Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de liiyou : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Parole d'un bad boy Parole d'un bad boy
Ana Paige   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/08/parole-d-bad-boy-ana-paige.html

J'avais été séduite par la couverture ainsi que le résumé, du coup, j'ai sauté le pas.

Il n'est jamais facile pour une auteure de faire parler un jeune homme (ou un homme) et je trouve l'expérience assez sympa. Il faut dire qu'on est plutôt confronté à la voix de l'héroïne généralement et de plus en plus au double POV. Alors suivre Tristan était très intéressant.

Ana Paige nous relate le quotidien de Tristan, détaille le plus possible ses émotions ainsi que le contexte dans lequel il évolue. Le jeune homme est décrit comme un bad boy ; il est vrai qu'il se fout de tout, vit sa vie comme il l'entend et ne s'en cache pas. Mais ce que les gens ne savent pas c'est qu'il est blessé : sa mère lui manque, sa soeur l'a laissé tombé et son père s'intéresse plus à son travail qu'à lui. Il est donc compréhensif qu'il ne fasse pas plus d'effort pour le lycée, pour sa mauvaise réputation...
Et pourtant lorsqu'il va croiser sa petite brunette, il va être bousculer, prendre plaisir à l'asticoter. Cette petite rebelle l'intrigue et il va tout faire pour rester dans sa vie.

Tout ça me direz-vous est encore une fois assez cliché. Le seul intérêt est d'avoir ce point de vue masculin. Et Ana Paige marque des points puisqu'on s'attache à son personnage. On essaie de le comprendre, on râle quand on le voit faire de mauvais choix, on s'inquiète quand il prend des risques. Annabeth n'a pas le rôle de la sauveuse attention, il ne va pas tomber en pâmoison devant elle. Mais une chose est sûre, il a besoin d'elle pour bien des raisons.

J'ai passé un moment sympa avec ses jeunes gens mais je ne suis pas complètement entrée dans l'histoire. Une sorte de ton monocorde qui m'a déplu et je n'ai pas forcément été touché par tous les aspects de cette histoire. Mais qui sait peut-être qu'elle vous plaira.
Another Story of Bad Boys, Épisode 3 Another Story of Bad Boys, Épisode 3
Mathilde Aloha   
Ce dernier tome est un joli final pour cette série. J'aurais aimé savoir si Elena a réussi son concours et le choix d'Evan mais ça laisse aussi un suspense à la fin. J'ai beaucoup aimé retrouvé nos personnages et de voir enfin un tome où Cameron et Lili ne jouent pas à "je t'aime" "moi non plus". C'était une vraie bouffée d'air frais. J'ai pu voir enfin leur vie de couple du quotidien. Evan m'a beaucoup touché dans ce tome. Et bien sur Rafael aussi. Bref, ce fut un livre que j'ai dévoré et énormément apprécié.
After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.