Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lianne80 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
La Guerre de la Faille, tome 1 : Magicien La Guerre de la Faille, tome 1 : Magicien
Raymond E. Feist   
Un premier tome époustouflant

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir Raymond Feist . Et quoi de mieux pour débuter que la Guerre de la Faille. Waouw ! Ça c’est de l’univers ! Pour résumer Magicien, c’est une histoire de bataille entre l’Orient et l’Occident médiéval à la sauce de Feist. Et tourné d’une telle manière que … J’avoue, je vais avoir du mal à me coller à autre chose !

Vous avez un royaume donc qui incarne notre Occident Médiéval et nous le découvrons à travers les yeux de Pug, un jeune garçon qui tente de devenir apprenti magicien et qui a du mal à montrer ses talents Nous voyons donc les trésors d’amitié avec son compagnon Thomas qui rêve d’être un grand guerrier. Mais aucun des deux n’est noble alors… Il va en falloir pour réaliser leurs rêves. De l’autre côté, nous avons les Tsurani, qui a un système féodal assimilé à celui du Japon et de ses samouraïs donc fondé sur l’honneur et sur une politique expansionniste. Les Tsunari arrivent à créer une Faille et tentent d’envahir l’autre monde

Une guerre et une initiation

Magicien est bien entendu le récit de l’initiation de toute une vie de Pug qui au travers des deux mondes arrive à devenir un grand magicien. Il accomplit son rêve d’enfant. Thomas aussi subira une initiation et deviendra un grand guerrier. Nous suivons l’évolution des deux compères au travers de différentes années avec un grand intérêt car leur destin est entremêlé des intrigues des deux mondes différents qui sont en guerre. Comment arriveront-ils à allier et à réconcilier ces mondes si différents.

Cette grande guerre est passionnante car elle nous montre la vision des deux royaumes complètement différente. Nous voyons l’incompréhension de chacun mais aussi une critique de chacun des deux systèmes. J’ai beaucoup aimé cette confrontation entre ces mondes à travers un univers totalement fantaisiste et réinventé. C’est un roman dur attention car nous parlons de guerre mais il vous montrera quelle est l’importance pour deux peuples de communiquer avant de s’entredéchirer. Magicien pourrait être un livre à part entière. Mais je sais déjà qu’il y a toute une série et nous n’en sommes qu’au début et comme je vous le disais au début : il me tarde de connaître la suite !

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/07/la-guerre-de-la-faille-de-raymond-e.html

par Kore
Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres Nightrunner, tome 4 : Le Retour des Ombres
Lynn Flewelling   
Comme je me refais la série, autant mettre mes vieilles critiques en ligne, comme ça ça sera fait ! ^^

Avec ce tome 4, nous revenons un peu plus à l'esprit du 2 (qui reste mon préféré à ce jour, juste après le 1), et c'est très agréable à mes yeux il faut bien l'avouer.

Même sans grande surprise, nous ressentons assez bien l'impuissance des personnages, devenus esclaves contre leur gré et cherchant le meilleur moyen de s'échapper mais surtout de se retrouver.

Le maitre d'Alec, Yhakobin, est un personnage assez intriguant, on a du mal à savoir si dans le fond c'est une bonne âme (autant que peut l'être un esclavagiste, et j'ose espérer que ça a existé) ou s'il est juste complètement fou à lier.

Khenir, quant à lui, a été facile à cerner, un peu trop peut-être ? Je n'en dirai pas plus pour le pas spoiler, mais il ne réserve aucune surprise.

Seregil est pas mal mis à l'écart je trouve, le livre se concentrant plutôt sur les expériences faites sur Alec, et c'est assez dommage parce qu'au final, on a l'impression qu'il ne sert pas à grand chose, à part à être malade, se révolter une page ou deux, puis être à nouveau cloué au lit...

Ilar en revanche, est un personnage qui m'a grandement déçue. Je sais, il y a une véritable explication à son comportement, mais je l'imaginais plus imposant, plus charismatique, plus intelligent et finalement... il n'est même pas l'ombre de ce qu'il aurait dû être. Il sait cependant mettre le chaos sur son passage, donc il est toujours fidèle à lui-même quelque part.

Sebrahn ne m'a pas convaincue, mais le personnage a encore pas mal de choses à nous faire découvrir, donc je n'en dirai pas plus. Juste que je ne suis pas vraiment attachée à lui (elle?) à ce point.

Pour en revenir à Alec et Seregil, il y a toujours la même tension latente entre eux, leurs nombreux non-dits ne les aide pas beaucoup et on attend, encore et encore, le jour où ça fera de vraies étincelles. Pour l'instant, on est juste un peu déçu que cette tension ne donne rien. Et surtout, on reste rassuré en même temps que ça donne rien, parce qu'au moins ils sont toujours aussi proches *clin d’œil*

Au final, très bon livre, qu'une fois encore je préfère au tome 3 qui manquait pas mal d'intrigue à mon goût. Je parle beaucoup des personnages et pas beaucoup de l'intrigue, mais tout est lié.

J'ajouterai quand même que, si j'ai eu beaucoup de mal à suivre les premiers tomes en anglais, celui-ci est d'une facilité surprenante à lire. Je ne sais pas si c'est parce que maintenant je suis parfaitement imprégnée de l'univers ou si c'est parce que l'auteur a mis du temps avant de se remettre à l'écriture et son style a donc changé entre temps, mais ça fait bizarre de lire aussi facilement une auteur qui m'a posée pas mal de soucis.