Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par licevvnda

Extraits de livres par licevvnda

Commentaires de livres appréciés par licevvnda

Extraits de livres appréciés par licevvnda

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 17-04-2018
Depuis quatre jours, Faolan était recroquevillé dans une étroite cage en bambou suspendu au dessus du vide. Le jour, le soleil le calcinait; la nuit, il grelottait de froid. Le vent s'insinuait en permanence entre les barreaux, chaud ou glacial. On lui octroyait une coupelle d'eau chaque soir, ainsi qu'un peu de nourriture. La faim restait une obsession. Elle lui emplissait toute la tête, au point de reléguer les sélections du lendemain à un plan tout à fait secondaire. A chaque mouvement, des lumières fantômes se multipliaient devant ses yeux.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Par moments, Nathan ne pouvait s'empêcher de se retourner sur un légume, un fruit, un mets particulièrement gros ou inhabituel, telle cette énorme fraise de la taille d'un ballon de foot et de couleur bleu électrique que portait avec moult précautions, un jeune cuisinier.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 24-03-2018
- Ah non ! On ne compare pas les malheurs, c'est une règle ici ! Certains peuvent être détruits par des mots, des insultes. D'autres seront résister aux pires sévices. Les dépasser, même. Chaque parcours est particulier, chaque vie unique, chaque douleur aussi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 24-03-2018
Je suis le rescapé d'une haine absolue
Mon malheur fut de naître d"un amour incongru
Parce que son mari toujours la malmenait
Un jour, à un autre homme ma mère s'est donnée.

Tout se serait bien passé si le père n'avait su
Si mon visage n'avait pas trahi l'ingénue
Pour sauver son honneur le père resta muet
Je grandis sans jamais connaître ce secret

Mais si taire la vérité peut préserver l'honneur
Le silence de la honte attise la rancoeur
Et sur le fils maudit il jeta sa colère
Me battit chaque fois qu'il maudissait la mère
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Ryoko, Ryoko !
-Tu es tout pour moi !
- Je veux pousser pour toi, grandir pour toi, m'ouvrir pour toi...
- Et s'il le faut renaître pour toi !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Et lorsque la nuit succéda au jour, Shéhérazade dit "Ecoute, écoute, petite sœur, sinon il arrivera malheur, Et vous, mon prince, écoutez l'histoire que je vais vous narrer..."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 29-10-2017
Une lueur rase les sommets au loin. Quelques phares croisés les éblouissent.
- Ca m'étonnerait beaucoup que t'es ma mère, déclare Jamie.
- Pourquoi ?
- Une mère n'a pas le temps de se balader. Elle travaille.
- Qu'est ce que t'en sais ? T'en connais beaucoup, des mères ?
- Tu vois ça, une mère le dirait pas.
- Moi aussi je travaille. Là, je suis en vacances.
- Et tu fais quoi comme travail ?
- Actrice.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La négociation c'est quoi ?
C'est ce qu'on pense faire en sortant de chez le psy...
...et qui ne fonctionne plus du tout une fois en face de son ado.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Certes l'ado a besoin de beaucoup d'amour. Néanmoins, éviter de lui caresser les cheveux pendant qu'il joue à Assassin's Creed.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Pendant quelques jours, Mama n'avait pas voulu que nous sortions de la maison. Et puis, il avait bien fallu retourner affronter son destin.
Nous avons rebroussé chemin calmement. Contrairement aux autres enfants, nous ne nous sommes pas précipitées pour voir ce qui s'était passé. Farhad nous a toujours dit qu'il fallait vite s'éloigner au cas où il y aurait une seconde bombe. Nous sommes retournées à la maisonµ. Tout le quartier avait entendu l'explosion et les premières rumeurs circulaient.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
"dépression" , je n'avais jamais entendu ce mot. Khaleda non plus. Et Maman encore moins. Le médecin nous a serré la main et souhaité bon courage. J'ai été émue par ce signe amical et rassurant.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- Elle rabattait ?
Mayor n'a rien remarqué de la réaction de son supérieur.
- Le peuple se figure que les maisons de prostitution se remplissent toutes seules, mais vous et moi savons que c'est faux. Leur recrutement est fait avec autant de zèle que celui de l'armée de Sa Majesté ! [Elle] était peut-être chargée d'enrôler de jeunes enfants pour des soirées...Elle était sans doute un de ces trapanners occupés à tendre des pièges à des fillettes pour les entrainer de gré ou de force !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
- On jouait à la mort, dit Lumikki. C'est débile, ce jeu.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Lumikki avait toujours été plus forte en finnois. Elle pratiquait rarement le suédois. C'était surtout pour parler avec son père et la famille paternelle. Mais le suédois était pour elle la langue de la poésie, la langue du chant , qui mettait en résonance des couches de sensations sur lesquelles elle n'aurait pas su mettre de noms.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 26-12-2016
- Donc les Assassins et les Templiers se battent pour la même chose ? résuma David.
- Ils veulent la même chose, rectifia Monroe. Ils se battent car ils ne sont pas d'accord sur le moyen de l'obtenir.
- Depuis des centaines d'années ? s'étonna Sean.
- Des milliers d'années, corrigea Monroe.
- Pourquoi tu nous racontes tout ça ? demanda Grace. On a rien à voir là-dedans.
- Tu te trompes.
- Que veux-tu dire ? intervint Javier
- J'ai vu votre ADN, expliqua Monroe. J'ai vu vos ancêtres. De naissance, chacun d'entre vous ici est un Assassin ou un Templier.
Il se tourna vers Javier
- Certains sont mêmes les deux.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 11-12-2016
Une pensée fugace traversa comme un éclair le cerveau surexcité d'Alexia. Elle avait eu cette pensée tout à l'heure, une fraction de seconde, elle l'avait chassée de sa tête à coups de fouet, mais cette pensée était revenue, comme un mauvais rêve, un cauchemar insondable. Une pensée fausse, absurde, irrationnelle, révoltante .
Et si Peter était mêlé à ce meurtre ?
Ah non, ce n'était pas possible. Pourquoi l'homme le plus doux de la terre, le plus serviable, le plus attentionné, le plus délicat, le plus fidèle, le sportif équilibré, heureux, lumineux aurait-il violenté une jeune fille ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 13-11-2016
Je me levai et me dirigeai vers la pile de journaux du jour. Il y avait là quelques exemplaires de ce fameux "Bild". Et sur la première page on voyait effectivement ma photo avec, au-dessous :" Le Hitler fou de YouTube : des fans soutiennent ses incitations à la haine!".
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 13-11-2016
Ce jour-là, ils ne chassèrent pas. Ils s'étaient largement nourris sous forme humaine et le loup était repu. Après un repos rapide, ils décidèrent tacitement de retourner là où ils avaient laissé leurs vêtements.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Alors on s'épuise, on s'étiole, on a de moins en moins le courage de faire autrement et l'énergie nous abandonne. L'alcool est une mort permanente. C'est un piège. Un piège terrible. Il ne permet pas le passage vers autre chose comme le propose la mort, il fige tout. Il fige la vie, l'amour, l'énergie, le courage. Il nous enferme dans une spirale anesthésiante où finalement la vie s'écoule, on vieillit, et l'on réalise souvent au dernier moment que l'on est passé à côté.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0