Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de leslivresdechris : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Un été près du lac Un été près du lac
Heather Young   
L histoire d undrame familial, de secrets de famille, du passé enfoui et du suspense sur la disparition d Emily.
L auteur alterne présent et passe et narrateurs, et malgré quelques longueurs qui accentuent ce sentiment d ambiance pesante, le lecteur est vite immergé dans l intrigue qui se joue eu fil des pages.
Un très bon roman noir.
Les Enfants de cendres Les Enfants de cendres
Kristina Ohlsson   
Un bon thriller scandinave avec une atmosphère angoissante, pesante et parfois assez glauque ! Les sujets évoqués sont assez crus également et durs ... J'ai adoré l'équipe de flics qui mènent une enquête moralement épuisante et qui ont une vie privée à gérer tant bien que mal.
L'écriture est fluide et il est dur de lâcher le livre sans connaître les "motivations" de notre tueur en série ! J'ai cependant un bémol pour la fin qui est un peu "baclée" à mon gout :)

par kaliscrap
Une mère parfaite Une mère parfaite
Nina Darnton   
Un thriller efficace et sympathique mais qui reste un peu trop dans la simplicité, dommage, car la base était vraiment bonne.

On reste sur une histoire finalement assez simpliste avec assez peu de renversements : Emma a-t-elle tué cet homme ou non ?
La narration reste très classique, et l'auteur nous balade, si bien qu'on ne sait plus sur quel pied danser.
Au fond le déroulement de l'intrigue n'apporte pas grand chose, et peut même souffrir de quelques longueurs, mais on veut le fin mot de l'histoire.

Fin qui pourra d'ailleurs se révéler assez frustrante [spoiler]parce qu'au fond, on n'est pas plus fixés qu'au début. On reste dans une fin assez ouverte et il nous manque quand même le mobile du meurtre qui n'est pas forcément explicite. [/spoiler]

Mais ce qui pêche le plus, c'est le traitement des personnages. Et pourtant il y avait matière avec Emma qui aurait pu être un personnage absolument passionnant. Mais non, elle est complètement survolée, et finalement, elle est impossible à cerner (et pour le coup, assez fade).

Le thème de la relation mère-fille reste également assez bâclé, et l'ensemble du livre donne l'impression que l'auteur ne va pas jusqu'au bout des choses. C'est bien dommage.

par Jenna95
Le Cri Le Cri
Nicolas Beuglet   
Ce livre est tout simplement formidable !

Quand on sait que l'auteur s'est appuyé sur des faits réels pour écrire ce livre, c'est hallucinant et véritablement terrifiant.

On retrouve des similitudes avec les expériences pratiquées sur des cobayes comme savaient le faire les médecins des camps d'extermination nazis.

J'ai beaucoup aimé Sarah et Christopher qui chacun ont leurs blessures émotionnelles mais qui se jettent dans cette course contre la montre.

Cette sinistre recherche de la vérité va finalement les rapprocher.

Un gros coup de coeur en ce qui me concerne !

J'espère que l'auteur nous réserve d'autres surprises comme celle-ci.
Leçons d'un tueur Leçons d'un tueur
Saul Black   
J’ai été attirée, comme beaucoup, par un bandeau sur la couverture, une simple phrase de Lindwood Barclay « Ne lisez pas ce texte. Aucun lecteur ne mérite d'être autant terrifié" »
Je n’ai pas été trop terrifiée et certainement pas pendant les 500 pages, mais à la décharge de l’auteur, j’aime les thrillers bien noirs.

Tout au long du roman, le rythme est soutenu, sans temps mort et une fois la lecture commencée, impossible de refermer ce livre.
A certains moments, on pense que tout est fini, que ça va aller mais ça repart de plus belle pour nous replonger dans une véritable course poursuite.

Les personnages sont soignés aux petits oignons, que ce soit les méchants, la flic paumée ou la petite Neil, pour qui j’ai éprouvé une tendresse particulière.

Un bon thriller que vous aurez du mal à lâcher, à lire absolument si vous voulez quelques poussées d’adrénaline.

Les Jumelles Les Jumelles
Claire Douglas   
Lorsqu'on m'a proposé de lire Les jumelles de Claire Douglas, j'ai tout de suite accepté, parce qu'avec ce titre, je découvrais une auteure, mais aussi une maison d'édition.
J'ai beaucoup aimé la couverture qui m'a de suite attirée et puis, il est présenté comme étant un roman à suspense, comme c'est un genre littéraire que j'affectionne particulièrement, je n'allais pas m'en priver...
J'ai donc fait la connaissance d'Abi Cavendish, une jeune femme de 29 ans, travaillant en freelance et ayant perdu dix-huit mois auparavant, dans un accident, sa sœur jumelle Lucy.
Abi est fragilisée par ce décès, elle n'a pas fait son deuil et se sent surtout responsable de la mort de sa jumelle. Pourquoi ? Cette réponse est dans le livre, je ne vous en dirai donc pas plus sur ce sujet ;)
Abi rencontre Béatrice, cette dernière est un petit peu plus âgée, elle est créatrice de bijoux, mais surtout, ce qui est intrigant, c'est qu'elle ressemble comme deux gouttes d'eau à Lucy, et ce n'est pas tout ! Elle a elle aussi un double, un frère jumeau, qui se prénomme Ben.
Entre Abi et Béatrice, c'est tout de suite le coup de cœur amical, les deux jeunes femmes ont de nombreux points communs, elles se comprennent, elles s'apprécient et ont très envie de passer du temps ensemble afin d'apprendre à se connaître davantage. C'est pourquoi, Béatrice propose très rapidement à Abi d'emménager dans sa somptueuse et grande maison. Elle y vit avec son frère et d'autres colocataires et justement une chambre vient de se libérer, c'est l'occasion ou jamais ! Mais voilà, lorsqu'un rapprochement entre Ben et Abi va avoir lieu, des tensions vont se faire ressentir et une relation néfaste va naître entre le trio Ben, Béatrice et Abi. Entre mensonges et manipulations, ces personnages vous embarqueront dans une histoire pleine de rebondissements, de manigances, de surprises et de suspense (même si ce dernier n'est pas à son comble). [...] lire la suite → http://www.leslecturesdelily.com/2016/10/les-jumelles-ecrit-par-claire-douglas.html#more

Et pour découvrir plus de chroniques et d'actualités littéraires, je vous donne rendez-vous sur mon blog www.leslecturesdelily.com
À bientôt !
L'Inconnue du quai L'Inconnue du quai
Mary Kubica   
L'inconnue du quai se construit de la même manière que Une fille parfaite, que j'ai aussi eu l'occasion de lire : les chapitres sont chacun dévolus à un personnage, ce qui permet d'avoir l'histoire sous plusieurs angles et points de vue. Celui de Heidi, celui de Chris et celui de Willow.
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, au début, mais dès le premier chapitre centré sur Willow, l'intrigue prend forme. En effet, ces chapitres-là ont lieu après que quelque chose soit arrivé. Quelque chose qui a précipité Willow en prison. On ne sait pas ce qu'il est advenu du bébé ou de Heidi et sa famille. Évidemment, on commence à se poser des questions et, à partir de là, l'histoire décolle et le roman devient vraiment difficile à lâcher. D'autant que les chapitres sur Willow dévoilent peu à peu son enfance et ce qu'elle a subi, ce qui l'a conduite dans la rue avec un bébé. Et l'histoire qu'elle nous raconte est plus horrible et tragique que tout ce à quoi on s'attendait.

Mais le grand intérêt du roman est situé, pour moi, dans le personnage de Heidi. J'ai très vite ressenti un fort sentiment de malaise en lisant son comportement vis-à-vis de Willow et du bébé. Sa façon de s'approprier la petite Ruby, de déprécier les efforts de l'adolescente pour prendre soin du bébé. On pressent déjà une cassure, chez Heidi, alors que rien ne semble encore l'indiquer, et j'ai trouvé cela très bien amené.
C'est que Heidi adore les bébé. Elle en voulait des tas, avant qu'un cancer ne mette fin à ses rêves, ainsi qu'à sa deuxième grossesse, qu'elle a dû interrompre.
A mesure que le temps passe, on voit Heidi devenir de plus en plus possessive avec Ruby. le bébé devient une obsession, Heidi n'a plus d'intérêt que pour lui et ressent un besoin violent de le tenir en permanence dans ses bras. Elle en délaisse sa propre fille, Zoé, en crise d'adolescence précoce et avec laquelle Heidi n'arrive plus à se connecter.
A travers ce comportement dérangeant, on commence à percevoir que quelque chose ne tourne pas rond du tout, chez Heidi. Seulement, personne ne semble s'en apercevoir, entre son mari absent et sa fille rebelle. Nous, lecteurs, nous voyons forcés d'assister à cette spirale dans laquelle Heidi descend toujours plus. On la voit glisser vers la folie alors que sa sollicitude pour Willow se transforme en compétition pour le bébé.

En conclusion, L'inconnue du quai est un excellent roman, que j'ai préféré à Une fille parfaite, le premier roman de Mary Kubica qui, bien que très bon lui aussi, était par certains aspects un peu trop prévisible. L'inconnue du quai, en revanche, nous happe complètement, on a le sentiment que l'histoire se complexifie de page en page et, sur les cent dernières pages, il est juste impossible de lâcher le livre.
En jouant sur deux tableaux, l'auteure donne un rythme et une tension incroyable à son intrigue : d'un côté, nous sommes à la fois fascinés et épouvantés par le comportement de plus en plus délirant de Heidi. de l'autre, on découvre, horrifiés, toute l'histoire de Willow, un personnage qui ne peut qu'émouvoir.

par Anna19
Notre petit secret Notre petit secret
Roz Nay   
Ce qui fait toute l'originalité de ce roman, c'est qu'on ne bascule pas d'un coup dans le thriller : on glisse lentement de l'amour à l'obsession, de l'amitié au ressentiment, du tendre au glaçant. Pas de rebondissements superflus, mais un voyage réussi vers le crime...
Une proie si facile Une proie si facile
Laura Marshall   
Mon avis :
Vingt-cinq ans après avoir quitté le lycée, divorcée et mère d’un petit garçon de quatre ans qui est toute sa vie, Louise est invitée à une réunion d’anciens élèves. Hasard ou non, elle reçoit également une demande d’amitié sur Facebook de Maria, une de ses camarades de l’époque. Fait pour le moins troublant : cette dernière est décédée lors de la fête célébrant la fin du lycée.
Le thème d’Une proie si facile est très intrigant : une simple connexion sur un célèbre réseau social, et une existence bouleversée. Louise revoit son passé remonter à la surface, des moments qu’elle donnerait tout pour oublier. En effet, elle n’est pas étrangère à la disparition de cette jeune fille, qui fut à un moment donné son amie, puis qu’elle a fini par trahir pour arriver à se faire accepter par les personnes branchées. Mais qu’a-t-elle vraiment fait ? De quoi est-elle responsable au juste ?
Le sujet est donc particulièrement captivant, mais également rondement mené, notamment grâce au double suspense mis en place par l’auteure. Les chapitres se déroulant en 1989 s’intéressent au drame qui eut lieu et à la culpabilité de Louise. Ceux qui se passent en 2016 se concentrent sur Louise, qui tente de savoir qui se cache derrière le nom de Maria. Est-elle réellement morte ? Et pourquoi Louise a-t-elle l’impression d’être suivie ? Que l’on va s’en prendre à son enfant ? Et pour quelle raison ? Pour répondre à ces questions, elle n’aura d’autre solution que de renouer avec ses anciennes camarades.
Il y a énormément de rythme dans ce récit, où le maître mot est le suspense. En effet, de nombreux rebondissements jalonnent l’ouvrage. Par ailleurs j’ai beaucoup apprécié Louise, qui a eu une adolescence compliquée, lors de laquelle elle a eu beaucoup de difficultés à trouver sa place. Aujourd’hui, elle sort d’une relation amoureuse qui lui a brûlé les ailes, et ne vit plus que pour son travail et son petit garçon. Les personnages gravitant autour d’elle sont très intéressants, comme Polly, sa meilleure amie, mais également ses amis d’enfance, ou encore son ex-mari. Enfin, l’auteure nous montre que la vie au lycée ne présage pas forcément de ce que l’on sera par la suite, tout en abordant le thème du harcèlement scolaire.

Ma chronique en ligne : https://leslecturesdelmdora.fr/2018/06/14/une-proie-si-facile-laura-marshall/

par Elmdora
Rien qu'une ombre Rien qu'une ombre
Guillaume Morini-Bosc   
tres bien edifié je n'aurais jamais devinais que c'etait lui le tueur c'est une vrai surprise
mais l'histoire du journal etait bien jouer j'avoue qu'elle m'a indui a une fausse piste un coup reussi par l'auteur