Livres
564 771
Membres
617 463

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de lets_read : Ma PAL(pile à lire)

Scrap Metal, Tome 2 : Deux mondes à l'opposé Scrap Metal, Tome 2 : Deux mondes à l'opposé
Jana Rouze   
Beaucoup trop long ! Je n'ai cessé de me répéter cette phrase tout au long de ma lecture. Si le premier tome ne m'a pas dérangé par sa longueur, car on apprenait et découvrait beaucoup de chose concernant l'univers des sectes ce tome deux beaucoup. Dès les premières pages on sent qu'on tourne en rond, qu'on doit lire trois pages pour obtenir une information qui parait assez évidente, et la relation n'est constitué que de "je ne t'aime pas, en fait je t'aime". Plus que déçue par ce second tome, et encore plus quand j'ai découvert qu'il y avait un troisième tome pour prolonger cette interminable histoire.

par MaiHime
Scrap Metal, Tome 3 : Une seule ligne d'arrivée Scrap Metal, Tome 3 : Une seule ligne d'arrivée
Jana Rouze   
Ce troisième et dernier tome clos l'incroyable saga qui suit Sauvage et Hope a travers leur histoire d'amour qui casse les codes.

Encore une fois, et décidément je ne fais que le répéter avec les romans de Jana, mais la profondeur et la réalité qui ressortent à chaque chapitre est authentique. C'est la première fois que je lis un livre (une saga même) qui me transporte autant dans des sujets de société et qui arrive à me maintenir en haleine jusqu'au bout.

Pour dire, je n'ai pas pu quitter le troisième tome des yeux et je me suis couchée a 4h du matin, impossible de dormir sans connaître la fin.

Sauvage et Hope nous conduisent encore une fois dans leurs histoires, plus divertissantes et sensuelles que jamais. Ce troisième tome ne m'a pas laissé intact ; les révélations, les retournements de situations, la colère contre certains personnages, l'incompréhension et la peur pour d'autres... Vous n'allez pas être au bout de vos peines.

Merci a Jana de me laisser rêver d'un éventuel projet sur Zolder et son histoire ; explorer le pourquoi du comment il en est arrivé à être si impitoyable... C'est ce que je me suis répété au fil de ma lecture depuis le tome 2.

Ce troisième tome est sans aucun doute mon préféré mais c'est avant tout un coup de cœur énorme pour cette saga aux milles facettes. J'ai découvert la plume, l'imagination mêlé a la réalité de Jana et je ne compte pas m'arrêter là.

Effet de vague : bientôt dans ma bibliothèque, c'est certain !
Projet en cours de Jana : bientôt dans ma bibliothèque également !

Je pense que Jana fait partie des auteurs qu'on peut suivre les yeux fermés, une auteure aussi dévouée et talentueuse ne peut que nous donner des chefs d'oeuvres tels que Scrap Metal.

J'ai essayé de vous donner envie tout en respectant cette saga, sans en dire réellement de quoi il retour mais je ne veux pas vous spoile.

Sachez juste que l'amour entre Hope et Sauvage est unique, bienveillant parfois, évident à chaque instant. Ils arrivent à créer une histoire malgré le poid du passé et donne un vrai souffle d'espoir pour la diversité !

par BrendaCM
New Victoria : L'Intégrale New Victoria : L'Intégrale
Lia Habel   
Cet intégral est fantastique. La couverture, les pages dorées, l'histoire et les personnages sont magnifiques.
J'ai eu un gros coup de cœur pour ce livre que j'ai trouvé très original et addictif, j'ai adoré le côté romance entre humains et zombies sur un fond steampunk.
Durant ma lecture je me suis beaucoup attaché à Bram et Nora malgré le fait que l'un soit un mort-vivant et l'autre un humain ils resteront ensemble jusqu'au bout. Je me suis aussi attaché à Pamela et sa famille, Chas, Tom, Coalhouse, Ren, Samedi, Beryl, un peu à Vespertine mais juste à la fin du tome 2 et j'en oublie encore je pense.
La fin de ce livre est vraiment très belle et touchante. Mais c'est dommage que le tome 3 ne paraîtra pas, il y a encore beaucoup de secrets à découvrir ! C'est frustrant de ne pas savoir ce qui aurait dû se passer, ce que les personnages auraient dû affronter et comment tout ça se serait terminé.
A lire.
Le Destin d'Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage Le Destin d'Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage
Tomi Adeyemi   
3/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/494/chronique/children-of-blood-and-bone-legacy-of-orisha-1-de-tomi-adeyemi

"We are all children of blood and bone"

Je suis superficielle au point d’être attirée par les livres qui sont au sommet de la hype. Et Children of Blood and Bone est définitivement la sortie la plus populaire du moment. Il fallait donc que je le lise. Obviously.

Mais j’avoue que ce n’est pas la seule raison. La couverture et le résumé m’ont également donné très très envie.

• La couverture est juste SUBLIME. Les cheveux et les yeux clairs combinés avec une peau foncée, c’est vraiment ce que je trouve de plus beau.

• Le résumé est alléchant : dans un univers inspiré de l’Afrique de l’Ouest, Zélie est chargée de faire revenir la magie qui a complètement disparu il y a plus de dix ans. Depuis ce jour, le peuple des maji est persécuté par le roi qui ne cesse d’exprimer sa haine envers eux. C’est avec l’aide de son frère et d’une princesse en fuite que Zélie va se mettre en route pour accomplir sa destinée. Mais à ses trousses, nous avons la garde royale menée par l’impitoyable Prince Inan qui va tout faire pour empêcher le retour de la magie…

L’univers est ce qui m’a le plus plu. C’est la première fois que je lis un livre de fantasy inspiré de l’Afrique et honnêtement, j’ai très envie d’en lire davantage. DONNEZ-MOI DES LIVRES INSPIRÉS DE CETTE MAGNIFIQUE CULTURE ET DE CES PAYSAGES INCROYABLES.

La plume de l’auteure est magnifique et addictive, pas de regret de ce côté-là. J’ai été happée dès les premiers pages du livre. D’ailleurs, en lisant les premiers chapitres, j’étais convaincue que ce livre allait être un véritable coup de cœur. Imaginez ma déception quand je me suis rendue compte que ce livre tombait en réalité dans la catégorie “comme-tous-les-autres-YA-que-j’ai-déjà-lus”.

Oui, parce qu’au final, Children of Blood and Bone ne m’a pas complètement renversée. Je suis restée sur ma faim. Beaucoup de potentiel qui n’a pas été exploité comme je l’aurais aimé. Quel dommage.

"If they burn our homes— I burn theirs, too. "

C’est au niveau des personnages que ça coince. Ils manquaient de complexité, de profondeur. J’ai bien aimé l’idée de leur personnage, du rôle qu’ils avaient à tenir, de leur personnalité (Zélie, une fille forte qui a vu sa mère mourir sous ses yeux, Amari, une princesse en fuite qui se rebelle contre son père, Inan, un prince rongé par ses propres démons….) mais pas l’exécution. Au final, je ne me suis pas assez attachée aux personnages.

• Zélie. Ma préférée. Badass, forte, déterminée… mais noyée par les autres points de vue (ce livre alterne trois points de vue différents). Elle reste au final assez banale par rapport à toutes les héroïnes fortes que l’on retrouve dans les livres de YA alors qu’elle aurait pu être tellement, tellement plus que ça. Sans parler du fait qu’à un certain point dans l’histoire, elle est carrément devenue The Chosen One™ et ça m’a vraiment agacée.

• Amari. Je ne sais pas pourquoi mais c’est celle que j’ai le moins aimée. Elle avait tellement de potentiel trop peu exploité que ça m’a tout de suite refroidie. Une princesse qui rejette ses privilèges et qui se bat pour un peuple opprimé ? YASS. Mais elle aussi manquait de profondeur. J’ai juste aimé sa forte connexion avec son amie qui a été tuée au début (ce n’est pas un spoiler, ça arrive très vite dans le livre). Malheureusement, même cet aspect n’a pas été exploité comme je l’aurais voulu. Ça ne m’aurait pas dérangée qu’il y ait plus que de l’amitié entre elles par exemple. Ça aurait été vraiment plus tragique. Mais non, Amari va se rapprocher du frère de Zélie et c’est là que tous mes rêves sont tombés à l’eau car JE NE SHIP PAS. Et du coup, il n’y a vraiment eu aucune allusion sur le fait qu’elle puisse être gay ce qui aurait carrément pu sauver une bonne partie de ce bouquin. Il y aurait au moins eu un personnage acceptable dans cette affaire.

• Inan, le frère de Amari. Le beau prince ténébreux. *tousse* *tousse* C’est le personnage qui m’a le PLUS déçue et qui a limite fait foirer toute mon appréciation de ce livre. Encore un potentiel gâché. Il devait représenter le Vilain complexe et torturé à la poursuite de nos héros. Mais non, il est plus gentil que méchant et quand il essaye d’être menaçant, ça ne fonctionnait tout simplement pas. La tension autour de son personnage était mal gérée du coup ce n’était pas crédible. Je suis triste. C’était ce personnage qui m’avait le plus intriguée en lisant le résumé du livre...

Le dernier point qui m’a fait lever les yeux au ciel : la romance. Ce livre n’avait tout simplement PAS besoin de romance. Et puis comme j’ai été déçue par Inan, je l’ai encore plus été quand Zélie et Inan se sont rapprochés. C’était censé être une relation love/hate excitante mais comme je le disais plus haut, Inan n’est pas un antagoniste assez fort pour jouer ce rôle. Déception intense. Encore et encore.

Je voulais mettre deux étoiles à ce livre, mais quand j’ai repensé au début du livre que j’ai beaucoup aimé, à la plume de l’auteure et à l’univers riche et unique, j’ai finalement décidé de récompenser Children of Blood and Bone d’une étoile supplémentaire. J’ai besoin de plus de livres de fantasy inspirés de cultures aussi diverses que celles-ci dans ma vie.

par wilkymay
Chroniques de la terre d'Airain, Tome 1: Les poisons de Katharz Chroniques de la terre d'Airain, Tome 1: Les poisons de Katharz
Audrey Alwett   
Un mélange d'humour noir, d'écriture tonique, de dialogues décalés et drôles tout à fait efficace. Les personnages sont tendres (si, si !) et attachants : de la sorcière à la tyranne en passant par le marchand fourbe, l'apprenti trop gentil, etc. Personne n'est ce qu'il semble être pour notre plus grand bonheur. Je recommande deux fois et même trois !

par Auteur-1
L’Ours et le Rossignol L’Ours et le Rossignol
Katherine Arden   
Je me suis très vite sentie immergée dans ce roman qui prend la forme d’un conte russe malgré le dépaysement de ses grandes forêts glaciales et de son folklore dont je n’ai que quelques notions. Est-ce parce que finalement, les codes du conte sont universels ? En tout cas, le ton est très vite donné : l’intrigue s’ouvre sur une vieille femme qui raconte des histoires aux enfants au coin du poêle, alors que dehors, la tempête fait rage. On est tout de suite dans l’ambiance.

Les personnages sont assez archétypaux, mais ça ne m’a pas vraiment dérangée, parce que l’auteure a su développer assez ses protagonistes comme ses antagonistes pour que ça ne semble pas bêtement remâché.
Cela dit, j’ai trouvé le côté exceptionnel de Vassya, l’héroïne, lassant à force d’être trop souvent appuyé. Avec son courage et sa détermination sans faille, son refus de se plier à un rôle de femme très réducteur dans sa société patriarcale, elle est certes sympathique à suivre mais c’est finalement le personnage le moins nuancé.

J’ai bien aimé l’opposition Vassya/Anna, car elles possèdent toutes deux la même capacité de voir les tchiorti, les créatures surnaturelles, mais l’une le voit comme un don et l’autre comme une malédiction. À elles deux, elles illustrent bien l’abandon des anciennes croyances au profit du christianisme, un thème central du roman.
J’ai apprécié le personnage du prêtre Konstantin également, déchiré entre sa foi et son désir, ça lui donne un petit côté Frollo version belle gueule.

Hormis l’originalité de l’univers par son cadre, l’histoire est plutôt classique. C’est agréable à suivre malgré une mise en place un peu longuette, mais ça n’apporte pas de grosse surprise.

par Miney
Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant
Jennifer L. Armentrout   
Bon, je viens de finir ce livre et je dois dire que, comme d'habitude, j'ai été comblée par Madame Armentrout. :)

Avec joie, on retrouve son style d'écriture fabuleux et ces personnages attachants pour plonger cette fois ci dans un univers sombre mélangeant Démons et...Gargouilles.
En effet, une guerre entre deux espèces dans notre monde ? Déjà vu. Une guerre avec des Démons ? Oh, pitié...Une guerre avec des Gargouilles ? Hmm...What ?
C'est donc avec une grande curiosité, et une petite pointe d'appréhension, que j'ai commencé ce roman. Et au final, aucun regret.

On retrouve un monde relativement recherché peuplé de Gargouilles qui ont fait leur coming out dans le monde des humains, d'hommes qui les considère comme leur sauveurs sans savoir que des démons peuplent leur monde en secret et que c'est contre ceux ci que les Wardens mènent leur vraie guerre.

Layla, l’héroïne de ce roman, est une véritable arme dans cette guerre car, grâce à son héritage à la fois Wardens et Démon, elle détient des capacités hors normes, très utile aux Wardens qui l'ont recueilli enfant. Même si ceux ci se méfient toujours autant d'elle à cause de son sang démon. Elle est digne des héroïnes habituelles que l'auteure nous a déjà présenté : forte, belle mais...différente et on s'y attache très vite, on partage très facilement ses émotions pourtant si humaines et on se retrouve plongé avec elle dans ce monde en pleine guerre dans lequel elle semble jouer un rôle important.

On a aussi deux autres protagonistes importants, deux mâles comme seule Armentrout sait les faire :
- Zayne qui est un Warden mais aussi le meilleur ami et amour caché de Layla depuis qu'elle est toute petite, le seul qui ne l'a considère pas comme une menace à cause de son côté démon et avec qui Layla partage tellement.
- Et Roth, démons supérieur à la force aussi incroyable que sa beauté et son sarcasme, qui lui sauve la vie et qui semble en savoir long sur elle. (C'est pour celui ci que mon cœur a flanché, il me fait tellement pensé à Daemon de la série Lux qu'il était naturel que j'en tombe amoureuse aussi facilement. ^.^)

Et avec ces jeunes hommes, on voit bien venir l'inévitable triangle amoureux impossible pointer son bout de nez. Impossible en effet car, Zayne est un Warden et à cause de son sang démon, Layla ne peut embrasser quelque chose avec une âme de peur de la lui dévorer et Roth est un démon, l'ennemi juré de ceux qui l'ont recueilli.

Avec tout ça, j'avais très peur de tomber dans le cliché mais l'écriture et le génie de l'auteure font de ce roman aux ingrédients basiques une petite perle à mes yeux.

La fin est quant à elle assez inattendue, l'action de celle ci se passe rapidement et on a du mal à y croire au début. Hâte d'avoir le deuxième tome, du coup. :)

Je le conseille vraiment. Et il ne faut surtout pas avoir peur de l'anglais qui est très accessible. ^.^

par Pixma33
Ash Princess, Tome 1 Ash Princess, Tome 1
Laura Sebastian   
J'ai eut beaucoup de mal avec cette lecture. Theo est trop ambivalente. Elle ne sait pas se décider. Ce livre est aussi plein de répétition. L'auteur rabâche les différents plans prévus toutes les 2 pages comme si nous n'avions pas lu précédemment.

Je suis déçue surtout que j'attendais beaucoup de ce livre

par Rosedelin
Ash Princess, Tome 2 : Lady Smoke Ash Princess, Tome 2 : Lady Smoke
Laura Sebastian   
Que dire ? j'avais été emballée par le 1er Tome mais celui-ci me laisse pleine de frustration. L'histoire est lente et un peu répétitive, on a attend une action qui vient peu. Peu de rebondissements, peu de retournements de situations ... c'est dommage car l'idée de départ est bonne.
Mais surtout, le point rédhibitoire est la princesse elle-mêle à laquelle je n'arrive plus à adhérer : trop hésitante, pas assez badass, je la trouve peu intéressante et finalement assez manipulatrice de Blaise et Soren. Bref très exaspérante !!!

par Kouet

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode