Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Leyavana : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Écume des jours L'Écume des jours
Boris Vian   
Un petit roman riche de métaphores et d'images poétiques se laissant lire comme on boit un breuvage doux et sucré. Malheureusement, le bonheur n'est pas toujours le synonyme de l'amour. Les descriptions de l'innocence et les symboles de cette histoire d'amour surnaturelle, nous enveloppe (si on se laisse entraîner) par des jeux de mots (néologisme, inversion, déformations...), des points de vue satirique (religion, société, monde du travail, amitié...). La lecture de ce livre n'est rien d'autre qu'un rêve éveillé. J'ai aimé rêver avec ces personnages innocents.
Toi qui as la clé... Toi qui as la clé...
Sarah Dessen   
je ne sais trop par où commencer, je viens de le finir et je dois dire que je suis restée sans voix. Je ne connaissais pas Sarah DESSEN, on m'a dit vas y tu vas aimer. Et je ne suis pas déçue, c'est magnifique, profond, on rentre dans le livre dans on rentre dans sa propre vie, sans perte ni fracas. L'auteur décrypte tout de manière naturelle sans prise de tête. Se livre donne à réfléchir comme elle l'écrit si bien, il est si facile de recevoir quand on a besoin et si difficile de donner quand c'est l'autre qui est dans le besoin...
C'est un livre que l'on m'a prêté, pour découvrir et je vais l'acheter pour pouvoir le relire quand le besoin se fera sentir... Et pour ceux qui hésite encore, n'hésitez plus, allez-y il vaut vraiment le coup.

par noeline
Reboot, Tome 1 : Reboot Reboot, Tome 1 : Reboot
Amy Tintera   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/reboot-tome-1.html

Ce à quoi je m'attendais avec Reboot ? Des zombies et un monde post-apocalyptique. Ce que Reboot s'est avéré être ? Une dystopie sans zombies à l'atmosphère étrangement semblable à Divergent de Veronica Roth. J'étais donc, une fois de plus, loin du compte !

Dans le monde qui nous être présenté dans Reboot, un virus particulièrement virulent a décimé une bonne partie de la population et a crée un vrai climat d'insécurité et de paranoïa parmi les survivants. Particulièrement car, chez les jeunes sujets, si le virus ne tue pas il donne la capacité de revenir à une certaine forme de vie après la mort. Ces jeunes gens reviennent améliorés : plus forts, plus résistants, avec une capacité régénérative impressionnante. Au plus long leur temps de réveil est, au plus leurs capacités sont décuplées. Cependant il y a un effet négatif à ces avantages et c'est bien ce qui met la population dans une telle fébrilité : les Reboots perdent tout contact avec leurs émotions. Au plus leur temps de réveil fut important, au moins leurs émotions semblent développées. Ils sont donc craints des humains lambda et maintenus dans des instituts gouvernementaux qui les utilisent en tant que super armée. Il ne faut cependant pas confondre les Reboots avec des zombies. Il y a de nombreuses subtilités qui les différencient, et notamment le fait que les Reboots gardent toujours leurs fonctions cérébrales et continuent à évoluer et vieillir. Ainsi si le résumé peut laisser penser à un énième livre sur les zombies, ce n'est pas le cas et les "créatures" en sont grosso modo plutôt différentes à l'origine.

Notre héroïne, Wren, est donc un de ces fameux supers Reboots et est revenue à la vie 178 minutes après sa mort; on comprend cependant assez rapidement dans le roman que ce chiffre est particulièrement élevé et semble même être un événement unique. Cette dernière est d'ailleurs plutôt intéressante à suivre puisqu'elle nous permet d'être complètement immergé dans le monde Reboot et ses subtilités. J'avais un peu peur de ce que cela donnerait de suivre une Reboot au nombre si élevé, puisqu'on nous préviens dès le résumé que les émotions sont plus qu’éparses chez les Reboots de haut niveau, mais on se rend assez rapidement compte que les émotions sont toujours bel et bien présentes quel que soit le nombre. Wren ne sait simplement pas les interpréter et ne les prend même pas réellement en compte. Elle garde malgré tout un côté assez froid qui crée une certaine distance avec le lecteur. De ce fait le protagoniste principal masculin, Callum, est beaucoup plus agréable et facile à apprécier de par son nombre peu élevé. Le jeune homme s'avère être un Reboot plutôt faible, puisqu'il s'est réveillé après seulement 22 minutes, ce qui le rend bien plus humain et "vivant". Sa curiosité, son humour, ses joies, et ses tiraillement, n'apportent donc que du positif à son personnage qui contrebalance merveilleusement Wren. Si cette dernière garde d'ailleurs un côté tranchant sans cesse sur le fil du rasoir, elle évolue énormément au contact de son élève et apprend peu à peu à reprendre contact avec son propre côté humain.

La dystopie reste quant à elle assez basique. Nous faisons ici face à une société répressive à la dérive, à des rebelles et une résistance vivant en marge de la société que nos personnages ont toujours connue. L'originalité repose donc quasi exclusivement sur les Reboots qui sont le vrai point innovant et intéressant du roman. Malgré ce que l'on sait, il est vite mit en évidence que beaucoup de zones d'ombres entourent ce que le gouvernement fait d'eux et leur existence même.

Reboot est donc un bon premier tome qui comme souvent dans les dystopies sert à mettre en place les personnages et le décor. Comme je l'ai souligné un peu plus tôt l'atmosphère n'est d'ailleurs pas sans rappeler le premier tome de la série Divergent, à la différence près que nous suivons l'entrainement du point de vue de l'instructeur puisque la narratrice s'avère ici être l'éducateur et non l'élève. C'est personnellement une ambiance qui me plait beaucoup, tout en exaltation et défis, cependant si vous aviez eu du mal avec Divergent, vous risquez d'avoir le même sentiment avec Reboot.

Pour conclure je dirais que si Reboot ne révolutionne définitivement pas la dystopie, cela reste un roman où les codes inhérents au genre sont bien exploités et avec assez de zones d'ombres et de questions pour que l'on est envie de suivre la trilogie complète avec intérêt.

par Althea
Pour toujours... jusqu'à demain Pour toujours... jusqu'à demain
Sarah Dessen   
L'histoire était vraiment bien menée, de fortes émotions au cours de la lecture, il est top!
Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident
Elizabeth Chandler   
Cela fait un moment que je suis en possession de ce livre et que je n'arrivais pas à l'ouvrir, parce que je savais que j'allais me sentir mal...
C'est un très bon livre, vraiment ! [spoiler]L'amour qu'il y a entre Ivy et Tristan est enviable. Et leur "séparation" cruelle !! Je disais que j'hésitais à le lire, non pas parce que Tristan meurt mais à cause de ce qu'allais ressentir Ivy... cette profonde tristesse, ce désespoir, l'envie de mourir, de ce laisser aller... tout ces sentiments que l'on ressentirait si ça nous arrivais. Les passages sur les ressentis d'Ivy, ses larmes, sa foi perdue, m'ont fait pleurer, parce que je ne peux faire autrement que de m'imaginer moi à sa place.[/spoiler] Donc je m'en vais lire le second tome et je conseil bien sur à ceux qui hésiteraient : Allez-y foncez ! Il en vaut la peine !!

par tammii
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
Bon au début j'étais pas très certaine de l'aimer... C'était un livre obligatoire imposé dans mon cours de français... Mais après quelque chapitres j'ai adoré! J'ai même été ravie qu'a la prochaine session on doive lire le deuxième! :)

par x_marii3
Les Sisters, tome 8 : Tout pour lui plaire ! Les Sisters, tome 8 : Tout pour lui plaire !
Christophe Cazenove   
cette bd, le huitième tome des sisters est excellente! humour, gag disputes, bref les sisters!
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
Les Royaumes de Nashira, Tome 2 : L'Épée des rebelles Les Royaumes de Nashira, Tome 2 : L'Épée des rebelles
Licia Troisi   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/04/les-royaumes-de-nashira-tome-2-lepee.html

J'étais tellement pressée de lire cette suite, tant j'avais aimé le premier tome ! Bien différent de ce qu'elle a fait auparavant, cette série est plus noire, plus glauque et plus stressante. Et quel plaisir de retrouver les personnages, même si au début, j'étais un peu perdue, parce que ma mémoire de poisson rouge était de retour ^^

Talitha s'est enfuie du monastère où elle se trouvait, non sans y laisser son souvenir impérissable. En compagnie de son esclave, mais ami, Saiph, ils essayent d'échapper aux hommes de main de son père, qui veut à tout prix la récupérer pour la tuer. Mais une décision s'oppose à elle, et ses convictions vont vite changer. Soit elle part à la recherche de Verba, l'immortel qui pourrait les sauver, soit elle rejoint les rebelles et devient celle qui pourrait les sauver. Un dur choix, donc, qu'elle prendra non sans conséquence.

Ce second tome est encore meilleur que le premier et rempli d'action du début à la fin. On a pas le temps de souffler, et on craint le pire pour les personnages. Ces derniers arrivent à nous surprendre avec les choix qu'ils font, et les retournements de situation sont bel et bien présents, pour nous surprendre par bien des manières.

Talisha a changé. Elle est devenue plus forte, mais a quelque chose en plus qui peut soit plaire, soit déplaire. Je dois dire qu'à certains moments, j'étais déçue de ses choix, qu'elle prenait trop rapidement une décision, au détriment de son ami Saiph, qui ne perd pas de vue leur mission première. Au contact de certaines personnes, elle devient plus sombre, avec une nouvelle envie, et une quête principale bien loin dans sa mémoire. Elle veut que la paix revienne entre les Femtites et les Talarites, mais cette dernière est mise à rude épreuve. Elle combat pour quelque chose qu'elle croit noble, mais qui se transforme vite en massacre. La haine que ressentent les Femites est bel et bien présentes, et leur envie principale est de rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui se sont servis d'eux et les ont rendu esclaves, au prix de leur vie.

Quant à Saiph, il est toujours pareil. Fidèle à lui-même et à Talisha, il fera tout pour lui faire comprendre les choses, quitte à recevoir des désillusions qui pourraient lui causer beaucoup de peine. Il est déterminé à ce que cette guerre inutile cesse, mais reste sur ses convictions, et, pour lui, trouver Verba est le plus important pour cesser tout ce sang.

Un personnage rencontré dans le premier tome que l'on a appris à détester réapparaît et m'a beaucoup surprise. Je ne vous en dirais pas plus, juste que... bah il est différent, quoi. Il est malgré tout attachant et humble et prêt à tout pour faire cesser ce qui se trame. Quant au père de Talisha et aussi Grelle, ces deux-là ce sont vraiment bien trouvés. Aucune pitié ne traverse leurs traits et leurs cœurs, et deviennent de plus en plus irritants et on apprend à les haïr, en même qu'apprécier leur présence. Oui, c'est bizarre, mais quand on les suit dans un chapitre, on ne peut s'empêcher d'en vouloir plus, ils donnent un sacré piquant à l'histoire, tout de même !

Quant à la fin... J'ai espéré qu'elle ne soit pas trop difficile, que l'auteure ne fasse pas un gros cliffhanger, mais... je me suis trompée. Pourtant, jusqu'à l'épilogue, j'avais bon espoir et là, tout s'effondre. Il est évident qu'à présent, je veux VRAIMENT la suite. J'espère qu'elle sortira vite, en tout cas, mais je serai à l'appel !

En résumé, un tome 2 hautement meilleur que le premier, qui était déjà très bien, avec des personnages attachants, des désillusions, de la tristesse, de la haine, de la colère, des remises en question. Une intrigue remplie d'action, de batailles, de sang. Une plume toujours autant incisive. Un tome 3 que je lirai avec grand plaisir, et dont j'ai hâte d'avoir la suite !!!

* Je remercie Marie et PKJ pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Les Loups de Mercy Falls, Tome 3.5 : Le Loup de L.A. Les Loups de Mercy Falls, Tome 3.5 : Le Loup de L.A.
Maggie Stiefvater   
LE LOUP DE L.A. est un véritable coup de cœur. Maggie Stiefvater nous offre ici un récit palpitant et émouvant, à la fois extrêmement déchirant et ultra dévastateur. J’avais oublié à quel point sa plume était touchante, juste et poétique. Retrouver Cole et Isabel a été une expérience extraordinaire qui m’a donné des papillons dans le ventre. C’est simple, ce roman fait partie de ceux qui m’ont le plus bouleversé cette année. LE LOUP DE L.A. est une lecture qui m’a coupé le souffle et qui m’en a mis plein les yeux. Je crois qu’il va me falloir un peu de temps pour me remettre de cette aventure tant les héros et l’univers m’ont, une nouvelle fois, transpercé le cœur et l’esprit.

SUITE : http://wandering-world.skyrock.com/3238005221-LE-LOUP-DE-L-A.html

par Jordan