Livres
429 059
Membres
350 550

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lettres persanes



Description ajoutée par chantwal 2010-02-25T21:11:19+01:00

Résumé

Usbek, un grand seigneur persan intelligent et désabusé, accompagné de son jeune ami Rica, plus malléable et enthousiaste, vient à Paris afin de découvrir les secrets et l'art de vivre du monde occidental. Les mœurs, les caractères, les types sociaux, le décor et la vie - tout les surprend et les pousse au parallèle avec leur propre monde. Puis, une fois surmonté le premier désarroi, cette société nouvelle révèle peu à peu ses fondements et ses lois, mais également ses drames. L'étranger d'abord étonné devient observateur politique, philosophe et quasi-sociologue avant l'heure : " Comment peut-on être persan ? " Si dès leur parution en 1721, les Lettres persanes rencontrent un considérable succès, c'est qu'au-delà du roman par lettres ce livre étrange et neuf est une chronique politique en même temps qu'un journal de voyage. C'est aussi un essai de morale, mais convenons qu'en Montesquieu le moraliste est gai, et que le ton de ses lettres est volontiers narquois. Voltaire, ainsi, a pu juger que, dans cet " ouvrage de plaisanterie ", " plein de traits annoncent un esprit plus solide que son livre ". En réalité, le livre est aussi solide que l'esprit car la leçon du roman est que l'impertinence est libératrice : l'écrivain accepte le monde où il vit, mais refuse d'en être la dupe.

Afficher en entier

Classement en biblio - 953 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RMarMat 2015-02-13T09:54:07+01:00

Les français ne parlent presque jamais de leurs femmes, c'est qu'ils on peur d'en parler avec des gens qui les connaissent mieux qu'eux.

Lettre LV

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

J'ai adoré ce livre! On voit très souvent le monde Oriental à travers le regard très critique des Occidentaux; mais pour une fois, c'est l'inverse. En effet, Montesquieu se permet dans ce roman épistolaire, de porter un œil critique sur le monde Occidental au travers d'un riche marchand venu d'Orient. La critique est acerbe, mais tellement vraie qu'on ne pense pas une seconde que l'auteur aurait pu risquer sa tête en tenant de tels propos.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette correspondance entre deux amis Persans est à savourer tranquillement à la lueur magique d'une bougie. Un regard sur la société du 18e siècle emprunt d'ironie. A lire !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Emilie52 2018-06-17T21:47:00+02:00
Argent

C'est une oeuvre qui se lit bien, mais je regrette l'absence de réelle intrigue romanesque : en effet, les désordres du harem d'Usbek ne constituent le contenu que d'une infime partie des lettres, ce qui est dommage. Je n'ai pas discerné de personnalité très creusée aux personnages : l'oeuvre ressemble plutôt à un patchwork de réflexions intéressantes et bien menées sur la relativité des moeurs, l'absurdité et l'universalité prétendue des religions révélées, sur la condition des femmes et des eunuques dans les sérails, sur la politique (avec une condamnation de la monarchie), et même une série de lettres expliquant les causes d'un supposé dépeuplement du monde ! Cela rend l'oeuvre très riche et dense. Montesquieu fait réellement réfléchir, par le biais du regard étranger, sur l'ethnocentrisme. J'ai apprécié son ironie lorsqu'il dresse la satire de sa société contemporaine, ainsi que son humour, notamment avec les remèdes du médecin de campagne contre l'insomnie etc. Le côté exotique, avec le sérail d'Usbek, est sympathique également. Bref, une oeuvre intéressante pour son fond philosophique, mais au niveau de la forme, rien de bien folichon : on sent bien que les personnages sont là pour porter la parole de l'auteur, aux dépens d'une réelle individualité et d'une intrigue romanesque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaGoldsweet 2018-06-13T23:59:30+02:00
Lu aussi

Certaines lettres sont si interressantes, ce format epistolaire aurait tout eu pour me plaire si le 3/4 des lettres n'avaient pas été si ennyantes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auchama 2018-03-14T20:33:35+01:00
Pas apprécié

Un regard sur la société si vrai et autant d'actualité. Un classique mais l'ambiance, pourtant utile à Montesquieu pour dire ce qu'il veut, m'a empêchée d'aller plus loin, d'apprécier réellement ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayoune 2018-03-10T16:20:13+01:00
Bronze

Je garde un très bon souvenir de ce livre. Les lettres s'enchaînent très bien, et Montesquieu nous fait découvrir notre civilisation d'un oeil neuf et critique. Un classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tiffanylionne 2018-02-16T20:32:34+01:00
Lu aussi

Dans un premier temps j'ai apprécié mais sans accroche particulière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MilieP 2018-01-31T16:49:15+01:00
Lu aussi

Un très grand classique agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-11-24T08:53:44+01:00
Bronze

De la philosophie et de la morale qu'on lit avec plaisir en réfléchissant sans s'en rendre compte grâce à la présentation sous forme de roman, avec de l'humour et de l'ironie. Montesquieu montre ses qualités d'écriture en présentant des choses graves de façon légère et amusante, sous couvert d'orientalisme et de décalage culturel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lalie11 2017-10-30T19:57:20+01:00
Argent

J'ai lu ce livre une première fois et je l'avais détesté, mais j'étais certainement trop jeune. Je l'ai relu récemment et ai vraiment pu apprécier l'écriture de Montesquieu et son ironie qui parsème les pages de ce roman épistolaire qui, somme toute, se lit sans difficultés. C'est une belle critique de l'époque et des mœurs, intéressante à découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AprilDevil 2017-09-16T19:01:59+02:00
Or

Contrairement aux apparences, ce roman épistolaire se lit très facilement.

Après une dizaine de pages, le lecteur se retrouve captivé par un style fin et dénué d’artifice. Le plus passionnant ici n’est pas la trame narrative, qui ne constitue qu’un prétexte pour mettre en scène des échanges épistolaires à portée philosophique. Car l’histoire des « Lettres persanes », c’est celle du fameux « choc des cultures » : la comparaison entre Orient et Occident donnera bien plus fréquemment lieu à une franche opposition qu’à une tentative de rapprochement.

D’une part, les personnages mettent en lumière des contradictions importes inhérentes aux sociétés occidentales, d’autre part, ces mêmes protagonistes paraissent souvent ethnocentriques. Cela ne peut que pousser le lecteur à s’interroger sur son propre rapport aux traditions culturelles.

Le propos philosophique est complexe mais est étayé par des analyses brillantes. Ainsi, on s’interroge sur les systèmes judiciaire et politique, le rapport au divin, la condition des femmes… Autant de thèmes centraux qui continuent à frapper notre intérêt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lynlyn412 2017-08-26T18:47:41+02:00
Lu aussi

Arrivée vers le milieu du livre, j'ai commencé à me laisser de l'intrigue, que je trouvais inexistante. Je l'ai donc fini péniblement. La fin m'a cependant beaucoup plus, et je l'ai trouvée assez humoristique.

Le personnage d'Usbek est assez plaisant à lire. Je pense relire ce livre plus tard pour mieux le comprendre...

Afficher en entier

Date de sortie

Lettres persanes

  • France : 2012-11-07 - Poche (Français)

Activité récente

Naosika l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-29T00:25:48+02:00

Les chiffres

Lecteurs 953
Commentaires 111
Extraits 32
Evaluations 213
Note globale 6.6 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode