sur nos gardes. Nous avons peur pour Antoine, nous le suivons, mais avons peur qu’ils subissent quelque chose de terrible.
Nous rencontrons de nouveaux personnages et nous retrouvons un en particulier que nous avions perdu de vue.
C’est avec beaucoup de pudeur que l’auteur nous explique via ses personnages ce qu’il se passe dans le camp de Auschwitz-Birkenau et nous en apprenons encore plus. Nous sommes un peu perturbés de comprendre certaines pratiques horrifiques qui se sont déroulées là-bas et rapidement, nous tombons dans l’horreur.
Nous sommes inquiets de voir certains passages et là, l’histoire part à cent à l’heure.
Nous sommes heureux de revoir d’autres personnages vivants, mais rapidement, nous sommes inquiets, car une chose effroyable arrive et nous nous imaginons les pires horreurs qui puissent exister. Bien évidemment, ce que nous redoutions arrive et là, l’auteur ne passe pas par quatre-chemins pour nous décrire les tortures infligées à un personnage.
Les retournements de situation arrivent dans tous les sens. Nous sommes heureux de voir certaines choses arriver et nous voyons aussi encore de nombreux combats.
Quand nous arrivons à la fin, nous sommes heureux de voir la fin de cette terrible guerre, mais encore une fois de plus, nous nous inquiétons pour un personnage en particulier.
Nous sentons que ce n’est pas fini pour lui et rapidement, nous avons encore une fois un nouveau retournement de situation et là nous sourions. Nous sentons un énorme soulagement et nous avons envie de savoir le dénouement final. Bien que ce soit un moment réjouissant, nous apprenons que beaucoup de personnages que nous avions pris en affection sont décédés et ça nous fait mal au cœur encore une fois.
La fin arrive et nous nous doutons qu’il y a quelque chose de bizarre, mais de très réjouissant.
Nous sommes heureux quand nous voyons une magnifique chose se passer pour un personnage et nous terminons ce merveilleux roman dans un magnifique clap de fin.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Au début, j’avais peur de ne pas accrocher, car la Seconde Guerre mondiale ce n’est pas un sujet qui me tente au premier abord, mais je dois dire que Gilles Milo-Vacéri sait détailler son histoire avec de la pudeur, mais sans dénigrer la réalité de cette horrible période. Il y a aussi le nombre de pages qui me faisait peur et j’avais peur des longueurs de l’histoire. Mais non ! Gilles Milo-Vacéri raconte cette histoire avec sans cesse de l’action et beaucoup d’intrigue ce qui m’a poussé à vouloir en savoir plus et tourner encore plus les pages.
C’est vraiment une très belle histoire, très réaliste, perturbante et touchante à la fois.
Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman très poignant, car il est vraiment bien ! C’est un gros coup de cœur pour moi !
Juste devant toi, tome 1 Juste devant toi, tome 1
Maddie D.   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/11/juste-devant-toi-episode-1-de-maddie-d.html

La couverture est très jolie, attrayante et retrace parfaitement ce premier épisode.

Quand nous commençons ce livre, nous sommes plongés tout de suite dans l’histoire auprès de Margaux. Nous apprenons à la connaître et rapidement, nous savons qu’elle a un sacré caractère. Nous rencontrons aussi Liv son amie qui est assez fofolle et nous fait rire tout de suite.
On se demande pourquoi Margaux à autant de caractère et en tournant les pages, nous comprenons rapidement que la vie ne l’a pas aidé dans sa jeunesse et ça nous sert le cœur.
Rapidement, nous rencontrons un autre personnage qui ne nous inspire pas au premier abord. Nous comprenons pourquoi un personnage se méfie tant de lui et très vite, nos doutes sont fondés.
Par la suite, nous rencontrons un autre personnage et celui-ci, nous tombons limite en pâmoison devant lui. Nous sommes littéralement sous le charme de ce bel homme et nous nous demandons ce qu’il va se passer dans l’histoire.
Soudain, nous sommes perturbés face à un gros retournement de situation. Nous nous demandons se qu’il ce passe et surtout, pourquoi ? Nous nous posons cette question pendant quelques pages et par la suite, nous avons les réponses à nos questions.
Nous retrouvons un personnage assez chamboulé et perturbé. Encore une fois, nous avons le cœur serré et nous comprenons que la vie n’est pas géniale pour tout le monde.
Arrivés vers la fin, nous avons envie d’ouvrir les yeux à un de nos personnages, de lui dire de foncer, mais non, il fonce, mais pas dans la bonne direction et ça nous fend le cœur.
À la fin, nous sommes choqués et nous nous demandons ce qui va advenir de l’un de nos personnages. C’est une fin qui nous laisse littéralement sur notre faim et nous avons hâte de lire la suite.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Encore une fois, Maddie me fait adorer ses écrits. Je ne me lasse pas de la lire et le pire, c’est que j’en redemande à chaque fois ! Elle a une écriture simple, fluide et vous vous laissez facilement transporter dans ses romans.
Ce livre est vraiment super ! J’ai beaucoup aimé le caractère de cochon de Margaux. Elle peut-être pénible par moments, mais elle est vraiment drôle.
La fin est juste terrible et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! Je ne peux que vous conseiller ce premier épisode.
Du bleu à l'âme, épisode 1 Du bleu à l'âme, épisode 1
L.S. Ange   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/11/du-bleu-lame-episode-1-de-ls-ange.html

La couverture est très belle et nous fait penser à un moment clé de cet épisode.

Au commencement de cette histoire, nous nous demandons dans quoi nous arrivons. Nous sommes pris au sein de violences conjugales et ça nous serre le cœur. L’auteure écrit ces moments difficiles avec un réalisme épatant et ça nous fait froid dans le dos. Nous nous demandons quand même comment L.S. Ange va réussir à faire intervenir une romance dans ce milieu chaotique et bien heureusement, nous allons le savoir dans les pages suivantes.
Nous sommes assez perturbés par ce qu’il se passe au début de cette histoire, mais rapidement, nous sentons que c’est un mal pour un bien.
Nous rencontrons donc Margot, une jeune femme au passé difficile. Elle n’est autre que le personnage principal de cette histoire et très vite, nous n’avons qu’une seule envie, c’est de la protéger et de la prendre sous notre aile.
Rapidement, nous rencontrons un nouveau personnage qui nous paraît, on ne peut plus, sympathique.
Soudainement, nos sentiments sont torturés et malmenés de toutes part et nous nous demandons ce qu’est réellement un des personnages. Tantôt, nous le trouvons attachant, sympathique et dans un autre sens, nous avons l’impression d’avoir affaire à une toute autre personne. C’est un personnage assez versatile et nous nous posons réellement la question de savoir si c’est une bonne personne ou non. Tandis que nous nous posons cette question, nous comprenons facilement ce qui ne va pas chez lui et ça nous perturbe beaucoup. Nous sommes au centre de deux âmes totalement perturbées et nous nous demandons où tout cela va nous embarquer.
À la fin de ce premier épisode, notre cœur bat la chamade et nous avons l’impression d’entrevoir une lueur dans cette sombre histoire, mais rapidement, un tout dernier retournement de situation arrive et nous revoilà à nouveau dans nos interrogations.


Est-ce que j’ai aimé ce premier épisode ?


Au début, je me suis pétrifiée quand j’ai vu dans quel univers m’embarquait L.S. Ange. Je me demandais comment elle allait pouvoir retourner son scénario dramatique en scénario romantique, et quand j’ai vu par où elle passait, j’ai été grandement étonnée et ça, dans le bon sens des choses.
J’ai tout aimé du début à la fin et les détails ne manquent pas du tout, pour mon plus grand plaisir.
C’est un très beau coup de cœur pour moi et j’ai vraiment hâte de lire la suite.

Claustrations Claustrations
Salvatore Minni   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/11/claustrations-de-salvatore-minni.html

La couverture est très belle et très représentative du titre de ce livre.

Quand nous commençons ce thriller, nous sommes heureux de voir que ce sont de courts chapitres qui l’ornent, car c’est plus agréable à lire.
Dès le départ, nous sommes pris dans quatre histoires différentes avec dans chacune, ses différents personnages.
Dans la première, nous nous attachons facilement à Rose et Charles, nous les trouvons totalement touchants et nous les suivons avec grand plaisir dans leur tragique histoire. Nous avons un gros pincement au cœur quand nous comprenons à quoi ils ont affaire et nous n’avons pas envie de les voir disparaître.
Dans la seconde, nous rencontrons Clara. Au départ, nous nous demandons où elle se trouve réellement, mais nous n’en savons pas plus. Nous savons quelle personne elle est et ce qu’elle fait dans la vie et nous en venons à l’admirer. Rapidement, nous sommes pris dans un calvaire hors du commun qu’elle va endurer.
Dans la troisième histoire, nous rencontrons Françoise qui est liée en partie à l’histoire de Clara. Nous la suivons également dans sa vie et nous avons un gros pincement au cœur quand nous nous rendons compte de ce qu’elle va devoir affronter.
Dans la dernière, nous sommes pris au cœur d’une histoire assez angoissante. Nous rencontrons Monsieur Concerto, un personnage que nous avons du mal à cerner du début à la fin et c’est ça qui va nous donner envie de savoir qui il est réellement.
Tout du long, nous ne comprenons pas réellement le rapprochement entre toutes ces histoires.
Nous commençons à entrevoir un peu ce qu’il se passe aux trois quarts de l’histoire sans réellement savoir si c’est bien ce que nous pensons.
Arrivés vers la fin, nous comprenons ce qu’il se passe et nous sommes subjugués de voir quel est le rapport entre ces histoires et dans un sens, ça nous fait mal au cœur.
À la fin, nous sommes abasourdis de voir une chose à laquelle nous ne nous étions pas attendu. Nous sommes heureux de voir à quel point l’auteur nous a savamment bernés et son histoire est vraiment bien tissée.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


Quelle merveilleuse découverte ! Je m’attendais à tout sauf à ça !
Au départ, je croyais que ça allait être une histoire un peu molle et au final pas du tout ! Je me suis laissé berner par l’auteur et par son histoire.
Je vous encourage à le lire, vous serez subjugués !
Le match de sa vie Le match de sa vie
Gilles Milo-Vaceri   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/12/le-match-de-sa-vie-de-gilles-milo-vaceri.html

La couverture est très belle, sombre et sexy à la fois et nous donne envie de commencer cette nouvelle rapidement.

Quand nous la commençons, nous sommes tout de suite implantés auprès de Fabian dans son histoire.
Dès le départ, nous sentons que cette nouvelle ne sera pas comme les autres de la même collection. Nous tombons tout de suite dans une histoire assez tragique et dramatique et, rapidement, ça nous fait mal au cœur pour notre personnage principal.
Bien que nous comprenions son malheur et son besoin de s’éloigner le temps de quelques instants, nous avons envie de lui dire que les choses qu’il fait ne sont pas des solutions à ses problèmes. La preuve, nous le voyons plonger dans une longue descente aux enfers sans que nous puissions faire ou dire quoi que ce soit et ça nous peine énormément.
Plus nous tournons les pages et plus nous souffrons avec lui. À un passage en particulier, nous voyons arriver une chose grosse comme une maison et nous n’arrivons pas à comprendre comment il peut être aussi aveugle pour ne pas s’en rendre compte lui-même.
Rapidement, nous poursuivons sa descente aux enfers dans l’alcool et la débauche. Il nous fait mal au cœur de s’autodétruire à ce point et nous le voyons lourdement toucher le fond.
Arrivés vers la fin, nous revoyons notre personnage émerger lentement de sa longue torpeur et notre sourire revient même si nous n’entrevoyons qu’un bref rayon de lumière dans cette triste histoire.
À la fin, nos lèvres s’étirent en un merveilleux sourire. Les évènements s’enchaînent et nous sommes rassurés et émerveillés de voir un tel final.



Est-ce que j’ai aimé cette nouvelle ?


Que d’émotions ! J’ai été tiraillée par celles-ci tout le long de cette histoire. Connaissant déjà la plume de Gilles Milo-Vacéri, je savais très bien que j’allais apprécier cette lecture, mais je ne pensais tout de même pas à ce point-là !
J’ai beaucoup apprécié de voir ce personnage si torturé, car je me suis encore plus attaché à lui grâce à cela.
En bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour cette nouvelle sur le rugby et je vous invite vraiment à la lire.
Du bleu à l'âme, épisode 2 Du bleu à l'âme, épisode 2
L.S. Ange   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/12/du-bleu-lame-episode-2-de-ls-ange.html

La couverture est aussi belle que le premier épisode et nous donne envie de nous plonger dans la suite de cette saga.

Quand nous commençons cet épisode, nous sommes vraiment heureux de retrouver Margot, cette jeune femme torturée.
Nous retombons facilement dans l’histoire là où nous l’avions laissé à la fin du premier épisode.
Nous sommes tristes pour Margot et nous comprenons facilement son sentiment de solitude et son incompréhension face à un évènement qu’il vient de se passer.
Un autre évènement vient encore une fois de plus ajouter une part de terreur à Margot et nous nous disons qu’elle n’a vraiment pas de chance dans sa vie. Nous espérons pour elle que sa vie sera plus clémente dans la suite de l’histoire.
Nous retrouvons également Dylan, ce personnage que nous avions du mal à cerner, mais pour notre plus grand bonheur, nous en apprenons encore un peu plus sur lui dans cet épisode et nous comprenons aussi pourquoi il est autant sur la défensive et sur la réserve.
Nous voyons l’histoire s’accélérer et prendre plus d’ampleur au fur et à mesure que nous tournons les pages.
Arrivés vers la fin, une personne nous fait angoisser et nous terrorise autant qu’un de nos personnages.
Tout s’enchaîne et nous en venons à l’oublier grâce au peu de tendresse qui se déroule dans l’histoire.
À la tout fin, un évènement tragique survient et nous sentons une boule se former au fond de notre gorge. Nous nous inquiétons pour nos personnages que nous affectionnons tant et là, nous avons qu’une hâte, lire la suite afin de savoir ce qu’il va se passer pour eux.


Est-ce que j’ai aimé cet épisode ?


Encore une fois, je me suis laissé happer par l’histoire et je ne voulais pas quitter les personnages. Je suis ravie d’en savoir encore un peu plus à leur sujet mais aussi cette fois-ci je me suis angoissée quant à leur avenir. C’est une histoire prenante, romantique et terrifiante à la fois.
Je n’ai qu’une hâte, lire la suite !
Dia Linn tome 2 Le Livre d'Eileen (As Baile) Dia Linn tome 2 Le Livre d'Eileen (As Baile)
Marie-Pierre Bardou   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/12/dia-linn-tome-2-le-livre-deileen-partie.html

La couverture est magnifique et nous donne envie de nous plonger dans l’histoire.

Quand nous commençons ce livre, nous retrouvons tout de suite Eileen et Wyatt là où nous les avions laissés à la fin du premier tome. Nous sommes heureux de revenir dans cette saga avec ces protagonistes.
Dès le départ, nous sommes embarqués sur un bateau en partance de l’Irlande et en direction des États-Unis. Nous comprenons rapidement que quelque chose cloche chez Eileen et nous sommes ahuris de voir ce qu’il se passe pour elle. Nous la trouvons toujours aussi attachante et aimante envers ceux qu’elle aime et qu’elle apprécie et ça nous fait chaud au cœur. Un évènement arrive à grande vitesse et nous sommes choqués de voir ce qu’il se passe. Nous n’arrivons pas à croire ce qu’il se déroule à ce moment et nous sommes tristes pour beaucoup de personnes.
Marie-Pierre Bardou sait détailler tous les passages avec merveille ce qui fait que nous avons vraiment l’impression de vivre auprès d’Eileen et Wyatt et surtout, nous avons réellement l’impression de vivre dans le XIVe siècle.
Nous nous retrouvons à un moment assez troublant et nous angoissons de voir ce qu’il va arriver à certains personnages.
Rapidement, nous nous retrouvons à la Nouvelle-Orléans et nous sommes heureux d’être tombés sur ce continent. Pour les fans de cette période-là et de la Nouvelle-Orléans, c’est le bonheur assuré !
Nous en apprenons beaucoup sur l’esclavagisme qui sévissait beaucoup à cette période, sur toutes les maladies et aussi sur les us et coutumes.
À lui tout seul, ce roman est un vrai livre d’histoire, pas barbant du tout retraçant la vie des Néo-Orléanais. Nous retrouvons également les périodes de jeu et en particulier du poker qui se faisait sur des bateaux, mais à l’abri des regards. Nous en apprenons beaucoup sur ce jeu et nous voyons que c’est un livre très abouti.
Nous sommes choqués de voir ce qu’Eileen fait de certains personnages et aussi nous nous inquiétons pour elle. Par contre, nous sommes ravis de voir ce que devient Wyatt et nous le voyons grandir aussi bien physiquement que mentalement et ça nous fait très plaisir de le voir enfin devenir un homme. Nous parcourons avec lui le fleuve du Mississippi sur son bateau et c’est comme si nous y étions. Nous voyons tout ce qu’il voit grâce aux nombreuses descriptions de l’auteure.
Arrivés vers la fin, nous sentons que quelque chose se trame et nous sommes un peu angoissés sans savoir réellement ce qu’il se passe.
Rapidement, tout s’éclaire et aussi nous comprenons qu’un personnage est un véritable traitre et ça nous perturbe beaucoup car, comme Eileen, nous placions beaucoup d’espoirs en lui et de ce fait, nous sommes véritablement déçus.
La fin est encore plus choquante. Ça nous fend le cœur pour un personnage que nous apprécions tout particulièrement et aussi pour un autre. Nous angoissons de savoir ce qu’il va se passer par la suite dans le tome suivant.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


J’ai beaucoup aimé cette suite ! Je me réjouissais de pouvoir enfin la lire et c’est chose faite. C’est avec grand plaisir que je me suis plongé dedans. J’ai beaucoup aimé ce passage à la Nouvelle-Orléans, car j’adore cette période-là et encore plus cette ville.
Je ne peux que vous conseiller de le lire ou de commencer à lire cette saga si merveilleuse et tellement bien racontée.
Sous le gui Sous le gui
Angéla Morelli   
http://lesangdeslivres.blogspot.fr/2015/12/sous-le-gui-de-angela-morelli.html

La couverture est très mignonne et nous plonge dans les périodes de Noël.

Quand nous commençons cette nouvelle, nous sommes propulsés auprès d’un des deux personnages principaux, Nicolas et nous comprenons tout de suite sa détresse. Nous nous attachons rapidement à lui et ça n’augure que du bon pour la suite.
Rapidement, nous rencontrons le second personnage principal qui n’est autre que Julie et nous la trouvons très drôle, mais un peu fouineuse sur les bords. Nous nous demandons si elle est réellement comme ça ou si elle est très gentille. Au final, nous comprenons rapidement qui elle est quand nous tournons quelques pages et ça nous fait plaisir à voir !
Nous nous attachons aussi à deux petits bonhommes qui sont vraiment tout mignons et adorables.
Nous sommes émus de voir autant de bonté dans cette histoire, c’est digne d’un téléfilm sur Noël et ça nous fait chaud au cœur.
Nous avons un gros pincement au cœur quand nous connaissons la vie d’un des deux personnages et nous comprenons sa douleur.
Les évènements s’enchaînent et nous sommes heureux de voir une romance pointer le bout de son nez.
La fin est très touchante et nous sommes tristes de devoir abandonner les protagonistes de cette histoire et surtout, nous aimerions voir cette nouvelle sous un format beaucoup plus long.


Est-ce que j’ai aimé ce livre ?


J’ai beaucoup aimé ! C’est une histoire fraîche, mignonne et remplie d’amour et d’amitié. Je ne peux que vous la conseiller !