Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par lianne80

Extraits de livres par lianne80

Commentaires de livres appréciés par lianne80

Extraits de livres appréciés par lianne80

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 21-02
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-27.html
Je suis bien triste d'arriver a ce tome, parce que c'est le dernier tome sorti et qu'il faudra donc attendre maintenant entre chaque tome.

Toby est forcée d'assister au rassemblement des monarques organisé par le Haut Roi lui même. Ce rassemblement a lieu à cause des évènements du tomes précédents qui ont fini par la découverte de l’antidote a l'Elfshot, un poison qui plongeait sa victime dans le sommeil pour 100 ans.
Largement utilisé par les Fae depuis sa création, ce poison a tout changé dans les guerres, transformant des milliers de morts en milliers d'endormis. Il est toujours utilisé de nos jours, principalement dans les conflits politiques ou autres trahisons, et continue à être utilisé comme punition pour les crimes.
La création d'un antidote est donc un fait majeur pour le monde, pouvant changer à jamais le paysage et la façon de régler les conflits.

Et bien sur, on ne rassemble pas tous les rois et dirigeants fae dont certains sont en conflit depuis des siècles dans un même lieu sans son lot de coup dans le dos et autres trahisons, Toby est donc rapidement nécessaire quand un des roi est trouvé mort dans un couloir ...

J'ai vraiment bien aimé ce tome, il est toujours dans le thème principal, tout en étant un peu à part de la trame principale car l'intrigue avec la mère de Toby n'avance pas.
En fait on a vraiment d'un coté l'enquête qui consiste principalement à mieux comprendre les relations entres les différents duchés et leurs façons de diriger, et de l'autre le conclave qui se pose de nombreuses questions sur le futur de l'elfshot et les changements que ça va apporter.

On a d'un coté ceux qui sont partisans de ne surtout pas diffuser l'antidote de peur que les assassinats qui étaient la norme avant sa création ne reprennent du service et de l'autre tout ceux qui ont un proche qui a été injustement touché et qui voudraient le réveiller, sans parler du coté des changelins pour qui l'elfshot était mortel de toute façon. Cela amène de nombreuses réflexions que j'ai trouvé vraiment intéressantes tout du long du tome.

On a aussi une grosse révélation sur Toby, qui éclaire en fait certains événements qui se sont produits dans les tomes précédents et que je ne spoilerais pas mais qui me fait me poser de nombreuses questions sur la suite de la série !

En bref un excellent tome, du bon niveau, avec une enquête intéressante et des réflexions assez poussées, j'ai adoré !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-27.html
Une petite romance vraiment très sympa !

Elise est le Chef de SnowCrystal, grâce à elle et a sa cuisine divine, le restaurant de la station est très renommé.
Sean de son coté est un chirurgien et il adore son métier. Lors que son grand père fait une crise cardiaque, il est obligé de revenir à la station pour aider car le nouveau restaurant ouvre dans quelques jours et que sans charpentier ils devront annuler l'ouverture, ce qui déprime beaucoup Elise.

Elise et Sean ont partagés une nuit ensemble l'an passé et il est évident dés le début qu'ils n'en n'ont pas fini. Sean a bien l'intention de profiter du fait qu'il est obligé de rester pour entretenir sa relation qui restera lointaine avec Elise. Mais celle ci de son coté c'est promis de ne jamais retomber dans une histoire et n'a pas l'intention de le laisser faire, malgré son envie.

J'ai aussi bien aimé la relation entre Sean et son grand père c'était vraiment très touchant et surtout la façon dont ils arrivent à évoluer sur tout le tome. Leur façon de se tourner autours en s'engueulant. Et tout le poids du passé.
La relation entre les frères aussi est très sympa mais plus sur le ton léger, j'ai adoré leur façon de se mettre des battons dans les roues.

En bref c'était une romance très agréable, un bon moment de lecture. Je n'ai pas noté de défaut à ce livre dont j'aurais envie de vous faire part, mais je n'ai pas non plus été à fond dans le livre. Résultat je suis assez neutre à tendance positive sur cette série pour l'instant, elle ne me déçoit pas, mais ne m'enchante pas non plus excessivement.
Ça reste très sympathique, bonne humeur, comme lecture "entre deux" c'est tout a fait ce que j'en attendais.

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-27.html
Encore un tome très sympa dans cette série.

On découvre un autre pan du monde dans ce tome. Celui des solitaires. Jusqu'ici à chaque fois qu'on en entendait parler c'était pour convenir qu'ils étaient dangereux car ils sont en général des personnes exclues de leur meute pour faute grave ou parce qu'ils ne sont pas sociable et trop proche de leur loups, agressifs.

Mais ici on s'aperçoit que ce n'est pas toujours le cas, et qu'il existe nombre de solitaires qui le sont parce qu'ils ont perdus confiance en leur meute, ou parce que leur ancien Alpha a abusé d'eux et qu'ils ne souhaitaient pas retourner dans une autre meute (ou ne pouvaient pas) ou encore parce qu'ils se sont enfuis suite à des violences.
C'est le cas de Makenna notre héroïne, sa mère c'est enfuit et ne lui a jamais expliqué pourquoi, elle a donc toujours vécu en solitaire. Et donc quand on lui a proposé une place dans un refuge elle a fini par en faire sa vie, et a travailler dedans. Un jour elle découvre un adolescent, Zac qui vit seul sans le rue et elle le dirige donc vers son refuge. Zac a de la famille dans le coin, et Makenna pense qu'il pourrait être bon pour lui de retrouver un foyer et une meute qui lui redonne confiance en lui et en les autres. Elle contacte donc Ryan Conner de la meute du phénix pour qu'il fasse connaissance avec son neveux.
Mais c'est surtout entre Ryan et Makenna que la flamme va se déclarer mais il ne va pas être facile de faire changer les mentalités ...

Ce tome est toujours dans la même veine que les précédents, il me fait passer un bon moment, me redonne le sourire. C'est vraiment un livre bonne humeur malgré ces sujets pas toujours facile.

J'ai bien aimé cette découverte des solitaires, et ce changement d'agresseurs possibles en victimes. Ce tome offre tout un panel de nouveaux personnages très intéressants, et que j'espère qu'on continuera à découvrir dans les suivants.
J'ai bien aimé aussi le fait que ça soit Ryan qui s'aperçoive de ses sentiments avant Makenna, pour une fois c'est l'homme qui fait preuve de "romantisme" (enfin si on veut quoi). Makenna de son coté reste sur la défensive en permanence. En fait c'est le point qui m'a le moins plu du livre, j'avais l'impression qu'elle ne voulait pas de cette histoire et qu'elle rejetait tout juste par principe. Inconsciemment peut être mais résultat j'ai moins aimé le coup du : on jette un coup dans ton passé, on découvre ce qu'elle même n'a jamais réussi à trouver de toute sa vie, et hop tout est réglè elle accepte et le lien se forme. C'était trop facile, trop évident, et ça m'a un peu coupé du couple. Surtout que Ryan était un peu "homme de glace" et que ce n'était pas forcement une personne facile à aimer.

Donc au final si j'ai beaucoup aimé la découverte et les nouveaux chemins qu'explore ce tome, sans parler bien sur de l'humour qui est toujours aussi présent et qui m'a fait sourire et meme éclater de rire à de nombreuses reprises, j'ai eu plus de mal avec le couple qui m'a moins touché en tant que couple (et pas en tant qu'individus).

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-27.html
Une fouille archéologique sur une petite ile cotée, tout vas bien jusqu'au dernier jour des fouilles, avec la découverte d'un corps qui contrairement aux autres n'a pas des centaines d'années mais au pire 5 ans.
Brennan était la responsable des fouilles avec des étudiants, la voila donc responsable du corps et vu qu'elle est déjà sur place, propulsé médecin légiste du conté pendant l'affaire.
Un affaire comme une autre en quelque sorte, mais voila que débarque son ex-mari qui enquête sur la disparition d'une jeune fille qui travaillait dans une clinique du coin, financé par un église controversée, et qui est sur l'affaire parce que le détective privé qui devait enquêté a disparu lui aussi, il y a deux mois. Quelques jours après, nouvelle découverte d'un corps sur une ile voisine et c'est notre détective disparu. Il a aussi ces marques bizarre que Brennan avait découvert sur le premier corps et dont elle ne trouve pas l'origine. Une chose est sure, ces deux la sont liés ...

J'ai bien aimé cette enquête multiple, les corps s'accumulent, tous différents, et on se pose de nombreuses questions durant le livre. Je n'ai pas vu passer le temps lors de ma lecture. j'ai aimé le fait qu'il y ai plusieurs enquêtes en même temps et donc le fait qu'on passait souvent de l'une à l'autre sans avoir le temps de souffler.
J'aime toujours autant le personnage de Brennan, elle est du genre persistante, elle n'abandonne pas. Et même quand Ryan fini par débarquer et la trouve avec son ex mari, et que tout se complique aussi sur le coté sentimental, elle ne se laisse pas distraire.

Un autre point que j'aime en général bien dans ces livres c'est l'enquête en elle même. Bien qu'elle souffre du syndrome du "ça serait impossible normalement que Brennan s'investisse autant dans une enquête alors qu'elle n'a aucun pouvoir légal" qu'on retrouve souvent dans les séries tv policières par exemple, je mets ce paramètre de coté parce que si on commence à rejeter les livres juste pour ça il n'en resterait plus aucun de lisible.
L'enquête donc est loin d'être simple, elle a de multiples niveaux et des indices qui vont et viennent au fur et à mesure de leur découverte. On a aussi pas mal de retournements de situations qui sont bien pensés et que je n'avais pas vu venir (malgré le spoil du titre !!).

Au final ce livre était exactement ce que j'en attendais, une bonne petite enquête, bien distrayante et qui m'a fait passer un bon moment.

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/havrefer-tome-2-la-couronne-brisee-de.html
Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me remettre dans le livre au début, mais après quelques dizaines de pages je suis vraiment rentré dans le livre et je n'ai plus lâché jusqu'au bout.

Bon, si vous lisez ce second tome c'est que vous avez au minimum apprécié le premier (normalement), donc vous ne serez pas déçu par celui ci. Il reprend exactement les même codes et le même ton, et continue l’aventure de nos personnages.

Les liens entre les personnages se resserrent et ce n'est pas une surprise, leurs chemins se croisent de plus en plus vers un point commun.
Il y a tout de même un personnage en plus dans ce tome, Regulus un guerrier non humain qui part de très loin pour rejoindre la ville d'Havrefer. Sa présence nous permet de comprendre un peu plus ce qui se passe dans le sud et en quoi l'ancien roi Cael était un roi guerrier qui avait fait de grandes choses. Mon seul regret vient du fait que si ces faits sont évoqués, ils ne sont pas vraiment expliqués dans les détails. Mais c'est une caractéristique générale de cette série, qui se concentre bien plus sur le présent et les personnages que sur le passé et le background du monde.

La trilogie entière se passe en fait sur juste quelques semaines et les évènements s'accélèrent dangereusement vers la confrontation finale. Il y a une espère d’atmosphère frénétique qui a vraiment su me saisir, on a l'impression de vivre au jour le jour avec tout ces personnages embourbés dans leurs problèmes qui ne sont au final que de petits détails comparé a annihilation prévue par l'approche de l'ennemi.

En fait dans ce tome on ne voit pas beaucoup Janessa, enfin si on la voit mais on ne la suis que sur un point, le reste du temps étant consacré aux autres personnages. C'est aussi un petit regret parce que j'aurais aimé la voir prendre plus de décisions, notamment au niveau de la guerre qui se précise, mais c'est vrai que comme je l'ai dit ce n'est pas du tout un point qui est développé dans cette série. On voit nos personnages entraînés dans un espèce de tourbillon qui s’accélère tout du long mais on ne voit pas du tout la préparation logistique, ou tout ce qui constitue le quotidien "basique" des personnages. Après c'est un choix et je le comprend parfaitement, il y a déjà suffisamment à faire avec tout ce qu'on suis, ça aurait surement alourdit le récit sans grand intérêt. Et en ça c'est vraiment original pour de la fantasy, on est éloigné du pouvoir tout en suivant son personnage central.

Tous les autres personnages évoluent vraiment dans ce tome, et ils ne sont pas forcement tous très sympathique, il y a des baffes qui se perdent (et pas qu'une) même si j'avoue avoir développé un fort attachement pour ce personnage de "pauvre victime des évènements" (de son point de vue).

En fait c'est vraiment une série entièrement basé sur les personnages, on ne peut pas s'empêcher de s'attacher à eux, et à souffrir avec eux. Le pire c'est qu'on a vraiment l'impression sur ce thème que la guerre qui arrive a ses portes n'est qu'un détail dans leur vie, qui semble bien compliquée meme sans ça.
J'ai donc vraiment hâte de voir la confrontation une fois qu'elle sera vraiment la, dans la ville et comment ils vont s'en sortir face à Amon Tugha.
D'ailleurs en parlant de lui, on a toujours pas de réponse à notre question du premier tome, a savoir qui est-ce vraiment et que c'est-il passé, donc j'ai hâte aussi de continuer la série !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/the-rook-au-service-surnaturel-de-sa.html
Une lecture vraiment très sympa, très fun et pleine d'humour, malgré quelques détails qui m'ont un peu gêné.

Ce que j'ai aimé avant tout dans ce livre c'est l'ambiance. On est dans une organisation secrète créée par le gouvernement britannique, ça fait très espion tout ça, j'ai bien aimé. Ça donne un ton mystérieux et fantastique au récit qui change un peu ! Un peu un X-men à la sauve anglaise, le tout avec de l'humour.

Le personnage de Myfanwy est très charmant en fait, elle est perdue la dedans mais elle arrive quand même a trouver sa place assez rapidement. Et c'est la que le premier point qui m'a embêté arrive.
J'ai trouvé qu'elle trouvait sa place trop rapidement. En 2 jours elle arrive miraculeusement à gérer des dossiers et prendre des décisions alors qu'elle n'a eu les informations que 10 minutes avant ... c'est beaucoup trop rapide. Elle est bien trop confiante et ça ne m'a pas paru crédible en fait. Tout ceux qui ont expérimenté le changement de poste ou l'arrivée dans un nouveau boulot savent qu'il faut un certain temps pour s'y faire, même si on maitrise le sujet. Et la une amnésique sans la moindre connaissance ni idée de comment s'y prendre, elle arrive a se souvenir de tous les détails, ne se trompe jamais sur les noms des lieux, des personnes ou des affaires, surtout qu'elle a un poste à grosse responsabilité ... bref je veux bien qu'on passe les passages les moins intéressants, mais on pouvait ici lui faire passer quelques semaines pour l’acclimater à sa place, ça n'aurait rien changé à l'histoire et ça aurait tout changé pour la crédibilité. Un peu bête à mon avis pour le coup.
(vous allez me dire, oui mais on est dans une comédie fantastique, on a pas besoin de crédibilité, et bin si, ça reste quand même dans le domaine du possible, et donc il faut reste un minimum consistant)

En dehors de ça c'était intéressant parce qu'on voit bien que la nouvelle Myfanwy est très différente de l'ancienne, elle n'a plus toutes les barrières que son enfance malheureuse avait monté autours d'elle. Et elle se révèle bien plus entreprenante et sure d'elle. J'ai beaucoup aimé ce personnage malgré tout, elle ne se laisse pas faire !

Le ton du roman est excellent, très british. Le style est bon aussi, très fluide et marrant. Pas du genre "gros éclats de rire" mais plus les petits détails qui nous font sourire. C'est fun, il n'y a pas de moments ou on pourrait s’ennuyer. Tout s'enchaîne assez rapidement pour nous faire passer un excellent moment.
Dans ce sens je trouve que ce livre ressemble beaucoup plus au Protectorat de l'Ombrelle qu'a l'urban fantasy classique. Et ça m'a énnormement plu.

En fait j'ai vraiment su mettre de coté les points négatifs pour apprécier le reste (ce qui est rare je dois dire, en général quand il y a un détail qui cloche je ne peux pas m'empêcher d'essayer d'en trouver d'autres après).
Le second point qui m'a moins convaincu d'ailleurs étaient les lettres que l'ancienne Myfanwy écrit à la nouvelle. Au début c'était bien fait, il y avait de bonnes instructions et on en apprenait plein de détails de son ancienne vie. Mais au fur et à mesure ces lettres n'ont fini par n’être que des excuses pour faire des flash back. Elle étaient écrite non pas comme des lettre mais comme un roman et ça retirait tout l’intérêt. J'imaginais mal l'ancienne Myfanwy décrire son passé avec tous les dialogues mot à mot et des descriptions de ses sentiments entre chaque phrase, la aussi la crédibilité de la chose était vraiment hyper limite (surtout qu'elle était plus du genre livre de comptes que écrivain).
Après c'est sur que pour nous lecteur c'est plus agréable sans doute d'avoir ses passages décrits de cette façon, mais ils n'étaient pas vraiment indispensable au final, et ça m'a un peu ennuyée plus qu'autre chose.

Bon je me devais de vous parler de ces points mais ils ne sont qu'anecdotiques à coté de tout le reste, ça ne retire pas du tout de l’intérêt au tout.
J'ai adoré cette lecture au final, elle a vraiment du me convaincre, j'ai passé un excellent moment !

Je la conseille à tout ceux qui veulent se détendre, passer une bonne lecture sans prise de tête. Le tout dans un roman qui pèse quand même son poids et qui a une intrigue assez fouillée et très sympa !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-26.html
Une très bonne lecture, on retrouve la patte de l'auteur, très distinctement !

Nous suivons les aventures de Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage de son état qui enquête sur un trafique d'objets magique quand il se retrouve en plein milieu d'un imbroglio de différentes affaires. Il se retrouve a devoir faire équipe avec Isabel de Saint-Gil, espionne, cambrioleuse, femme d'action comme il y en a peu, qui était prise aussi de son coté sur une autre affaire.

Ce que j'ai adoré c'est surtout que malgré le fait qu'il y ai 4 histoire parallèles au début, on n'est pas du tout perdu ni embrouillé, l'auteur explique tout de façon bien claire.
L’ambiance est vraiment très sympa, avec ce Paris du début du 20ième siècle baigné de magie, peuplée de gentleman et de fées. On y retrouve plein d'éléments qui nous font sourire et qui nous enchantent !
J'ai vraiment aimé toutes les références littéraires et tout les personnages connus qu'on retrouve, avec bien sur le petit clin d’œil à Dumas. On est vraiment plongé dans cet univers magique et qui fait rêvé. Je dois dire que de tout ceux que j'ai lu du genre c'est celui ci qui est pour moi le plus réussi au niveau merveilleux.

On est vraiment dans un mélange de plein d'éléments différent, entre l'aventure, la fantasy, l'humour, une petite touche de romantisme et plein de créature magiques.
Ça ne manque pas d'action non plus, mais pas dans le sens ou tous les personnages courent en permanence mais plus dans le sens ou il se passe toujours quelque chose à un moment donné. Chaque piece de l'intrigue vient se loger à coté des autres pour donner au final une seule grosse enquête.

Au final c'était vraiment une excellente lecture, je me plongerais dans le T2 dés que possible !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-26.html
Une excellente lecture.
Quand on arrive à ce niveau de la série, en général on sait à quoi s'attendre. Nous avons la un tome vraiment typique de la série, avec des enquêtes qui font également avancer l'histoire principale, le tout plein d'humour.

D'un coté nous avons Charley qui a décidé de prendre le taureau par les cornes et d'enfin enquêter sérieusement sur les kidnappeurs de Reyes, au grand dam de celui ci d’ailleurs, qui est très fâché et qui va essayer pendant tout le tome de la faire abandonner l'enquête. (mais ça on a l'habitude :P)
Et d'un autre coté Ubie, l'oncle de Charley qui se comporte de façon bizarre, ainsi que la fille de Cookie qui est harcelée par quelqu'un.

Pour une fois on ne peux pas reprocher à se tome le fait qu'il ne se passe rien, c'est même l'inverse tellement ça part dans tous les sens. Mais pas de façon brouillon comme je l'avais reprochée à certains anciens tomes, non ici on est bien centré sur les événements et tout prend un sens.
On en apprend plus aussi sur son passé et celui de Reyes, et quand je dis passé je parle de passé très très antérieur à l'action, on apprend qu'il y avait une série de règles qu'elle c'est engagée à respecté quand elle a accepté de se réincarner sur terre, et qu'elle se fera éjecter du plan si jamais elle ne les respecte pas. D'ailleurs il y a en permanence au moins un ange en train de les surveiller dans ce tome. Je ne vous en dit pas plus pour ne pas spoiler ceux qui en sont encore au niveau de l'édition française.

L'humour est toujours aussi présent, je me suis pris de beau fou rire sur certains passages. Et ça fait vraiment du bien, c'est fun, léger tout en ayant une histoire très sympa qui se développe.
Pour moi il ne manquait vraiment rien à ce tome, on est dans du bon Charley, un de meilleurs tomes de la série d'ailleurs à mon avis, j'ai même pleuré à un moment.

Du bon, du fun, de l'humour, c'est Charley, combo gagnant dans ce tome !

18/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-26.html
Un tome qui a vraiment bien marché avec moi, il a du gommer les soucis que j'avais sur le précédent, une bonne lecture.

C'est vrai qu'on n'a pas d'enquête ou d'histoire principale en dehors de la vie de Hero qui essaye d'aider l'orphelinat et qui attends son mariage, mais son duo avec Griffin est explosif au final.
Pas dans le sens grande gueule mais plus parce qu'ils sont craquant tous les deux.

Hero est la femme de son temps parfaite. Elle a conscience de son rang et de ce que ça lui impose, elle sait qu'elle ne fera pas un mariage d'amour depuis longtemps et accepte parfaitement la situation. Mais quand elle rencontre le frère de son fiancé dans une situation des plus compromettante, elle lui sauve la mise. Pour lui rendre la pareil il décide de l'aider lors de ses déplacements à Saint gile, contre son gré bien entendu, leur relation est très tendue. Mais Hero va découvrir l'homme derrière l'image et la réputation, elle va comprendre qu'il n'a été que victime des faits et qu'il y a bien plus à découvrir qu'un simple voyou.

En fait ce qui fait tout le roman c'est les discutions entre les deux protagonistes principaux, ils n'arrêtent pas de se disputer, mais de façon légère. J'ai adoré ces passages la, j'avais le sourire, c'est exactement ce que j'aime dans les romances historique !
Après on ne peux pas dire non plus que le roman est léger, on est la aussi sur une partie dure de l'histoire, on parle de méfait de l'alcool, du travail des enfants et de misère.
C'est la que je trouve cette série réussie, parce qu'elle rassemble des discours mordants et savoureux, moments sensuels, le tout sur un fond assez dramatique, ce qui fait un beau mélange qui m'a vraiment séduite sur ce tome.

En bref un tome vraiment réussi, qui a du mêler différents genres et qui a réussi à définitivement me convaincre de continuer la série.

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/avis-en-vrac-26.html
Je ne m'attendais pas à ce que ce tome hors série soit si indispensable. En fait on a vraiment besoin de le lire pour comprendre la suite.
J'ai vraiment aimé ma lecture, je dois dire que ça faisait du bien de passer sur le point de vue de Lucas.

Et ce tome n'est pas de tout repos. En fait Lucas est en attente de son procès, si il a lieu. Procès car il a échoué dans sa mission. Hors sa mission était la dernière chance que lui avaient donné les anges. Il va donc le payer très cher car on ne passe pas les millénaires sans devenir expert en tortures.
Si vous n'avez pas l'estomac accrochés vous risquez de ne pas aimer ce tome. Car niveau description de douleur et de moyen de faire craquer un être humain, c'était le top.

Sans plus vous en dévoiler pour ne pas spoiler je dirais qu'un autre point que j'ai vraiment apprécier c'est de découvrir la vie de Lucas, ce qu'est vraiment son quotidien. Car en fait en dehors des moments ou il étaient en mission avec Melena, en fait on ne savait rien de lui, rien du personnage derrière le masque.

Ce que j'ai bien aimé aussi c'était le fait que malgré les apparences qui au début nous donnent l'impression que tous les personnages sont plus des statues que des véritable être de chairs, en fait tout les personnages ont des failles. Ils ne sont pas invincible, ils ne sont pas incorruptible. Et on a vraiment l'impression de changer d'avis sur les personnage. Ce qui est vraiment très sympa pour un tome aussi court.

Je ne dirais qu'une chose au final : Si vous aimez la série, lisez le, ne passez pas à coté !
Bon après ça reste un texte court donc je ne peux pas lui mettre une super note mais j'ai vraiment apprécie la lecture.

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 10-02
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/le-tyran-des-songes-de-oren-miller.html
Une lecture vraiment très sympa !
Un des premiers points qui me vient quand je repense à ce livre c'est le fait qu'il soit tout public. Et je dis ça de façon positive, en fait l'intrigue peut tout à fait plaire à des adultes, tout en n'ayant aucun des points qui auraient pu le disqualifier pour les jeunes (violence, sexe and co ...).
Et c'est assez rare quand on y pense, de nos jour on a souvent soit des livres avec les scènes "obligatoires" un peu comme le passage obligé dans les films des années 80/90, soit avec l'étiquette "young adult" ou "jeunesse" et ou l'intrigue comporte de gros trous et/ou des personnages niais ou pas du tout crédible, donc qui ne me plaisent en général pas.
Et la c'est ça qui est bien, ce livre peut être lus par des amateurs de Young Adult (et ils l'aimeront à mon avis), mais l'intrigue est bonne et les personnages sont réalistes et bien campés, donc un adulte n'y trouverait rien à redire. Un gros bon point la dessus pour moi.

Emma est une jeune fille tout à fait ordinaire, le seul détail qui lui donne l'impression de sortir du lot c'est sa capacité à plonger dans l'ame des gens quand elle les regarde dans les yeux. Mais elle fait son possible pour ne pas l'utiliser et tout va bien. Ce qu'elle ignore c'est quelle est très recherchée.
Et qu'il existe un autre monde caché et magique auquel elle appartient à moitié.

Je ne vous en dévoile pas plus parce que justement tout le début du livre est basé sur ce mystère et rien qu'expliquer la situation retire un peu de l’intérêt du premier tiers du livre. Mais ne vus inquiétez pas, dans ce livre tout vient à qui sait attendre. C'est justement un des points qui m'a marqué, ici on est justement sur le principe du "il se passe quelque chose, on est totalement perdu" et ce n'est qu'après (des fois juste après, des fois longtemps) qu'on a l'explication.
Des fois ça peut vraiment déstabiliser, il y a même un passage ou je me suis vraiment énervé parce que je ne comprenais pas du tout la réaction du personnage principal. D'ailleurs j'ai toujours des petits doutes sur cette scène. Il ne me semble absolument pas logique qu'une personne qui ai été enlevée préfère repartir avec son kidnappeur qui a menacé de la tuer plutôt que de suivre ses amis. Même si ceux ci lui ont mentit. Bon je veux bien qu'elle n'y voit plus clair, qu'elle soit sous l'influence d'une autre personne. Mais mon instinct me dit que même déstabilisé, quand on peut s'enfuir, on s'enfuit, peu importe avec qui, et on règle les problèmes secondaire (mensonges and co) après !

Bref, en dehors de ce petit désaccord le reste m'a bien plu. On est vraiment dans une mythologie originale !
Enfin pour être plus précise, sur des points de la mythologie Grecque qu'on a peu l'occasion de voir. Ici (contrairement a ce que le résumé semble le faire croire) point de dieux et autres être suprêmes, mais place aux créatures. Tritons et Chiens de l'enfer, vents et Allégories travaillent en famille. Ils ont un lourd passé, et si certains sont pour la voie de la modernité et ont réussi à faire abolir l’esclavage, d'autres ne sont pas du tout d'accord, et sont prêt à aller très loin pour (re)prendre le pouvoir et rétablir leur domination.

D'ailleurs ne connaissant pas du tout les mythe associés à certains personnages, j'ai des fois eu un peu de mal à les situer. J'aurais vraiment aimé avoir plus de détails, par exemple sur ce qu'avait fait Circé de si horrible, et pourquoi ? C'est une explication qui m'a manqué, au milieu de toutes les autres. Mais justement ce que ça a de bien c'est que j'ai passé des heures ensuite (et pendant) a aller me renseigner, et a en discuter avec des amis, un vrai plaisir.
J'ai aussi un petit regret qu'on passé si vite sur les morts, j'aurais aimé avoir une petite scène d'enterrement ou n'importe quoi et pas juste "on avance et on les oublie". Mais bon, c'est aussi un peu accessoire.

Donc au final j'ai bien aimé ce livre, la mythologie développée était vraiment intéressante et m'a fait découvrir de nombreux détails que je ne connaissais pas avant, les personnages sont vraiment très sympathique et l'intrigue n'est pas linéaire ni trop simple ! Limite j'aimerais bien une suite en fait.

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-25.html
Ce livre est un bon urban fantasy, mais pas que, car vous entendez aussi parler d'Holovid, de plasmagun ou d'antigrav ... et oui, nous somme dans de la science fiction !

Danny est engagée par le diable pour tuer un démon. Mais pas n'importe lequel, celui qui lui a volé l'amour de sa vie et qu'elle a traqué pendant de nombreuses années avant d'abandonner par manque de pistes. Seulement voila, à l'époque elle ne savait pas que c'était un démon, et le savoir change tout. Résultat elle reprend la traque, aidée par un autre démon que le diable lui a "donné".

Quand on débute ce livre on est un peu perdu. Enfin je parle pour moi, je n'ai pas trop l'habitude de ce genre de livres mêlant la SF et la fantasy, et j'ai toujours un peu de mal à m'y faire (comme pour les Rachel Morgan au début). L'histoire commence sur des chapeaux de roues et on ne nous explique pas grand chose.
Danny (ou Dante, suivant qui l'appelle) est une nécromancienne mais dans tout le livre elle ne va pas utiliser ses pouvoirs. Enfin j'exagère, elle a quand même plusieurs fois des liens avec son "dieu" mais ça ne concerne jamais le réveil d'un quelconque cadavre ou autre.

Ce que j'ai bien aimé, même si sur le coup ça m'a fait un peu râler, c'est que l'auteur nous trompe. Pendant tout le livre on est persuadé de savoir comment va finir le livre, enfin c'est du classique quoi, surtout au niveau relationnel, mais en fait non, rien ne se passe comme prévu ! Elle m'a bien eue sur ce coup la, bien joué.
Bon, j'ai été un peu énervée par l’attitude de Danny envers Jace. D'un coté je la comprends vu ce qui lui est arrivé, mais elle a fini par se mettre une barrière autours d'elle qui fait qu'elle est quand même quelqu'un d'un peu trop rigide au niveau relationnel. Quand elle est décidée à ne pas donner sa chance à quelqu'un, elle ne le fait pas, point. Même si cette personne avait toutes les raisons du monde, raisons valables, et n'a pas eu le choix, et bin c'est tant pis. Elle est aussi vraiment très grande gueule, pas le genre de personne à se laisser faire. Elle m'a bien rappelée Maeve Regan sur ce coup, une vrai Badass !
Pour Jace j'imagine que ça finira par changer, j'ai toujours espoir. Mais ça ne sera pas facile c'est sur !

En dehors de ça j'ai vraiment bien aimé ma lecture. Je pense que je lirais la suite assez rapidement histoire d'avancer sans trop traîner !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-25.html
Un bon premier tome pour cette série de romance historique, on est loin des froufrous et des bals de la haute société, et ça change !

Tempérance est une jeune femme pauvre, sa famille se bat pour que l'orphelinat / école que leur a légué leur père survive, dans un de plus mauvais quartiers de la ville, malgré leurs poches vides.
Un jour elle rencontre par hasard lord Caire un gentleman a la très mauvaise réputation de coureur de jupons, qui lui propose un marché. En échange de ses connaissances du quartier et de ses entrées un peu partout, il la renfloue et la présente à d'autres personnes fortunées qui pourrons ensuite devenir des mécènes.

J'ai toujours du mal avec l'intégration des scènes de "popotin" (pour parler gentiment) dans les romances historique. En fait ça vient surtout du fait que j'ai l'impression que le parlé ne fait pas d'époque, comme si c'était en décalage. Bon, ce n'est pas la pire, loin de la, mais je tique toujours un peu.
Après ça dépend de l'ambiance, je pense que j'ai beaucoup plus de facilité à les accepter quand l'ambiance est légère, voir coquine. Mais ici ce n'est pas le cas, et l'ambiance lourde/triste + le contexte historique résultat ça fait un doublon de points qui me poussent à zapper toutes celles que je rencontre. Heureusement pour moi c'était exclusivement vers la fin du roman ce qui fait que j'ai largement eu le temps de m'attacher aux personnages avant.
Pour le reste de l'histoire j'ai vraiment accroché à fond. Pour dire j'ai même pleuré à certains passages. Ce livre m'a étonnamment touché. J'ai accroché autant aux personnage principaux qu'au secondaire ce qui me donne grand espoir pour la suite de la série.
Je n'ai pas décroché de la première à la dernière page (bon si on exclu les scènes dont j'ai parlé plus haut). Je ne me suis pas ennuyée, je n'ai pas trouvé d'incohérence.

En gros une très bonne lecture, en excluant le coté cul qui ne m'a pas convaincue. La suite est prévue bientôt !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-02
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-25.html
Une lecture sympathique bien que la fin soit à mon gout moins bonne que le début.
En fait je n'en attendais rien au début, je n'avais pas lu le résumé. Mais dés les premières pages, même si ça me faisait bien froid dans le dos j'ai pensé à un Dexter mais moins "moral" si on peut dire.

Mais la ou Dexter touchait notre corde sensible, la ou il arrivait à avoir à peu près une vie "normale", ici ce n'est pas du tout le cas.
Notre personnage principal se fait passer pour un simple d'esprit pour pouvoir suivre l'avancée de la police sur ses meurtres. Dans sa routine tout vas très bien, il est impunis depuis des années, jusqu'au jour ou il rencontre plus fort que lui, ou du moins plus sadique. Et résultat d'erreur en erreur son monde s’effondre comme un château de cartes.

Franchement la première partie du livre a été super. J'attendais la suite avec impatience.
Mais une fois que la rencontre dont je parlais avant arrive, d'un coup il passe de génie à perdant d'un coup. Il n'arrive plus à gérer, il fait de grosses erreurs et au final c'était un peu pathétique. Et résultat j'ai trouvé ça un peu longuet, il se passe plein de trucs mais vu que je n'arrivais plus à m’intéresser au personnage de Joe, et bien les événements me sont un peu passé loin au dessus, j'avais perdu mon intérêt quoi.
Mais d'un autre coté, le personnage étant vraiment du mauvais coté, je pense que moralement je n'aurais peut être pas aimé non plus le voir tout réussir jusqu'au bout. Donc vu de ce coté la c'est bien qu'il se soit dégonflé comme un ballon, ça nous fait bien voir la réalité de ses hommes la, qui ne doivent pas être glorifiés.

Au final une lecture sympa même si j'ai moins aimé la seconde partie, mais je lirais le suivant.

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-25.html
Un avis mitigé. Si j'ai bien aimé l'intrigue principale qui finalement se dévoile petit à petit, j'ai moins aimé quelques détails qui sont mal expliqué, ou mal exploités.

Caitlin Parish fait parti du groupe de contrôle des créatures surnaturelles de sa ville. En effet il y a quelques années les vampires se sont dévoilés, ainsi que les autres espèces surnaturelles et depuis elles sont contrôlées et soumises à des restrictions géographiques.
Elle enquête depuis des années sur un certain Kane Malloy, un des vampires les plus recherchés. Un jour alors qu'ils sont en opération l'occasion se présente pour l'arrêter, mais malheureusement les renforts qui auraient du arriver sont en retard ce qui fait que Caitlin se met en danger pour y aller seule. Cette rencontre en face à face va être le début de beaucoup de changements dans la vie de Caitlin !

Alors les points positifs c'est surtout l'enquête et les histoires autours des vampires et de leur contrôle. Franchement j'ai été vraiment agréablement surprise sur ce point, il est bien traité et j'avais vraiment l'impression d'être dans une ambiance particulière.
L'intrigue quand a elle se dévoile vraiment petit à petit, et à chaque fois on revoit notre jugement sur certains personnages, nous faisant petit à petit changer d'avis sur la situation globale, c'était vraiment une réussite.

Par contre j'ai trouvé que Caitlin était un peu lourde la dessus, à chaque fois qu'elle découvre quelque chose de nouveau elle en devient instantanément persuadée et elle assomme Kane de questions et de discutions qui tournent à la dispute, c'était vraiment un point récurant qui a fini par m'ennuyer un peu.
Un autre point que je reproche c'est qu'a force de vouloir cacher des indices et de rendre mystérieux le monde, finalement il manquait quand même des explications, on parle de prophétie mais on ne la connait pas et on ne sait même pas sur quoi elle parle, les personnages ont un background sur les créatures qui ne sont pas non plus expliqués, dans le sens ou on les voit utiliser des mots dans des situations sans comprendre pourquoi. C'était la aussi un peu énervant quand même.
Et dernier point j'ai trouvé que pour un livre sur les vampires, la gestion des resserves de sang d'une personne était très mal faite (oui, quand une personne donne son sang deux fois, au point de s’évanouir, elle ne peux pas être suffisamment en forme pour se battre quelques heures après surtout si elle n'a ni bu ni eu de transfusion ...). Absolument pas réaliste ce qui m'a gâché un peu la lecture.
Donc au final une bonne intrigue mais avec quelques défauts, mais je lirais la suite quand même avec plaisir ^^

15/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Touch écrit par Claire North
date : 02-02
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/touch-de-claire-north.html
Un thriller de science fiction qui a vraiment su me convaincre.

Vraiment hyper sympa ce petit thriller, il n'avait pas les éléments que je n'aime pas dans les thrillers c'est à dire surtout la peur excessive pour le personnage principal, non la c'est plus une enquête, toujours en mouvement, toujours active. Le personnage principal arrive plus ou moins à toujours garder une longueur d'avance sur ses adversaire. En fait c'est la traque des traqueurs. Il réussi à renverser la vapeur, de victime et pris en chasse il devient le chasseur, et attention, il a des années d’expérience derrière lui.

En fait notre héros (on ne connait pas son nom, ses ennemis l'appellent Kepler) est ce qu'on appelle un fantôme. Il passe de corps en corps, prenant la vie des gens pour lui pendant un instant, les libérant ensuite. Ce n'est pas un nouvel arrivant sur la scène, il a des siècles d'existence, il a vécu des centaines de vies, il est polyglotte et surtout un point que j'adore avec lui, il est totalement androgyne. En gros quand il est dans le corps d'un homme il parle au masculin et quand il est dans une femme au féminin. (on ne sait pas d'ailleurs ce qu'il était à l'origine), il ne favorise aucun des deux sexes et est parfaitement à l'aise dans toutes les situations.
C'est vraiment un pro de l'adaptation, il est capable de passer pour n'importe qui en un instant, un acteur fini. Il ne "vole" pas de corps quand il le peut, en général il passe des contrats avec ses "peaux" (comme ils les appellent) pour un temps donné il prend leur place en échange d'argent, d'une nouvelle identité ou d'une nouvelle vie.

Un jour alors qu'il vit tranquillement les derniers jours dans une de ses peaux préférées il est attaqué dans une station de métro. Par une personne qui connait son secret vu qu'il le cherche dans la foule, mais aussi qui se permet d'achever son hôte, alors que le fantôme ne l'habitait plus.
S'en est trop pour notre héros, qu'on le traque lui, passe encore, il a passé sa vie à fuir ce genre d'individu, mais qu'on tue volontairement un hôte innocent, il ne le supporte pas et il décide donc de commencer à traquer le tueur ....

L'histoire peut paraitre simple au premier abord, c'est un sujet déjà très vu cette quête de vengeance. Mais ce qui fait vraiment l’intérêt ici, c'est le fait que petit à petit le personnage principal se dévoile et on apprend à le connaitre et surtout à connaitre son implication dans l'histoire.
Mais vraiment ce qui change tout, l'élément capital pour moi sur ce livre c'est qu'a chaque corps qu'il habite, Kepler "devient" le personnage, c'est comme si il s'enrichissait d'une nouvelle partie de sa personnalité.
Il a cette capacité de se fondre dans le corps et instinctivement prendre ses poses favorites, sa façon de marcher, de parler. Il les aime ces corps, ce n'est pas un simple parasite.

D'un autre coté c'est vrai que ce manque de personnalité propre au fantôme peut déconcerter sur le début du livre et donner l'impression qu'on a du mal à comprendre Kepler mais pour moi ça a totalement fonctionné, j'ai adoré ce personnage multiple.
C'est la que le fait d'avoir un vieux briscard comme personnage prend tout son intérêt, on est loin du jeune qui découvre ici, non, on a affaire à un personnage qui a des siècles d’existences multiples.

Bref, j'ai dévoré ce livre, une totale réussite !

18/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-24.html
Ree est une jeune femme motivée, elle a toujours espoir de réussir dans sa carrière de choix : celle de scénariste pour Hollywood. En attendant elle travail dans un bar geek, à vendre des cafés et des comics, dont elle connait les moindres détails.
Un jour un homme étrange entre dans la boutique, lui commande un comics en urgence et ressors aussitôt. Pour Gee, si cette rencontre était étrange elle a déjà vu son lot de bizarreries avant et sur le coup ça ne lui semble pas plus bizarre que bien d'autres. Ce n'est que bien plus tard dans la soirée, lorsqu'elle recroise le même homme mais dans une situation bien plus extraordinaire qu'elle se rend compte que cette rencontre va changer sa vie à jamais ...

Ici le coté geek est plus tourné vers l'audio visuel (notamment Starwars) et les comics. On a aussi bien sur les séries tv, les livres, les web séries, les jeux vidéos ... Notre héroïne va se découvrir geekomancienne, car ici les pouvoirs viennent surtout de la personne elle même, et donc de ce qui représente pour elle le summum de ses gouts personnels. De même il existe des videosmanciens, des filmomanciens, etc ... plus spécialisés qu'elle.
Son pouvoir en fait est d'extraire des capacités spécifiques pendant un temps donné à la suite du visionnage (ou après avoir lu) d'un matériel donné. Par exemple après avoir vu des épisodes de la série tv Sherlock pendant une heure elle peut résonner comme le personnage, elle voit apparaitre les bulles d'indices qui sont typique à la série tv et est capable de relier les indices pour trouver des informations complexes. Ou après avoir vu Princesse bride elle devient une experte au combat à la rapière ...
Mais ça ne marche bien sur que si le support est dans son domaine et qu'elle ressent des forts sentiments.
Vous imaginez tout de suite l'infinité des possibilités
.
Néanmoins je reproche un coté un peu brouillon dans cet univers, on le découvre avec l'héroïne et on a du mal à en voir les limites et à en comprendre les règles. Car bien sur il est loin d'être limité à ce que peux faire Gee. Sans parler du fait qu'il y a un nombre incroyable de références que je n'ai pas comprise, bien sur.

L'histoire était sympa, il y a quand même eu deux retournements de situations que je n'attendais pas, ce qui est une bonne chose. Le premier se passe en plein milieu du livre et m'a vraiment rendu triste, et le second vers la fin.
En fait je pense que j'ai moins aimé la seconde partie de l'histoire justement à cause du retournement de situation, surtout qu'à se moment la l'histoire est parti un peu trop en n'importe quoi pour moi, prenant des allures de roman steampunk. Et le personnage qui accompagne Gee pendant cette moitié et qui remplace celui qui m'a rendu triste est un peu trop lisse pour moi. Non pas qu'il ne soit pas sympathique, mais il l'est peut être un peu trop, comparé au précédent qui au final si il était plus brut et qui m'a beaucoup plus touché.

Mais au final j'ai quand même passé un excellent moment en lisant ce roman !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-24.html
Un livre vraiment très sympa, à la fois marrant, un peu geek (sur les livres en plus), et avec une histoire qui parvient à rester sérieux et sympa tout du long.

Le concept s'explique facile : si un nombre important de personnes se mettent à "croire" ou à aimer le même livre, celui ci acquiert un pouvoir, une réserve en fait. Et les Libriomancer (en anglais, ou Bibliomancien en français) peuvent utiliser cette réserve pour y puiser des objets. Par exemple sortir un poisson Babel du Guide du Routard Galactique (qui permet de comprendre toutes les langues), ou la fiole de guérison de Narnia, tout ce qui peut passage à travers les pages au niveau taille est possible. On peut aussi par exemple faire sortir du gaz moutarde d'un livre sur la première guerre mondiale ou un pistolet plasma d'un livre de science fiction. De même avec les monstres qui peuvent contaminer les humains, ainsi une personne avec des pouvoirs qui s'ignore peut se retrouver mordue par un vampire et en devenir un elle même, il existe donc autant de vampires et de garous que la littérature est capable d'en imaginer.

Le tout n'est pas sans contrepartie bien sur, outre sur la santé physique, car utiliser de la magie accélère le rythme cardiaque, le danger vient surtout pour la santé mentale. En effet, une utilisation prolongée et c'est les personnages du livre qui essayent de sortir, de posséder le magicien en quelque sorte.
C'est d'ailleurs pour ça que notre héros, Isaac a du arrêter d'être sur le terrain, il avait tendance à abuser des bonnes choses, et le voici relégué a faire du classement.

Jusqu'au jour ou il est brutalement attaqué par des vampires qui l'accusent, ainsi que les autres Libriomancers d'avoir attaqué les leurs et demandent réparation ...
Commence pour Isaac une aventure qu'il n'avait pas prévu, car il se rend vite compte que pendant qu'il a été mis de coté la situation pour les siens est devenue chaotique avec la disparition du grand maitre, celui qui a été le premier du genre : Gutenberg.

Ce que j'ai bien aimé c'est que le coté geek de ce livre est vraiment centré sur les livres, et en plus les livres de SFF, vraiment mon domaine quoi. Je me suis donc vraiment sentie à l'aise dans cet univers.
On se plait à imaginer les possibilités, et on est ravi quand le héros utilise une fois de plus ses pouvoirs pour sortir un objet connu !

Après ce tome est vraiment typique d'un premier tome de série, on a beaucoup d'infos qui arrivent, petit à petit et ce quasiment jusqu'à la fin pour qu'on arrive à vraiment comprendre toutes les subtilités. Ce qui fait que certains passages étaient un peu lourds, du moins plus lourds que le reste.
Mais j'ai bon espoir sur les suivants, maintenant on maitrise mieux l'univers, on a compris ce qui semble être le principal donc ils ne devraient pas souffrir de ce genre de défauts.

L'histoire est vraiment sympa sinon, on est vraiment perdu avec le héros, sans que ça soit trop linéaire et en plus le rythme est vraiment très sympa, bien équilibré.

Si je devais donner un défaut c'est le coté avec un des personnages secondaire, une Dryade un peu spéciale, qui m'a mise assez mal à l'aise pendant un moment, mais heureusement tout fini de façon bien meilleur et ça m'a grandement rassurée.

Une bonne réussite, je lirais la suite avec plaisir !

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-24.html
Ho la découverte, très sympa.
Cela faisait un moment que je cherchais, sans vraiment la trouver, une série de policier tranquilles, avec de bonnes intrigues et une ambiance unique.
Et bien je l'ai enfin trouvée j'ai l'impression, ça me plait beaucoup. Le tout dans un format court qui ira parfaitement comme lecture "entre deux".

Pour Jim Qwilleran l'heure est difficile, ancien chroniqueur criminel à succès il a vraiment du mal à trouver un travail maintenant que sa notoriété c'est émoussée. Le voila obligé d'occuper un poste de critique artistique, lui qui n'y connait rien ! Mais pas de pression lui dit sa direction, il n'est en fait la que pour donner un avis "grand public" et redorer l'avis des artistes sur le journal car ils ont en leur sein un vrai critique artistique mais qui n'hésite pas à tout critiquer de façon extrêmement virulente.
Voici donc les début de Jim dans le monde artistique, toute une palette des personnages, du directeur de galerie, businessman stressé, à l'artiste de seconde zone qui fait de la lèche pour qu'on écrive un bon article sur lui ... tout y passe.
Jim rencontre donc son collègue si mal aimé qui en fait se révèle devenir une sorte d'ami pour lui, allant jusqu’à lui trouver un logement dans sa propriété remplie d'antiquités et d’œuvres. La maison est aussi habitée par un autre colocataire : un chat siamois habitué au luxe et qui semble plus intelligent qu'il n'y parait !

Une série de crimes arrive soudain dans ce petit monde, un galeriste assassiné, et notre ami le chat aura son mot à dire !
(dommage d'ailleurs qu'ils n'aient pas mis un vrai siamois sur la couverture :p)

Il y a un charme désuet dans ce livre, une ambiance "années 60". En fait la plus grosse partie du récit sert à nous introduire les différents personnages et à nous brosser une palette de la vie artistiques du lieu ou se déroule l'action. L'enquête débute donc tard dans le livre.
Mais vu la longueur du roman ce n'est pas vraiment long non plus, j'ai bien aimé ce passage. L'avantage aussi c'est que tout passe très vite, une fois le crime commis on a déjà quasiment tous les éléments en main, il ne reste qu'a enquêter, le coupable arrive assez rapidement.

Je dois dire que j'ai été surprise par la fin, ce n'est pas du tout ce que j'attendais et je trouve ça vraiment bien que l'auteur arrive à me perdre de cette façon.

Au final une lecture vraiment très sympa, du moment qu'on n'en attends pas trop bien entendu, mais dans son rôle de petits policiers avec une intrigue intéressante en peu de page, il est parfait !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-24.html
Encore une superbe réussite pour ce troisième tome des harpistes. Toujours une relecture et une nouvelle découverte pour moi.

On change de point de vue cette fois ci, on suis les aventures de Piemur. Le pauvre vient de perdre sa voix, il mue. Envolé les rêves de chanter pour l’opéra écrit spécialement pour lui par son professeur préféré. Mais une nouvelle page démarre pour lui car il devient en quelque sorte un aide du Harpiste en chef en étant à l'atelier des Tambours, utilisés depuis toujours pour faire passer les messages les plus urgents et les alertes.
Personne ne s'étonne donc de le voir partir en mission régulièrement et Piemur est bien décidé à avoir sa part de l'aventure, elles sont nombreuses.

Ha Piemur, quel changement ! Après la patiente et obstinée Menolly on se retrouve avec un personnage d'une vitalité et d'une débrouillardise peu commune. C'est un plaisir. J'ai bien aimé découvrir ce qui n'était que suggéré dans les tomes précédents, c'est à dire la fonction d'espions et de messages des harpistes, jouant presque le rôle de journalistes en quelques sortes, toujours au courant de tout ce qui se passe !
Résultat ce tome contient quand même beaucoup plus d'action que les précédents.

Ce que j'ai aimé dans ce tome c'est qu'on est à la lisière du reste de l'histoire, on voit des évènements arriver qu'on ne comprend pas forcement mais qui serons au centre de l'histoire des autres tomes. Donc en fait on se rapproche de la trame principale mais sans vraiment y prendre part, c'est reposant et en même temps ça donne vraiment envie d'en savoir plus et de reprendre les autres livres de la série.

Un bon tome, bien rythme, qui nous fait découvrir des parties du monde inconnues et que j'ai pris un immense plaisir à redécouvrir des années après me première lecture.

18/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-01
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/la-strategie-des-as-de-damien-snyers.html
Une bonne découverte, certes le livre aurait gagné à être un peu plus développé sur certains point mais dans l'ensemble je ne me suis pas ennuyé une seule seconde et j'ai vraiment apprécié ma lecture donc une réussite de mon point de vue.

En gros tout le livre repose sur deux points.

Le premier est le personnage principal. Il est l'anti thèse de tout ce qu'on imagine d'un Elfe. Roublard, magouilleur, qui ne tient pas en place et ne supporte pas la routine. Il se moque d'ailleurs pas mal des siens et de leurs image "proprette" ce qui est vraiment drôle.
Je l'ai trouvé vraiment réussi, il est totalement antipathique par certains cotés mais justement c'est ça qui fait le personnage, je pense que je l'aurais moins aimé si il c'était avéré gentil ou justement plus typique. C'est un arnaqueur, un vrai, qui va jusqu’à tromper ses propres complices si il le faut, il n'a ni foi ni loi, il fera tout pour arriver au bout en fait.

Les autres personnages aussi sont sympa même si j'ai trouvé que Elise était la un peu pour faire de la figuration féminine qu'autre chose, par contre j'ai bien aimé le troll, il est fun lui, aussi différent des siens, on ne le voit d'ailleurs pas assez pour moi, j'aurais aimé qu'il prenne une part un peu plus active dans l'affaire.
Quand à Mila finalement je l'aime bien, même si j'aurais aimé aussi la découvrir plus, elle ressemble au héros mais en fait elle devient un peu trop rapidement "parti de la bande" et c'est comme si tous les soupçons qu'on avait sur elle disparaissait d'un coup. Mais tout ça c'est surtout un problème de longueur du livre comme je le redirait plus tard.

Le second point que j'ai adoré c'est le "retournement de situation". Bon certes on s'y attends, vu que le livre a été comparé à Ocean's eleven, on sait qu'il va y en avoir un, mais franchement je ne l'attendais pas du tout sur ce point, et c'est ça que j'ai adoré. Je peux difficilement vous en dire plus sans gâcher la surprise, donc excusez le peu de temps que j'y consacre, mais c'est vraiment le point qui tient tout le roman donc ça serait vraiment dommage de trop en dévoiler.

J'avais préparé tout une séries de remarques sur le rythme, comme quoi tout n'était pas assez développée mais je me suis aperçue ensuite que c'était aussi principalement du spoil donc finalement j'ai décidé de les retirer et de vous laisser avec cette simple remarque, oui c'est beaucoup trop court.
En fait tout est précipité, on a à peine le temps de commencer à se faire au personnage qu'ils sont déjà plongés en plein dans le coup. Et si la préparation du coup est le passage le plus long, en fait il ne se passe pas grand chose, donc oui en comparaison avec le reste c'était un peu trop long. Et c'est l'inverse au moment du coup proprement dit, on l'attends et en quelques minutes PAF fini, fiou ...

Bon je vous rassure ça ne retire pas l’intérêt justement de l'histoire et le livre passe très vite en fait, dans son ensemble, je pinaille un peu.
En fait j'ai l'impression que c'est surtout la frustration de ne pas en avoir eu assez qui joue ici, plus que le réel déséquilibre du livre.
Si tout avait été au moins une fois et demi plus long on aurait eu le temps de croire un peu plus dans les détails, d'avoir l'impression de comprendre l'organisation elle même du coup, sans rien dévoiler bien sur de la surprise finale, mais la on a juste quelques indices et au final ça surprend surtout parce qu'on ne s’attend pas à ce que se soit si rapide et sans réelle surprise (du moins avant la grosse).

En fait si je devais résumer j'attendais plus de détails, un livre au moins 100 pages plus long, un plan plus complexe, et un des personnages avec un peu plus de surprise et moins de figuration. Mais j'ai tout de même vraiment apprécier ma lecture et j'en ressors en en voulant plus et en cherchant les pages manquantes !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-23.html
Un tome dans lequel les alliances et les schémas sont mouvants et qui continue de façon très vivante cette série que j'aime beaucoup.

Je ne peux pas vraiment résumer ce tome parce qu'on est vraiment en plein dans l'action qui se met en place au fur et à mesure et donc même expliquer le début serait du gros spoil.

En fait c'était vraiment un tome de transition. On part des précédents qui étaient surtout des enquête et l'occasion pour Dj de se faire des alliés et de rencontrer les différents peuples, a l'intrigue principale à proprement parlé, le moment ou tout se met en place.
Les choses ont vraiment avancé dans le tome précédent, mais de façon désordonnées vu que ça a pris tout le monde de court. Maintenant que les choses sont plus à plat, que la tension est redescendue, c'est la que les plans commencent à se mettre en place, et les alliance à se jouer et se déjouer.
Et c'est donc à se point la qu'on en est dans ce tome. Qui revient en quelque sorte à passe son temps à se demander qui va aller avec qui et sous quelle forme.

Ce n'était pas un tome désagréable à lire, il était même très sympa parce qu'il y a pas mal de tension et de questions. Mais j'ai quand même une préférence pour les précédents pour l'instant.
En fait j'ai eu l'impression que pendant toute la première partie du livre on ne faisait qu'attendre voir ce qui allait se passer.
Par contre j'ai bien aimé le fait que Dj (et Alex) se remettent finalement en cause, se posent des question sur leurs allégeances, faut-il essayer de revenir avec les sorciers ou couper les ponts?

Au final ce n'est pas le tome qui restera le plus dans les mémoires mais une lecture très agréable dans laquelle nos héros sont vraiment mis à l'épreuve et se posent (enfin) de bonnes question !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-23.html
Un tome un peu plus glauque que les précédent, et encore une fois assez original.

C'est un moment vraiment triste pour Vicki, alors qu'elle retardait le moment de parler à sa mère malgré ses coups de téléphone incessants ces derniers temps, elle apprends que celle ci vient de mourir.
Elle se prépare donc a l'enterrement ... Jusqu'au moment ou elle réalise que le cadavre a été volé !
Une enquête parfaitement dans son domaine, si seulement elle n'était pas tellement impliquée ... Michael et Henry sont bien entendu la pour la soutenir, et surtout bien utile quand on commence à voir traîner des cadavres ambulants dans les allées de l'université ...

On reprend le schéma auquel on est habitué sur cette série, à savoir qu'on suis simultanément nos héros qui découvrent le problème et le criminel en train de le commettre. Mais la ou sur les tomes précédents on avait quand même le suspense de ne pas savoir qui est ce criminel, ici ce n'est pas le cas. On sait depuis le début qui est derrière tout ça, quasiment, et donc le livre est moins basé sur le suspense.

En fait c'était limite fascinant les recherches entreprises sur ces corps, la façon dont ils réagissent, brrr.. J'avais presque une envie de recul quand on avait uns description qui les concernait.
On a aussi l'occasion de voir une situation ou Henry n'est pas du tout a son avantage, et c'est aussi un point que j'aime bien dans cet univers, les vampires ne sont pas trop puissants, ils ont des failles, ils peuvent être pris. Sans parler bien sur de la fin qui m'a surpris surtout parce qu'elle arrive à se moment la en fait. On aurait bien vu ce genre de fin à la toute fin de la série, ou au contraire vers le début annonçant le reste, mais la voir arriver sur le tome 4/6 c'était vraiment surprenant !

Résultat j'ai quand même une petite hâte de savoir comment ça va continuer !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 23-01
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-23.html
Un tome un peu plus glauque de par son sujet que le précédent mais j'ai adoré cette intrigue.

On retrouve une jeune femme inconnue dans un coin reculé de Fjällbacka, et surprise on retrouve également deux autres corps en dessous d'elle. Deux autres jeunes filles disparues il y a bien 20 ans.
Patrick Hedström est chargé de l'affaire, et en identifiant les deux corps anciens il relance une investigation avec en son centre la famille Hult, divisée aujourd'hui, et célèbre car le grand père, décédé, était un Prédicateur qui avait la réputation de soigner par le touché...

Contrairement au précédent, ce tome se focalise principalement du Patrick, Erika ne faisant office que de personnage vaguement secondaire car elle est enceinte et en arrêt maladie, elle doit donc rester chez elle.
Un des points qui m'a le plus plu dans ce livre en fait, c'est le fait que l'auteur arrive vraiment à nous faire soupçonner tout le monde et personne à la fois, car nos soupçons tombent toujours dans le vide à un moment ou à un autre. L'autre point que j'ai trouvé bien c'est que l'auteur ne nous ressort pas l'intrigue du tome précédent. Non la vraiment on est dans un schéma vraiment très différent, et donc oui, on garde notre surprise, contrairement à d'autres séries de livres policier ou on fini par toujours voir le truc venir.

Ce tome est donc bien plus glauque car il traite de fanatiques de la religion, et de personnes vraiment pas du tout sympathiques.
En fait c'est un des points que je remarque dans ces livres, c'est qu'il n'y a pas vraiment de personnages sympathiques en dehors des principaux, tous les autres qu'on rencontre ont de gros défauts ou de gros problèmes, il n'y a personne qui me donnerais vraiment envie de les connaitre. Ça contribue bien entendu à l'ambiance générale, mais une chose est sure, je n'ai pas vraiment envie de visiter Fjällbacka !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/avis-en-vrac-23.html
Un livre vraiment adorable !

Maddie se lance à l'aventure, elle vient de larguer son mec ce qui lui a couté son boulot, et en plus de ça ça mère vient de mourir. Une mère étrangement absente de sa vie mais qui lui a quand même légué 1/3 de son auberge à Lucky Harbor. Maggie n'était même pas au courant de l’existence du lieu avant, mais quand elle l'apprend c'est une révélation pour elle. Elle voulait une seconde chance, refaire sa vie, et en voici l’opportunité.
Mais voila, les 2 autres tiers appartiennent à ses demi sœurs, qu'elle ne connait que très peu, et qui elles n'ont pas l'intention de perdre plus de temps et d'argent avec le bâtiment. Maddie va donc devoir trouver un moyen pour les faire changer d'avis.
Les choses se compliquent quand elle fait la connaissance de Jax, entrepreneur du coin, maire de la bourgade , il est tout simplement irrésistible, seulement voila, depuis ses gros problèmes avec son ex Maddie a prit des résolutions, et pour elle les hommes c'est tout simplement "non". Bien difficile cependant de lui résister ....

En voila une romance tout mignonne. Un livre bonne humeur.
Bon certes le personnage de Maddie m'a un peu énervé vers la fin à force de ne pas ouvrir les yeux mais c'est compréhensible quand même au vu de son passé, surtout aussi récent, il lui fallait du temps et malheureusement elle n'en avait que peu.
Mais ça n’empêche pas que c'est le genre de livre ou on a un sourire tout du long, avec son penchant de scènes marrantes qui m'ont fait ricaner/glousser .
Jax est totalement hot, le mec limite parfait, c'est vraiment un personnage qu'il est difficile de ne pas aimer tellement il y met du sien. Il n'abandonne pas mais sans être trop insistant ou sans forcer Maddie, il voit bien qu'elle n'est pas prête à se lancer dans une nouvelle aventure.

Bref, j'attendais ce genre de livres donc c'était une petite romance parfaite pour se glisser entre deux autres livres plus lourds, je ne regrette pas ma lecture !

16/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/01/matthew-swift-tome-1-la-folie-des-anges.html
Un premier tome très original que j'ai vraiment adoré !

Lu quelque part : Une version Urban fantasy de Kill Bill.
Et c'est vrai que finalement c'est assez ressemblant, c'est exactement le même genre d'histoire, ou on ne connais que le désir de vengeance du héros et ou on en apprends plus sur ce qu'il c'est vraiment passé et qui est le coupable petit à petit.

En fait c'est vraiment de la fantasy urbaine au sens littéral, ou les magiciens puisent leurs pouvoir de la ville elle même, Londres. Des mythes et légendes, des souvenirs laissés par les gens dans les lignes téléphoniques, des objets oubliés dans le métro, des graffitis se crée un pouvoir et certaines sources sont tellement fortes qu'elles crée la vie, une vie magique, avec par exemple "la Mendiante" qui est l'esprit de tous les sans abris. Se sont les esprits des lieux urbains, créés par le nombre de vie dans une même situation. La vie crée de la magie en quelque sorte et l'accumulation renforce son pouvoir.

C'est vraiment un des univers les plus originaux que je n'ai jamais lu et j'ai trouvé ça génial. Un vrai sentiment de merveilleux, mais de merveilleux par rapport à quelque chose qu'on a tendance à ne pas aimer, nous citadins. Qui verrait de la magie dans une flaque d'eau salle ou sur une voie ferrée polluée et pleine de détritus? C'est la le génie de ce livre, arrive à nous faire ressentir tout ça.

Un autre originalité du récit vient du fait que le protagoniste principal .. est multiple. Il est certes revenu d'entre les morts, mais il est changé, il n'est plus lui même. D'ailleurs quand il parle il s'oublie souvent et il passe du Je au Nous en plein milieu des phrases. Et c'est assez perturbant, un peu comme si il était schizophrène, on ne sait pas vraiment ce qu'il se passe avant au moins la moitié du livre.

Il est aussi étonnamment naïf, bon c'est expliqué et logique je vous rassure, mais il y a une colère limite d'enfant dans cette vengeance qu'il poursuit tout du long, avec un coté très manichéen, d'un coté ceux qui sont coupable et dont il faut se venger ... et de l'autre tous les autres, pas de bons dans cette histoire, des alliés, temporaires, et si il faut s'allier avec le diable, il le ferra.
Cela donne un sentiment de décalage, j'ai eu un peu de mal à s'attacher à lui finalement. Mais pas dans le mauvais sens non plus, c'est à dire qu'il exerçait plus de la fascination qu'une identification quoi.
Ce livre m'a vraiment sorti de mon quotidien, j'avais une sorte de recul tout en étant vraiment totalement prise dans l'univers.

Le style est vraiment bon, rien à dire la dessus, l'auteur arrive a nous faire ressentir la poésie urbaine. J'ai vu ce livre comparé à du Neil Gaiman, et si je dois dire que cet auteur n'a pas encore réussi à me réussir je trouve la comparaison intéressante.
En fait il y a quand même pas mal de descriptions, c'est vraiment fouillé, on ne passe pas les événements en une ligne, non. C'est assez dense et travaillé.

Après je dirais quand même que ce n'est pas un récit facile. On est longtemps perdu dans l'univers, aussi perdu que le héros en fait, ou même plus que lui. On n'apprends pas la magie, on n'a que très peu d'explications, elle est juste disponible pour notre héros qui sait en fait usage et qui l'utilise quand c'est nécessaire. Mais jamais il ne nous prévient avant ou nous explique ce qu'il est en train de faire, ça reste très mystérieux.
De même pour la situation, on la devine petit à petit quand les événements arrivent, c'est la que le parallèle avec Kill Bill est bien trouvé parce qu'on ne fais que suivre le personnage dans sa vengeance sans avoir vraiment idée de ce qui se passe vraiment (ou ce qui c'est passé).
C'est assez brut et sanglant aussi, ici il ne faut pas non plus trop s'attacher aux personnages, car des morts ça ne manquent pas. C'est noir et sombre, on est vraiment dans les bas fond de la ville.

Au final je dirais que ce livre est une énorme découverte, je ne m'attendais pas du tout à ce genre de récit et du coup j'ai mis énormément de temps à le lire, je l'ai vraiment savouré.
Un livre que je suis vraiment heureuse d'avoir lu.

Pour ceux qui hériteraient à se lancer je rajouterais que ce live se lit totalement comme un one-shot, il a une vrai fin et seule l'envie d'en savoir plus sur ce personnage et l'attachement à l'univers nous poussent vers la suite qui n'existe malheureusement qu'en anglais.

17/20
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0