Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de leslecturesdaurelalala : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Un lien incassable, tome 2 : Illuminer les ombres Un lien incassable, tome 2 : Illuminer les ombres
Isobel Starling   
Un second tome qui reprend après la révélation du 1, et que j’ai trouvé encore plus prenant.

Bon il est délicat de détailler mon avis sans spoiler, donc en ce qui concerne l’histoire, je dirais que j’ai aimé le courage dont fait preuve Duncan par amour pour Sam, et bizarrement j’ai un faible pour le père de Sam, malgré son comportement un peu psychopathe, et je ne saurais pas dire pourquoi. A la fin de ce tome, il nous reste beaucoup de choses à expliquer, parce que comme James j’ai dû mal avec les coïncidences donc j’ai hâte de savoir le pourquoi du comment.

Quand à notre couple, bah il est adorable, sexy et chaud bouillant. Leurs répliques et petites piques sont bourrées d’humour et plaisantes à lire. Et les maladresses de Duncan font un peu lever les yeux au ciel, mais sont très touchantes.

Vivement la suite !

par Oxanes
Un lien incassable, tome 3 : Retour au point de départ Un lien incassable, tome 3 : Retour au point de départ
Isobel Starling   
Entraîné dans un monde de secrets et de mensonges pour l’homme qu’il aime, la vie de Declan Ramsay a changé de façon incommensurable au cours des huit mois qui ont suivi sa rencontre et qu’il est tombé amoureux du fils de son patron, Sam Aiken. Le voyage de découverte personnelle de Declan est sur le point de prendre un virage plus sombre, et pour Sam, le monde devient plus traître qu’il aurait pu l’imaginer.

Deux agents sont portés disparus – présumés morts, lors d’une mission de reconnaissance dans un centre d’aventure en plein air dans les Highlands écossais. Sir James Aiken envoie son fils et Declan suivre la piste et découvrir le sort des agents.

La mission lui offrant une chance d’utiliser les compétences acquises lors de sa formation au MI6 au Maroc, Declan a hâte de commencer. Cependant, Sir James a veillé à ce que les graines du doute et de la discorde soient plantées entre les deux amants au début de leur mission.

Le voyage vers leur emplacement dans les Highlands et les découvertes qu’ils font lorsqu’ils atteignent le centre G’wan Adventures, prouvent que Sir James Aiken a été moins qu’honnête avec son fils. Les événements dans les Highlands forcent Sam et Declan à faire face à leurs peurs et à comprendre ce qu’ils veulent vraiment de la vie – et de l’un de l’autre.


Description VO :
The thrilling sequel to "Illuminate the Shadows"

Pulled into a world of secrets and lies for the man he loves, Declan Ramsay’s life has changed immeasurably in the eight months since meeting, and falling for his boss’s son, Sam Aiken. Declan journey of personal discovery is about to take a darker turn, and for Sam, the world becomes more treacherous than he could ever have imagined.
Two agents are missing -- presumed dead, while on a reconnaissance mission at an outdoor adventure centre in the Scottish Highlands. Sir James Aiken sends his son and Declan to follow the trail, and discover the fate of the agents.
As the mission offers his first chance to use the skills he learned on the MI6 training course in Morocco, Declan is keen to get started. However, Sir James sees to it that the seeds of doubt and discord have been sewn between the couple, as they begin their mission.
The journey to their Highland location, and the discoveries they make when they reach the G’wan Adventures centre, prove that Sir James Aiken has been less than honest with his son. Events in the Highlands force Sam and Declan to face their greatest fears, and understand what they both really want from life -- and from each other.

par Gkone
Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences Les Larmes rouges, Tome 1 : Réminiscences
Georgia Caldera   
Je ne peux que confirmer ce qui a été dit avant. Ce livres est vraiment passionnant et accrocheur, on a envie de le lire d'une seule traite. Les personnages ne sont pas ou blanc ou noir, mais tout en complexité et sentiments contradictoires (comme nous en fait). Georgia fait vraiment preuve d'un grand talent d'écrivain et de conteuse. J'attends la suite!
Les larmes rouges, tome 1.2 : Rémanence Les larmes rouges, tome 1.2 : Rémanence
Georgia Caldera   
Je sais que le tome n'est pas encore sortit, mais c'est bien une chronique de cette partie du roman que j'ai faite.

https://lessecretsdunecroqueusedelivres.wordpress.com/2015/09/10/chronique-15-les-larmes-rouges-tome-1-2-remanence/

par DoriRose
Les Larmes rouges, Tome 2 : Déliquescence Les Larmes rouges, Tome 2 : Déliquescence
Georgia Caldera   
Attention ce billet contient des spoilers sur le roman, vous êtes donc prévenus.

Mon avis ne rendra certainement pas honneur à la talentueuse Georgia et à sa plume absolument incroyable que peu de mots ne peuvent lui rendre justice, je vais donc tenter d'exprimer mon ressentie malgré tout. Avant tout sachez que Les Larmes Rouges est un pur chef-d’œuvre ! Je vous conseille à toutes de vous ruer dans les magasins et librairies pour vous le procurer.

[spoiler] Ce livre m'a accompagnée lors d'une période assez difficile de ma vie et grâce à ce récit, j'ai été happé loin de mes blessures pour moins y penser tellement j'étais en immersion dans la vie de Cornélia et Henri.

Nous retrouvons donc notre hybride et son petit ami de vampire après le passage sanglant du Duc au château. Suite a tout ceci, Henri décide d'aller à Redding House ce qui n'enchante pas vraiment Cornélia étant donné que lors de son précédent voyage la-bas, elle n'en garde pas un bon souvenir.

L'auteure nous plonge tout de suite dans l'histoire, nous entraînant dans ce monde sombre et sanglant, où la plume déverse du sang et ne se censure pas en matière d'obscurité. Georgia ne nous ménage pas, tout comme ses personnages, allant parfois jusqu'à nous faire entrer dans des passages absolument poignants et bouleversants. Je crois que tout le passé d'Henri vu à travers les rêves de Cornélia est le plus saisissant surtout celui où il se fait torturé par Avoriel. En parlant de lui, le roi sombre est une ombre qui plane en permanence et sa noirceur est mise en avant au côté d'un Henri déjà fort mais qui malheureusement ne peut pas le contrer. Nous apprenons également que le châtelain avait une femme et un enfant... Nous le découvrons jeune vampire, ainsi que dans des étapes de son existence qui nous permettent de mieux le comprendre et le connaître.

Georgia a un don incroyable parce qu'a travers la noirceur d'Henri ainsi que toute sa palette de défauts, entre la jalousie, la possessivité, son coté renfermé et stoïque, taciturne, ses crises de colère, je ne vois en lui qu'un vampire pourtant bon et tellement amoureux qu'il est capable de tout, même du pire. Je n'arrive pas à lui tenir rigueur de quoi que se soit, de l'accusé ou de penser du mal de lui. Je crois qu'il m'a hypnotisée, envoûtée et a utilisé ses pouvoirs sur moi. A chaque fois, je le comprends, et je vois surtout son amour pour Cornélia, qui a bien de la chance d'avoir un « homme » comme lui à ses côtés...

En parlant de Cornélia, elle va commencer son apprentissage une fois à Redding House, mais avant d'y arriver, elle va faire ses au revoir à son père qui ne se font pas dans la douceur. Le ton est donné, entre le père et sa fille : rien ne va plus en ce début de roman... Ensuite, nous découvrons qu'elle entre en contact avec un vampire retenu prisonnier et en piteux état. Si au début, tout comme elle, nous pensons à Maxime son ancien amant, Georgia nous surprend en introduisant de la sorte ce fameux Treizième. Jamais je n'aurai pensé à lui ! Quel superbe tour de la part de l'auteure ! Quant je vous le dis qu'elle a du talent … Cornélia va donc se taire et ne pas prévenir Henri de son «  échange » avec ce vampire qui semble avoir beaucoup de pouvoir également et un lien particulier avec elle. Pourquoi est-il parvenu a entrer en contact avec elle précisément et pas quelqu'un d'autre ? Son comportement fait penser à l'ancien amant de Cornélia...

L’hôtesse nous présente aussi de nouveaux personnages mais également des anciens que nous prenons plaisir à suivre. Certains attirent plus l'attention notamment Lucia, pour qui j'ai eu un petit coup de cœur, Bertille dont le rôle effacé au début va surprendre par la suite et tant d'autres encore dont un professeur de clavecin que j'ai eu envie d'étriper ! Une Emma qui va pas faire long feu... Ah revenons à ce maudit professeur … J'ai trouvé Henri extrêmement gentil avec lui ! Je voulais du sang, du cœur arraché, des membres brisés... Hola, je m'emballe désolée. Mais j'avoue avoir adoré Henri lors de ce passage, devenir un homme possessif qui va détruit celui qui a osé touché celle qu'il aime !

Sinon, je crois que j'ai secoué le livre plus d'une fois à défaut de pouvoir le faire personnellement à Cornélia. Cette demoiselle, qui s'affirme de plus en plus et joue de son «  emprise » sur Henri pour lui faire céder certaine chose, notamment au moment de la petite fille, est une véritable tête de mule additionné à une girouette. Elle provoque des catastrophes et tiens pour responsable Henri alors qu'il n'agit seulement que dans son intérêt et pour elle. Elle récolte ce qu'elle a semé et son souffre douleur n'est autre que le vampire qui l'aime. Alors certes Henri aurait peut-être pu se montrer moins violent à certain moment comme lorsqu'il lui fait boire son sang. C'est fort et poignant, voir un peu osé mais au final il fait ça pour elle et la sauver ! Quelle tête de pioche ! Elle n'hésite pas à utiliser ses nouveaux pouvoirs sur d'autres vampires pour obtenir ce qu'elle veut, elle fait des reproches à son compagnon de lui cacher des choses, alors qu'elle en fait autant. Elle se met dans des situations dangereuses et commet quelques bêtises …

Leur relation s'intensifie et évolue, tanguant entre l'amour et la haine. Un maigre fil que l'auteure telle une somnambule traverse et maîtrise à la perfection sans tomber. Georgia allie même les deux en même temps, arrivant à mélanger le bonheur et l'horreur à la fois. Une fois encore, elle me surprend lors de leur moment d'intimité. J'avais dans mon billet pour le tome 1, glissé une demande de plus de baiser et de rapprochement et je ne m’attendais pas à tout ceci. La aussi, le ton est donné pour le second tome. Entre le couple les choses montent d'un sacré cran et ça dès les premières pages. Cornélia et Henri passent à l'étape supérieure et s'unissent intimement mais attention ne vous attendez pas comme dans les autres romans qu'on lit à quelque chose de fantastique avec un vampire. Non, une fois encore Georgia crée son propre univers. Cornélia est plongée entre extase et horreur adsorbant des passages sanglants voir plus lors de leur union. De quoi également nous retourner parce qu'on ne s'attend pas à ça.

J'ai noté une plume plus réservée et timide contrairement aux descriptions bien imaginées lors des passages sombres. Je ne sais pas si je vais me remettre de celle d'Henri se faisant torturer, j'en ai eu les larmes aux yeux et mal au cœur... Bref, là en revanche, la plume reste suggérée, à la surface. Est-ce volontaire de la part de l'auteure, une certaine timidité à écrire et approfondir ces scènes ou justement un contraste entre l’extase et la noirceur de son récit ? Mettre plus en avant l'obscurité que la «  lumière ». En tout cas Georgia est surprenante et va là où personne ne l'attend, créant des effets de surprises hallucinants.

Pas une seule fois nous trouvons le temps long au court de ce délicieux pavé tant le rythme est soutenu voir essoufflant vers la fin et lors des passages où l'on en apprend toujours plus et on en veut toujours plus, comme Cornélia, c'est une vraie drogue !

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite, surtout vue la dernière phrase du livre. La petite coquine nous abandonne sur … Vous verrez ! J'ai eu beau retourner le livre, non je n'avais pas la suite, mais c'est pour mieux nous attirer pour le prochain tome qui sera épique j'en suis sur ! Beaucoup de questions trottent dans ma tête, j'ai du mal à percer à jour le Treizième, je n'arrive pas à savoir s'il est vraiment «  bon  et gentil » où si c'est une taupe, un espion et un piège envoyé par Avoriel. Cornélia doit également faire face au deuil et celui-ci arrive dans des circonstances déchirantes. Je n'imaginais pas retrouver son père dans une situation pareille. Georgia tu es une déesse ! [/spoiler]

Quoi dire de plus mise à part que je suis envoûtée par autant de talent ! Et en plus d'être une auteure talentueuse, Georgia est une femme adorable qui prend de son temps pour échanger avec ses lectrices. Elle est pour moi, une source d'inspiration et un exemple, un modèle pour la petite apprenti auteure que je suis ! C'est mon auteure française favoris que je recommande à tout le monde ! Sa plume est travaillée, fluide et imagée, détaillée sans être lourde et suffocante. Au contraire, les mots glissent et s'avalent nous donnant envie d'en apprendre plus sur l'univers de ces vampires et sur Cornélia. Elle prend des chemins où on ne l'attend pas, loin de ce qu'on imagine et c'est encore bien mieux ! Elle n'a pas peur d'oser et d'entrer dans des sujets sensibles, violents, sombres ou même choquants, Georgia y va pour notre plus grand plaisir. Félicitation à cette auteure incroyable ! Merci de m'avoir fait voyager dans son univers et bonne continuation pour la suite. J'ai hâte de découvrir la suite et le dernier tome Les larmes rouges, mais également de lire ses prochaines histoires, qui seront, j'en suis sur, toutes aussi magiques et magnifiques !



par Vidia
Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence Les Larmes rouges, Tome 3 : Quintessence
Georgia Caldera   
C'est avec un immense regret et, en même temps, une joie immense, que j'ai refermé le dernier tome des Larmes Rouges. Un immense regret car j'ai adoré cet univers et lui dire adieu n'est pas aisé, et une grande joie tant j'ai été émerveillée et enchantée par cette histoire.

Georgia Caldera a une plume absolument exquise, elle manie les mots et les sentiments avec un grand brio.
Ses personnages sont extrêmement bien développés, avec une personnalité particulièrement bien approfondie.

Le dernier tome est plein d'action, de rebondissements, et surtout, de révélations sur le Roi Sombre, et elle parvient même à nous faire éprouver presque un peu de pitié pour lui. Et pourtant, ce n'était pas gagné. J'ai particulièrement apprécié de découvrir l'origine de ses vampires.
Cornélia a beaucoup évolué, elle devient une femme sûre d'elle, qui s'affirme enfin. Henri, lui, est fidèle à lui même, tantôt mélancolique, tantôt possessif et colérique, on ne peut que s'attacher à leur couple et leur si belle histoire d'amour.

J'ai toutefois un reproche à faire, c'est que l'auteur ne s'attarde pas plus sur les personnages secondaires, qui auraient pourtant mérité qu'on en sache davantage sur leur histoire.
Mais outre ceci, c'est un roman fort en émotions, qui renouvelle le genre vampirique en retournant aux sources de cette légende trop en vogue les dix dernières années.

Cette saga se conclue en apothéose, avec pour seul regret, celui de laisser Cornélia et Henry faire leur vie sans nous.
J'ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman qui s'inscrit pour moi dans la lignée de ceux d'Anne Rice.

par Arwinya
Hors de... , Tome 1 : Hors de portée Hors de... , Tome 1 : Hors de portée
Georgia Caldera   
J’entends parler de Georgia Caldera depuis pas mal de temps, mais sa romance fantastique présentant quelques passages glauques et gores m’en ont toujours un peu fait redouter la lecture (oui, bon, je suis une trouillarde quoi ! :p) Alors, quand j’ai vu que son nouveau roman faisait l’objet d’une romance contemporaine, j’ai voulu me jeter dessus. Bon, j’ai été devancée par Nanne (des lectures de Nanne) qui me l’a offert, sans que j’aie quoi que ce soit à dire, mais je la remercie du fond du cœur, parce que cette lecture a été un gros coup de cœur pour moi, et ça faisait une éternité que ça ne m’était pas arrivé.
Scarlette est une jeune femme attachante que nous découvrons à travers la plume dynamique, fluide et terriblement addictive de Georgia Caldera. Une plume magnifique, en somme, qui contient beaucoup de notes d’humour. Un personnage féminin qui, au premier abord, parait un peu perdu et désespéré de trouver sa moitié, malgré ses quelques rencontres qui ne mènent nulle part (à cause d’elle, puisqu’elle prend la poudre d’escampette à chaque fois) C’est là qu’on commence à s’apercevoir que cette façade désinvolte cache en réalité des failles. Mais à ce stade, le lecteur est loin de se douter de la gravité des choses (ne vous imaginez pas le pire non plus, lol).
Si tout le monde est passé par un chagrin d’amour (et le premier fait toujours extrêmement mal, puisqu’on se demande pourquoi on souffre autant après avoir éprouvé tant de bonheur) certains arrivent à tourner la page et d’autres en restent marqués à vie… Ce qui est le cas de Scarlette qui va, une nouvelle fois, être confrontée, bien malgré elle, à cet homme qu’elle avait tout fait pour oublier. Mais je vous rassure, il n’est pas l’objet de la romance (et je ne vous en dirais pas plus, à vous de le découvrir ! :p)
Nous avons, ensuite, le personnage d’Aidan qui montre parfois une partie de sa personnalité qui pourrait en faire flipper plus d’une puisqu’il a l’air d’être instable à certains moments. Mais la passion est un sentiment incontrôlable. Je me suis souvent imaginée à la place de Scarlette et même si je comprenais Aidan, j’aurais probablement un peu flippé. Cet homme présente bien plus de failles que Scarlette. Même s’il a manqué à cette dernière un père ou une figure paternelle pour l’aider à se construire à partir de l’adolescence, Aidan, lui, n’a presque rien eu. Bien qu’il vive au sein d’une famille, il a été seul toute sa vie, ne pouvant s’ouvrir à aucun proche et finissant par se renfermer sur lui-même, emprisonnant son mal-être pendant des années. Mais encore une fois je ne vous en dirais pas plus.
Tout ça pour dire que la psychologie des personnages est fouillée avec minutie et les différentes facettes de leur personnalité sont incroyablement réalistes. Georgia Caldera fait partie de ces rares auteurs capables de créer des personnages qu’on croirait réels.
En plus d’avoir une plume absolument magnifique, elle sait nous faire vivre des situations particulièrement émouvantes et poignantes, sans oublier, sensuelles (sans aucune vulgarité, bien au contraire). La romance contemporaine qu’elle nous présente a su renouveler le genre, avec une touche d’originalité là où il y aurait pu y avoir quelques clichés.
En résumé, une histoire terriblement addictive qui vous fera ressentir tout un tas d'émotions, et des réactions criantes de vérité. Un gros coup de cœur.


1001chroniquesenfolie.e-monsite.com/pages/hors-de-portee-georgia-caldera.html

par Tite_Nath
Hors de... , Tome 2 : Hors de question Hors de... , Tome 2 : Hors de question
Georgia Caldera   
Un énorme coup de coeur pour cette romance aussi sensuelle que sensible : une belle leçon de séduction !

http://cocomilady2.revolublog.com/hors-de-question-t1-une-belle-lecon-de-seduction-et-un-vrai-coup-de-co-a126309316

Enfin une romance comme je les aime, où les protagonistes ne se retrouvent pas au lit au bout de vingt pages ! Je n'en pouvais plus de cette débâcle de chair au détriment de l'humain et de la sensualité, du véritable amour.
Cette histoire est magnifique, parfaitement dosée, et je peux vous dire que même sans scènes de sexe toutes les dix pages, on ne s'ennuie pas, bien au contraire ! L'émotion et le désir montent crescendo, on en envierait presque l'héroïne qui a trouvé la perle rare ^^

Sonia est photographe d'art spécialisé dans les portraits. La belle jeune femme, parfaite en façade, accumule les conquêtes sans lendemain. Mais les apparences ne sont qu'une carapace pour la protéger de son passé et la tenir à distance de tout danger. Entre autodestruction et refoulement, elle se perd peu à peu. Mais un jour, elle rencontre Axel, le ténébreux balafré aux allures de bad-boy qui, contre toute attente, sera peut-être son sauveur...

Sonia m'a fait penser à un animal traumatisé qu'il fallait apprivoiser, et c'est avec subtilité, patience et intelligence qu'Axel, dont l'apparence aurait pu faire croire tout autre chose, va petit à petit nouer le contact et apaiser ses souffrances. Mais les ténèbres autour du jeune homme sont nombreuses. Deux êtres abîmés par la vie peuvent-ils s'entre-aider, deux âmes-soeurs aux ailes brûlées peuvent-elles s'unir malgré tout et ne former plus qu'un ?

L'écriture de Georgia Caldera nous emporte et l'on s'imprègne tout autant de l'histoire que des personnages. D'ailleurs, j'ai apprécié que l'on passe du point de vue de Sonia à celui d'Alex et qu'on en apprenne plus sur leur passé au fur et à mesure des chapitres. Par contre, et ça ce n'est pas bien du tout, il faut savoir que c'est un tome un, ce qui n'est pas mentionné ! Je ne vous dis pas le choc que j'ai eu une fois arrivée à la fin, à chercher les pages suivantes car ça ne pouvait pas se terminer comme ça ! Et en effet, il y a une suite. Je vous préviens donc pour que vous n'ayez pas la même mauvaise surprise et irritation que moi. A présent je n'ai plus qu'une hâte, lire vite le tome 2 qui sortira en Octobre, m'a dit l'auteure. Ouf, ça ne sera pas trop long à tenir !

En résumé, une superbe romance tout en nuances, pleine de sensibilité, à lire absolument !






Une autre vie à Citara, Tome 1 : Tempétueuse Sylvine Une autre vie à Citara, Tome 1 : Tempétueuse Sylvine
Nathalie Bagadey   
Comme pour tous les autres livres de Nathalie, c'est un foudroyant coup de coeur. L'histoire nous emporte dès le premier chapitre dans un monde où l'ont aimerait voyager. Tous les soirs j'avais hâte de retourner à Citara pour suivre les aventures de la Gardienne, Sylvine et de son Clan (et surtout de Schnippy le petit écureuil :p). Les personnages sont forts, Citara est un monde vraiment très bien travaillé et la fin...m'a laissé muette de surprise !!! Pour tous ces éléments, j'ai une envie folle de me plonger dans le second tome qui devrait paraître en septembre 2018 :D

par Steph-19
Une autre vie à Citara, Tome 2 : Virginie dans les flammes Une autre vie à Citara, Tome 2 : Virginie dans les flammes
Nathalie Bagadey   
J'ai refermé ce livre avec les larmes aux yeux ! Quelle fin magistrale, émouvante, mais surtout choquante. De quoi vouloir tout de suite le tome 3 entre les mains...
Le principal point fort de ce second tome, c'est son protagoniste. Cette fois, nous suivons le point de vue de Virginie, et je l'ai clairement préférée à Sylvine. Avec Virginie, l'identification fut immédiate, elle est terriblement attachante, courageuse, mais aussi emplie de doutes et de remords, et du coup le chemin qu'elle suit au fil du tome est des plus intéressant à suivre.
Si quelques longueurs viennent émailler le récit au milieu de l'histoire, elles sont heureusement vite oubliées grâce à l'intensité de la relation que vit Virginie avec un certain personnage. Par ailleurs, ses interactions avec les autres personnages de l'histoire est le second point fort de ce roman.
Mais l'histoire prend vraiment son envol lorsque l'on quitte Enu, et alors là, cela devient des plus palpitants ! Jusqu'à cette fin en apothéose.
En résumé, ce tome 2 est juste formidable. J'ai beaucoup aimé son duo principal, et les nombreuses émotions que ce roman m'a faite ressentir.
Je sens que le tome 3 va nous réserver d'encore plus belles surprises.

par Panthera