Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lieeyy : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Il faut sauver Zoé Il faut sauver Zoé
Alyson Noël   
Ce livre n'est pas fait pour être drôle, au contraire, l'histoire est assez horrible et perverse. Mais il reste un bouquin émouvant et prenant! Tellement prenant que je l'ai lu en deux jours! Durant toute l'histoire on approfondit les personnages d'Echo et de Zoé. Leur histoire est assez troublante et la fin du livre est de toute beauté!
Une petite merveille que je ne suis pas mécontente d'avoir lu!
Paranoïa, Tome 1 Paranoïa, Tome 1
Melissa Bellevigne   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/28/paranoia-melissa-bellevigne/

Paranoïa nous entraîne d’abord dans la vie de Lisa, psychiatre de renommée, appelée en dernier recours pour une patiente compliquée : Judy. Cette jeune femme ne parle à personne et semble voir un homme que personne ne voit et on confie à Lisa sa prise en charge. Petit à petit, Judy va prendre confiance et s’ouvrir à Lisa en lui livrant son histoire, ou en tout cas son délire.

Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’il y en avait très peu. On est immiscé au coeur d’un groupe restreint. Le récit est raconté avec un changement continuel des points de vue entre Lisa et Judy majoritairement. J’ai trouvé ça très bien fait. Cela permet à l’auteure de nous emmener là où elle le souhaite au moment où elle le souhaite. On ne vit pas le récit de Judy dans sa chambre de psychiatrie. On est en dehors, au moment où elle le vit et c’est beaucoup mieux !
Malheureusement, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez exploités : on reste vraiment en surface de leur personnalité. Leurs sentiments sont expliqués directement, superficiels et souvent trop exagérés donc peu crédibles à mon avis.
Une romance arrive en plein milieu du récit sans qu’elle n’ait vraiment été annoncée, sans qu’il y ait réellement de signes avant-coureurs et cela m’a déconcerté. J’ai eu l’impression que c’était posé là, au milieu, parce que l’auteure en avait besoin à ce moment-là et pas à un autre mais ce passage de l’objet détesté à l’objet adoré, l’amour de sa vie est vraiment trop brutal. Le lecteur en est décontenancé.

Côté intrigue, l’idée était vraiment bonne. L’histoire semblait mêler la psychiatrie et le paranormal dans un doute perpétuel… Cependant, j’ai trouvé l’intrigue trop peu développée. Il y a clairement de bons éléments mais, encore une fois pas assez travaillés à mon goût. On ne va pas en profondeur, on ne va pas jusqu’au bout des choses.

De plus, pour ceux qui ne le savent pas, je suis interne en psychiatrie. Et ma formation m’a totalement empêché d’apprécier ma lecture. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire à cause de l’aspect psy de celle-ci que j’ai trouvé très maladroit. On voit qu’il y a eu peu de recherches sur la question. On reste dans les idées populaires. Les termes psychiatriques ne sont pas utilisés correctement et pourtant, si leur définition avait été connue de l’auteure, leur usage aurait été clairement adapté dans ce récit où l’on oscille entre folie et paranormal. J’ai trouvé que ces termes étaient balancés de temps à autre pour rappeler qu’on parlait un peu de psychiatrie mais en n’en saisissant pas vraiment le sens. Le sujet principal n’est pas maîtrisé et je pense que s’il l’avait été, cela aurait pu magnifier le roman.
On nous fait miroiter une jeune fille en plein délire de persécution avec le mot « Paranoïa » et pourtant il n’en est rien. Oui, elle est persécutée dans son délire par plusieurs personnes (au nombre de 2…) mais un vrai paranoïaque est persécuté par toutes les personnes qui l’entourent et ne fait vraiment confiance à personne. Et encore, cela n’est qu’un exemple parmi d’autres.

L’histoire de Lisa, la psychiatre, est vraiment très intéressante. Cependant, elle est mise au second plan et là encore, j’ai eu l’impression qu’on n’allait pas jusqu’au bout des choses. Son récit n’est pas trop mal intégré à l’histoire en elle-même mais j’ai trouvé que ça se surajoutait comme quelque chose » en plus » et pas assez abouti.
Le déroulement et la fin restent très prévisibles. Il n’y a aucune surprise. J’ai trouvé que la fin arrivait trop tôt. Le roman se termine à un moment clé attendu depuis le début par Lisa et il manque, selon moi, la conclusion.
L’auteure laisse un peu de doute au lecteur, oscillant toujours entre le paranormal et la psychiatrie, mais Lisa explique en quoi ses troubles peuvent en effet être plutôt psychiatriques. D’ailleurs, j’ai trouvé la phrase sur la couverture en trop « L’autre est la seule à la croire » . Lisa ne croit pas Judy, à aucun moment. Elle fait seulement son travail de psychiatre qui est d’écouter les patients expliquer leur délire et en tirer des conclusions internes sur la façon de la prendre en charge. Elle ne croit pas en son délire, elle lui donne juste suffisamment confiance pour qu’elle se livre…

En conclusion, ce livre était plein de bonnes idées à l’état brut. Le résumé et la couverture m’avait clairement donné envie ! Malheureusement, je n’ai pas été séduite car l’histoire est, à mon sens, trop peu développée. Le sujet dominant, l’aspect psychiatrique n’a pas bénéficié d’assez de recherches pour tenir la route et en étant interne en psychiatrie, cela m’a empêché d’entrer vraiment dans l’histoire.
Cependant, je pense que si vous n’y connaissez strictement rien dans cette discipline, ce roman peut tout à fait vous plaire. Les personnages sont attachants, le changement perpétuel de point de vue est intéressant et la frontière entre le délire et le paranormal est assez mince pour en faire douter plus d’un ! N’hésitez donc pas à vous lancer et à vous faire votre propre idée ! :)

par Mayumi
Deux filles sur le toit Deux filles sur le toit
Alice Kuipers   
Ce roman est une histoire lourde d’émotions et de sens puisqu’elle traite du deuil d’une jeune fille...
D’une sœur dans un attentat très lourd dont la famille a du mal à remonter la pente et à reprendre sa vie quotidienne.
Sophie voit une psychologue mais n’arrive pas à lui parler, ne veut pas lui parler.
Elle veut tout oublier, ne jamais parler de cette tragédie, et refoule tout, au risque d’étouffer, autant psychiquement que physiquement.
Au départ, on ne comprend pas tout mais on compatit comme tout un chacun face à une personne frappée par la perte d’un proche, puis la vérité se dévoile peu à peu et on découvre un immense traumatisme et on a encore plus mal non seulement pour Émily dont la vie a été fauchée en pleine jeunesse, mais aussi pour celles qui lui ont survécu.
Un roman fort et bouleversant...
J'ai vraiment aimé se livre je le recommande vivement ...
Beaucoup d'émotion que j'ai pu pleurer mon Dieu mes larmes ont beaucoup coulé ...
Et je me suis beaucoup attaché à notre chère et tendre Sophie...
Excellent livre
À lire...
Les Pages de notre amour Les Pages de notre amour
Nicholas Sparks   
Quel livre splendide...
Ces 212 pages m'ont transporté dans un autre monde; un monde où l'amour est plus fort que tout.
Je suis tombé amoureuse du personnage de Noah qui est... génialissime.
Allie est plus complexe: mais le déroulement de leur histoire m'a tout simplement scotché.
Un livre à lire, lire et relire.

par Rachel
Le Monde de Charlie Le Monde de Charlie
Stephen Chbosky   
Ce livre est la perfection sur papier. Tout simplement. Je viens de le finir et j'en suis nostalgique. Que de personnages attachants sont présents et je me sens comme si je les connaissais. On se sent dans la peau du personnage principal, qui est intriguant tout le long du roman. Toutes les aventures qui lui arrivent pourraient autant arriver à moi qu'à toi, et c'est ce qui rend le tout parfait.

Je l'ai lu en anglais (je suis bilingue), et je crois que toute personne ayant un niveau d'anglais correct, devrait le lire dans sa langue originale. En voyant le résumé français, je sais tout de suite que la version anglaise est mieux écrite.

C'est un roman qu'on ne peut pas ne pas lire. Et il y a une adaptation cinématographique très bientôt (nouveauté ; le film est excellent!) et j'espère qu'il fera honneur au livre et qu'il donnera envie à plusieurs de s'embarquer dans l'aventure d'une vie (ou plutôt, d'une soirée, dans mon cas!!!).

par nin-nin-
Heart Breakers Heart Breakers
Ali Novak   
Merci à Babelio pour l'organisation de la #MasseCritique et à Bayard pour l'envoi du roman. J'avais été attirée par la couverture dans un premier temps et le résumé dans un second, ces deux choses ont fait que j'ai sélectionné ce roman. Et franchement, j'ai passé un agréable moment en compagnie de Stella...

L'histoire est celle de triplés dont une est malade, Cara, et les deux autres, Stella et Drew, pour la consoler, vont se rendre à une séance de dédicaces de son groupe préféré, les Heartbreakers. Mais la vie de Stella va basculer quand elle va rencontrer un des chanteurs, Oliver, dans un café, puis à leur hôtel commun. Stella et son frère vont alors participer à une soirée, qui va les lier d'amitié. Et grâce à des photos faites lors de cette soirée, elle va être embauchée et va acceptée (grâce au soutien de sa sœur) pour prendre des photos d'eux et alimenter un blog sur ces quatre compères...

Premièrement, je dois dire que malgré une histoire pas vraiment inédite, l'auteure a réussi à me rendre accro à sa propre histoire, à son propre univers. J'ai bien aimé la façon dont évolue la relation entre Stella et Oliver, mais aussi la relation qu'a Stella à la vie. Car elle a une sœur gravement malade et s'en veut pour cela, elle veut donc toujours rester proche d'elle pour ne rien rater et l'aider au maximum. Mais cela fait qu'elle met sa vie entre parenthèse. Et cela est mis en parallèle avec l'évolution d'Oliver, qui va reprendre sa vie en main grâce à elle, qui va se rebattre pour ce qu'il aime... Bref, j'ai beaucoup aimé l'évolution générale de l'histoire et des personnages principaux. Le seul truc qui m'a un peu dérangé, c'est le côté un peu trop jeunesse avec le minimum niveau intimité, mais je comprends vu que c'st une romance jeunesse quand même.

La fin est étonnante, enfin pas la toute fin, mais ce qui se passe quelques chapitres avant. J'ai été choquée et stressés par ce qu'il se déroulait... Mais je dois dire que la fin est sympa, même si j'en aurais voulu plus. Mais il me semblerait qu'il va y avoir un second tome, donc j'ai hâte de la découvrir.

Stella est une jeune fille, qui a toujours vécu entourée de son frère, Drew, et de sa sœur, Cara. Ils sont triplés et il est impossible de les séparer. Pourtant, Cara est gravement malade... Elle subit de nombreux traitements depuis le début de leur adolescence. Stella s'en veut de ne pas avoir vu cette maladie plutôt sur Cara et surtout de ne pas avoir été toujours présente pour elle. Elle rattrape son retard en mettant sa vie entre parenthèse. Mais une opportunité va changer sa vie, malgré tout, c'est encore Cara qui va la pousser à aller jusqu'au bout de sa passion. On va donc suivre cette Stella, qui a peur de grandir, mais qui va finir par devenir quelqu'un qui veut faire ce qu'elle aime dans la vie. Et je dois dire que c'est cette évolution qui m'a fait apprécier ce personnage. De plus, je la trouve très juste avec les autres, mais pas non plus naïve, notamment s'agissant d'Oliver. En effet, elle ne tombe pas directement dans ses bras, comme certaines femmes auraient pu le faire. Bref, j'ai beaucoup apprécié ce personnage, qui a une histoire bien différente que ce que l'on trouve habituellement.

Oliver est un chanteur dans un boys band célèbre, Heartbreakers. Très réservé sur sa vie privée avec ses camarades comme avec les médias, il va quand même se rapprocher de Stella, car elle est différente des autres filles qu'il rencontre tous les jours. En effet, elle donne toujours son avis pas forcément positif sur tout et rien, mais surtout sur Heartbreakers en sa présence. Il va alors essayer d'aller plus loin avec elle, mais cela ne va pas être simple, car elle n'est pas une fille facile et lui n'a pas forcément de tacts avec elle... Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce personnage, car il a tout pour me charmer : il est gentil, mystérieux, charmant et délicat. Mais je suis un peu râleuse, car j'aurais voulu son point de vue pour mieux le comprendre.

Le style d'écriture est entraînant, descriptif et addictif. Tout ce que j'aime pour passer un agréable moment de lecture. Je pense lire d'autres romans de cette auteure quand ils seront sortis.

En général, une belle petite romance sur un fonds de boys band et de relations humaines, qui m'a fait passer un agréable moment de lecture.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/11/heartbreakers-dali-novak.html
Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark
Jocelyn Davies   
J'ai été totalement déçue par ce roman. Cela faisait longtemps que j'attendais de pouvoir le lire, la déception n'en a été que plus grande lorsque je l'ai eu dans les mains.
L'héroïne fait étrangement penser à Nora de la saga Hush Hush. Elle se fait séduire par deux anges descendus sur Terre, chacun censé l'attirer dans son "clan". Au départ, les choses sont claires, elle est clairement attirée par l'un d'entre eux et ne voit qu'un ami dans l'autre. Mais au fil des pages, la situation devient un trio amoureux, comme si l'auteur venait de se rendre compte qu'elle avait oublié de faire démarrer le trio dès le début.
Je trouve ça dommage. En plus, les personnages ne sont pas recherchés, ils n'ont que peu de relief et l'histoire n'est absolument pas originale.
Je ne pense pas continuer cette série, j'ai été trop déçue.

par Kwetche
Demon Inside, Tome 1 : Mords-Moi Demon Inside, Tome 1 : Mords-Moi
Parker Blue   
Un anniversaire comme celui-là c'est mémorable ! Qui n'a jamais rêvé de se faire mettre à la porte par ses parents le jour de ses 18 ans ? Il faut quand même avouer que l'héroïne qui pour une fois est mieux que les autres héroïnes de ce genre de livre est beaucoup plus intéressante, sans doute grâce à son démon et à un quotidien différent du lycée et du petit ami. Elle n'en reste pas moins avide d'une vie normale ! Mais c'est difficile à concilier : être normale, tuer des vampires, canaliser son démon Lola, éviter les crises de nerfs face à sa mère qui rejette toutes les fautes sur elle, l'UD et son coéquipier sans oublier l'enquête !
Commençons par Valentine (parce que Val, ça fait assez vieux sur une fille de 18 ans) : beaucoup trop gentille à mon goût, se doit être son seul défaut que je lui trouve. Vraiment, la mère, je lui aurais déjà mis des claques tout comme la soeur beaucoup trop nunuche (son trip : fricoter avec les vampires pour aider sa soeur. Où est le bon sens ?). Valentine est tout de même sensible (oui, c'est pas parce qu'on a un démon, qu'on ne peut pas être blessée !) et par moment juvénile, tout comme elle peut se montrer coriace et téméraire. Un juste milieu entre la jeune fille qu'elle est encore et la femme que les circonstances la poussent à être. Son personnage devrait évoluer dans les prochains tomes, comme pas mal d'autres.
Croc. Franchement, il m'a ben fait rire. Tout simplement parce que je trouve son personnage ri-di-cule. Un chien qui parle et qui a du répondant comme ça, ça pourrait paraître sympa et mettre une touche d'humour pour certains, pour moi, c'est juste grotesque. Et Dan, le coéquipier, qui ne sert pas vraiment à grand chose pour l'instant, juste à être indigné quand il connaît la nature de sa partenaire, être jaloux et à éveiller les instincts de Lola et les sentiments de Valentine.
Petit bémol : Les vampires paraissent tous méchants alors que les démons peuvent être "gentils"
Parker Blue sait vraiment bien retransmettre les sentiments de son héroïne et met les mots justes là où il le faut. Une lecture très agréable et rapide avec un rythme soutenu tout le long du livre, nous donne l'impression d'une vraie continuité comme si on y était ! On va droit à l'essentiel et on ne perd vraiment pas notre temps (je n'ai sauté aucun passage ou n'ai trouvé aucune ligne superflue).
Je pense que je lirai la suite pour voir l'évolution des personnages qui se fera bientôt j'espère. Je pensais vraiment être déçue au début mais le style de l'auteur m'a vraiment emporté, peut-être pas dès le début mais assez rapidement, ce qui fait que j'ai bien vite oublié tous mes préjugés ! J'adhère.
Ce qui reste de nous Ce qui reste de nous
Jill Santopolo   
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, il m'a fallu une bonne soixantaine de pages avant de me faire à la narration, au rythme, aux personnages... Et, contre toute attente, j'ai fini par aimer tout ça! Pas adorer, non, mais aimer.
J'ai aimé Lucy et ses relations avec Gabe et Darren. Tout d'abord parce qu'on sait que peu importe lequel elle choisit, elle ne sera jamais totalement heureuse. Chacun des deux hommes a de gros défauts, mais également de magnifiques qualités, ce qui en fait de très beaux personnages.
J'ai également aimé que la fin soit quelque part évidente. Lucy écrit à Gabe, pas à Darren. C'est très fort dès le départ, cette connexion qui les unit et les sépare à la fois.
Cependant, il manque beaucoup de choses à cette histoire pour en faire un coup de cœur, peut-être une touche plus personnelle, plus profonde. Il s'agit du survol d'une vie et des chemins qu'on laisse derrière soi. C'est parfois émouvant, mais on peut aussi passer à côté.

par Jay117
When It's Real When It's Real
Erin Watt   
C'est un bon livre.
Le concept est original, les personnages sont adorables...J'ai eu l'impression que leur relation n'était pas assez développée, ou alors qu'elle aurait pu l'être plus. Quelque chose manquait, mais je n'arrive pas à trouver quoi.Malheureusement, ce livre n'est pas aussi bon pour moi que leur série "The Royals".