Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de leslivresdechris : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Fairfield, Ohio Fairfield, Ohio
Mia Topic   
Une lecture agréable mais qui ne me laisse pas une impression extraordinaire. L'histoire est très belle et romantique mais parfois tellement prévisible que je n'ai pas pu m'empêcher de lever les yeux au ciel. Certains détails me semblaient invraisemblables ou agaçants : le père de Logan par exemple est avocat, je veux bien qu'il incarne le personnagae homophobe et intolérant, mais tout de même foncer dans la voiture d'une personne à l'arrêt et l'engueuler puis lui donner rdv le lendemain dans son bureau pour lui dire qu'il ne le paiera pas ça me semble un peu trop exagéré (s'il ne voulait vraiment plus avoir affaire à lui pourquoi avoir répondu à son mail et lui avoir donné rdv ? C'est évidemment pour les besois de l'action : afin que Jamie rencontre Logan mais tout de même c'est un tantinet tiré par les cheveux). Cependant j'aime assez l'écriture et le livre se lit très rapidement et avec plaisir.

par lilliana
Quatre ans plus tard Quatre ans plus tard
Monica Murphy   
Une belle romance avec des personnages vraiment attachants et mignon. J'ai aimé retrouvé l'univers et l'écriture de Monica Murphy. J'ai aussi apprécié de voir ce que ce sont devenu Fable et Drew. Seul bémol, la fin pour moi est trop rapide.

par cyn79
Brisé Brisé
Nicola Haken   
Une histoire forte et bouleversante dès le prologue. Le sujet est dur, les personnages souffrent beaucoup, mais l'écriture est superbe et les sentiments qui lient Theodore (oui, comme le Chipmunks ^^) et James sont magnifiquement rendus.

J'ai adoré cette histoire, qui m'a fait traverser toutes sortes d'émotions et que je n'ai pas pu poser avant le mot fin.

A LIRE!
Valenti & O'Brian, Tome 1 : Mission Séduction Valenti & O'Brian, Tome 1 : Mission Séduction
Evangeline Anderson   
Je suis vraiment déçu par ma lecture, la seule chose que j'ai apprécié dans ce livre c'est le nombre de pages...
Il a été plus que très vite expédié; j'ai hésité à arrêter en cours de lecture mais il me restait l'espoir que l'action allais commencer à un moment ou à un autre.(On peux toujours rêver...)
L'intrigue est inexistante, la relation amoureuse est franchement bizarre. Je n'ai pas réussie à m'attacher pour le moins du monde aux personnages qui se pose trop de question et tourne en rond.
Les scène de sexe sont clinique et leur place dans l'histoire ne sont pas exploité du tout !!! (ce qui rend l'histoire tout sauf realiste ...)
Je pourrais continuer comme ca encore longtemps, après le livre en lui même est facile à lire ...



par meliaa
Seconde chance Seconde chance
F. V. Estyer   
Je remercie chaleureusement F.V Estyer pour l’envoi de ce service presse.

« Seconde chance » nous entraine dans un grand huit émotionnel et nous démontre que le premier amour peut être celui de toute une vie.

Avant d’être amant, Liam et Adrian était amis. Les meilleurs, soudés comme les doigts de la main. Mais pour Liam, Adrian était plus que cela… Il était celui qui faisait battre son cœur plus fort, vibrer son âme à l’extrême. Jamais, il n’aurait espérer, qu’un jour, Adrian lui dévoile des sentiments réciproques…
Adrian est hétéro, butine à droite et à gauche, sans jamais se poser. Mais ces agissements ne seraient-ils pas une couverture, pour des sentiments qu’il n’ose avouer …

Durant quelques mois, ils vont s’aimer intensément, passionnément… Puis, sans réelle explication, Adrian disparait de la vie de Liam …

Sept ans ! Il va s’écouler sept longues années, sans aucunes nouvelles, pendant lesquelles Liam essaie, tant bien que mal, de recoller les morceaux de son cœur brisé. Sept années pendant lesquelles Adrian ne quittera jamais ses pensées, son cœur. Le deuil de ce premier amour n’étant toujours pas fait, Liam survole sa vie, sans ouvrir son cœur… Il ne le peut pas ! Adrian lui colle toujours à la peau.

Un bal de charité, et c’est le « CHOC »… Adrian réapparait comme par miracle …

A coup de flash-back (préparez-vous à de grands moments riches en émotion ! carrément intenses), passé-présent se mélangent …

Nous allons suivre les retrouvailles de ces deux hommes qui n’ont jamais cessé de s’aimer. Ces deux hommes meurtris par les aléas de la vie, vont enfin prendre le temps de tout mettre à plat.

Avec beaucoup d’émotion, de délicatesse, de tendresse, de passion, et d’énormément d’amour, l’auteure nous livre une sublime histoire d’amour entre deux hommes qui s’aiment plus fort que tout.

Tous leurs mots, leurs déclarations, leurs gestes, nous ferons ressentir leurs détresses, leurs doutes, le calvaire qu’a été ces sept années. Et mon dieu que c’est beau !

La peur, le désespoir, la tristesse,caressent leur histoire au fil des pages, et nous montre que ces deux hommes ont souffert tout deux, de cette séparation.

Mais, il y a tellement d’amour qui transpire dans leurs mots, leurs gestes, leurs réactions, leurs souvenirs, que ces retrouvailles vont faire des étincelles…

Je suis tombée sous le charme d’Adrian. Pourquoi, je ne sais pas !Peut-être a-t-il su toucher mon cœur …. C’est vrai, je vous vois venir, c’est cruel se qu’il a fait à Liam …. Mais quand petit à petit, tous les secrets, les non-dits sont dévoilés, on voit à quel point, il aimait, aime toujours son Liam. Il est touchant, attachant. Il a fait preuve d’une force incroyable, afin d’assumer au mieux ces choix. Et puis, il n’est pas réellement parti sans déclarer tout l’amour qu’il portait à l’homme de sa vie. Je n’en dis pas plus, prenez le temps de lire cette nouvelle, et il se peut que vous aussi vous tombiez irrémédiablement sous son charme !

J’avais déjà adoré le premier roman de cette auteure, et j’avoue que cette nouvelle, sans hésitation, rejoins mes coups de cœur. Je l’ai lu deux fois, et deux fois mon cœur à vibré intensément. Irrévocablement, voici une auteure à suivre de près.

Je finirai parces trois citations :
« Je veux lui hurler de partir. Je veux le supplier de ne plus m’abandonner. Je veux le frapper. Je veux l’embrasser. Je veux l’étreindre et le repousser tout à la fois»
« Je veux retrouver l’euphorie de ces instants révolus, je veux exhumer son âme, je veux retrouver le chemin de son cœur »
« — J’ai envie de toi, souffla-t-il tout contre mon oreille et j’en frémis.
Puis il planta son regard dans le mien. Un regard décidé où perçait tout de même une pointe d’appréhension.
— Apprends-moi, Mac, murmura-t-il en attrapant ma main pour déposer un léger baiser au creux de ma paume. Apprends-moi comment aimer un homme. Apprends-moi comment t’aimer, toi »

Une semaine avec lui Une semaine avec lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
Cette fille, c'était mon frère Cette fille, c'était mon frère
Julie Anne Peters   
Wawawaaaaaah... J'ai lu ce bouquin pendant une journée de cours. Dévoré, plutôt, je pourrais même plus dire quels cours j'ai eu, mais j'ai seulement mis 12 heures à le lire ! =) Faut s'accrocher, quand même, j'ai trouvé que c'était un bouquin difficile au niveau de l'émotion qu'il porte ; il est très fort, très original et intelligent. Au lieu de mettre le transgenre sur le devant de la scène, l'auteure y a mis un proche, et je trouve que ça fait toute la différence.
Regan hait son frère autant qu'elle l'aime, parce qu'elle se perd elle-même dans ce problème d'identité ; c'est ça que je trouve le plus touchant. Comment elle s'oublie, devient invisible par peur, parce qu'elle se sent inutile, parfois insignifiante, et surtout impuissante. Mais malgré tout, elle l'aime, cette fille bloquée dans un corps de garçon. Elle ne devrait pas avoir à supporter ça, mais qui d'autre pourrait prendre sa place ? Avec un père aveugle et une mère sourde, la famille est plutôt réduite...
Personnellement, c'est la mère que j'ai exécrée tout le long du bouquin. Comment peut-on se prétendre mère et être aussi indifférente à ses enfants ? Je crois que je l'aurais giflée si j'avais été dans le bouquin.
Le génie avec ce livre, c'est qu'on ressent toujours au moins une fois un sentiment négatif pour tous les personnages. Enfin, personnellement, ça s'est passé comme ça. Parce qu'ils ont tous une psychologie particulière, fine et intelligemment travaillée. Parce qu'ils sont humains, et qu'aucun d'eux n'est épargné par les erreurs, qui on plus ou moins de conséquence...
J'ai adoré Chris, par contre, qui m'a beaucoup fait rire ! =) Niveau empotés et boulets, ils font bien la paire avec Regan !! XD
Et au contraire de katou6464, j'ai trouvé l'histoire trop courte, trop vite arrêtée, trop soudainement, sur un nouveau commencement qui donne envie d'une suite...
Bref, ce bouquin est une petite merveille, qui fait ressentir plutôt que réfléchir, et qui du coup donne une merveilleuse force au message !!!

par flo0wer
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Après l'effort Après l'effort
Madeleine Urban    Abigail Roux   
J'ai adoré cette histoire et pourtant le sport n'est pas ma tasse de thé, et il y a beaucoup de termes que je n'ai pas compris mais franchement j'ai tellement apprécié les personnages et l'histoire que cela avait peu d'importance. C'est simplement une histoire d'amour, il n'y a pas d'action proprement dite, pas de rebondissements improbables, pas de suspense en fait c'est juste l'histoire de deux personnes qui se sont connus adolescents mais qui ne se sont jamais fréquentés, et qui bien des années plus tard vont être amenés à travailler ensemble et vont tomber amoureux. C'est une trame sans originalité mais l'histoire est tellement bien construite avec des passages amusants, tendres et sexys que vous plongez et vous vous laissez entrainer.

Dix années après avoir passé leurs diplômes, Jake et Brandon reviennent enseigner dans leur ancienne école, l'un comme professeur d'éducation physique et l'autre comme professeur de science. Ils sont opposés à tout point de vue : Jake est l'ancienne star de la l'école, beau, sportif et ami avec tout le monde et Brandon plutôt du style « premier de la classe » qui a souvent servi de tête de turc. Ils ne se sont jamais vraiment fréquentés juste côtoyés et c'est la même chose aujourd'hui mais suite à certaines circonstances Brandon va être amené à prendre le poste d'entraineur adjoint en plus de sa matière. Ils vont apprendre à ce connaitre et devenir amis malgré leurs différences et finir par tomber amoureux.

Ce qui m'a beaucoup plu dans cette histoire c'est la simplicité de la relation, pas de complications extérieures, leur entourage accepte le fait qu'ils soient ensemble avec beaucoup de simplicité, pas d'introspection ni de l'un ni de l'autre sur son orientation sexuelle. Tout sonne juste, l'auteur a fait le choix dès le début du récit de leur faire assumer pleinement leur homosexualité, le problème entre eux ne se pose pas de savoir pourquoi ils aiment un autre homme mais simplement comme beaucoup de couples d'aujourd'hui si c'est une simple attirance sexuelle ou un sentiment plus profond.

Les deux héros sont très attachants, Jake est un gros nounours qui ne sait pas communiquer et a plus l'habitude d'agir que de discuter, Brandon quant à lui est plus doux, plus secret et il a tendance à se dévaloriser. J'ai également apprécié tous les moments qu'ils passent ensemble, cette camaraderie avec les autres entraineurs, la chef pompon girl qui poursuit Jake de ses assiduités et puis les scènes sensuelles jamais gratuites mais torrides.

En fait mon seul vrai bémol vient de la conclusion qui tombe brutalement comme un cheveu sur la soupe, j'aurais aimé que l'auteur nous donne un aperçu des réactions de l'école devant leur couple.

par samba
Les Frères Reed, Tome 8 : La Promesse de Paul Les Frères Reed, Tome 8 : La Promesse de Paul
Tammy Falkner   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-56W

{Jenni} : Enfin la suite des frères Reed ! Le personnage de Friday m’intriguait trop et j’avais hâte de voir comment ce petit bout de femme menait par le bout du nez toute la tribu. Je suis littéralement tombée sous le charme des frères Reed, ils ont chacun ce petit « plus » qui fait la différence. Paul avait attisé ma curiosité au fil des volumes et je dois dire qu’il me tardait de faire sa connaissance. Donc autant vous dire que cette suite je l’ai attendue avec impatience… et je suis ravie de retrouver la plume de Tammy Falkner !

[...]

On sait d’entrée de jeu la finalité, mais Tammy Falkner est parvenue par sa plume délicate et légère à nous transporter. L’intrigue tient la route et une fois de plus avec ce nouveau duo ça fonctionne à la perfection.

Friday est « unique » en son genre. Il est difficile de ne pas l’apprécier tellement elle est généreuse, aimante et punchy. Elle est une héroïne fragilisée à cause de ce qui lui est arrivée dans le passé. Paul est un héros très attachant. Il est protecteur et prend depuis toujours, soin de tout le monde. Il est parvenu sans aucune difficulté à me séduire et est parvenu à m’attendrir. Il est attentif, prévenant, protecteur. Il fait preuve d’une grande tendresse et est à l’écoute. Il est un homme déterminé pour conquérir le cœur de sa belle et lorsqu’ils s’ouvrent l’un à l’autre, c’est percutant !

J’étais ravie de retrouver toute cette petite famille encore plus soudée que jamais. Ce huitième tome est intense et lourd en émotions. J’ai pu retrouver les aspects qui me plaisent dans l’écriture de cette auteure. Il ne reste plus qu’un frère Reed à connaitre, et il me tarde de voir ce qu’elle va réserver à Sam …