Livres
461 352
Membres
417 587

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Mavis Freestone se précipita sur elle en sandales argentées dont le laçage montait plus haut que l’ourlet de sa jupe lavande légère qui dévoilait ses cuisses. Ses cheveux, nattés et enroulés en couronne autour de sa tête étaient assortis à sa jupe. Elle portait bébé Bella dans ses bras. Leonardo, radieux, suivait ses nanas.

— Dallas !

— Je croyais que tu étais à Londres, dit Eve quand elle fut enveloppée de couleurs, d’effluves, et de joie.

— Nous ne pouvions pas rater une fête ! Nous y retournons demain. Trina s’est arrêtée pour discuter avec Summerset.

Eve sentit sa peau se glacer.

— Trina…

— Ne t’inquiète pas, elle est ici pour faire la fête, pas pour te pomponner. Elle a coiffé Bella – c’est géant, non ?

Un million de boucles dorées encadraient le visage heureux du bébé. Chacune d’entre elle tressautait de minuscules nœuds roses.

— Oui, c’est…

— Oh, tous ceux qui comptent sont ici ! Il faut que je fasse des bisous. Écoute, tiens Bellamisa une minute.

— Je vais nous chercher à boire, dit Leonardo en tapotant la tête d’Eve de son énorme main, puis il s’éloigna dans son pantalon rouge coupé juste sous le genou.

— Je… Mais… balbutia Eve en vain, les bras aussitôt chargés d’un bébé qui gigotait et bavait allègrement.

Sa tentative de protestation s’acheva en un son étranglé.

— Tu pèses ton poids, dis donc, maintenant, réussit à articuler Eve tout en balayant la foule des yeux à la recherche d’un pigeon à qui passer le fardeau.

Bella poussa un cri perçant qui affola le cœur d’Eve, puis saisit une poignée de ses cheveux et les tira en faisant preuve d’une force étonnante.

Avant de planter un baiser mouillé sur la joue d’Eve.

— Disou ! s’exclama Bella.

— Qu’est-ce que ça veut dire ? Oh, Seigneur.

— Bisou, cria Mavis en faisant un geste avec une boisson mousseuse rose. Elle veut que tu l’embrasses, toi aussi.

— Allons bon. OK, OK.

Eve posa avec précaution ses lèvres sur la joue de Bella pour une bise rapide.

Manifestement ravie, Bella laissa échapper un rire qui rappelait tellement sa mère qu’un grand sourire fendit les traits d’Eve.

— OK, fillette, allons trouver quelqu’un à qui tu pourras faire un autre bisou.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode