Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par LesTentatrices

Extraits de livres par LesTentatrices

Commentaires de livres appréciés par LesTentatrices

Extraits de livres appréciés par LesTentatrices

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Un avis + détaillé :
[JULIE]
Une romance New Adult sauvage et captivante !
La rencontre est détonante, percutante, les échanges acérés entre le beau gosse d'Hollywood, Casey Lewitt, venu chercher sa rédemption à Hawaï auprès d'une mission de sauvegarde écologique et Alana Benson, jeune étudiante en fuite !

Chloé Wilcox a su rendre cette histoire énergique, passionnante, où ces deux âmes écorchées par la vie se trouvent, se cherchent, tentent de s'apprivoiser, mais les barrières sont difficiles à faire tomber !
[...]
Casey n'a jamais été amoureux et se refuse de l'être, trop de démons, de mauvais choix le hantent. Alors qu'il doit redorer son image, il essaie de maîtriser, comprendre, toutes les émotions déclenchées par sa relation avec Alana.

Leur futur est incertain à tous les deux … Le passé les rattrape … Des secrets seront révélés, il faudra affronté ces démons du passé

C'est rafraîchissant, on ne s'ennuie pas. L’écriture vive et dynamique de Chloé Wilkox rend cette histoire belle, touchante, les personnages aussi attachants qu’énervants et drôles.Rien n’est mièvre ou caricaturé ! Ils sont jeunes et leur impertinence évite le romantisme dégoulinant.

Des histoires comme celles-ci font du bien au moral, et redonnent le sourire !

Je suis impatiente de voir ce que réserve l’auteur à Casey et Alana dans la saison deux …

Alors si vous êtes des petites curieuses comme moi, que vous ne pouvez pas attendre... [...]
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-11
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cDG
[JULIE]
La plume de Lily Hanna est fluide, efficace, et authentique ce qui donne une belle Dark Romance où mes sensations, sentiments ont été mis à rude épreuve !
[...]
Ava va devoir se battre contre un fantôme, un amour idéalisé … c’est loin d'être gagné d’avance !

Le chemin sera long, pénible car Matthieu s'entête à résister à cette attirance, quitte à faire souffrir Ava. Mais un imprévu va changer la donne…

On pourrait détester le personnage de Matthieu et pourtant l’auteur arrive à nous le rendre touchant car il est sincère, coincé dans un passé qu’il a du mal à lâcher. Il est maladroit, ne cesse de cumuler les maladresses avec Ava ! On se demande même jusqu’à quand elle va accepter les bêtises du Coach. Il se bat pour avancer et faire trois pas en avant, mais commet chaque fois un impair qui les ramène deux pas en arrière. Un vrai ascenseur émotionnel ! Ava reste patiente, se démène pour son idéal tout en accusant le coup à chaque déception. Heureusement que ses amis sont toujours présents pour la protéger, l'épauler, elle et sa fille quoi qu'il arrive.

La relation Ava-Matthieu est sur la corde raide tout le temps… j’ai eu les larmes aux yeux plus d’une fois, en me disant il ne va pas oser faire ça et si, mais comment peut-elle encore accepter cette situation… 

C’est combat de chaque instant pour lui comme pour elle…

J’aurais aimé voir un Coach plus combatif avec son ex belle famille, surtout avec la pimbêche de belle sœur !

Ce fut un beau moment de lecture pour moi … J’aurais été peut-être plus à l’aise avec tous les personnages secondaires si j’avais lu More than life, du même auteur. Mais ces deux histoires se lisent indépendamment l’une de l’autre. Tout est bien expliqué et on est jamais perdu…

J’ai aimé cette écriture honnête, vraie, sans faux-semblant qui nous fait ressentir toutes les émotions. On partage la douleur de Matthieu comme l’espoir, l’amour et les désillusions d’Ava.

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-11
{Jess} Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-alR

J’avoue ressortir assez.. mitigée, disons. Non pas que je n’ai pas apprécié l’histoire dans sa globalité mais je l’ai trouvé assez longue à démarrer. Il m’a fallu une bonne grosse moitié du livre pour être totalement transporter par l’histoire.

J’ai trouvé la deuxième partie du roman beaucoup plus rythmée, où nous retrouvons le personnage d’Anna qui se cherche, tâtonne, sort enfin de sa coquille. C’est un personnage qui m’a assez agacé durant la première partie du roman : trop coincée, naïve et renfermée pour que j’apprécie totalement sa personnalité. J’ai eu plus d’une fois envie de la secouer dans tous les sens pour qu’elle se bouge.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-d2R

[MARINA]

J’ai tellement adoré le premier tome de Les Trois Talents que je me suis jetée sur cette suite ! Et à la fin de Le Gardien des Secrets, je suis addict de la plume de Emma Cavalier et je trépigne d’impatience de pouvoir le troisième tome.

[...]

Je n’ai pas lu Le gardien des secrets, je l’ai dévoré ! De sa plume sulfureuse et sensuelle, Emma Cavalier a écrit une superbe romance érotique. Les personnages de Les Trois Talents ont (ou vivent) une emprise psychologique qui gagne le lecteur.

J’ai été touché par la quête identitaire de Beth. J’ai compatis à sa douleur et j’ai compris sa difficulté à pardonner… même si j’ai 100 fois eu envie de la secouer pour qu’elle soit enfin en paix avec elle-même et ses besoins.

J’ai eu un peu plus de mal avec Lex. Il cherche un palliatif à ce qu’il ressentait pour Beth, tout en s’en protégeant… Il cherche à s’en éloigner, tout en gardant une part d’elle dans sa vie… Cela m’a énormément frustrée… même si j’ai souvent frissonné de plaisirs grâce aux jeux sensuels dans lesquels il se plonge...

Je suis arrivée à la fin de Le Gardien des Secrets avec une folle envie de lire la suite de Les Trois Talents !!!! Je me suis délectée de ma lecture et j’en veux encore !!!

COUP DE COEUR
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Deux avis + détaillés sur : https://wp.me/p6618l-cFc

{Julie} : Un nouveau petit bijou d’Alfreda Enwy !
Ces « Infinite love » sont tous différents en étant un peu sur la même formule … Nous en sommes au troisième tome pourtant on ne s’en lasse pas, tellement c’est bien écrit !
[...]
Je peux vous assurer que vous trouverez un nouveau trésor d’Alfreda Enwi au pied de cet arc-en-ciel ! Partez à sa recherche vous aussi ! Vous ne trouverez pas de chaudron rempli d’or mais une belle histoire comme on les aime !

{Marina}
Nos infinis silences est le 3eme tome de Infinité Love de Alfreda Enwy… Et bien, vous savez quoi ? Je suis infiniment love de cette saga et de la plume de cette auteure.
[...]
Nos infinis silences m’a fait passer un incroyable moment ! Comme pour les autres tomes de Infinité Love, les héros d’Alfreda Enwy me submergent d’émotions et me font craquer.
[...]
L’histoire est belle et émouvante… Elle suit un schéma utilisé par l’auteur dans les autres tomes, mais les ingrédients de cette recette sont tellement bons, que je me régale à chaque fois… De la sensualité, de l’émotion, de l’intensité… J’en veux encore !!!

A LIRE !!!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Mon avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cCE

{Marina}


J’ai lu le premier tome de Rédemption d’un Ange Déchu il y a 2 semaines (au moment où cette avis est écrit) et si je n’ai pas eu un coup de cœur pour Obsession Charnelle, j’étais impatiente de lire la suite…

Mais voilà, j’ai commencé Dévotion profane il y a 5 jours (au moment où cet avis est écrit)… Je l’ai arrêté et repris plusieurs fois, espérant me trouver dans le bon état d’esprit pour accrocher avec ce livre….. et je viens de m’arrêter au milieu du chapitre 19 en prenant la décision d’abandonner cette lecture….

La plume de Blanche Monah n’est absolument en cause ! Son écriture est toujours aussi fluide et agréable…. Mais j’ai été dans l’incapacité de me laisser embarquer par l’héroïne…

[...]

Blanche Monah a pris un énorme risque en écrivant une histoire qui sort autant de l’ordinaire. Il se révélera certainement payant, mais il ne peut pas plaire à tout le monde, tellement cela sort des sentiers battus… Je suis vraiment désolée de ne pas avoir su l’apprécier à sa juste valeur, mais je suis certaine que beaucoup de lecteurs sauront le faire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-11
[JENNI] : https://wp.me/p6618l-d5Z

‘Âme-Stram-Gram’ est une histoire singulière qui se démarque par sa pureté et sa profondeur où l’auteur a pris soin de développer les moindres détails de la relation amoureuse pour nous offrir un petit bijou de lecture… tant on est transporté et habité par les personnages.



Avec Corentin, nous sommes dans une problématique de bonheur… Lassé par son quotidien et sa vie de couple, il décide de tout plaquer pour entreprendre un long chemin de reconstruction de soi, pour se retrouver soi-même, se fortifier et aussi pour y voir plus clair dans sa vie sur ce qu’il veut et ne veut pas. Pour cela, il décide de passer par un retour aux sources maternelles… Quoi de mieux que de retrouver la personne qui a commis durant son enfance de nombreuses erreurs mais qui les assume après tout ! Depuis toujours sa mère a relevé la tête, et cela même face aux coups reçus par la vie. Elle est une battante et quelque part un modèle parce qu’il a besoin de relever la pente et de prendre le chemin vers le meilleur qu’il cherche puisqu’il s’est perdu en cours de route, à tout dénigrer…

Sur place, il retrouve David, son meilleur copain d’école et de quartier, ainsi que la famille de ce dernier, qui ont été depuis toujours sa seconde famille jusqu’à ce que Corentin les quitte sans se retourner à l’âge de quinze ans… Les retrouvailles sont intenses. Si l’amitié des deux hommes reste intacte, il y’a cependant des blessures qui persistent et qui reviennent à la surface… pouvant être panser que par celui qui les a commises ! Corentin va devoir se racheter une bonne conduite et à du pain sur la planche pour d’une part changer sa vision de la vie mais aussi pour effectuer une autocritique de lui-même afin de reconnaître ses torts…



‘Âme-Stram-Gram’, c’est avant toute chose BEAUCOUP D’AMOUR. C’est une amitié qui perdure dans le temps parce que même si Corentin et David se sont perdus de vue durant plusieurs années cela n’a en rien estompé leur lien d’amitié et leurs sentiments. L’un ne va pas sans l’autre… Inséparables, à eux deux ils font très bien la paire ! On s’attache à toute la tribu que l’on côtoie dans ce livre. Les deux mamans sont des femmes charmantes, exemplaires, aimantes, amies de longue date et prêtes à tout pour subvenir aux besoins de leurs enfants. J’ai ressenti une profonde affection pour ces deux femmes… On les respecte, on les admire pour la force et le courage dont elles font preuve pour atteindre leurs objectifs de vie… On passe un bon moment à leurs côtés, surtout qu’on réalise bien qu’une maman, c’est la personne qui peut remplacer n’importe qui, mais qui ne peut être remplacée par personne…

Heureusement l’auteur prévient que le personnage de Corentin n’est pas du gâteau ! C’est un homme imbu de sa personne et égocentrique. Son comportement, son attitude et ses paroles égoïstes m’ont agacé mais il ne m’a pas mise hors de moi pour autant parce que j’ai adoré le détester…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cuz

{Marina}

J’étais heureuse de pouvoir lire l’histoire d’un autre prisonnier de Devil’s Rock. Sophie Jordan m’avait fait passer un bon moment de lecture avec le premier tome, et j’étais impatiente de remettre ça avec Détache-moi.

[...]

La série Devil’s Rock de Sophie Jordan a tous les ingrédients d’une bonne romance contemporaine. J’ai passé un bon moment de lecture avec Détache-moi.

Si l’héroïne du premier tome ne m’avait pas convaincu, j’ai beaucoup aimé le tempérament de Grace.
J‘ai eu l’impression d’assister à la transformation d’une chenille en papillon. Face au danger, la petite souris grise se révèle être une femme forte au tempérament de feu.

Reiss m’a semblé moins crédible dans le rôle du dangereux criminel.
Je m’attendais à un personnage plus sombre et plus violent…. Or, dès le départ, il endosse un costume de chevalier justicier plein d’honneur. Mais il est tellement sexy et attachant qu’on lui pardonne vite !

L’intrigue est centrée sur l’évolution de la relation entre les héros, sur ce qui les sépare et les rapproche, sur cette attirance qu’ils essaient de combattre de toutes leurs forces… Et l’écriture fluide et agréable de Sophie Jordan permet d’en faire une belle histoire.

Mais, si cela n’entache en rien mon plaisir ni mon envie de lire les prochains tomes, tout est prévisible et il manque clairement de rebondissements pour en faire un roman addictif. Je ne me suis pas ennuyée mais je n’ai pas été transportée pour autant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-11
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cpY

{Marina}

Soyons claires, soyons brèves, soyons précises : Jäger de Amheliie et Maryrhage est une superbe romance gay, émouvante, haletante et addictive !

Jäger n’est pas seulement une romance gay. Amhellie et Maryrhage ont écrit un roman, passionnant et palpitant, qui nous fait frissonner d’émotions et nous emmène ailleurs.

En premier lieu, le contexte de l’histoire…. L’époque d’après-guerre…
[...]

Ensuite, l’intrigue de ce roman…. La traque des nazis qui ont réussi à fuir…
[...]

Et enfin nos héros… Deux justiciers sexys qui ont grandi pendant cette guerre…
[...]

Ces deux héros m’ont tous les deux énormément touchée, autant par leurs différences que par leurs similitudes… Ils m’ont fait ressentir une myriade d’émotions, plus fortes les une que les autres. Ils sont sexys et émouvants…. leur relation est envoûtante…. Un mélange de douceur et de dureté, de chaleur et de froideur, de passion et de rejet, de souffrance et d’apaisement….

J’ai plongé dans ce livre sans pouvoir en décrocher avant la fin ! C’était tellement addictif que j’étais triste d’arriver à la dernière page ! Bravo à Amhellie et Maryrhage !

A LIRE !!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cw5

{Marina}

En terminant le premier tome de Hot in Chicago de Kate Meader, j’étais curieuse de lire l’histoire de Gage et Brady ! Je me suis jetée sur Point de fusion dès que je l’ai eu entre les mains.

Pendant ma lecture de Jouer avec le feu, j’ai craqué pour Gage et j’étais intriguée par Brady.

[...]

Avec les personnalités opposées de Gage et Brady, Point de fusion a un énorme potentiel pour que Kate Meader en fasse l’une des histoires les plus profondes, touchantes et sexy de Hot in Chicago.

J’étais vraiment curieuse de découvrir l’étendue des démons de Brady, de savoir comment Gage allait pouvoir aider Brady à surmonter son incapacité à être touché….

Bon ben, fin du suspense dès le début du livre… Brady se pointe simplement à une soirée organisée par leur amie commune et annonce qu’il est prêt à avoir une relation physique avec Gage…

[...]

Je ne suis pas fan des intrigues trop romancées pour les M/F… et c’est la même chose pour les M/M… Du coup, j’ai trouvé l’ensemble un peu trop… kitsch… et je n’ai pas été emballé…..

Point de fusion plaira très certainement à de très nombreuses personnes, c’est une histoire sympathique et très bien écrite…. Mais c’était tellement éloigné du M/M torride et profond que j’avais imaginé que je n’ai pas réussi à dépasser la déception pour me laisser émouvoir.

La plume de Kate Meader m’avait beaucoup plu pendant ma lecture du premier tome, et je lirais donc la suite de Hot in Chicago. Mais elle ne m’aura pas convaincue dans le genre romance gay….
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
{Jess} avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-cMr

Nelly Wearver nous offre une histoire sensible, qui traite d’un sujet assez lourd sans pour autant tomber dans le larmoyant. Elle a su me toucher avec justesse et me happer dès les premiers chapitres grâce à une plume fluide & prenante.

(..)

L’histoire se met doucement en place, dévoilant avec subtilité le sordide passé de Livie, le manque d’amour d’Ethan et la pression constante qui pèse sur les épaules de Greg. Contrebalançant avec le présent où les retrouvailles, le pardon et l’amour sont de mises. C’est un récit qui flirte avec nos émotions, qui nous touche et nous remue. Où les révélations et les rebondissements nous tiennent en haleine et où l’amour et la passion nous font frémir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-11
[JENNI] : -A lire !- https://wp.me/p6618l-cAg

Kaléna nous fait vivre un très bon moment d’évasion en nous plongeant cette fois-ci dans un écrit touchant mais aussi fragile, compte tenu des thèmes délicats exploité par l’auteure qui ne peuvent que chambouler les lectrices aux cœurs tendres… « Hope for love » est une histoire bouleversante qui m’a profondément touchée.

D’une part, nous avons Tamara… Une jeune femme qui voit son monde basculer du tout au tout, du jour au lendemain. Aujourd’hui plus rien ne la rattache à la vie puisqu’elle a tout perdu. Alors elle s’éteint à petit feu… Elle ne mange plus, ne dort plus, ne travaille plus, et chaque jour elle reproduit le même rituel : porte la même tenue et se rend dans le même lieu dès l’ouverture jusqu’à la fermeture… Cette jeune femme ne vit plus… elle survit au grand dam de ses proches ! Comment se relever et aller de l’avant quand on perd ce qui nous est le plus précieux ? Pourquoi retrouver goût à la vie si notre monde n’existe plus… ?

Et puis, nous avons Marlon… Lui, cherche à échapper à sa vie. Il est en vie mais pas vivant. Mieux que personne, il sait ce que c’est que d’avoir le cœur brisé. Aujourd’hui il a soif de liberté et se sent même renaître en se sentant pousser des ailes… C’est pourquoi il compte bien mener une belle revanche sur la vie, dorénavant en la croquant à pleines dents…

Me voilà agréablement surprise par le contenu de ce roman ! « Hope for love » est une histoire simple, et qui pourtant traite de sujets délicats, graves, lourds et profonds bien amenés et traités dans le récit. La fluidité de la plume de l’auteure, sa précision dans les détails et son rythme prenant nous embarque dans une romance dans laquelle on se laisse entraîner sans la moindre résistance et dans laquelle on se lie d’affection pour les personnages.

Qu’ils soient principaux et/ou secondaires j’ai pris énormément de plaisir à découvrir et à suivre ces personnages. Ils sont d’un naturel simple et vrai, très plaisant. Ce qui se passe autour apporte une douceur des plus appréciables au récit… Tamara se montre vraiment très dure avec elle-même et m’a fait mal au cœur. Rongée par le désespoir, elle se prive de toute joie en menant un combat de longue haleine contre le bonheur en se refermant sur elle-même. Malheureusement et heureusement…sa rencontre avec Marlon va tout changer… Alors qu’ils ne sont pas du tout en quête de trouver l’amour et que tous les deux ont chacun leur perception de l’amour, ce dernier va néanmoins les surprendre…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cnD

{Marina}

J’ai passé un moment de lecture agréable avec la première partie de Sulfureuse Compromission et c’est avec plaisir que je retrouve la plume érotique de Beth Kery dans cette deuxième partie.

[...]

La plume fluide et agréable de Beth Kery m’a fait passé un agréable moment, tout au long de ma lecture de Sulfureuse Compromission . Une romance érotique, sans prise tête, sensuelle à souhait… Parfait pour quelques heures d’évasion.



Ce n’est pas une histoire inoubliable, ni une intrigue palpitante et originale, mais cela n’en reste pas moins un roman que je suis heureuse d’avoir lu.

J’ai craqué pour la part sombre du héros et celle lumineuse de l’héroïne. Leur relation est touchante et les personnages attachants.

Bien que tout soit prévisible et sans surprise, l’histoire m’a parfois émue et j’ai lu ce livre d’une seule traite.

Les scènes de sexe sont extrêmement bien écrites et la passion qui lit les héros a rendu cette lecture bouillante.

C’est un excellent livre à lire entre deux lectures intenses. De celle qui permet de se vider la tête en se plongeant dans l’histoire simple. C’est une très bonne romance érotique qui utilise une recette connue et très utilisée, mais dont on aime toutes les ingrédients.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-11
{Jess} Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-cmJ

Une romance qui m’a beaucoup plu et une lecture avec laquelle j’ai passé un très bon moment. La couverture a su attirer mon œil (étonnant) mais c’est surtout le résumé et sa petite touche d’humour qui m’ont décidé à me lancer dedans.

J’ai adoré que l’histoire se passe dans un univers que nous n’avons pas tellement l’habitude de lire. Une petite incursion au milieu du luxe dans laquelle nous découvrons l’envers du décor de prestigieuses joailleries auprès d’Eva, un personnage drôle et talentueuse qui rêve d’intégrer l’établissement de ses rêves.

(..)

L’histoire évolue de chapitre en chapitre, enchaînant les évènements sans nous laisser le temps de souffler. L’autrice mêle habilement suspense et passion, elle malmène ses personnages autant que les nerfs du lecteur.

(..)

Eva et Luka vont nous surprendre et nous attendrir, je ressors presque déçue de devoir les quitter tant ils m’ont fait passer un très agréable moment en leurs compagnies.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-11
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-cj7

{Marina}

Après avoir lu le premier tome de Free Fallin, j’étais tellement bouleversée que j’ai eu un mal fou à pouvoir replonger dans un autre livre…. Maryrhage vient d’accomplir le même exploit avec ce deuxième tome.

[...]

Jay et Jessa ont toujours leurs chaînes qui les lient à ce couloir de la mort. Leur plus grand combat va être celui pour leur propre liberté… Pour être libre de s’aimer, libre d’avancer, libre d’être heureux, libre de vraiment vivre.

Si ce deuxième tome de Free Fallin est bien une magnifique romance, Maryrhage en a surtout fait une bouleversante leçon de vie. Un livre profond, des personnages qui nous habitent, une histoire qui nous fait vivre des millions d’émotions….

Les héros m’ont fait vivre l’envers du décor de ce couloir de la mort… Ils m’ont obligé à reconsidérer mes convictions, à nuancer mes opinions… À me souvenir que rien n’est blanc ou noir… Que l’amour peut nous empêcher d’être heureux, comme il peut être le moteur qu’il permet de l’être….

Free Fallin n’est pas un de ces livres qu’on referme pour pouvoir en ouvrir un autre dans la foulée. Avec cette histoire, Maryrhage m’a touché beaucoup trop profondément pour que je puisse passer facilement à autre chose…

Le besoin et l’envie de faire le point sur tous les sentiments que j’ai ressenti pendant ma lecture est beaucoup trop important.

Jessa et Vanya sont des héros qui m’ont apportée des choses, qui laissent une trace, qui m’ont faite évoluer…. Les deux tomes de Free Fallin font partie de ces romans que l’on n’oublie pas… de ceux que je relirai. Un énorme merci à Maryrhage !

COUP DE COEUR
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
[JENNI] : Mon avis + détaillé ici : https://wp.me/p6618l-cWw

La couverture est splendide. Je la trouve non seulement très belle mais aussi bien sensuelle que fragile.

J’ai été agréablement surprise par le contenu de ce livre ! ‘Les Shadow Stalkers’ est un recueil composé de quatre nouvelles courtes, mais pleines de désir, de charme et de passion ! Ces chasseurs d’ombre vont vous donner chaud à coup sûr ! Oh la vache je n’en reviens pas moi-même…^^ La plume de Sylvia Day est aussi bien addictive qu’aphrodisiaque !!! J’ai complètement été happée par cet intégral… Les histoires sont différentes et ne se ressemblent pas. Pourtant, on y trouve à chaque fois un point commun…ces hommes se révèlent chez ces femmes leur point d’ancrage.

[...]

Dans son intégralité, ‘Les Shadow Stalkers’ est un livre que je vous recommande de lire… Sylvia Day nous embarque aux côtés d’hommes sauvages, charismatiques, des mâles alpha qui nous liquéfient en un battement de cil ! C’est des antihéros américains, des hommes insaisissables avec un côté froid et détaché, mystérieux donc mais terriblement envoûtants, entourés d’une aura qui ne laisse aucune femme insensible… et qui les font d’ailleurs tombées comme des mouches !

De plus, l’auteure prend soin dans chacune de ses histoires de nous faire part du rapport de force qui existe dans les relations entre les personnages, chose qui amplifie notre envie de connaître le dénouement pour savoir lequel des deux va dominer l’autre dans la relation. Les scènes sont érotiques, débridées même… mais il n’y a pas que ça puisqu’elle combine également du suspens, moults rebondissements et ressentis pour notre plus grand bonheur. On en ressort donc pleinement satisfaite !

Parmi ces quatre histoires, celle qui m’a le moins transportée est la troisième car je ne suis pas parvenue à être habitée par les personnages tandis que les autres histoires m’ont séduite et emportée sans problème. Toutefois, si je devais n’en choisir qu’une, ma préférence va pour l’histoire de Jared et Darcy… D’ailleurs je n’aurais pas dit non à quelques pages supplémentaires ! ^^

-Belle découverte-
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur :https://wp.me/p6618l-cjQ
[JULIE]
Alors si vous n’avez pas encore lu le début de Wild Love, je vous conseille de le faire vite !.
[...]
C’est moins sauvage pourtant leur couple continue d'être fusionnel et non conventionnel. Le passionnel est relégué au second plan. Ce n’est pas dérangeant car des scènes de sexe torride seraient mal venues dans ce contexte. La fragilité de Casey est mis en avant, il ne sait pas comment se comporter face à ce petit bonhomme inconnu, avec qui il a perdu du temps… en même temps il veut le meilleur pour son fils. Il n’en oublie pas pour autant son amoureuse… C’est un épisode important pour leur avenir.

La page du passé doit se tourner pour avancer, pardonner et construire le futur !

J’ai tellement hâte de le découvrir ce que nous réserve l’auteur pour le dernier épisode ! Surtout que c’est inhumain de nous laisser sur une telle fin !

Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
[JENNI] : https://wp.me/p6618l-4Wu

Avec ‘Plus fort’ l’histoire de ‘Caroline & West’ suit son cours et est loin d’être simple. Quatre mois sont passés… Alors que nous avons d’un côté une Caroline toute déboussolée mais pleine d’assurance, de l’autre nous avons un West qui a dû tout quitter pour rentrer chez lui à Silt auprès de sa famille. Quitter la belle Caroline n’a pas été une mainte affaire pour lui. D’avoir fui, cela lui à laisser dans la bouche le goût amer de ses erreurs… Pourtant s’il avait accompli l’impossible en s’éloignant de Caroline, il se trouve que sa vie n’a fait qu’empirer…

Tous les deux ont changés, grandis et ont gagnés en maturité. On découvre ici un West encore plus renfermé sur lui-même et totalement perdu. Une fois de plus il va porter de lourdes responsabilités pour protéger sa petite sœur Frankie, avec qui il endosse le rôle de père de substitution. Prêt à tous les sacrifices pour prendre soin d’elle et la rendre heureuse, il va également devoir surmonter d’autres atteintes dans sa vie… et faire des choix d’avenir pour son propre bien-être. Aimant et aimé il se prive d’aimer celle qui ne demande qu’à prendre soin de lui… Peur de mal faire et de lui causer des problèmes, il la repousse et la fait souffrir dans le seul but qu’elle le déteste. Mais manque de pot, Caroline s’accroche, reste sur ses positions, et va même s’imposer dans sa vie en lui tenant tête. Les deux mènent une lutte chacun de leur côté mais ni l’un ni l’autre ne va lâcher prise… Saura-t-elle lui faire entendre raison ? Sera-t-il prêt cette fois à saisir sa chance et les opportunités qui s’offrent à lui ? Trop dans la réserve parviendra t il a lâcher du lest ? L’espoir est-il un luxe dont vraiment il doit se passer ?

Alors que le premier tome était plus axé sur les problèmes de Caroline, cet opus-là met plus en avant la situation semée d’embûches de West…

West se cherche tant bien que mal. Il va parcourir un long chemin et mener un gros combat avec lui-même pour trouver des solutions aux différents problèmes qu’il va rencontrer, mais aussi pour mener sa propre réflexion afin d’y voir plus clair sur sa vie… Comme si les choses n’étaient pas suffisamment compliquées comme ça, il y’a la petite Frankie qui va venir lui donner du fil à retordre. Si dans un premier temps il lui sera difficile d’adopter le bon comportement et de faire les bons choix, West ne baisse pas les bras et trouve le réconfort et le soutien nécessaire auprès de Caroline qui tient parole en lui prêtant main forte en tant qu’amie. Cependant, la situation va finir par lui échapper, et très rapidement il va se retrouver dépassé par les événements. Solitude, tristesse, colère et incompréhension vont devenir ses alliées… Et sa crainte pour le devenir de sa petite sœur ne fera qu’accroître ! Caroline va alors être sa force et son pilier puisque progressivement elle va le pousser dans ses retranchements, et fissurer sa carapace…

J’ai beaucoup aimé la petite sœur Frankie ! En plus de nous toucher et de nous faire ressentir beaucoup de peine, je dois dire que son personnage apporte aussi du réconfort, de la tendresse et de l’innocence. Elle nous permet de bien analyser et de comprendre la situation, mais aussi de bien cerner le contexte dans lequel nous nous trouvons. Le couple Caroline et West avance doucement mais surement … Leur relation est belle, très fusionnelle. Je dirais même que c’est une passion dévorante tellement c’est très fort entre eux. Ensemble ils vont se serrer les coudes, se soutenir, s’épauler pour se donner les moyens d’atteindre leurs objectifs de vie, et aussi tout faire pour accéder au bonheur…

J’ai beau avoir apprécié cette histoire, malheureusement les héros ne m’ont pas transportée comme je l’aurais voulu. J’ai moins aimé cette suite qui pour ma part traîne trop en longueur, et m’a fait décrocher à certains moments. Pourtant l’histoire en elle-même est très singulière et avait tout pour me plaire… mais elle ne répond pas à mes attentes. Je suis convaincue que Robin York aurait pu pousser le vice un peu plus loin et creuser un peu plus parce qu’il y’avait là un gros potentiel ! Je ne regrette pas pour autant ma lecture bien au contraire, mais par rapport au résumé très accrocheur qui m’avait de suite convaincue je m’attendais à beaucoup plus d’intensité dans les bouleversements. J’aurais préféré que la romance prenne moins de place finalement et que l’auteure développe plutôt ce qu’il y a autour du duo.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
{Jess} Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-csP

Alors honnêtement, je cherche encore le côté « Dark Romance » de l’histoire. Certes, le personnage masculin est un odieux connard mais ça n’a pas le mérite d’être catégorisé comme étant de la DR. Il n’y a rien de sombre ou de rebutant, pas de kidnapping, de torture physique ni même morale.. Alors oubliez la mention « Dark Romance » et lancez-vous dans cette série génialissime !

Bien sûr, attendez vous à une histoire d’amour et de haine dont les frontières sont totalement brouillées par les sentiments de nos deux personnages et surtout par le personnage de Vicious, bourré de contradictions. L’héroïne va avoir le cœur brisé et il va se comporter comme un con avec elle…

…Mais…

..J’AI ADORÉ. JE SUIS AMOUREUSE. J’EN VEUX ENCORE !
Voilà voilà, ça me paraît assez claire et résume parfaitement mon ressenti.

(..)

..Vicious, Vicious, Vicious..

Sans vous mentir, je suis tombée totalement amoureuse de son personnage ! Il est torturé, odieux, froid… mais beaucoup plus profond qu’on ne le pense.

Il est écorché par sa jeunesse, perdue dans sa vengeance et totalement odieux envers les gens…

(..)

Rien que pour le retrouver, je crois que je me replongerai avec plaisir dans une deuxième relecture…

ce premier tome de « Sinners of Saint » est un vrai coup de cœur. J’espère que vous apprécierez votre lecture autant que moi, et je tiens à préciser que j’ai posé une option sur Vicious. Désolée les filles !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
[JENNI] : https://wp.me/p6618l-3zL

‘Caroline & West’ est une histoire totalement crédible et très complexe dans laquelle Robin York véhicule un lourd message sur le revenge porn. Avec ‘Plus loin’ on est confronté à différentes problématiques, tels que le harcèlement, avec la méchanceté et la violence des gens qui découlent de ces actes destructifs aussi bien sur le plan psychologique que physique. Ainsi que la place de l’amour lorsque l’on souhaite fuir une vie compliquée et impactante.

West est un héros tiraillé entre son envie de fuir et son envie d’aspirer à un avenir meilleur, du moins plus stable. Il est un jeune homme qui travaille très dur pour subvenir aux besoins de sa famille, répondant d’abord à leurs attentes avant les siennes. Si dans ses actions il a tout du bad boy dur à cuire, on en est bien loin… West fait juste certains choix qui ne sont pas pour autant les bons mais qui sont à ce moment-là des opportunités qu’il doit à tout prix saisir. C’est un jeune homme livré à lui-même endossant une lourde responsabilité, se mettant une pression de dingue pour prendre soin de son entourage. Touché par la détresse de Caroline et même affecté par ce qu’elle va vivre, il a beau résister et taire son attirance pour la jeune femme, en maintenant ses distances avec elle étant donné qu’elle a son lot de problèmes et qu’il en a suffisamment de son côté à gérer… Il se trouve que cette dernière va quand même réussir à s’introduire dans la vie de West, et ce même s’il n’a ni le temps ni l’envie d’être détourné de ses objectifs…

Caroline est une jeune femme simple, agréable, passionnée par ses études et très courageuse car elle va vivre quelque chose d’horrible et d’humiliant, détruisant son image, sa valeur et son estime de soi. Et pourtant même si son quotidien est un calvaire et qu’elle est totalement impuissante, elle ne s’avoue pas vaincue puisqu’elle va se donner les moyens de mener un lourd combat contre celui et ceux qui lui font du tort. Malheureusement, malgré les préjudices causés, il va lui être difficile de relever la pente et d’y voir plus clair dans sa vie… mais heureusement West est là ! Il va l’encourager, la soutenir et lui donner la force dont elle a besoin pour aller plus loin dans sa reconstruction et dans sa défense.

L’auteure fournit dans son roman un travail très profond et intéressant puisqu’on parvient sans difficulté à s’identifier aux personnages tant l’histoire est crédible, vraie et pleine de bon sens. Caroline et West mènent tous deux leur propre combat… Et nous, nous sommes à leurs côtés pour les assister dans les différentes épreuves qu’ils s’apprêtent à surmonter pour parvenir à se sortir la tête de l’eau. Je me suis attachée à l’héroïne et j’ai ressenti beaucoup de compassion pour elle. Ce qu’elle va vivre m’a beaucoup touché. Quant à West, il est un héros doux, attentionné, protecteur et très courageux….

Par son histoire, Robin York est parvenu à m’atteindre sans que je m’y attende par la détresse et la souffrance de Caroline compte tenu de l’atrocité des moments qu’elle est amenée à vivre mais aussi par le tourment que vit West dans sa quête à faire ce qui est bon pour ses proches, se refusant le droit d’aimer et d’être aimé en se dévalorisant. Sous sa carapace se cache en réalité un homme fragilisé par sa propre histoire qu’il traine derrière lui, avec une peur bleue de découvrir comment sera demain. Heureusement Caroline est là, toujours présente, elle n’attend qu’à prendre soin de lui. Mais pour cela, encore faudrait-il qu’il accepte de s’ouvrir et de lâcher du lest pour ne pas rester focaliser sur ses uniques projets de vie sans craindre de tout faire capoter.

Si j’ai accroché à l’histoire j’ai néanmoins trouvé l’ensemble très long. Certains passages sont touchants et ont attisés ma curiosité, mais même si la plume est fluide et agréable, j’avais par moment la sensation de tourner en rond et de trouver les choses répétitives. J’aurais aimé que la relation soit moins prédominante et que l’auteure creuse un peu plus sur le contexte de cette histoire, avoir plus de révélations sur la vie de West et découvrir un peu plus les démarches effectuées par Caroline dans sa quête d’effacer sa vie et d’y faire justice… Il se passe beaucoup de choses au cours du récit mais j’aurais voulu plus de peps dans les rebondissements, un peu plus d’énergie dans les pages car je dois avouer être restée sur ma faim.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-clL

{Marina}

Un titre accrocheur et un résumé intriguant… J’ai tout de suite été attiré par Love & Darkness et curieuse de découvrir la plume de Oly TL.

[...]

J’ai adoré l’univers dans lequel Oly T.L. m’a emmené. Love & Darkness est une romance sombre et touchante. Et les héros sexys et attachants.
Jay est la lune, Milly est le soleil… Et à eux deux, ils m’ont fait voir les étoiles…

Pourtant, dans la première partie de l’histoire, j’ai eu peur de ne pas accrocher avec les personnages…

[...]

Finalement, sans que je m’en rende compte et sache expliquer pourquoi, ils ont tous les deux réussi à me toucher….

[...]

L’intrigue est très tirée par les cheveux, mais j’ai aimé qu’elle nous entraîne dans un univers très différents des « standards ». Il mettra peut être certaines personnes mal à l’aise, mais personne ne pourra rester indifférent face à la l’histoire de nos héros.

Love & Darkness a beau être sombre, c’est, en même temps, plein de lumières et de couleurs. Il y a un mélange d’espoir et de fatalité, de désespoir et de rage de vivre, qui rend la lecture addictive.

[...]

J’espère sincèrement qu’il y aura d’autres tomes autour des personnages… Parce que plume de Oly TL est dynamique et fluide… Parce que les scènes de sexe sont… Arfff… torrides !!! Parce que j’ai envie de revoir Jay et Millie… Et parce qu’il y a du potentiel derrière tous les protagonistes de l’histoire de Love et Darkness.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-11
Au-delà du synopsis d’Immoralité, je dois reconnaître que j’ai été attirée par la couverture stylisée voire envoûtante et je n’ai pas hésité à découvrir cette romance.

Shana Keers nous raconte l’histoire de Victoire, qui a tout du personnage féminin antipathique : égoiste, excessive, gâtée pourrie : bref une femme qui a tout de la petite fille riche qu’on adore détester !

Elle se trouve au début de l’histoire dans la maison de son père Philippe, située sur la Côte d’Azur. C’est l’été, Victoire profite de son argent et de sa jeunesse. Jusqu’à ce qu’elle découvre le contenu d’un mail destiné à son père. Au pied du mur, Philippe va devoir lui annoncer la venue de Maximilien, qui va les rejoindre et qui n’est autre que son demi-frère !!

Pour Victoire c’est un coup de massue, elle qui pensait être fille unique, la seule petite fille de son papa, se voit affublée d’un frère dont elle ne veut pas ! C’est la crise de nerf pour la jeune femme ! Cerise sur le gâteau, son père doit partir en voyage d’affaire et laisse le soin à Victoire d’accueillir son demi-frère comme il se doit !! Pas très courageux le papa chéri !!

La première rencontre de Max et Victoire est tumultueuse, comme on peut s’y attendre. La jeune femme n’accepte pas cet intrus dans sa vie et Max aurait aimé être mieux accueilli, chez son père, avec lequel il a tant rêvé pourvoir passer du temps. Ni plus ni moins, ces deux-là se font la guerre, remarques acerbes, piques gratinées, vacheries en tout genre et j’en passe…Pour autant, une sorte de désir très intense s’empare d’eux. Il est puissant, incontrôlable et immoral. Ils luttent l’un contre l’autre et contre ce désir naissant et envahissant. Lorsque Max découvre que Victoire s’adonne au plaisir de danses lascives dans un club, sous le pseudonyme de Jen Evans, il devient fou de rage! A cela s’ajoute les mensonges dans lesquels ils s’enlisent devant leurs amis pour ne pas qu’ils découvrent que Max est le frère de Jen Evans.

Les provocations entre eux se poursuivent plus intenses que jamais ! Victoire ressent du désir incandescent pour son frère et vice-versa. Ils se font souffrir l’un l’autre pour refréner leur pulsion respective. Ils font tout pour se détester, mais ne dit-on pas que de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas ? Chacun a conscience que ce qu’il ressent est immoral, incestueux et intolérable. Pourtant, même s’ils luttent, fatalement ils vont céder à cette relation interdite. La passion intense qui les unit va avoir raison de ce qui les retenait jusque là. Ils citent ensemble Blaise Pascal qui illustre bien leur fusion : « La vraie morale se moque de la morale »… Alors bien sûr c’est choquant ! L’amour passionnel qu’ils développent pour l’autre, est en dehors de toutes conventions sociales! Ce sont 2 adultes qui n’ont rien en commun, qui n’ont pas eu la même éducation, ni la même socialisation. Le feu qui les consume est trop fort pour qu’ils continuent de lutter. Alors, ils plongent et succombent furieusement ! Les scènes érotiques sont particulièrement intenses et sensuelles. Shana Keers parle d’une « impossible évidence » et c’est exactement ça !!

Malgré l’immoralité de leur relation, ensemble ils s’épanouissent. Victoire n’est pas si superficielle que cela, et on se rend compte que sous ses airs de « pauvre petite fille riche », elle est beaucoup plus fragile qu’il n’y parait. Elle va aider Max à s’affirmer tel qu’il est et à assumer sa personnalité. Leur relation dévoile leur véritable identité et leurs failles que seul l’autre peut voir. Il s’agit d’amour fort et puissant, loin du simple amour fraternel, qu’ils sont sensés ressentir...
La suite sur https://wp.me/p6618l-cc8
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur :https://wp.me/p6618l-coF
[JULIE] :
C’est une Dark romance singulière puisqu’elle se déroule dans une Irlande du nord en plein conflit politique et religieux.
[...]
Ils n’ont pas le droit de s’aimer car ils appartiennent à deux clans opposés : Jennifer Flannighan et Sean Chills, tels des Roméo et Juliette contemporains dans un Belfast en guerre. Ils ne sont juste pas nés du bon côté … Pourtant leur histoire était écrite comme ils disent !

Les flashbacks sont nombreux pour comprendre comment s’est noué cet amour improbable entre une catholique, fille de chef de clan et un protestant, capitaine de milice. Le climat était très tendu, une vraie poudrière, leur famille fermait les yeux mais leur idylle était une vraie bombe à retardement.

Le contexte historique est dense, compliqué car il ne nous est pas familier. Pour ma part, je n’en connaissais que les grandes lignes car j'étais trop jeune pour suivre les informations. Je trouve intéressant de sortir des codes, de découvrir des histoires originales. Certains faits sont réels et expliqués, soit dans le récit ou en saut de page, on sent un grand travail de recherche. Même si l’histoire est complexe, je me suis laissée embarquer dans cette aventure. L’intrigue vous happe car vous voulez savoir qui sont les ennemis… Il y a beaucoup d’informations à assimiler sur la situation, les protagonistes, leur rôle, certains lecteurs pourraient être rebutés par cet aspect. Pour ma part, je n’ai pas été gênée, bien au contraire, intriguée, concernée par les conditions de vie de ces irlandais. Peu importe leurs appartenances, de nombreuses familles innocentes ou activistes ont été brisées, dévastées par des années de conflit. Les stigmates du passé sont encore bien présents à Belfast.

L’auteur nous rend les personnages, Jenni et Sean, attachants malgré leur passé, leurs agissements, leur implication dans les milices, car ils ont autant perdu, souffert que ce qu’ils ont fait. Ils veulent se repentir mais aussi sauver leur vie, celles de leurs proches, trouver des réponses. Même si leurs actes peuvent être répréhensibles, nous sommes dans un combat armé où le maître mot est de sauver sa peau et celle des siens. Leur amour est profond, passionnel voire urgent car des années les ont séparés mais aussi les situations de danger auxquelles ils doivent faire face donnent des sacrés montés d'adrénaline ! Ce sont deux âmes tourmentées par leur passé qui cherchent à apaiser leurs souffrances en trouvant des explications, sur leur passé et sur les personnes qui leur en veulent aujourd’hui.

Je suis ravie d’avoir découvert cet auteur à la plume fluide, efficace, réaliste…

Ce premier opus de Red stories en quatre épisodes ne vous apportera pas toutes les réponses à vos questions, puisqu’il s’agit d’une trilogie. On peut avoir un goût d’inachevé mais les frères Flannighan, ceux de Jenni, étant partie prenante de cette histoire, certaines zones d’ombre devraient être éclaircies dans les futurs tomes.

Vivement la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-11
[JENNI] : Mon avis #CoupDeCoeur = https://wp.me/p6618l-cua

Déjà pour commencer je dois avouer être totalement sous le charme de la couverture, que je trouve MAGNIFIQUE ! J’ai découvert cette auteure cet été avec ‘Toi (mon ex, ton ex) et moi’. J’avais accroché pleinement à sa plume que j’avais trouvé captivante et prometteuse. Avec ‘Dark Revenge’ je dois admettre qu’une fois de plus Chrys Galia m’a épatée car elle m’a littéralement envoûtée et emportée dans son récit. C’est addictif, palpitant, inquiétant même à certains moments, sensuel… Tout simplement divin ! Ici tous les éléments sont réunis pour vous faire vivre un moment d’évasion unique et intense.


Tout commence avec Axel, âgé de dix ans quand il se fait la promesse de se venger un jour ou l’autre envers Logan, pour qui il voue une haine et un mépris inconditionnel. Aujourd’hui, vingt-cinq ans plus tard, il est fin prêt à mettre sa vengeance à exécution… cet pourriture va enfin payer. (Pourquoi une telle hargne ? On ne le sait pas de suite, on le découvre en avançant dans le récit…)

Toute sa vie, il a trimé comme un dingue sans jamais lâcher, dans le seul but de devenir l’homme qu’il est aujourd’hui, avec comme unique leitmotiv celui de parvenir à être le meilleur dans son domaine pour détruire cet homme, ce monstre qui a fait de sa vie un véritable enfer. Il s’est nourrit de ses blessures, de sa colère et des crises qui en découlaient, mais aussi de sa tristesse qui le rend furieux pour élaborer son plan de destruction massive. Dans sa démarche il va rencontrer Sarah, la fille de Logan… Et il se trouve qu’il n’est pas le seul à en vouloir à cet homme démoniaque, on est curieux de connaître les griefs de la jeune femme… Alliés ou ennemis, leur vie va alors prendre un tour imprévu…


En débutant ce livre, j’étais loin de me douter que je ne pourrais plus m’en passer ! J’ai tellement été intriguée et conquise par cette histoire et par la tournure du récit que je l’ai lu d’une traite. (Et même s’il fait presque 600 pages, même pas peur ! Finalement on en voudrait encore !! ^^) Entre les personnages, il existe une attraction qui prend de l’ampleur au fil des chapitres. Heureusement, l’auteure a pris soin de donner à tour de rôle la vision de Axel et de Sarah parce que c’est un vrai régal ! Ainsi, on vit l’histoire en même temps qu’eux, on assiste à leur rapprochement et on voit alors leur relation se tisser page après page alors qu’elle est impossible. J’ai beaucoup aimé les cerner…

Axel c’est la tentation même… ses fêlures, le mystère qu’il entretient autour de son histoire, le rendent plus attirant encore. Posé qu’en apparence, il fait une forte impression. Prestance indéniable, charisme et physique alléchant, une culture acquise à force de travail et d’opiniâtreté. Sportif… Mmmmh on en ferait bien son quatre heures car sous sa superbe plastique, il est chaud bouillant. Sans oublier qu’il a un plan et qu’il est prêt a lancé l’artillerie lourde et à attaquer parce que cette vengeance… c’est le combat de toute sa vie ! (Ce qui fait qu’on est prête nous aussi à l’accompagner où il veut ! ^^)

On comprend et on partage sa peine. Il a une grosse souffrance en lui. Le petit garçon innocent est devenu un homme froid, calculateur et manipulateur à ses heures. Et pourtant Sarah va bouleverser ses plans… Elle représente tout ce qu’il a perdu, tout ce qui lui a manqué jusqu’à maintenant. Elle fuit avec lui parce qu’en lui elle y voit le seul moyen de survivre, de vivre sa vie. Alors qu’il est censé la détruire comme son paternel, voilà que cette fille-là arrive à le faire culpabiliser et à se dire que peut-être il pourrait l’épargner. En tout cas, plus il est à son contact, plus elle rend la tâche compliquée et plus il doit se rappeler pourquoi il fait tout ça… Difficile de ne pas se détourner de son objectif dans ces conditions…

Sarah m’a intriguée dans son avancement, j’ai ressenti beaucoup de compassion pour elle par rapport à la négligence de ses parents. Mais si je l’ai aimée, il faut savoir aussi que je l’ai détestée !!! Pourquoi ? Parce qu’elle m’a mise hors de moi, me faisant pester comme jamais ! D’accord elle ne sait pas ce qui se passe autour d’elle mais tout de même… Quelle trahison !!! Comment aller de l’avant et donner une seconde chance après ça ??? J’étais verte de rage. (C’est difficile de comprendre de quoi je parle mais je ne peux en révéler plus là-dessus mais l’auteure et celles qui l’ont lu sauront comprendre où je veux en venir et sauront de quoi je parle !)

Alors pour finir, je peux dire que Chrys Galia m’a offert un super moment de lecture. Elle accorde beaucoup d’importance à ses personnages et on ressent son implication pour nous faire plonger dans son univers et pour nous faire vivre pleinement l’histoire de ses héros. On y fonce les yeux fermés tant c’est un délice de les découvrir. Ils sont simples, attachants, touchants et vrais… mais aussi parce qu’ils n’ont aucun mal à jouer avec nos nerfs et du coup ils nous rendent dingues !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un avis + détaillé sur : https://wp.me/p6618l-bMQ

{Marina}

Y’a pas à dire, je n’étais pas particulièrement fan de Louis en débutant de ce spin-off de Slaves… Mais Amhellie a le don de me faire craquer sur des héros auxquels je ne m’attendais pas… Et j’étais dévorée de curiosité concernant la teneur de sa relation avec Deaths, (la sœur de Dead, Decease…et des deux autres tarés)…

Louis est un vampire extrêmement intelligent et cultivé… mais que l’on sait capable de cruauté et de violences…. Tout au long de la lecture des tomes de la saga Slaves, il n’a jamais réussi à me faire oublier ce qu’il fait subir à Faith dans le premier.

Mais c’est l’heure de la reconstruction et des bilans…
Louis se dévoile… Avec son arrogance habituelle, il ne se cherche pas d’excuses, il expose simplement son parcours….

[...]

Même s’il m’est impossible de lui accorder des circonstances atténuantes, il a réussi a énormément me toucher… Alors que je l’imaginais insensible et froid, il s’est révélé être tout le contraire… C’est justement les sentiments qui l’ont conduit à la folie…

J’ai compatis et compris ce qui l’avait entraîné dans cette spirale de violences… J’ai été touché par ses confessions et par ses regrets…. Et, à défaut de pardon, j’ai souhaité qu’une seconde lui soit accordée…

Il n’est toujours pas mon vampire préféré de la saga… Mais je ne le déteste plus…. Et son histoire est un moment très émouvant et touchant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-11
{Jess} Avis + détaillé sur le blog : https://wp.me/p6618l-cq9

Sous fond de dystopie et en alternant flash-back et présent, Christelle Da Cruz déroule son histoire en commençant sur la condition de la femme dans notre société actuelle : Malgré l’émancipation des femmes, elles ne sont toujours pas égales aux hommes.

(..)

Je ne m’étalerais pas davantage sur l’histoire en elle-même, pour ne pas spoiler mais ce que je peux en dire, c’est que « Matriochkas » fût une lecture captivante, rythmée et tout à fait dans l’air du temps. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir la plume de Chritselle Da Cruz. Elle est fluide, prenante et a su parfaitement ménager le suspense au fil des pages.

Elle a crée un univers qui tient la route et qui est assez réaliste pour se projeter dans l’histoire et auprès des personnages.

(..)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0