Livres
439 663
Membres
369 465

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Light Years, Tome 1



Description ajoutée par Aur31 2018-09-16T21:17:25+02:00

Résumé

Vous rêvez de gloire, de batailles et d'honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi...

Bienvenue à l'Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d'être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.

À des années-lumière de leurs planètes d'origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s'engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l'Académie.

Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

La nouvelle série événement de Kass Morgan, auteure de la saga best-seller Les 100.

Afficher en entier

Classement en biblio - 20 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par AnteikuUta 2018-12-16T20:44:20+01:00

« — Honte ? C’était génial ! Brill est franchement imbuvable depuis quelque temps. Elle n’a eu que ce qu’elle méritait. Bon, maintenant, allons-y. Quand on a obtenu 233 points au concours d’entrée de l’Académie, on peut bien tenir tête à une poignée de petits snobs tridiens.

Arrann se marre.

— Je n’ai eu que 223 points.

— Je sais. Mais je t’ai gratifié d’un bonus de dix points.

— Pour ?

(…)

— Parce que tu es adorable et que tu ne t’en rends même pas compte. C’est positivement charmant. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AnteikuUta 2018-12-16T20:43:21+01:00
Diamant

https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/12/16/light-years-tome-1-masse-critique/

Je souhaite vivement remercier Babelio et Robert Laffont qui, grâce à la Masse Critique, m’ont permis de découvrir ce livre.

Cormak, Arrann, Orèlia et Vesper viennent tous d’un coin différent de la galaxie. Pourtant ils vont se retrouver ensemble à l’Académie. C’est la première année qu’elle est ouverte à tous, alors ils doivent faire deux fois plus leur preuve. Surtout que la menace des Spectres est toujours là et personne ne sait quand arrivera leur prochaine attaque… Et ce n’est pas leurs secrets respectifs qui vont les aider dans leurs tâches.

Si vous suivez un peu mon blog, vous savez que cette année j’ai commencé la saga Les 100 de la même auteure. Et j’ai adoré les deux premiers tomes, même si je tarde à lire la suite. Alors quand j’ai vu que l’auteure sortait une nouvelle série et que j’avais la possibilité de la lire en service press, j’ai sauté sur l’occasion ! Et je ne regrette pas, la fluidité de la plume de Kass, sa façon de gérer quatre personnages si différents à la fois et l’intrigue qu’elle met en place petit à petit m’a vraiment régalé !

Mais pour commencer, parlons des personnages. Il y en a beaucoup car nous suivons quatre héros qui ont chacun des amis, des connaissances et de la famille. Je vais en parler dans l’ordre qu’ils apparaissent, en sachant que les quatre premiers chapitres leur sont destinés, un pour chaque.

Tout d’abord il y a Cormak. Il vit sur Déva, une planète où l’atmosphère est toxique et où il a un boulot plutôt illégal. Sa vie est loin d’être parfaite, surtout depuis la mort de son frère Rex. Par la force des choses il va se retrouver à l’Académie et va devoir faire attention à ce qu’il dit car il cache secret des plus important. Je l’ai trouvé borné, très porté sur le sarcasme, mais on sent rapidement que c’est surtout une façon de paraître plus sûr qu’il ne l’est. Et cela en fait un personnage très intéressant à suivre.

Ensuite nous avons Arrann. Il est clairement mon chouchou au niveau des héros, même si je les aime bien tous pour une raison ou pour autre. Mais Arrann a un petit quelque chose en plus et il me donne totalement envie de le protéger. En tout cas, lui, il vient de Chetire. C’est un intellectuel, mais il ne se résume pas qu’à ça. Sa vie n’a pas toujours été facile, mais il voit le bon côté dès qu’il le peut. Je l’ai vraiment trouvé attachant, fort par rapport à ce qu’il vit et très réfléchit.

Par la suite, nous avons Orèlia. Elle est la plus mystérieuse et la plus secrète des quatre héros. Mais surtout, c’est celle qui a la meilleure évolution je trouve. J’ai adoré ses choix, sa façon de penser, de réfléchir et d’évaluer les différentes situations. Mais plus que tout, j’ai adoré les petits changements qui surviennent dans sa façon d’être petit à petit. Ce n’est jamais rien de très flagrant, mais c’est aussi ce qui fait d’elle un personnage vraiment réussi.

Pour finir nous avons Vesper. Elle est la seule qui, en temps normal, aurait pu aller à l’Académie car elle vient de Tri. Elle n’est donc pas une « migrante » comme les autres. Et c’était normal, je trouve, que nous ayons un tel personnage dans le quatuor de tête. Cela nous permet d’avoir la vision des gens extérieur de Tri, mais aussi sa vision à elle qui a toujours vécu dans le luxe. Et si au début j’ai eu un peu de mal avec son caractère, au final on se rend compte qu’elle doit porter énormément de charge sur ses épaules. Et quand on se rend compte de tout ce qu’elle fait, on apprend à vraiment l’apprécié.

En dehors de ces quatre personnages, il y en a un grand nombre. À vrai dire, pendant ma lecture je me suis fait une liste de personnages que je souhaitais voir mort dans d’affreuses souffrances. Cette liste a évolué au fil des pages et des chapitres, mais pour finir je retiens quand même quelques noms : Larz, en tête, puis Ward, Brill et Frey. Il y en a d’autre, mais ceux là – surtout Larz ! – sont vraiment en haut de ma liste. Mais heureusement, il n’y a pas que du négatif dans les personnages. Il y a aussi Dash ou encore Zafir qui sont géniaux et que j’espère vraiment voir encore plus dans la suite !

Pour l’histoire, je trouve que le résumé se suffit à lui-même. Notamment parce que ce qui est au centre de tout, ce sont les personnages et leurs secrets dont un en particulier. Or c’est secret, je ne compte pas les dévoiler ici. Ce serait clairement du spoil et si vous les voulez, il suffit de lire les quatre premiers chapitres pour avoir une idée assez précise d’une partie de ces derniers. Car la découverte joue un rôle important dans cette histoire et pour ma part j’ai adoré tout découvrir durant ma lecture.

C’est donc, sans surprise, un énorme coup de cœur que j’ai eu pour ce livre ! Si je ne m’étais pas retenue, j’aurais dévoré le livre d’une traite ! La seule chose qui m’en a empêché, c’est que la suite n’est pas encore parue… Et vu la fin de ce premier tome, c’est dommage car j’ai vraiment besoin de savoir ce qui va se passer ensuite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2018-12-14T18:50:25+01:00
Or

Je tiens à remercier Collection R pour l’envoi de ce roman. J’avais très envie de découvrir ce nouveau roman de Kass Morgan issu de sa nouvelle saga. On repart ici dans l’espace avec ce coup-ci de jeunes adolescents qui vont rentrer dans l’Académie aérospatiale de Tétra. Tous très différents, ils se complètent finalement assez bien et surtout vont se découvrir les uns les autres et former un super équipage malheureusement tout n’est pas si simple !

Cormak ne se voyait pas un tel avenir et celui-ci le découvrir finalement au dernier moment. En effet, il a perdu son frère qui avait de beaux projets pour lui pour les sauver de la misère et du coup c’est lui qui a pris sa place. Vesper, elle, a la pression par sa mère pour devenir le commandant de son équipage. D’après cette dernière, elle ne travaille pas assez. Elle se met donc la pression et elle n’est pas toujours très agréable avec les autres. Arrann, lui, n’a pas spécialement confiance en lui et ne croit pas en lui malgré le fait qu’il soit bon élève. Et Orèlia n’est pas celle que l’on croit. Elle est une espionne et a la mission de trouver les coordonnées de l’école pour la donner à leur ennemi. Et pourtant, malgré leurs différences, leur volonté, ils vont finalement bien s’entendre et se retrouver à devenir un super équipage. Malheureusement, la grave erreur d’une personne va entraîner des conséquences ! Toujours dans un bon style, Kass Morgan nous introduit dans un nouvel univers spatial qui a tout pour plaire avec des personnages bien travaillés. J’aime beaucoup le rythme du roman de passer de l’un à l’autre des personnages, c’est sympa de les découvrir tous les uns à la suite des autres.

En résumé, Light Years est une saga qui commence fort et qui nous laisse dans une horrible attente vu la fin de ce premier roman ! J’ai bien hâte de lire la suite et de retrouver nos 4 héros dans la suite de leur aventure et surtout savoir ce qui va leur arriver ! J’avoue avoir bien craquer sur ces personnages qui sont assez variés et attachants ! Malheureusement, le deuxième tome n’est pas fini alors il va falloir s’armer de patience !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2018-11-11T14:27:19+01:00
Bronze

https://revesurpapier.blog4ever.com/light-years-de-kass-morgan-1

Vesper, Cormak, Orélia et Arrann sont sur le point d’entrer à l’Académie, où ils seront formés dans le but d’intégrer la Flotte en tant qu’officier. C’est une chance énorme qui, pour certains cadets, leur promet un avenir meilleur, loin de leur planète d’origine. Mais l’un d’entre eux pourrait bien être chargé d’une toute autre mission que celle d’étudier...

Pour ce nouveau roman, Kass Morgan a décidé de nous emmener très loin, pour nous plonger la tête dans les étoiles. L'Académie est une prestigieuse école militaire basée dans l'espace, dont l'objectif est de grossir les rangs des forces armées pour se protéger et affronter les Spectres, ennemi qui multiplie les attaques et vole des ressources. L'Académie, rattachée à la planète Tétra, accueille des étudiants brillants et a récemment ouvert ses portes aux natifs d'autres planètes, même si cette décision n'est pas au goût de tous. Le cadre et le contexte sont maintenant posés, plus accrocheurs que jamais, et on prend plaisir à découvrir petit à petit où l'on a mis les pieds.

Nos quatre héros viennent de différents horizons et c'est l'un des points forts du récit. Vesper, Orélia, Arrann et Cormak attirent notre attention pour différentes raisons. Malgré tout, on les sent tous un peu nerveux, tous un peu à fleur de peau. Soit parce qu’ils doivent à tout prix faire leurs preuves, soit parce qu’ils cachent quelque chose. Chacun est entré à l’Académie avec un objectif bien précis, des ambitions, ou l’espoir d’une vie meilleure. On suit le parcours de ces quatre cadets affectés au même escadron qui, malgré leurs différences, doivent former une équipe. J'ai aimé découvrir leur histoire respective mais aussi leur état d'esprit tout au long de l'aventure, dans des chapitres qui leur sont consacrés. J'ai aimé y découvrir pourquoi ils doutaient tant parfois et c'est ce qui nous permet de nous attacher à chacun d'entre eux.

Ce premier tome est un peu différent de ce à quoi je m’attendais, plus introductif je dirais. Dans ce premier tome, on reste davantage concentré sur les Cadets que sur la menace qui pèse sur l’Académie. On parle compétition, stratégie, rivalités mais aussi des sentiments amoureux qui viennent parfois s’immiscer entre les élèves. La lecture est ultra fluide mais le danger reste au second plan une majeure partie de la lecture si bien qu'on ne prend plus vraiment au sérieux cette menace qui pèse sur l'Académie. La tension finit tout de même par s’installer en fin de lecture et elle a le mérite de nous faire engloutir les derniers chapitres. Ces derniers rebondissements annonce finalement une suite plus palpitante. Je suis curieuse de découvrir ce que l'auteure réserve à ces quatre personnages. À suivre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chika 2018-10-21T17:58:49+02:00
Argent

Dès l'annonce en début d'année de l'arrivée automnale de Light years dans nos contrées, j'étais sûre et certaine que ce roman finirait dans mes bibliothèques! Comment aurais-je pu rater la sortie d'un nouveau Kass Morgan?

Cette auteure avait déjà été une révélation avec sa série Les 100 que j'ai aimé autant sur papier que sur petit écran. Et cette nouvelle saga n'en paraissait qu'autant prometteuse!

Et conclusion après lecture, ce roman a bien mérité qu'on l'attende avec impatience: une nouvelle fois, et toujours dans l'espace pour lequel elle semble éprouver une grande affection, l'auteure nous a de suite entraînés dans l'univers mis en place, ici au sein du Système solaire Tetran, et principalement dans les rangs de l'Académie de sa Flotte.

Comme précédemment, c'est l'écriture si fluide et naturelle de Kass Morgan qui permet une telle immersion! À aucun moment, on ne trouve de lourdeur dans le scénario: l'histoire est bien amenée tout en entrant directement dans le vif du sujet, très bien tournée ensuite et surtout très rythmée.

On peut s'estimer plus que bien servis en action et les scènes au suspense qui met en haleine, se mêlent harmonieusement aux moments de romance ou de détente. Pourtant, c'est aussi dans le rythme de ce roman que j'ai vu un peu la faille: c'est peut-être justement en voulant faire trop rythmé, que Kass Morgan a selon moi donné une cadence trop accélérée à son livre, faisant passer une année lumière pour deux heures: cela se ressent à la vitesse à laquelle s'enchaînent des défis censés se dérouler sur une année d'apprentissage, mais également à la vitesse à laquelle les couples se forment et se séparent...

Cela donne une impression de superficialité à l'histoire bien dommageable... Après, l'auteur va peut-être trouver son rythme de croisière dans la suite et souhaitait donner à sa série une introduction fracassante... chose réussie car ce premier opus n'en reste pas moins très addictif et se laisse dévorer rapidement!

Enfin, le dernier grand intérêt que je vois à la saga de Light Years qui débute, est la multitude des points de vue qu'elle nous propose et par la même, sa réflexion sur qu'est-ce que l'ennemi. Nos quatre protagonistes ont quatre caractères que tout oppose et pourtant, chacun d'eux est méritant et attachant: on a plaisir aller voir interagir entre eux et évoluer au sein de l'Académie.

En bref, Light years n'a pas démenti l'affection que je porte à l'écriture de Kass Morgan. Dans ce nouveau space-opera ultra dynamique, on est entraîné en vitesse ultra subluminique (même un peu trop rapidement) dans la vie de quatre cadets de la Flotte Tetrane hors du commun, dans une atmosphère où se mélangent habilement action, romance et espionnage. Je lirai avec plaisir la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saturna 2018-10-21T13:54:44+02:00
Pas apprécié

Bon...je m'excuse d'avance auprès de ceux qui ont aimé ce livre mais en ce qui me concerne, ce roman est une petite catastrophe...

Je l'attendais avec beaucoup d'impatience pourtant. Le sujet me tentait vraiment ! J'adore les space opéra et le premier tome de "The 100", première trilogie de l'auteure, m'avait plutôt plu. Au final il m'a fallu une bonne semaine pour achever "Light Years" tant je n'arrivais pas à me motiver à poursuivre la lecture...pourquoi ?

Avant tout pour l'intrigue. Je m'attendais à des combats dans l'espace, des cours de vaisseaux spatiaux, bref de l'action à gogo et au final je me suis retrouvée avec un panel d'histoires d'amour toutes plus inintéressantes et déjà vues les unes que les autres. "Dawson" dans l'espace...il n'y a pas de gros rebondissement, la seule scène d'action tient en 20 pages et même la fin est molle...franchement je suis très déçue...

Ensuite, il y a un gros problème au niveau de l'écriture. Je l'ai lu en version française donc je n'attaquerais pas l'auteure car il se peut que cela vienne du traducteur mais que ce soit l'un ou l'autre, le récit n'en est pas moins écrit avec les pieds...c'est rédigé comme on parle, sans beauté, sans recherche, sans travail. On dirait un premier jet...par exemple, ça ne me dérange absolument pas de trouver de l'argo dans un dialogue puisque ce sont les personnages qui s'expriment mais avoir dans le texte une phrase comme "il aurait du se douter qu'une meuf comme elle [...]" ça ne passe pas. Il faut que le vocabulaire soit un minimum recherché quand même. Je sais que c'est un roman pour ados mais les ados aussi ont le droit d'avoir de jolies proses.

Et enfin les personnages. Clichés au possible, sans saveur, tellement prévisibles. Il n'y en a pas un seul qui a trouvé grâce à mes yeux. Orélia est peut être celle qui a l'histoire la plus intéressante mais elle est mal exploitée donc bon...

Bref, ce roman partait pour moi d'une bonne intention mais tout est loupé. C'est bien simple, on dirait une première épreuve... Encore une fois il ne s'agit que de mon avis et je m'excuse auprès de ceux qui l'ont apprécié mais voilà, puisque la partie commentaires permet à chacun d'exprimer son opinion, je vous fait part de la mienne, complètement défavorable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fo0stine 2018-10-17T21:18:00+02:00
Argent

Après avoir découvert l'auteure avec Les 100, j'avais hâte de me replonger dans son univers car la 4e de couverture m'attirait beaucoup.

Au final je suis un peu déçue. Je m'attendais à quelque chose d'un peu explosif, avec beaucoup d'action. Je me suis plutôt retrouvée avec une lecture "guimauve". On a une intrigue sympathique mais elle est complètement engluée dans une romance (des ?) trop présente. Du coup tout est très lent à arriver - à part l'amour...

J'attends de voir ce que va donner le 2nd tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marinouche_ 2018-10-12T18:43:10+02:00
Argent

Il me tardait vraiment de lire ce livre, n'ayant lu aucun roman de Kass Morgan (mais ayant suivi la série The 100), j'étais très intriguée.

Light Years se déroule dans un univers spatial, comme The 100, à la différence ici qu'on ne parle plus de la Terre. La quasi totalité des planètes faisant parties de la galaxie se réunissent pour vaincre un ennemi commun : les Spectres.

Pour réussir à vaincre ceux-ci, l'Académie accueille l'élite des étudiants de toutes les planètes, pour créer la meilleure armée spatiale possible.

Parmi les nouvelles recrus, les 4 personnages principaux de ce premier tome : Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak.

L'univers est plutôt bien trouvé même si je ne l'ai pas trouvé très original. Malgré cela, l'autrice le connaît bien et sait bien le décrire et l'utiliser, ce qui est agréable.

Les personnages sont assez différents les uns des autres et j'ai adoré pouvoir voir un personnage faisant parti Spoiler(cliquez pour révéler)de l'ennemi au sein de l'Académie. Cela rend la lecture d'autant plus intéressante que l'on a beaucoup de mal à ne pas comprendre les "méchants" (d'ailleurs, je vous invite à lire "Les Enfants d'Astra" d'Isaure de Villers qui se base sur le même principe).

Malgré le fait que cela soit une lecture agréable, il persiste des points négatifs selon moi :

Tout d'abord le fait que les romances prennent vraiment trop de place au sein du récit. De plus, faisant face à plusieurs personnages, nous avons différentes romances qui se mettent en place, et certains chapitres qui se succédaient étaient presque identiques dues à leur thème commun : la romance. Ça m'a plutôt perturbé.

En suite, le fait qu'il y ait autant de personnages principaux et qu'ils aient tous le droit de donner "leur avis" dans le roman. Cela fait que l'histoire met beaucoup de temps à se mettre en place. Je trouve de ce fait que ce tome-ci fait plus office de tome introductif à l'univers qu'autre chose ! J'attends de voir la suite, en espérant que cela bouge un peu plus.

En tout cas, si vous aimez les histoires qui se passent dans l'espace, foncez, ce livre est fait pour vous !

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Light Years, Tome 1" est sorti 2018-10-11T00:00:00+02:00
background Layer 1 11 Octobre

Dates de sortie

Light Years, Tome 1

  • France : 2018-10-11 (Français)
  • USA : 2018-10-09 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 20
Commentaires 7
Extraits 3
Evaluations 12
Note globale 7.17 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Light Years - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode