Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LeslieB : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ne crois pas que tu m'aimes Ne crois pas que tu m'aimes
Alfreda Enwy   
UNE MERVEILLE.

J'aurais englouti "Ne crois pas que tu m'aimes" de Alfreda Enwy en deux jours malgré ses presque 600 pages. J'ai vécu intensément l'histoire de Autumn et de Mao. J'ai fibré avec eux, j'ai rigolé avec eux, j'ai aimé avec eux et j'ai souffert avec eux. Oui, je l'admets, mes larmes ont coulé lors de certains passages tellement l'intensité était fulgurante.

Lors de ma lecture, je me suis revue il y a quatre ans lorsque je lisais "After" de Anna Todd. D'ailleurs, les fans de ce best-seller trouverons leur compte dans ce roman de Alfreda Enwy car même si l'histoire est sensiblement différente (malgré le cliché du bad boy), l’additivité reste la même. C'est clair, lorsque vous aurez ouvert la première page de "Ne crois pas que tu m'aimes" de Alfreda Enwy, vous ne pourrez plus le refermer. Je sais ce que je dis puisque le soir où je l'ai commencé je me suis couchée à 2 heures du matin (tout en me levant à 8 heures pour pouvoir le continuer).

L'histoire peut paraître clichée au premier abord et pourtant, elle saura vous surprendre. J'ai aimé cette histoire de deux meilleurs amis qui se rencontrent durant l'enfance et qui, un beau jour, découvrent finalement qu'avec les années ils ont développé davantage que des sentiments amicaux.

J'ai aimé le fait que l'histoire sache se démarquer des autres. Par exemple, Mao, le protagoniste masculin est japonais et waouh, qu'est-ce que ça change des protagonistes caucasiens ! Je souligne également le fait que l'héroïne est rousse avec des tâches de rousseur ainsi que sa comparaison à l'automne (ce n'est pas pour rien si elle s'appelle Autumn n'est-ce pas). En soit, la symbolique autour de l'automne est vraiment très belle je trouve et je pense que c'est un roman qui peut être d'autant plus agréable à lire à cette saison-là (avec les petites feuilles d'érable en en-tête de chapitre).

C'est une histoire d'une très grande dureté. Autumn doit s'occuper de sa sœur et de son frère, Avery et Dustin, puisque leur mère est alcoolique et absente. De fait, elle a même dû arrêter ses études dès le lycée afin de travailler (et enchaîner deux boulots en même temps) afin de pouvoir subvenir aux besoins de sa famille.

J'ai été touchée par la sœur de Autumn et d'ailleurs j'aurais bien voulu connaître plus son histoire (pourquoi pas avoir un tome dédié sur elle ?).

J'ai donc bien fait de laisser une seconde chance à Alfreda Enwy. En effet, avant de lire "Ne crois pas que tu m'aimes", j'avais lu l'an dernier "Nos infinis chaos" et malheureusement je n'avais pas vraiment accroché. Comme quoi, si je n'avais pas vu d'aussi bons avis sur ce roman, je ne me serais jamais tournée vers lui et j'aurais raté une belle pépite ! Un roman à découvrir absolument et à savourer, sans modération !
A comme Aujourd'hui A comme Aujourd'hui
David Levithan   
J'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire et à vraiment m'attacher aux héros. Je sentais qu'il y avait énormément de possibilités et de chemins vers lesquels David Levithan pourrait se diriger, et j'avais un peu peur qu'il oublie certains thèmes pour s'arrêter sur d'autres choses moins importantes. Mais non. Il est parvenu à me couper le souffle. EVERY DAY est une magnifique d'amour qui m'a anéanti.

Jusqu'à la fin, je me suis demandé comment le roman se terminerait. Puis PAF, la conclusion nous explose à la figure. Je pleurais tellement que les lignes en devenaient floues. Cette fin. Cette fin ♥ Je suis déchiré, ébloui et brisé.
C'est brillant.

Je ne sais pas encore si la suite est nécessaire ou pas, mais j'ai terriblement envie de découvrir ce qui attend A et Rhiannon.

J'avais oublié à quel point pleurer en refermant un roman était magnifique.
Ce livre m'a permis de m'en souvenir.

par Jordan
After We Fall, Tome 2 : Si nos chemins se croisent After We Fall, Tome 2 : Si nos chemins se croisent
Melanie Harlow   
-Achat en avant première au Festival de la Romance-
Une jolie histoire d'amour, de passion. On y rencontre Jack qui est torturé par son passé et Margot a qui la vie est facile. Elle découvre les joies de la ferme (qui selon moi aurait pu être plus approfondie)
Une belle histoire qui se lit sans surprise et rapidement

par Sookie06
Hors du temps, Tome 1 : Lundi Hors du temps, Tome 1 : Lundi
E. L. Todd   
Encore une autre déception. Je trouve les histoires de cet auteur un peu fade, je n'aime pas son style d'écriture. Les personnages manquent vraiment de personnalité. Les conversations, les dialogues manque de maturité de profondeur. À croire que dans touts ces livres, les personnages féminins n'ont rien dans le crâne, et quand elle se retrouve, c'est juste des " sexy, bombe" et j'en passe. Ça devient lourd

par djemilath
La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson
Suzanne Wright   
facilement un des mes tomes préférés de la série ! l'histoire Ally/Derren est pas forcément la plus intéressante, il faut l'avouver [spoiler](et je commence à être un peu blasée du coup "oh mon Dieu, nous étions âmes sœurs mais ne l'avons pas remarqué !" il ne serait pas possible aussi de temps en temps d'avoir un couple qui ne fait que s'imprégner ? Voire un couple où l'histoire est exactement celle que tous craignent "je suis imprégnée mais trouve mon âme sœur" ou pire "mon âme sœur est un immonde personnage et la personne dont je suis amoureuse et souhaite m'imprégner essaie de se battre pour moi?" (désolée, je mets tout au féminin par pure habitude..))[/spoiler]
Mais je trouve que l'histoire de fond est vraiment intéressante, il y a toujours plus de métamorphes impliqués, et les intrigues peuvent se compliquer !

par Dae23
Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes Les Enchanteurs, Tome 1 : 16 lunes
Margaret Stohl    Kami Garcia   
J'ai adoré, on a enfin une histoire vue à travers le regard d'un GARCON... Donc un peu de changement. Ensuite l'histoire est très prenante, je trouve quelle change aussi. Ce n'est pas cucu la praline comme Twilight par exemple.
La Proposition, Tome 1 La Proposition, Tome 1
Katie Ashley   
La description était pourtant prometteuse, mais j’ai déchanté, vers le milieu.
Emma a fini par me taper sur les nerfs et Aidan a fini par me décevoir.
Tout a sombré dans les clichés, l’histoire ne m’a pas convaincue et m’a même peu à peu lassée, tout comme les personnages.
J’ai souvent levé les yeux au ciel face à tant de traditionalisme des familles, en totale opposition avec la démarche des deux héros dans la quête de la « maternité toute seule ».
Et ne parlons pas de la panique soudaine d’Aidan… Vraiment ? À ce stade ?
Emma semble parfois tellement sainte nitouche aussi.
Bref, une grosse déception. Trame décevante, personnages peu profonds, dont je me suis totalement détachée à la fin….
Ma vie cachée Ma vie cachée
Becca Fitzpatrick   
Un autre magnifique livre de Becca Fiztpatrick! Bien que je m’attendais à plus de suspense et à un peu plus d’action, j’ai trouvé que l’histoire entre Stella et Chet très bien réussit. Le fait qu’il y ait moins d’action dans le livre que dans mes attentes ne veut pas dire qu’il y a des longueurs. [spoiler] Ceux qui recherchent Stella, car elle veut accuser le dealer de sa mère de meurtre, vont la trouver dans les cinq derniers chapitres. Cela ne veut pas dire qu’elle n’aura pas d’autres problèmes avec les habitants de sa ville d’accueil. [/spoiler] Tous les personnages sont attachants. Le personnage de Stella est haut en couleur. Elle aime provoquer, mais elle a son côté sensible que nous apprenons à connaître tout au long du récit. Bref, je suis vraiment contente de l’avoir lu et c’est une autre œuvre magnifique de Becca Fitzpatrick. À lire absolument si vous êtes une de ses fans!

par Jo1o
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
Chronique de Diana disponible sur Follw the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/27/sinners-of-saint-tome-1-vicious-l-j-shen/

Tout d’abord je vais rassurer les lectrices. Ce roman n’est pas une dark romance malgré l’inscription sur la couverture française (ou alors je suis devenue complètement blasée mais c’est un autre débat). C’est une super romance contemporaine dans le style New Adult et je pense sincèrement que vous allez adorer Vicious et Emilia.

Emilia fait connaissance avec Baron (aka Vicious) peu de temps après son installation dans le domaine de son père. Elle est la fille des employés de maison et la première rencontre ne se fait pas sans heurt. Emilia prend peur et par la suite ses rapports avec le fils ne seront jamais simples. Vicious va s’évertuer à faire de la vie de Millie un véritable enfer. D’un naturel décalé mais volontaire ce dernier ne ménagera pas l’année de terminale de la jeune fille. Elle le retrouve des années après alors qu’il vient boire un verre dans le bar où elle travaille.

Vic n’a pas changé et il place à nouveau la jeune femme dans une position délicate. Elle se voit dans l’obligation de travailler à nouveau pour lui en tant qu’assistante. Mais détaillons plus nos héros.

Emilia est une artiste, un peu bohème mais perspicace et elle est très protectrice envers les siens. Elle n’a jamais compris pourquoi Vicious avait une telle animosité envers elle et pourquoi il lui avait littéralement pourri la vie pendant sa dernière année de lycée. Vic est un écorché vif, par moment inadapté social mais surtout immature dans ses relations avec les autres. On pourrait dire qu’il agit comme un petit garçon de 5 ans avec Emilia en lui tirant les cheveux sauf qu’il emploie des moyens bien plus radicaux comme un jeune homme et non un garçonnet. Impulsif, arrogant on a envie par moment de détester l’homme imbu de sa personne qu’il présente à tous. Cependant Millie arrive à gratter ce vernis et là on découvre un autre homme. Bon n’allez pas imaginer que c’est un agneau. Vic est un loup, il est brillant, calculateur et vicieux lorsqu’il veut obtenir quelque chose ou quelqu’un.

Entre eux va commencer une sorte de parade amoureuse, bancale mais très attractive pour le lectorat. On se retrouve complètement pris dans cette histoire avec l’envie de découvrir toujours plus sur nos personnages. Entre la famille, la vengeance, les rancunes entre amis mais aussi tout simplement le fait de grandir, se projeter dans le futur et vouloir construire une histoire, on en s’ennuie jamais avec ce récit.

J’ai découvert une auteure dont j’adore la plume, c’est rythmé, les personnages sont bien construits et ils sont complexes. Vicious est le parfait anti-héros qui vous fera cependant craquer. Cette romance, passionnée et passionnante est pour vous si vous souhaitez une super lecture.
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2