Livres
462 119
Membres
419 060

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Nous savons tous les deux que je ne tolérerai pas d’avoir des flics sur les talons.

— Tu préfères que je t’enferme dans la maison ?

— Il te faudrait un mandat officiel, et mes avocats en feraient des confettis. Évitons de perdre du temps, épargnons-nous des querelles inutiles.

— Tu n’es qu’une sale tête de mule. Tes avocats, je n’en ferai qu’une bouchée et je la recracherai sur tes godasses à mille dollars.

— Chiche.

Afficher en entier

Il plongea de nouveau dans la penderie, en émergea avec une paire de bottines en magnifique cuir fauve.

— D’où elles viennent ?

— C’est la fée du placard qui les a mises là.

[...]

— Ça alors… La fée du placard connaît ma pointure !

— Elle est formidable.

— Il est inutile de lui rappeler, je présume, qu’un flic n’a pas besoin de bottes hors de prix qui ont sans doute été cousues par une petite nonne italienne…

— C’est elle qui décide.

Il lui caressa les cheveux, lui renversa doucement la tête en arrière.

— Et elle t’adore.

Afficher en entier

— Tu es prête à rentrer à la maison ?

Elle se laissa glisser au bas de la table et accepta qu'il la soutînt.

— Au fait, où est mon cornet de glace ?

— Tu n'as pas été sage. Du coup, pas de récompense.

— Ça, c'est vraiment méchant.

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

— Pour moi, c'est un grand moment, ajouta-t-elle en extirpant un mouchoir de sa poche. Je vous aime, Dallas.

— Nom d'un chien, si vous essayez de m'embrasser, je vous assomme !

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

— Va te faire voir ailleurs, articula-t-elle, et elle poursuivit son chemin.

— Elle est revenue ! clama Baxter que ses collègues applaudirent.

— Abrutis, pesta-t-elle en se dirigeant vers son bureau d'un pas de grenadier. La police de New York était un ramassis d'abrutis.

Seigneur, ce qu'ils lui avaient manqué !

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

— Hé ! C'est ma chemise !

— Permettez-moi d'être d'un autre avis, riposta-t-il, ravi - il aurait été déçu qu'elle ne s'en aperçoive pas. J'admets que cette chose ait pu passer, voici fort longtemps, pour un article d'habillement, mais c'est désormais un chiffon. Je l'ai trouvé traînant dans votre bureau alors que je mettais de l'ordre, et j'ai daigné le conserver pour le seul usage qu'il mérite.

— Rendez-moi ma chemise, espèce de vieux corbeau !

Elle tira sur une manche. Il tira de son côté, tout aussi vigoureusement.

— Vous avez de nombreuses chemises parfaitement présentables.

— Je veux celle-là !

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode