Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Wyndon Or
Note : 9/10
Les personnages sont attachants et nous emportent dans leur univers. On a vraiment l'impression de les suivre dans leurs aventures. Je recommende vivement ce livre !
Par le Editer
Aur31 Or
Note : 9/10
Ce roman est une très bonne surprise ! J’ai été emportée par l’histoire et les personnages sont super. La voleuse de secrets est un roman qui m’a vraiment conquise. Une très bonne découverte que je recommande vivement !
Par le Editer
Angel1238 Or
Note : 10/10
Une amie le l'a offert pour mon anniversaire et j'ai adorée l'histoire, le déroulement, les personnages,..., tout. Je le recommande.
Par le Editer
Devoreusedelivres17 Diamant
Note : 9/10
Tout d'abord c'est le titre et la couverture de ce livre qui m'a intriguée et j'ai décidé de l'acheter ...
Et après( évidement )j'ai tellement aimée que je l'ai lu et relu (Tiens ,il est même abîmer )
Par le Editer
Hogwarts08 Or
Note : 7/10
La couverture magnifique m'a totalement attirée j'ai adoré l'histoire et le personnage de Gia est tout simplement genial meme si un peu naive, elle est tres touchante
Par le Editer
Ce livre est une très grosse déception ! J’en entendais beaucoup de bien, la quatrième de couverture m’intriguait fortement, je trouve la couverture sublime… pourtant, Library Jumpers ne m’a pas du tout convaincu. Je ne suis pas allée au bout, mais j’ai lu plus de la moitié (environ 330 pages), je pense donc pouvoir me faire un avis global sur cette lecture.

Je tiens tout de même à souligner que l’univers est original, et j’ai vraiment eu l’impression que l’auteure cherchait à innover de ce côté-là. J’ai trouvé que c’était très intéressant de mettre les livres en avant, et j’étais heureuse de voir que ce livre semblait au premier abord se démarquer. Malheureusement, l’univers perd bien vite son intérêt lorsqu’il est rattrapé par la romance cucu. Mais à quoi un univers qui sort du lot sert-il quand le reste n’est qu’un copié collé de toutes les lectures « pour adolescents » qui mêlent fantastique et romance ?

Certes, c’est un livre qui vise à la base plutôt un public adolescent, mais ce n’est pas une raison pour écrire un livre aussi plat ! Durant toute ma lecture, j’ai trouvé les dialogues lourds, peu authentiques. Ils servaient principalement à expliquer l’univers, et c’est quelque chose que je n’aime pas. Pendant plus de 300 pages, j’ai eu l’impression que les personnages cherchaient à m’expliquer ce que j’avais déjà compris depuis longtemps. On retrouve les mêmes procédés dans les films pour petits (et je ne parle pas des bons films d’animation qui laissent place à une deuxième interprétation plus mature), où tout est bien expliqué pour qu’ils puissent comprendre. Or, un adolescent est capable de comprendre ce genre de livre sans qu’on lui tienne la main, je pense.

Comparée à d’autres styles d’écriture, celle-ci n’est pas la pire. Elle est simple et fluide, idéale lorsque l’on cherche une lecture rapide et sans prise de tête. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai interrompu ma lecture au bout de 300 pages, et non plus tôt. Ce n’était pas un calvaire à lire, ce livre se lit vite. L’écriture manquait toutefois d’un peu de naturel dans ses tournures, mais cela peut très bien être dû à la traduction !

Enfin, ce qui m’a le plus dérangé, ce sont les personnages. Ils me faisaient presque penser à des caricatures tant ils sont emplis de clichés. On ne peut pas faire plus plat ! Mais le pire, c’est Gia, le personnage principal. Forcément, elle est parfaite, elle est plus jolie, plus instruite, plus intelligente, et plus forte (quelle surprise !) que tout le monde. Ce n’est pas la seule à être stéréotypé (et à avoir le charisme d’une huitre), mais venant d’un personnage principal, c’est d’autant plus marquant. Mais dans l’ensemble, ils sont tous aussi peu crédibles les uns que les autres. C’était donc impossible pour moi d’entrer dans ma lecture et d’avoir un quelconque intérêt pour l’histoire.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé ce livre. Le manque de renouvellement de la littérature young adult m’éloigne de plus en plus de ce genre, ce qui est bien triste. Je ne conseillerai ce premier tome qu’à ceux qui n’en attendent pas grand-chose et qui veulent une lecture sans prise de tête.
Par le Editer
Paroledunelivrophage Diamant
Note : 10/10
Pour cette semaine, je me suis penchée sur une série nouvelle, même si cela fait un petit bout de temps qu’elle est sortie, et qui m’a énormément plu. Il s’agit de Library Jumpers Tome un. Pourquoi vous me demanderiez ? Bin tout simplement parce que en étant une bonne livrophage, et donc ma passion pour la lecture, j’ai aimé que pour une fois, une héroïne soit aussi fervente lectrice que nous. Cela m’a fait chaud au cœur. De plus étant orpheline de mère, elle m’a fait penser à moi qui me suis renfermée autant dans la lecture, le sport, les amis, après la mort de la mienne. Et oui !!!! Comme quoi parfois il y a des connexions entre réalité et fiction. Même si j’ai dû attendre l’âge de lire, ce n’est pas grave. Je m’y suis cachée toute ma vie et aujourd’hui je suis plutôt contente de découvrir d’autre horizon par le biais de la lecture. Bref, le tome un de cette saga possède une couverture très attirante, et qui dit le mystère tu le découvriras que si tu me lis. Alors entre une héroïne qui me ressemble et une couverture pleine de mystère, et bin je m’y jette avec les deux pieds en avant.

Mais il est temps pour moi de faire du bla, bla, bla et de vous faire découvrir ce synopsis enchanteur. Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson… La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum …

Coté personnages, ce sont des jeunes pour la plupart, avec des êtres hautement vieillots, ou plutôt disons légendaires pour certains.

Gia ou Gianna pour commencer, est une jeune fille de seize ans, orpheline de mère et vivant auprès de son père. Sa grand-mère vient de temps en temps la voir, mais coté famille, elle n’est pas plus avancée. Elle est férue de sport, excellente escrimeuse tout autant en kick boxing, bonne écolière, elle est néanmoins très attirée par la lecture. Aussi quand ses deux meilleurs amis lui proposent d’aller visiter l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, jamais elle n’aurait imaginé ce qu’elle allait découvrir. C’est une jeune fille téméraire, qui n’a pas froid aux yeux avec un potentiel enfouit au plus profond d’elle-même et dont même ignorait tout jusqu’au dernier moment et même si elle nous est présentée comme étant une froussarde de première. Elle va apprendre que sa vie est basée sur un mensonge, que son père n’est pas son père, que sa grand-mère n’est pas sa grand-mère non plus mais une sorcière puissante, et que son vrai père la recherche depuis très longtemps. Cependant, malgré tout, elle reste forte et déterminée car savoir que sa vie est en danger va lui permettre de combattre le mal et d’aller de l’avant. Pourtant, quand elle a un coup de faiblesse morale, elle se tourne vers Arik et ses deux meilleurs amis Afton et Nick. Elle est aussi têtue comme une mule, refuse toute autorité, et fait toujours passer famille et amis avant ses besoins propre. Mais cette héroïne hors norme, nous emporte à sa suite simplement par son caractère, sa vie chamboulée, et c’est un plaisir que de voir qu’elle se découvre petit à petit. Car étant enfant d’une prophétie où elle représente le ‘’mal’’, elle va avoir un rôle important à jouer par la suite. En fait elle va énormément évoluer au cours de l’histoire.

Arik est quant à lui un très beau jeune homme qui a tapé dans l’œil de la jeune Gia à la bibliothéque. Il est avant tout une sentinelle, ou plutôt un protecteur pour notre monde. C’est le chef d’un petit groupe de sentinelles comme lui et est doté d’un pouvoir de feu très, très important. Très réfléchi, perspicace, et capable de garder son sang-froid, il est ainsi respecté par ses camarades. Mais sa rencontre va tout remettre en question, surtout au niveau de ses sentiments envers Gia qui est formellement proscrit.

Bastien un futur archimage lui est le second prétendant à Gia et a été fiancé à cette dernière à leurs naissances. Il est la coqueluche de ces dames, vu qu’il est aussi à sa façon un prince. D’autant qu’il a tout pour plaire, il est droit, beau comme un dieu, riche et puissant. De quoi faire tomber ces demoiselles en pâmoison, bien évidement.

Afton est l’une des deux meilleurs amis de Gia, elle ne possède bien évidement aucun pouvoir. Mais est tout l’inverse de notre jeune héroïne et sur bien des points, et cela dès le début du livre.

Nick est le second meilleur ami de Gia. Il passe sa vie à l’embêter, et est idolâtrer par Afton follement amoureuse de lui. Pourtant, il a un je ne sais quoi qui m’horripile. Je ne sais comment le dire, ou le décrire coté caractère, mais bon voilà. Je ne le sens pas. Néanmoins, c’est un beau jeune homme, plein d’enthousiasme, qui rigole tout le temps et qui est surtout exaspérant.

Bien entendu on se retrouve avec un grand méchant dans cette histoire avec le magicien Conemar. Ce dernier souhaite retrouver sept clefs afin de libérer des créatures maléfiques sur notre monde et donc par conséquent le mal absolu où il y régnera en maitre absolu, tels un dictateur.

Mais au-delà de cela, on retrouve de nombreux autres personnages qui ne sont pas en reste, l’oncle de Gia pour commencer, Nana, Merlin, les parents de Bastien, les autres sentinelles, les changelings, laniars, archimages, et autres créatures mythologiques sortis tout droit du monde des chimères.

Bref tant de personnages à découvrir qui sont super, mais qu’en est-il du coté roman ? Pour cela c’est à travers le triple point que vous allez le découvrir, avec la plume de l’auteur, la romance entre les personnages, et bien entendu l’intrigue du récit.

Pour commencer, la plume de Brenda Drake est très facile à lire, envoutante et pleine de vie. Pleine de vie parce que pleine d’actions, de rebondissements en tout genre, de révélations aussi et surtout de bagarres. Il est vrai que comme c’est le premier livre de la saga, du coup l’auteur nous donne énormément d’information sur les personnages, les créatures surnaturelles y sont bien détaillées et que dire des paysages, etc. Par ailleurs les descriptions des bibliothéques où des endroits derrière le voile sont juste époustouflants. J’ai vraiment adoré. L’univers qu’elle a mis en place est très bien décrite, très travaillée et de nombreuse référence aux mondes du surnaturel y est référencier. Et tant qu’au cas des personnages, ils sont eux même très détaillés, avec un caractère très particulier pour chacun d’entre eux, ce qui est plutôt alléchant. Ce qui fait que la lecture du livre se fait très rapidement, que l’on ne voit pas les pages défilées et que l’on passe un très bon moment de détente.

Coté romance entre personnage, on voit direct pour direct vers qui la petite Gia va courir. Je veux bien entendu dire la grand, le magnifique, le respectueux et incroyable Arik. Ces deux-là se sont chercher dès leur première rencontre dans la grande bibliothéque de Boston. Et quand le jeune homme a disparu comme par enchantement, Gia va chercher à comprendre ce qui s’est passé. Puis quand ils se retrouvent, Arik va la prendre sous son aile, il va la protéger des nombreux dangers qui planent sur la jeune fille. Mais petit problème, il est interdit à deux Sentinelles de s'aimer. D'ailleurs chacun d’entre eux sont promis dès leur naissance à quelqu'un. Gia va rencontrer cette personne, Bastien un futur Archimage. Comme Gia et Arik se mettent ensemble sans que personne ne soit au courant, et que Bastien est un jeune homme très protecteur, je ne vous dis pas les crises de jalousie que l’on a droit de la part des deux jeunes coqs. C’est à mourir de rire. Alors quand Gia choisi définitivement Arik, Bastien s’efface pour laisser place à son grand rival. Mais jusqu’à quand ? Tel est la question. Si autant j’ai trouvé le couple Gia/Arik plutôt mal lotit par moment et très amoureux par d’autres, je pense que le couple Gia/Bastien formerait un meilleur couple tant ils sont sur la même longueur d’onde. Pourtant il y a aussi le point des liens amicaux et familiaux qui sont mis en avant, Gia qui veut protéger son beau-père, qui apprend que son véritable père est une sentinelle comme sa mère, va accepter que ces deux hommes soient ses papas à elle. Elle ne va pas chercher à les mettre en porta féaux. Et puis il y a Nana qu’elle considère comme sa grand-mère qui l’a toujours dorloté tout au long de sa vie. Et puis bien évidement il y a son oncle qu’elle rencontre enfin et qui l’adore. Sans compter ses amis qui sont pour la plupart du temps effacer pendant l’histoire.

Enfin l’intrigue du roman tourne comme vous l’avez compris au tour de Gia qui étant née de deux parent sentinelles (interdit par les lois de leurs véritables mondes sinon apocalypse imminent), voie sa vie menacée, mais par qui ??? Bonne question du moins pour l’instant. En suivant ses aventures, on va voyager avec elle à travers les portes-livres qui ne sont autre que des passages vers les grandes bibliothéques disséminées à travers le monde. Et comme elle doit faire attention à qui elle doit faire confiance, ne pas révéler quoique ce soit de trop intime sur elle, elle a droit à une sphère de vérité (comme sphère de feu, sphère électrique qui sont des armes remplie de magie) afin de l’aider à savoir à qui elle peut avoir confiance. Mais dans ce monde en guerre, où les traitres sont partout, quel que soit les refuges, on va alors à la rencontre de d’autre personnages dont celui qui est indiqué par la suite. C’est ainsi que l’on se retrouve avec une seconde intrigue avec Conemar, le magicien fou, qui recherche les chiavis, où dit plus simplement les clefs permettant de déferler sur le monde l’apocalypse avec un grand A. Il a même réussi à infiltrer dans le refuge qu’occupe Gia un espion très puissant. Mais le plus surprenant dans tout cela, c’est lorsqu’arrive la fin du livre et que le plus gros cliffanger de l’histoire de la littérature m’est tombée sur la tête. Mais qui aurait cru qu’une tel révélation allait faire en sorte que … que … que … Comme quoi je n’ai pas de mots pour décrire ce que j’ai pu ressentir à ce moment-là.

En conclusion, une grande aventure pleine de surprises, de créatures surnaturelles, de personnages aussi magiques qu’impressionnants. De plus il y a aussi une très belle intrigue et très riche dans ses détails. Un univers différent de ceux auxquels nous sommes habitués, unique même. Un bestiaire très bien détaillé, beaucoup de magie, des personnages très charismatiques. En gros pour ce début de saga j’ai eu l’impression de manger mon gâteau préférer, mais meilleur que d’habitude et le meilleur du monde, car il a tous les bons ingrédients pour faire de Libary Jumpers une saga formidable. Entre un bestiaire fabuleux, des objets magiques, des voyages entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations ‘tiré de la quatrième de couverture). Et puis je vous l’ai déjà dit, la lecture est faite pour voyager, alors c’est sûr qu’avec cette saga, je vais voyager jusqu’au bout du monde et sur plusieurs plans. Alors à bientôt pour une prochaine chronique.

En savoir plus sur le site http://le-petit-univers-litteraire-de-miss-vampiress44.e-monsite.com/
Par le Editer
azilishr Diamant
Note : 9/10
J'ai adoré ce livre! Avec assez de suspens pour t'éviter de t'arrêter dans ta lecture, et de quoi te faire froid dans le dos par moments... Cependant au début je me suis beaucoup mélangée dans les personnages, notamment dans la famille de Gianna et Nick, ainsi que le personnages qui ont trois noms! Nana-Katy-Mme Kearns... ça m'a beaucoup embrouillée... Sinon, l'histoire est passionnante, avec pleins de rebondissements. Bonne lecture!
Par le Editer
LaDanseuse Argent
Note : 0/10
J'ai bien aimé ce livre même si certains aspects de l'histoire ainsi que le dialogue (quelque fois), font qu'il s'adresse plutôt à des ados.Toute fois le sujet reste original et les personnages attachant.
Par le Editer
Marshoo Lu aussi
Note : 5/10
Tellement intriguant au départ puis tellement décevant à la lecture... Comme beaucoup d'autre, j'ai trouvé l'idée super innovante et oh combien intéressante ! Etant moi même une véritable amatrice de bibliothèques (si j'avais un livre qui me permettait de me balader entre elles, je ne tiendrai plus en place ! ^^), j'ai été séduite par le concept. J'ai vite déchanté cela dit : l'écriture bon sang... ou la traduction je ne sais pas, mais le style n'était pas fluide et franchement, c'était assez brouillon. Dans tout : les personnages qui n'ont vraiment de psychologie, dans le développement de l'histoire, qui part à tout va sans véritablement de cohérence, et encore une fois cette écriture décousue, hachurée... Quel dommage ! J'ai mis du temps à le finir (j'ai quand même voulu aller au bout parce que ce n'était pas si mauvais en soi...). Franchement, bof. Puis l'histoire d'amour... Personnellement, y a des trucs que je n'ai absolument pas compris. J'ai pas été aspirée par l'histoire, j'étais tout le temps "au-dessus". Je survolais le tout, mais sans vraiment y pénétrer. Et ça m'a manqué. J'avais aussi l'impression d'être au pays des bisounours, et aussi au pays de la bipolarité. Gia et Arik ont des discussions qui valent le détour... Mais pas spécialement dans le bon sens. Déçue !

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.