Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lila11 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Clan des Otori, Tome 1 : Le Silence du Rossignol Le Clan des Otori, Tome 1 : Le Silence du Rossignol
Lian Hearn   
le silence du rossignol vous entraine dans une quete épique, au coeur d'un japon féodal où se cotoient poésie délicate et terrible violence.
vengeance, traitrise, honneur et loyauté, beauté, amour fou...
derrière les visages impassibles et les codes immuables se cachent des coeurs passionnés et des sentiments farouches.

un roman d'une force eclatante...

par lady
Le Prince des marées Le Prince des marées
Pat Conroy   
Après "Beach Music, roman que je vénère si l'on peut dire, j'ai enchainé sur "Le Prince des Marées", qui reprend un peu les mêmes ingrédients que son cadet; histoire familiale violente, mêre à la personnalité très forte, omniprésente dans la vie de ses enfants et en particulier du narrateur, folie et suicide d'un des personnages (Shyla dans l'un, Savannah dans l'autre), descriptions du Sud profond des US absolument splendides, style d'écriture un peu tout à la fois: férocement drôle, triste à en pleurer en lisant, envoûtant...
Ah oui, que j'ai aimé ces deux romans!
Chaque lecture apporte le même plaisir.
Achetez, lisez le "Prince des Marées", il en vaut plus que le coup!

par fredmerck
Sans l'ombre d'un témoin Sans l'ombre d'un témoin
Elizabeth George   
Encore un bon roman de Miss George. Cette fois-ci, le projecteur est braqué sur la jeunesse difficile de Londres et ses quartiers populaires par le biais de meurtres de jeunes métis...
Winston N'Kata, policier atypique et attachant, prend une grande part à l'enquête et se trouve souvent au premier plan.

par Cleophe
Joujou Joujou
Eve De Castro   
Voici un roman inspiré d'une histoire vraie.

Joseph Boruwlaski était un lilliputien célèbre au XVIII ° siècle à l'époque où les nains étaient des attractions dans les cours européenne. Il était surnommé " Joujou" .

Quel destin à la fois hors du commun et tragique que celui de Joseph ! ( il vivra presque 100 ans !!).
Il sera à la fois " animal de compagnie" et artiste.
Une distraction, une curiosité, un monstre .
Il a écrit plusieurs fois ses mémoires (qui ont inspiré l'auteure ).

Histoire à la fois triste et rocambolesque qui nous fait découvrir la société de l'époque " des lumières " et le rapport entre les individus.
Joseph côtoie aussi bien les rois que la plèbe.

La fin nous tirera une petite larme .. difficile d'imaginer que tout cela fût bien réel

L'écriture est plaisante et les pages se tournent facilement. Conseil pour ceux qui aiment les destins hors du commun .

par Granny-1
La Trilogie berlinoise La Trilogie berlinoise
Philip B. Kerr   
Un polar d'ambiance effectivement, cette période en Allemagne étant propice à tous les bons ingrédients d'une enquête policière: espionnage, bars enfumés, pègre locale, femmes fatales... Manque juste à ces 3 histoires un léger souffle épique qui les porteraient encore plus haut.

par tolomas
La fille du gardien de phare La fille du gardien de phare
Ann Rosman   
Roman suédois qui présente une intrigue assez alambiquée. Pas inintéressant mais long à se mettre en route. L'écriture, ou peut-être la traduction, n'est pas top.
Je le classerai en livre de "plage"!

par pascale26
Le Livre du roi Le Livre du roi
Arnaldur Indriðason   
Pour tout dire , je trouve les commentaires précédents un peu sévères.Il n'est pas forcément facile de suivre ce livre au départ du fait des rebondissements historiques et chronologiques. Les sonorités inhabituelles de la langue islandaise, en particulier au niveau des noms de personnages peuvent rendre en plus leur mémorisation un peu difficile . Mais par contre, on ne peut vraiment pas reprocher le manque d'action. Le suspens se tient et cette aventure est prétexte à faire mieux connaître l'évolution historique de l'Islande par rapport aux pays scandinaves et en particulier un aspect méconnu de la seconde guerre mondiale : les fondements idéologiques du discours nazi et les manipulations et appropriations du patrimoine culturel des pays occupés. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre , qui transmet parfaitement l'attachement quasi viscéral de son auteur à son pays et à son patrimoine littéraire.
Par contre , il y a un terme à mon avis tout à fait inapproprié dans le quatrième de couverture : [spoiler]"ancien propriétaire du fameux manuscrit " : quiconque lit le livre comprend raidement que le terme de " propriétaire aurait fortement irrité le professeur!! Je pense que "dépositaire " lui aurait mieux convenu, lui qui clame tout au long du roman que le Livre du roi ne peut être la propriété de personne! [/spoiler]
Ce que le jour doit à la nuit Ce que le jour doit à la nuit
Yasmina Khadra   
Il est 2h13 quand je finis ce roman merveilleux de Yasmina Khadra ( de son vrai nom Mohamed Moulessehoul).
Depuis Flaubert et ses copains, je n’avais jamais lu un tel style d’écriture. Non pas du Français ancien, ni soutenu, mais un style lyrique, presque savant et pourtant si humble!

C’est écrit avec une telle pudeur, une telle minutie, une retenue mais qui nous envoi tant d’émotions!
L’histoire est riche. Sur plusieurs décennies se dessinent, d’abord les souffrances d’un môme dont la famille subit la pauvreté, la faim la misère. Ensuite, la renaissance et la découverte d’un nouveau monde, d’un nouveau style de vie ou l’aisance est innée, l’adolescence ses amitiés, ses amours. Puis, la remise en question, l’isolement, la solitude, la quête d’identité, tout cela sur fond de guerre. (...)

la suite de ma critique: http://sunglassesatnight-le-blog.com/2008/12/13/cequelejourdoitalanuit/

par Ninni
Limonov Limonov
Emmanuel Carrère   
histoire réelle d'un personnage haut en couleur qui a tout vécu de la gloire à la déchéance. Après cette lecture on comprend mieux la Russie et son histoire, les russes eux mêmes. C'est un livre qu'on ne lache pas du début à la fin on vit avec ce personnage de limonov antipathique et à la fois attachant. C'est très troublant et on apprend plein de chose, bref un livre rare.

par FRIPE
Pilgrim Pilgrim
Timothy Findley   
Un bon classique, il ne faut pas se laisser effrayer par ce pavé de 800 pages.
Les personnages sont troublants et j'ai du mal, à la fin de ce livre, à me faire un avis sur eux.
L'auteur nous plonge dans un récit qui dure pendant des siècles, il mélange des faits réels à d'autres de sa propre invention ce qui rend l'histoire encore plus marquante. Par ailleurs, la vision de Pilgrim sur certains personnages historiques est très intéressante.

Je n'ai pas vu les pages filée tant j'étais absorbée par ce récit. On ne peut s’empêcher de se demander: Pilgrim est-il fou? Ou victime d'une malédiction ?