Livres
462 317
Membres
419 556

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par liligauth21 2019-06-09T13:00:24+02:00

J'ai vraiment adoré cette lecture ! Au départ, j'ai eu du mal avec les tournures de phrase que je trouvais étrange mais, au fil de ma lecture, je me suis habituée ^^ J'ai particulièrement apprécié les personnages, surtout Ava, Mathias et Axel, et j'en ai détesté certains très rapidement. L'histoire est bien construite, on suit avec avidité les aventures d'Ava et du groupe, dans les recherches d'Axel et le travail d'Ava comme dans les manigances de Conceptio.

J'ai eu du mal à lire, au début, c'était assez difficile de tout comprendre mais plus j'avançais et moins je galérais !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Morgane-43 2019-06-01T21:45:00+02:00
Or

https://ivredemots.weebly.com/livrogne-de-mots/lignees-sophie-zimmermann

.

Nous commençons ce récit avec une mise en contexte de l'univers. L'héroïne donne, en effet, un cours à des élèves pour parler de ce que sont les rapports humains, maintenant. Le récit se déroule dans un univers dans lequel les personnages sont classés selon leur caractéristiques, pour fusionner avec une personne avec les mêmes, afin d'en faire, un équilibre dans le monde. Il n'y a aucun contact entre eux, les émotions sont plates, comme robotiques. Ava, la personnage principale, y croit en ce monde, jusqu'au jour ou elle se fait kidnapper par un groupe d'individus, bien différents d'elle. De là, elle apprendra ce qu'il en est, de cette humanité qu'elle aimait tant. Bon nombre de révélations vont s'enchainer, détruisant alors la perception qu'elle avait de l'univers.

Ava est un personnage qui m'a beaucoup surprise, de par sa construction. J'avais très peur au début de ne pas l'apprécier, ce qui aurait aussi eu un impact sur ma lecture. J'avais la sensation, vers les premières pages, d'un robot. Elle parlait sans me faire parvenir une once d'émotion en moi. Elle me semblait plate ! Et puis ensuite, la voilà qu'elle évoluait différemment, devenant de plus en plus humaine. Le fait qu'elle ai été formaté d'une certaine façon, cela la rendait particulière, à mes yeux. D'autant plus que, en tant qu'enseignante, elle résonne beaucoup. C'est une jeune femme réfléchi qui sait poser les bonnes questions. Au fur et à mesure qu'elle rencontre des personnes, que la vérité se dévoile à elle, Ava devient plus humaine. Ces émotions font surfaces, l'intriguant au plus haut point, car elle ignore ce que sait, de ressentir des sentiments de ce genre.

Autour du personnage principal, on rencontrera un certain nombre de protagoniste secondaire. Je vais parler, brièvement des plus importants pour vous laisser la surprise de les découvrir, sans trop en dire. Il y a, notamment, les kidnappeurs qui vont avoir une place importante dans le récit. Ils vont débarquer comme une tornade, dans la vie d'Ava et changer la perception qu'elle se faisait, de l'humanité. J'ai apprécié la manière dont ils remettent en question, le monde qui les entourent. Ce groupe, ce sont des personnes atypiques, qui sortent de la case. Des rebelles, en gros, comme on peut retrouver dans bon nombre de récit ! Chacun à sa petite différence, ils ont tous une raison et un passif qui font qu'ils n'apprécient pas cette société construite.

Il est assez rare que je lise de la science fiction et croyez-moi, quand je lis ce genre de roman comme Lignées, je regrette cela. J'ai beaucoup apprécié ma lecture, c'est rafraîchissant de changer d'univers, de rencontrer des personnages originaux dans un monde qui l'est, tout autant. Ici, dans ce livre, on rentre vraiment dans un décor différent, autre que celui auquel nous, humains, on évolue. Il est bien construit et, en tant que lectrice, j'ai apprécié l'imaginer. C'est un total dépaysement. Par exemple, les maisons sont comme vivantes. Elles parlent à l'habitant, bougent en fonction des envies et des besoins. Plutôt cool, non ? Adieu la solitude ! La technologie aussi a changé, normal. Sans oublier la société et les humains, l'intrigue tourne autour, d'ailleurs.

L'histoire est en rapport au manipulation génétique, effectué sur les individus. La fusion cellulaire a développée huit catégorie de lignées qui ont des fonctions et des caractères différents. Dès les premières pages, on apprend ce qu'il en est de la reproduction, des contacts humains, des émotions... Les humains sont comme programmés, cela évite ainsi bon nombre de problèmes, baisse la mortalité lié aux maladies et repoussent les morts lié à la vieillesse. Mais voilà, toute évolution à ses limites, et c'est ce qui fait l'originalité de ce récit. Ava est la pièce centrale de ce récit et c'est au moment ou un groupe d'individus débarque dans son monde qu'elle s'en rend compte.

La plume de l'auteure m'a agréablement surprise, car elle a bien su construire l'univers de Lignées, en particulier les personnages. Comme je l'ai précisé, j'ai eu des doutes concernant Ava, j'avais peur de ne pas l'apprécier, en vu du fait qu'elle me paraissait froide, toujours trop maître d'elle et de ses émotions. Clairement, j'étais de marbre vis-à-vis d'elle. Et ça, c'est plutôt bien joué de la part de l'auteure, car peu à peu, à mesure où l'héroïne évolue, elle laisse parler ses sentiments, sans vraiment s'en rendre compte. C'est à partir de la, ou j'ai commencé à m'attacher à elle. Ava qui était plutôt d'un genre sauvage, qui avait une certaine aversion en ce qui concerne le contact humain se voit alors mettre de côté tout ce en quoi on l'a programmé pour se faire elle même, son propre avis. Le monde décrit par Sophie est aussi bien décrit. Je me suis immergée dans cet univers, j'ai su m'imprégner des lieux dans lequel évoluaient les personnages pour m'en faire une idée. Et les rebondissement et révélations ? En tant que lectrice, je n'ai pas su les voir ! Mention spécial à la petite romance que mon petit cœur romantique n'a pu qu'apprécier.

En conclusion, c'est une science fiction particulièrement bien écrite, avec un univers qui lui est propre est un intrigue bien construite. J'ai apprécié la manière dont les personnages évoluaient, me surprenant par rapport au fait qu'ils ne sont pas ceux que l'on croient. Il y a de l'action, des révélations que l'on ne voient pas venir et qui nous étonnes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2019-05-27T10:41:44+02:00
Or

Qui dit fin d’année scolaire dit approche imminente des partiels, des concerts de la chorale et des représentations théâtrales (tout cela en l’espace de deux semaines) … et donc énormément de stress en perspective ! C’est pourquoi, malgré les révisions et les nombreuses répétitions, je m’efforce de me ménager un peu de temps pour lire chaque jour : rien ne vaut un bon livre pour lutter contre l’anxiété, et je suis toujours plus efficace après m’être évadée dans un monde livresque ! C’est d’ailleurs pourquoi je me suis composée une « pile à lire spéciale fin d’année » composée quasi exclusivement d’ouvrages de fantasy et de science-fiction : dépaysement assuré pour évasion maximisée !

2615. L’humanité a trouvé un nouvel équilibre grâce à la mise en place de l’Etat mondial et au procédé de fusion cellulaire et d’utérus artificiel permettant d’éradiquer les maladies génétiques, la mortalité infantile et celle liée à l’accouchement. Les contacts corporels sont proscrits, les émotions sont bridées, au profit d’une retenue et d’un pragmatisme à toute épreuve. Ava est Ligneuse-reproductrice : elle est très fière de réaliser les fusions cellulaires permettant de donner naissance à de nouveaux petits êtres humains. Toutes ses certitudes s’effondrent le jour où un groupuscule armé fait irruption dans son cours pour l’enlever, persuadé qu’elle fait partie d’une organisation malveillante liée au Gouvernement …

Cela fait plus d’une heure que j’ai commencé à rédiger cette chronique, plus d’une heure que je tourne la question en long, en large et en travers : comment diable vais-je réussir à vous parler de ce roman sans trop vous en dévoiler ? Car tout l’intérêt de ce récit réside justement dans cette ignorance qui laisse progressivement place à de terribles découvertes, qui remettent tout en question. Ava est persuadée que l’organisation actuelle de la société a permis à l’humanité de trouver son équilibre : tandis que les humains des temps passés se laissaient dominer par leurs émotions, leurs désirs égoïstes et leurs ambitions démesurées, elle et ses contemporains ne sont guidés que par leur raison et leur sens logique. L’argent a disparu, chacun reçoit de quoi subvenir à ses besoins en travaillant, l’accumulation d’objets « inutiles » comme les bijoux est proscrit afin d’éviter la surconsommation des ressources planétaires et la jalousie entre les individus … Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes – d’ailleurs, le fait que les êtres humains soient créés en laboratoire et que les fœtus se développent dans des incubateurs ne peut que faire penser au formidable récit d’Aldous Huxley … Mais petit à petit, au contact de ses ravisseurs, Ava va se rendre compte que les pires travers de la nature humaine n’ont pas disparu, et que la violence et la quête de puissance menacent toujours l’humanité …

Contrairement à trop d’auteurs de science-fiction qui s’obstinent à vouloir tout expliquer au lecteur dès les premiers chapitres, Sophie Zimmermann distille les informations à propos de ce futur au compte-goutte, lorsque le moment est opportun : merci à elle ! Il n’y a rien de plus indigeste pour le lecteur que ces longs chapitres introductifs durant lesquels ils ne se passent absolument rien ! Ici, l’action débute dès les premières pages : notre héroïne et narratrice, dont nous ne connaissons pas encore le prénom, se fait enlever sous les yeux de ses étudiants ! Que lui veulent ces hommes armés et cagoulés ? Au début, le flegme et la rationalité extrême d’Ava nous laisse pantois : comment fait-elle pour rester aussi calme, aussi détachée, alors qu’elle vient de se faire kidnapper par des individus visiblement hostiles ? Mais petit à petit, nous comprenons que cette maitrise de soi est le lot commun des êtres issus de la fusion, chez qui les émotions sont émoussées, bridées par l’exigence de rationalité qui régit cette société. La question se pose alors : si, pour abolir violences et convoitises, le prix à payer était nos émotions et sentiments, ce qui fait de nous des êtres humains et non de simples machines, que devrions-nous privilégier ? La sécurité, ou notre humanité ? Dans le futur d’Ava, les couples ne se forment plus selon une attirance inexplicable, mais selon le degré de comptabilité intellectuelle et génétique, garante de la pérennité de la relation et de l’espèce … Mais qu’en est-il de l’amour ?

Lignées est un roman avec lequel il est tout simplement impossible de s’ennuyer : il n’y a aucune longueur, aucun temps mort. Le lecteur, tout comme Ava, ne peut plus s’extirper de cette situation dans laquelle il s’est retrouvé mêlé : on le sent, quelque chose de dangereux se trame dans l’ombre, et il n’y a plus de temps à perdre. Mais l’enquête piétine, chaque nouvelle découverte, loin de les aider à comprendre les desseins de ce mystérieux groupuscule gouvernemental, ne fait que les plonger un peu plus la perplexité … Pour Ava, c’est encore pire : son monde s’écroule, tout ce qu’elle tenait pour acquis, tout ce en quoi elle croyait, s’avère être un incroyable mensonge … dans une société où l’honnêteté est pourtant considérée comme l’une des valeurs les plus importantes. Tout comme elle, on ne sait plus à qui se fier, on ne sait plus que croire … car tout comme elle, pour elle, on souhaiterait que ces révélations soient fausses. On s’attache énormément à Ava, et on a mal pour elle … D’autant plus que contrairement à nous qui connaissons la folie et la cruauté humaines – il n’y a qu’à allumer le journal télévisé pendant cinq minutes pour s’en rendre compte –, elle n’avait jusqu’alors vu que le « bon » côté de l’homme … Et la chute n’en est que plus douloureuse pour elle.

En bref, vous l’aurez bien compris même si je m’efforce d’en dévoiler le moins possible pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte, j’ai beaucoup aimé ce roman d’anticipation ! Entre action et émotion, entre révélations et introspections, Sophie Zimmermann nous offre un récit complet et profond qui pose de grandes questions sur l’humanité et sur notre propre société. Les personnages sont incroyablement attachants, on a terriblement envie de voir Ava et ses compagnons triompher de cette organisation aux desseins obscurs ... C’est un livre aussi émouvant que palpitant, aussi saisissant que poignant : on retient son souffle, on a les larmes aux yeux, on soupire de soulagement, on sourit d’émotion … C’est vraiment un très bon premier roman qui ravira autant les adeptes de récits au rythme effréné que les amoureux de romans qui appelle à la réflexion sur notre présent en présentant un avenir aussi utopique qu’effrayant. Alors, prêt à embarquer aux côtés d’Ava pour de formidables aventures ?

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2019/04/lignees-sophie-zimmermann.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-L-h-p-2-7 2019-05-12T19:05:24+02:00
Argent

Dès les premières pages de ce roman, on est happé par l'intrigue qui débute très rapidement, on est de suite dans l'action. Le mystère autour d'Ava Louise et de conceptio est vraiment prenant! On est complètement embarqué dans l'univers, on ne voit même pas les pages passer. De plus, la société est expliquée simplement dès le début, ce qui nous permet aussi de mieux plonger dedans, on n'a aucun mal à comprendre le fonctionnement de la population. C'est une société que j'ai trouvée intéressante et réaliste, et j'ai beaucoup aimé tous les détails liés aux différents métiers(surtout pour les Divertisseurs et les Bâtisseurs!).

Ensuite, les personnages sont géniaux! Coup de coeur spécial pour Mathias que j'ai adoré du début à la fin❤️ J'ai eu plus de mal avec Ava au début, mais finalement elle évolue beaucoup tout au long du roman, elle devient plus humaine, et c'est ça qui est super. Sinon j'ai adoré Axel et son humour, ou bien encore Gwen, qui malgré son fort caractère reste assez fragile. L'équipe qu'ils forment est unique, j'ai beaucoup aimé l'amitié qui naît entre eux.

Quant à la fin, elle est géniale, même si j'ai un peu souffert je l'avoue? C'est une très belle fin, émouvante, avec un superbe dénouement.

Sinon j'ai juste trouvé les dialogues un peu trop longs au début, mais ce n'est pas plus dérangeant que ça car ils sont très intéressants. Non, le seul vrai, gros point négatif, c'est qu'il n'y a pas de suite? J'aurais vraiment aimé que l'histoire continue! Mais bon, Sophie Zimmermann continue d'écrire, alors je suis certaine que le prochain roman sera aussi bien que celui-là^^

Lignées est donc un roman incroyable, que j'ai adoré et que je vous conseille donc grandement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lillys-1 2019-05-10T06:59:31+02:00
Argent

?L'HISTOIRE?

Nous embarquons dans un monde dystopique où l’évolution, autant des hommes que de la technologie, permet non plus de donner naissance aux générations futures, mais de les créer par la fusion. Un monde où les contacts physiques sont devenus inutiles, où les relations sont basées sur l’intellect et non plus sur les sentiments, qui sont tant maitrisés qu’ils disparaissent.

Ava fait partie intégrante de cette société en laquelle elle a toute confiance, pensant que c’est le propre de l’évolution humaine et que les seuls humains utilisant encore la procréation à l’ancienne finiront par s’éteindre naturellement.

Mais tout son univers se bouleverse quand elle se fait kidnapper par un groupuscule qui ne lui veut pas que du bien.

Ses connaissances de ce monde, de ses valeurs et de ce en quoi elle croit vont se retrouver profondément entachées.

Elle va devoir se battre pour apprendre la vérité sur les siens, mais aussi pour sauver l’humanité.

Si j’en dis plus, je spoil T-T

J’ai bien aimé cette histoire, elle nous embarque et le style de l’écriture est agréable. Au début, l’écriture nous semble robotisée, froide, comme Ava et le tout évolue au fur et à mesure qu’Ava s’ouvre aux sentiments, aux découvertes. Nous retrouvons notre humanité à ses côtés, en même temps qu’elle. C’est un effet bien mené, je ne sais pas si je me suis fait des idées où si c’était volontaire, mais c’est un plus.

Les personnages ne sont malmenés par l’auteure et l’action est bien gérée, un peu mais pas trop ni pas assez.

Le monde est tellement évolué que certaines choses peuvent sur le coup surprendre, les explications sont là pour nous éclairer, mais en même temps, elles alourdissent le texte par moment.

Petit plus de nouveau sur la fin, où on découvre les origines du chamboulement qui va s’intégrer dans la vie d’Ava, mais aussi sur le après. Un roman où on a une fin qui dit fin, cela permet de plus facilement se détacher de l’histoire et de l’apprécier d’autant plus.

?LA CONCLUSION?

Une histoire très agréable à lire et découvrir mêlant dystopie et science-fiction. Le monde y est particulièrement bien décrit, ainsi que les fonctions de chacun dans celui-ci et les technologies.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2019-05-08T11:39:32+02:00
Argent

En résumé, Lignées est, dans l’ensemble, un excellent roman de SF et il ne lui manque qu’une révision supplémentaire pour être parfait.

Dans son primo roman, Sophie Zimmermann dépeint une société qui a su se réinventer et éradiquer les problématiques majeures (chômage, dérèglement climatique, insécurité…) sans tomber la société espionne à la Big Brother ni dans l’utopie « feel good ».

Fluide et mouvementée, l’intrigue laisse à peine le lecteur souffler que déjà, de nouvelles péripéties ou révélations pointent le bout de leur nez. Le danger, lui, est omniprésent et va crescendo, nourrissant le suspense au fil des chapitres jusqu’à la révélation finale.

Bref, cette œuvre vous happe et ne vous lâche pas avant la dernière page. Pour ma part, je l’ai littéralement dévorée en une semaine à peine.

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2019/05/08/sf-lignees-sophie-zimmermann/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookalauma 2019-04-30T11:42:17+02:00
Diamant

Ce roman d'anticipation est un vrai chef d'oeuvre dans le sens où le lecteur est capable, grâce aux descriptions pointues de l'auteure, de s'immerger dans un univers à mille lieux du notre, sans que cela nous paraisse farfelu ou totalement dénué de sens.

Au-delà de cette intrigue navigant entre la science-fiction et l'anticipation, ce roman nous dévoile également une belle romance et de belles histoires d'amitié, entre des personnages tout aussi attachants les uns que les autres.

Cette lecture a été un vrai plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexandraPapiersMaches 2019-04-24T13:01:11+02:00
Diamant

Vous saurez tout en temps voulu. J'ai adoré n'être pas maître de la situation. Impossible de ne pas être surpris de découvrir, que ce qu'on pensait savoir, n'est qu'une, comparé à ce qui se trame dans les coulisses, tant il y a de rebondissements imprévisibles. Le suspense est maintenu pendant 337 pages ! Toutes mes stratégies et plans étaient bien loin de la vérité ! Le lecteur est mené en bateau, dans le sens où on ne s'attend pas à ce qui va se passer.

Les personnages sont très bien construits, pensés et imaginés. Chaque détail a son importance et permet de découvrir petit à petit ce qu'est le projet Conceptio dont le mystère est créé dès les premiers chapitres ! Lecture très addictive. Je recommande ce livre sans hésiter à qui aime les romans d'anticipation !

Chronique gourmande complète sur mon bloggtword : https://despapiersmaches.wordpress.com/2019/04/24/12-9-7-14-5-5-19/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CelineDH 2019-04-08T15:51:42+02:00
Diamant

Dans ce livre à l’esprit futuriste, nous nous retrouvons en l’an 2615. La population humaine est représentée par plusieurs lignées les caractérisant. Dans ce monde tout est différent du nôtre, bien plus évolué jusqu’à la plus infime procédure cellulaire. L’amour comme beaucoup d’autres émotions, est un concept totalement inconnu pour Ava, même si au fond d’elle-même et cela sans en avoir réellement conscience, elle en a déjà éprouvé à diverses reprises. Face aux révélations qui se succèdent sous ses yeux au fur et à mesure dans la lecture, elle va devoir choisir un camp et sauver ce qui lui parait juste. Le récit de cette histoire est entièrement maîtrisé, elle est prenante avec une écriture construite, assurée et fluide dont nous ne ressentons aucun manquement d’éléments afin de compléter chaque événement. Le sujet est profondément travaillé au plus grand plaisir de la lecture fan de science-fiction que je suis ! Je remercie grandement l’auteure pour ce moment fort agréable en compagnie d’Ava et ses compagnons ainsi que pour sa confiance en me confiant son bébé littéraire ! Je classe cette lecture parmi mes coups de cœurs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-Helene-7 2019-03-26T19:08:05+01:00
Diamant

Lignées est un roman dystopique fascinant.

Pour nous, l’écriture est aussi importante que l’histoire et celle de Sophie est belle, fluide et précise.

L’intrigue nous tient en haleine de la première ligne à la dernière ligne. Les rebondissements, la structure du roman, l’évolution des personnages sont autant de facteurs qui nous permettent d’affirmer que ce premier roman est une belle réussite et que nous suivrons cette auteure de très près !

Nous ne voulons pas dévoiler l’histoire et serons donc très évasifs… En quelques mots, il s’agit de différentes quêtes qui pourront soit mener l’espèce humaine à sa perte, soit lui permettre d’évoluer et de retrouver une certaine humanité, perdue dans ce monde futuriste.

Les personnages sont (justement) très humains (finalement) et nous touchent dans les recherches et combats qu’ils mènent pour sauver les autres en se sauvant eux-mêmes par la même occasion.

Avec, en filigrane, de magnifiques histoires d’amour dans un monde où cela ne va pas de soi…

En conclusion, une excellente anticipation qui explore avec brio la question des ressorts de notre humanité.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode