Livres
464 125
Membres
424 331

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Library Wars : Love & War, Tome 1



Description ajoutée par anonyme 2010-06-27T16:05:24+02:00

Résumé

A une époque où la loi d'Amélioration des Médias a instauré une chasse aux livres, les bibliothèques se sont dotées d'un corps militaire afin de les défendre. Par admiration pour un des membres de ce corps des Bibliothécaires (dont elle ne se rappelle pas le visage) qui l'a sauvée autrefois, Iku Kasahara intègre cette organisation. Mais au lieu du prince charmant de ses rêves, c'est un terrible instructeur qui l'attend...

Afficher en entier

Classement en biblio - 623 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kalee 2013-01-04T00:48:40+01:00

"-J'ai bien compris ce que tu penses de moi. Un salaud d'instructeur, nain de jardin avec un caractère de cochon... Et aussi seulement un être humain, ne pouvant pas garantir que les insultes entendues par hasard n’affecteront pas son instruction." [Dojo]

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

J'adore ce manga, c'est mon préféré à la fois parce qu'il parle de livre (bien sur) mais aussi parce qu'on parle de protection d'amour de bétise. Iku est l'exact opposé de la féminité, elle ne se rang meme pas compte qu'elle est belle, elle est franche et aussi très béte mais super sympas. C'est pour ça que je l'aime beaucoup et que je l'ai mis en avatar.

Afficher en entier
Bronze

Un manga que ma soeur ma conseiller et que j'ai vraiment apprécier, de l'humour, aventure, amour, amitie , tous ce qu'il me faut pour aimer un manga ^^

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Melenda 2019-07-11T14:06:22+02:00
Lu aussi

Il est difficile d'adhérer à l'univers sans imaginer un Japon au bord de la guerre civile. Pourquoi militariser les bibliothèques à ce point ? La censure seule ne suffit pas à le justifier, c'est un problème bureaucratique, pas militaire. De ce point de vue, les extrêmes pourraient être rapprochés de ceux de Farhenheit 451, mais ce dernier me paraît toujours plus crédible. L'univers dystopique est largement mis en avant avec une chronologie imaginaire dans Farhenheit, alors qu'ici, même si on commence aussi par un texte législatif, on saute ensuite dans la romance et l'action au lieu de continuer à développer l'univers et de solidifier ce choix pourtant étrange. Surtout quand on se souvient que le Japon n'est pas sensé avoir une grosse armée, au contraire des US de Farhenheit qu'on n'aurait du mal à imaginer sans armée : c'est l'héritage de la Seconde Guerre mondiale. La diégèse m'a donc parue amplement insuffisante pour créer un univers stable.

Les personnages en eux-mêmes ne sont pas mauvais, mais d'un grand classique, presque cliché, comme l'histoire jusqu'ici. Ça reste agréable à lire, mais ce n'est pas très brillant pour autant. On se demande comment l'entraînement des forces spéciales peut être crédible alors qu'il recrute des gens de la librairie et des gens des forces de défense, à qui il manque forcément l'une des deux branches de l'entraînement, et on voit qu'il faut composer un peu en dehors du tableau pour que l'héroïne rattrape les connaissances qui lui manque. Qqn qui serait venue de la librairie pour les forces spéciales n'aurait peut-être pas survécu à l'entraînement initial, à moins qu'il y ait deux filières d'entraînement différentes pour cette unité d'élite.

Bref, ça manque de crédibilité, cette histoire, et le manque d'originalité ne permet en aucun cas de compenser.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jhale 2019-07-03T01:30:27+02:00
Diamant

J'ADORE, j'ai lue tout les manga de la série et regarder l'anime, ce manga possède des graphismes magnifiques des personnages attachants et simples ainsi que des scènes tordantes et d'autres touchantes. C'est mon coup de coeur de seinen et il le restera toujours je l'espère !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole98 2019-04-12T02:14:11+02:00
Diamant

Ce manga est super ! Iku est franchement maladroite, je l'adore. Elle est très déterminée à sauver les livres ! C'est bien déssiné, bravo a l'illustratice.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cailloux91 2018-07-30T20:51:29+02:00
Bronze

Ce premier volume me donne très envie de découvrir la suite ! Vraiment l'histoire est, je trouve, très originale, et les personnages sont tout bonnement adorables et attachants. J'adore le fait que l'héroïne soit loin d'être parfaite, car c'est ce qui fait son charme, ainsi que celui de toutes les situations dans lesquelles elle se retrouve. Adorable !!

Bonnes lectures :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doudouleo 2018-05-28T08:07:38+02:00
Or

Vraiment cool. On se retrouve dans un monde où la censure est très présente et où le métier de bibliothécaire requiert de savoir se battre. Les personnages sont tous bien faits et l'histoire tient bien la route, j'ai hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2018-05-19T16:45:16+02:00
Or

Un très bon premier tome à l'image de la série! Il y a une bonne alchimie entre les personnages et un sujet intéressant : la censure. Cette série est d'autant plus appréciable qu'elle reste très agréable à lire durant ses nombreux tomes et ne diminue pas en qualité. Je conseille vivement!

Afficher en entier
Diamant

Quelqu'un m'a dit de foncer et donc je suis allée l'emprunter à ma médiathèque. Je pensais que c'était un shônen or ce n'est pas mon dada mais il s'avère que c'est un shôjo. Je trouve le dessin pas mal vraiment, l'intrigue est extraordinaire avec ce contexte de censure culturelle, je trouvais ça intéressant et me faisais penser à une dystopie ou aux dictatures. Puis, je découvre au fur et à mesure les personnages et je les apprécie davantage surtout Iku et Dojo.

Ainsi, cela me donne très envie de lire et de poursuivre les aventures de Iku.

Pour conclure, un shôjo qui est à la limite du shônen mais qui passe super bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fati-4 2018-01-02T16:57:26+01:00
Or

J'ai enfin lu le premier tome de cette série et j'ai tout simplement a-d-o-r-é!!! Mettre en scène des bibliothécaires en mode warriors et justiciers est excellent! On ne peut voir ça que dans les manga ;-)

J'ai apprécié ce premier tome car on rentre directement dans l'histoire. le jeu de séduction entre les 2 protagonistes est trop mignon et typique des shoujo. J'ai aimé la scène où le justicier bibliothécaire sauve Iku....

Je suis impatiente de lire la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambre28 2017-06-21T14:19:17+02:00
Diamant

Vraiment, même dès le premier tome, il est clair que J'ADORE CETTE SÉRIE ! Il y a tout ce j aime ! C est vraiment un super manga, simple, sans vrai prise de tête, plein de sentiments agréables et de situations drôles ! J'adhère entièrement !

Afficher en entier
Or

https://serialbookineuse.wordpress.com/2017/05/25/library-wars-love-wars-tome-1-kiiro-yumi/

Adapté d’une série de romans de Hiro Arikawa qui a connu un vrai succès au pays du soleil levant, Library Wars est un manga dont le thème avait attiré mon attention il y a de cela un bon moment. Publié en français chez Glenat, je me suis récemment laissée tenter par la lecture des premiers tomes et je dois dire que je n’ai pas été déçue !

Kiiro Yumi nous entraîne dans un futur alternatif où la liberté d’expression est devenue un notion fragile pour laquelle il faut se battre. En effet, le gouvernement japonais a émis une loi d’amélioration des médias qui donne le plein pouvoir à un comité de censure officiel pouvant contrôler, retirer ou même interdire n’importe quel ouvrage jugé beaucoup trop dangereux pour l’équilibre du système et de la société. Révoltés par cette prohibition de publication, les bibliothécaires se rassemblent et forment une unité paramilitaire visant à protéger les livres et leurs lecteurs. Nous retrouvant donc Iku Kasahara, une jeune fille qui s’apprête à acheter le dernier tome de sa série préférée. Mais, juste avant de se faire arrêtée par les agents du comité, un mystérieux sauveur vient à sa rescousse. C’est alors qu’Iku décide elle aussi d’intégrer le corps des Bibliothécaires, une conviction toutefois motivée par l’espoir secret de retrouver son preux chevalier.

Malgré ce que peut laisser croire son synopsis, Library wars est bien catalogué dans la case shojo. Plus que les intrigues politiques et les scènes d’action, c’est avant tout la romance qui semble mise en avant. Je dois dire que ce premier tome ne va pas encore en profondeur pour ce qui est du scénario d’anticipation mais il donne quelques bribes d’explications concernant le vote de cette loi d’amélioration des médias ainsi que la création du corps des Bibliothécaires. L’idée d’un monde opprimé par la censure n’est pas nouvelle et si l’on peut y voir une critique des gouvernements autoritaires, Library Wars fait aussi écho aux grands classiques de la littérature SF. On peut évidemment penser au 1984 de George Orwell ou encore à Fahrenheit 451 de Ray Bradbury. Nous suivons par ailleurs, la formation d’Iku au sein de cette organisation ce qui nous en apprend un peu plus sur sa mission et l’organisation de sa hiérarchie. Je m’attends en tout cas à ce que les prochains tomes soient plus approfondis. Ce qui m’a plu également c’est le fait qu’on se retrouve directement plongés dans l’intrigue, ne laissant aucune place au temps mort. La narration est très rythmée et l’humour présent apporte une bonne dose de légèreté à l’ensemble. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Visuellement parlant, le trait graphique de la mangaka est agréable et soigné. Les dessins sont assez fins et présentent des personnages expressifs. On notera tout de même un coup de crayon parfois plus marqué déviant un peu d’un style typé shojo.

Dès la première page, nous faisons la connaissance d’Iku, un personnage au caractère bien trempé. Loin des héroïnes naïves et gnangnan que l’ont peut retrouver dans ce genre de mangas, Iku est assez garçon manqué avec une personnalité explosive et franche. Bien que son côté maladroit et sa tendance à foncer sans réfléchir entraînent quelques catastrophes sur son passage, on ne peut que saluer sa détermination sans faille qui la rend d’autant plus attachante. D’un autre côté il y a Dojo, l’autre personnage principal de ce premier tome et accessoirement l’instructeur d’Iku. Il peut paraître austère et sévère de prime abord mais il se révèle plus nuancé par la suite, révélant un homme sur lequel on peut compter. Sa relation avec Iku est surtout faite de prises de bec et autres piques cinglantes mais je n’ai aucun doute quant à l’évolution favorable de leurs rapports. Pour ce qui est des autres personnages, ils semblent assez discrets pour le moment mais ils devraient prendre davantage d’importance dans les prochaines tomes.

En bref, Library Wars est un titre original où se mélange action, politique, humour et amour. Ce premier opus s’est révélé très agréable à lire avec un univers riche mais tout en restant léger et divertissant. Il pose efficacement les bases d’une intrigue qui ne demande qu’à être plus exploitée par la suite.

Afficher en entier

Date de sortie

Library Wars : Love & War, Tome 1

  • France : 2010-06-02 - Poche (Français)

Activité récente

Poopy l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-16T21:11:35+01:00

Les chiffres

Lecteurs 623
Commentaires 76
Extraits 9
Evaluations 136
Note globale 8.47 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Toshokan Sensô - Love & War - Japonais

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode