Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LesFacesLitteraires : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Evernight, Tome 5 : La Vengeance de Balthazar Evernight, Tome 5 : La Vengeance de Balthazar
Claudia Gray   
Selon moi, ce tome 5 est le meilleur de toute la série :
Lucas et Bianca étaient très mignon mais Balthazar, par sa personnalité et son vécu, est beaucoup plus touchant ce qui nous amène à l'aimer davantage.
Un incroyable moment qui c'est terminé bien trop tôt à mon goût, une pure merveille !!!

par Alezia_
Je n'étais qu'un fou Je n'étais qu'un fou
Thierry Cohen   
Grisé par le succès de son premier grand roman, sa notoriété qui lui monte à la tête, l'argent qu'il gagne, les conquêtes virtuelles ou réelles qu'il multiplie, l'admiration des ses fans sur Face Book et le plaisir d'être devenu quelqu'un d'important, Samuel Sanderson, écrivain délaissé par sa femme et rejeté par sa fille, est devenu un homme superficiel, orgueilleux et égoïste, un homme qui "s'est éloigné de lui-même"...
Un jour, alors qu'il est en train de consulter sa page sur FB, il est surpris de constater que son homonyme lui envoie un message tout à fait insolite... le premier d'une longue série...

C'est avec "J'aurais préféré vivre" et "Je le ferai pour toi" que j'ai découvert Thierry Cohen. Deux lectures que j'avais particulièrement appréciées. C'est donc confiante que j'ai entamé la lecture de "Je n'étais qu'un fou".
C'est un roman que j'ai également beaucoup apprécié, un livre bien écrit, sans temps mort, un sujet pour le moins original.
Faut dire que l'histoire démarre assez fort : "A la fin de ce roman, je serai mort" : de quoi susciter l'intérêt, attiser la curiosité.

Si notre protagoniste se retrouve au coeur d'une situation qu'il croit au début maîtriser, le voilà embarqué dans une affaire qui très vite le dépassera au point de le rendre fou, fou d'amour, fou de haine, fou d'être devenu un pion, un otage à la merci d'un homonyme qui tire les ficelles.
D'interrogation en interrogation, de déduction en déduction, le voilà qui essaie de comprendre ce qui a bien pu le conduire à se retrouver impliqué dans une situation qui l'entraînera aux portes de la folie et de la peur, une aventure déstabilisante, une enquête complexe servie par un style vivant, une narration fluide, un suspense bien entretenu, de nombreux dialogues et rebondissements.

Si le côté "enquête" est privilégié, le livre montre également le regard réaliste que l'auteur porte sur les thèmes des maisons d'édition, les batailles médiatiques, les rencontres virtuelles sur FB, la critique des reality shows, les contraintes des auteurs que l'on oblige à produire un livre par an, le statut des écrivains, le milieu des journalistes, attachés de presse etc...
C'est donc un roman qui mêle enquête, réflexion et analyse sur de véritables problèmes de société, le tout superbement imbriqué.
Un moment de lecture très appréciable pour un sujet original et bien mené.

par SuperNova
Will et Will Will et Will
John Green    David Levithan   
ça se dévore et ça se savoure ! Ce livre est un chef-d'œuvre de l'année 2011. Déjà, c'est du John Green, donc forcément, ça présageait de la qualité. Mais lààààààhhhh... Wahou !!! Une petite merveille très dynamique, drôle, émouvante, dansant sur le fil de l'Amour, avec un grand "A", celui entre les potes, celui entre un garçon et une fille ou entre deux garçons.
Les deux Will sont diamétralement opposés (chacun incarné par un auteur), mais pourtant ils se comprennent, ils gravitent tous les deux autour de la même planète. Il y a le Will qui essaie douloureusement de se faire oublier, et le Will qui essaie simplement de s'oublier lui-même. Il y a le Will "normal" et le Will dépressif, le Will discret et le Will cynique, provocant, qui utilise son mal-être comme une arme.
Le style de David Levithan est assez unique, particulier, dérangeant au début, et avec l'habitude, c'est juste... parfait. Juste comme il faut, parce que ça reflète complètement Will Grayson n°2 (n°1 ?).
J'étais avec 2 copines quand on a découvert cette sortie. Et on a toutes les trois acheté, dévoré et adoré le bouquin. C'est une histoire de mec. Alors certaines filles pourraient peut-être se poser la question de l'identification. Vous posez pas la question. C'est complètement universel, que ce soient des garçons est une excuse. Je crois que je me suis jamais autant identifiée à chacun des personnages principaux (qui sont pourtant 3 mecs). J'ai compris des trucs sur moi que je comprenais pas forcément.
Vraiment.
Sincèrement.
Je vous le conseille.

par flo0wer
Blood of Eden, Tome 2 : La Gardienne d'Éternité Blood of Eden, Tome 2 : La Gardienne d'Éternité
Julie Kagawa   
J'avais tellement aimé le premier tome que j’appréhendais de lire ce second tome, de peur qu'il ne s'avère pas aussi bon que le précédent. Mes inquiétudes étaient stupides, vraiment.
Je l'ai fini il y a déjà plusieurs jours et pourtant je suis encore toute retournée. Par l'histoire, par les personnages et par le monde post-apocalyptique que Julie Kawaga a créée. Il est cruel, effrayant et je ne m'étais pas rendue compte à quel point il est brutal. L'auteure n'a pas cherché à embellir son histoire ce qui la rend plus réaliste. Pareil pour les personnages, ils ne sont pas parfaits mais c'est ce qui les rends si vrais et attachants.
En parlant des personnages, je les ai adoré ! Ils ont tous beaucoup changés depuis le premier tome et on apprend à mieux les connaître. J'ai même beaucoup apprécié Jackal qui ne manque pas de réparties. Kanin est moins mystérieux et on a des grandes révélations sur son passé. Quant à Allison, et bien, elle est sérieusement incroyable. Elle a dut passer par tellement de choses et pourtant elle garde toujours la tête haute. C'est vraiment le genre d'héroines que j'admire. Et sa relation avec Zeke est vraiment, vraiment adorable, d'autant plus qu'elle se sent presque entièrement humaine quand il sont ensembles. C'est vraiment bien pensé de la part de l'auteur car ça nous permet non seulement de plus aimer Allie mais aussi Zeke par la même occasion.
Zeke... Il est... hum parfait ? Dans ce tome on découvre à quel point il aime et se soucie réellement d'Allison. À la fin j'avais les larmes aux yeux et le coeur serré. Si ce n'étais pas déjà évident que Julie Kagawa est une génie, ce tome le prouve définitivement.
Avec ce second tome, blood of eden est inévitablement rentré dans mes sagas littéraires favorites et il me tarde vraiment de connaitre le fin mot de cette histoire.
Enfernité, Tome 1 Enfernité, Tome 1
Brodi Ashton   
Quand j'ai lue le résumé, je me suis dit, je vais préféré Cole à Jack. Premièrement car c'est le "méchant", deuxièmement car j'adore le prénom Cole. Mais après avoir lu le livre, même après avoir eu un passage du livre avec Jack, mon coeur à déchanté, je suis pas du genre à aimé le gentil garçon mais on ne peut pas résister à Jack, ce personnage est vraiment parfait. Même si j'aime bien Cole, car il n'est pas foncièrement mauvais, c'est impossible d'aimer ce personnage comme Jack. Nikki alias Nik ou Becks est un personnage formidable, elle est mature et à conscience de son sort, de ses choix et leurs conséquence, elle réfléchie la plus part du temps avant d'agir et avoir une héroïne comme elle, sa fait du bien ! Passons à l'histoire, on aurait pu s'attendre à un triangle amoureux, mais ce n'est pas exactement sa, du moins pour le moment, mais mon petit doigt me dit que ce côté ci va s'approfondir dans le tome 2 et 3 et que je ne vais plus savoir si je suis du côté de Cole ou du côté de Jack. Bon pour le moment c'est Jack. Bref, l'histoire à de la mythologie, ce que j'adore beaucoup, ensuite elle est sombre, haletante et à la fois tendre, on est tout de suite emporter dans l'univers du livre. La suite me tarde.

par Megane84
Night World, Tome 2 : Les Soeurs des Ténèbres Night World, Tome 2 : Les Soeurs des Ténèbres
L.J. Smith   
belle histoire aussi, très différente du tome 1, personnages attachants. On découvre un Ash plus "humain" ce qui n'est pas déplaisant... Comme pour le tome 1 on souhaiterais avoir des nouvelles des personnages

par Puce880
La Communauté du Sud, Tome 8 : Pire que la mort La Communauté du Sud, Tome 8 : Pire que la mort
Charlaine Harris   
Toujours pareil, on ne s'en lasse vraiment pas... Au bout du 8ème tome, il y a toujours autant d'action, de retournement de situation,... Et Erik plus attirant que jamais... J'aime, j'aime, j'aime...

par nolie
Le Cercle des Sorcières, Tome 1 : Alliance Nocturne Le Cercle des Sorcières, Tome 1 : Alliance Nocturne
Diana Pharaoh Francis   
L'histoire/univers :

Dans cette série qui se passe à notre époque, les sorcières existent même si elles restent dans l'anonymat. Elles vivent en groupe/famille dans leurs sanctuaires et se partagent le territoire d'un pays. Les guerres de pouvoirs sont monnaies courantes entre les différents clans. Pour se défendre, la sorcière en chef (la plus puissante) créée des Lames d'Ombres et des Lances Solaires qui acquiert l'immortalité et des forces surhumaines (les Lames d'ombres ne peuvent se déplacer à la lumière du soleil et inversement avec les Lances Solaires). En contre partie, chaque soldat créé se voit imposer un sort de contrainte qui l'oblige à obéir et protéger sa sorcière quoi qu'il arrive.
Max est une Lames d'Ombres et pas n'importe la quelle, c'est la Prime. A savoir donc qu'elle est en charge de toutes les Lames d'Ombres du sanctuaire Horngate et est la principale responsable de la protection de Giselle, sa sorcière. Poste plutôt enviable si Max n'avait pas l'ardent désir de tuer Giselle. Bien qu'anciennement amie, Max en veut énormément à cette dernière pour lui avoir voler sa liberté 30 ans plus tôt (et les énormes avantages qu'elle en dire n'y feront rien). Haine qui se voit tempérer pour l'amour qu'elle porte au sanctuaire et à l'amitié qu'elle entretien avec les autres Lames d'Ombres.
Les choses ne sont pas prêt de s'arranger pour Max puisque les Gardiens, des êtres surpuissants, ont décidé que pour préserver la terre (et la magie qui en découle), il fallait anéantir l'espèce humaine et que le mieux pour y parvenir était de demander aux sorcières de s'en occuper à leurs places!

Le style de l'ouvrage :

Comme il n'est pas toujours aisé de connaitre le style de chaque ouvrage, il faut savoir qu'il s'agit d'un récit écrit à la troisième personne mais que l'auteur ne conserve que deux point de vue durant tout le récit : Max et Alexander. Le roman se veut avant tout de l'Urban Fantasy et ne vous attendez pas trop à de la romance. Si Max exprime sa libido à quelques reprise, cela reste assez rare et le personnage se concentre avant tout sur sa quête. Un lien/romance va se créer entre Max et Alexander mais il ne s'agit pas de la dominance du récit et nous n'avons aucune scène d'amour ou même "chaude".

Mes impressions :

J'ai acheté ce premier tome par pure curiosité et je dois dire que je suis très agréablement surprit par celui-ci. Les événements s'enchainent sans temps mort et l'auteur créée un rythme haletant du début jusqu'à la fin.
L'héroïne Max tient beaucoup à mon attachement au bouquin. Il s'agit d'une guerrière et son statut de "leader" apporte un petit plus non négligeable. Véritable tête brûlé qui ne mâche jamais ses mots, il faut la voir tenir tête à sa sorcière ou contourner les sorts de contraintes pour faire comme il lui chante. La relation Max/Giselle est d'ailleurs assez ambigu car si Max éprouve de la haine à son encontre, Giselle quand à elle semble éprouver énormément de sympathie envers Max et ne semble pas porter sur le vice. Un contraste plutôt saisissant quand on sait que Giselle c'est quand même permis de torturer et briser Max à plusieurs reprise dans le passé.
Les autres personnages du livre sont, pour la majorités, tout justes survolés et seul Alexander sortira du lot. Ce dernier est lui aussi une Lame d'Ombre Prime mais d'une sorcière aux tendances sadiques (et comme par hasard, elle est française!). Les événements font qu'il perdra ses liens avec sa sorcière et deviendra une Lame de Max. Dommage que son personnage soit un peu trop manichéen à mon gout et que l'auteur nous bombarde de "je suis ton ancien ennemi, je sais que tu ne peux pas me faire confiance". Pour autant, vu l'excellence du reste du bouquin, c'est un aspect que je pardonne aisément d'autant que la suite semble des plus prometteuse.
Le Cercle des Sorcières est donc une très bonne surprise avec un premier tome qui démarre sur les chapeaux de roues. L’auteur nous offre un récit addictif et sans temps mort avec une héroïne qui sort véritablement du lot. J'ai déjà hâte de lire la suite et vous recommande donc ce tome 1 qui me laisse une très bonne impression.

par Caly
Les Sœurs de la lune, Tome 4 : Dragon Wytch Les Sœurs de la lune, Tome 4 : Dragon Wytch
Yasmine Galenorn   
Et voilà de nouveau Camille, mon personnage préféré je l'avoue.
Je retouve le franc parler de cette dernière ainsi que ces amants avec délice. Camille évolue dans ce tome et on est monté d'un cran en matière d'intrigue.
La suite promet
A LIRE
Le Courage du papillon Le Courage du papillon
Norma Fox Mazer   
J'aime beaucoup ce livre, qui est très touchant, on raconte l'histoire de cinq jeunes filles et en paralèlle, celle d'un homme complètement déséquilibré, malheureusement, le destin d'une des soeurs croisera celui de l'homme...

par Naille20