Livres
464 167
Membres
424 535

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"_Qu'est-ce que tu fiches là? Tu aurais pu te faire...

Il a lâché ma main pour poser sa paume contre ma joue.

_Rien n'aurait pu me retenir. J'ai eu tellement peur...

_Je vais rester balafrée à vie.

_Ta beauté n'a que faire des cicatrices.

Son sourire, qui ne s'était effacé qu'un court instant lui a de nouveau illuminé le visage, gonflant mon coeur de joie. Il s'est rapproché pour déposer un baiser doux et délicat sur mes lèvres.

_Tu es tellement belle...

_Comme si j'allais te croire, vu mon état..."

Afficher en entier

"— Je te promets de t’attendre jusqu’à ce que tu sois prête à me rejoindre dans le monde des Chimères. Je te promets d’être toujours présent pour toi quand tu en auras besoin, même si je dois regarder d’affreux films en noir et blanc avec Nana et toi. Je te promets que personne ne t’aimera et te chérira autant que moi, jamais. Je te promets de t’aimer jusqu’à mon dernier souffle."

Afficher en entier

"Nick était étendu sur le dos, dans l’un de ces épais buissons de ronces qui recouvraient le versant.

Arik a jeté un coup d’œil dans le vide avant de repartir à la hâte.

— Je vais chercher une corde !

— Qu’est-ce que tu fiches là ? ai-je demandé à mon ami.

Y avait-il question plus idiote dans cette situation ?

— J’admire la vue…

Il m’a jeté ce regard désabusé qui, d’ordinaire, avait le don de m’horripiler, mais qui ce jour-là m’a remplie de joie."

Afficher en entier

Nous sommes tous égaux face aux sentiments.

Afficher en entier

Chacun de ses mots me faisait l'effet d'une berceuse bienfaisante. J'aurais pu rester là pour toujours, à l'écouter, ses doigts dans mes cheveux. Plus rien n'existait : seulement nous deux et cette histoire que nous aimions tant.

Afficher en entier

"Quand j'ai sauté de la charrette, mon regard a croisé celui de Bastien. Ses yeux étaient emplis d'un tel amour que j'en eu le souffle coupé. Il m'a caressé la joue, et même si j'étais toujours en colère contre lui -après tout, il ne s'était pas excusé-, j'ai posé la tête contre sa main.

_J'aimerai tellement fuir toute cette folie. Dans mes rêves, on pourrait profiter l'un de l'autre, passer du temps ensemble loin de toute cette discorde et des nuages funestes qui planent au-dessus de nos têtes.

_Et moi donc...

_Et je sais que tu es forte, Gia. Pardonne-moi si ce que je t'ai dit t'a laissé entendre le contraire. J'ai seulement eu peur pour toi.

Je n'avais pas encore oublié son accès de colère quelques minutes plus tôt, mais ces mots contribuaient à m'apaiser."

Afficher en entier

"_Quoi qu'il arrive, je n'abandonnerai pas, ai-je repris. Je mènerai ce combat jusqu'au bout"

Afficher en entier

"Soudain, une sirène a retenti dans le château. Briony s'est levée d'un bond.

_Eh bien, ma chère...Voilà qui est fâcheux. Nous sommes victimes d'une attaque.

Je me suis levée, désarçonnée.

Ils m'ont retrouvée."

Afficher en entier

"_Vous seriez nuls en escape game, a-t-il plaisanté.

_Pardon? me suis-je exclamée. Quand y-es-tu allé, au juste?

_A Branford. On adorait ça avec Ka...

Il s'est interrompu. Sans doute ne désirait-il pas prononcer le nom de notre ami mort au combat, ou bien peut-être ne savait-il pas s'il pouvait le faire. la mort l'avait fauché bien top tôt, certes, mais ne pas parler de lui revenait à l'oublier. Or, il avait vécu et combattu à nos cotés.

_C'est vrai que Kale adorait les énigmes, ai-je continué à la place de mon camarade.

Le souvenir de la Sentinelle en train d'essayer de résoudre une grille de mots croisés dans le journal du dimanche de Pop m'a fait sourire. Aussitôt, le visage de Demos, visiblement heureux de ma réaction, s'est illuminé.

_Oh oui ! Et il était très doué. Je devais tricher pour gagner contre lui...Enfin, ça m'est arrivé quelques fois.

_Quelques fois seulement? a répété Bastien, un sourire narquois aux lèvres.

_Bon d'accord, j'ai peut-être un peu abusé de la triche...a avoué Demos, amusé."

Afficher en entier

"J'étais tiraillée entre mon amour pour Bastien et ma déception face à la détermination aveugle d'Arik. Je ne supportais pas l'idée de lui désobéir, de le trahir...Depuis que j'avais pénétré pour la première fois dans le monde des Chimères, ce garçon avait été pour moi un protecteur, un guide à travers des aventures aussi innombrables que terrifiantes. Il me manquait, et me détourner ainsi de lui me brisait le coeur."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode