Livres
395 241
Comms
1 388 193
Membres
290 194

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Vous êtes adorables, tous les deux. J’adore quand vous échangez en articulant vos mots en silence. C’est trop romantique et complice. De quoi rendre le handicap sexy, n’est - ce pas ? Personne n’imagine le temps, les larmes, les disputes, les ajustements douloureux qu’il nous a fallu pour créer ce nouveau lien et composer avec ma surdité

Afficher en entier

Avec elle, je ne suis pas sur la défensive. Je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, à enfouir celle qui a ouvert une trappe subreptice. Trappe par laquelle elle a découvert que la souffrance physique et psychologique savamment dosée par un homme influait sa libido … Ce qui a engendré les meilleurs orgasmes qu’elle n’ait jamais connus. Une fille qui a ensuite perdu l’ouïe, se demandant si c’était sa punition. Je suis dépossédée du sens qui rendait mon plaisir coupable, plus phénoménal. « Sa voix à lui » s’infiltrait en moi d’une manière inexplicable, décidant de la seconde où je convulserais de plaisir. Pour lui. Grâce à lui. Cette voix s’avère être l’un des trésors auditifs rangés dans ma tête. Le chant des oiseaux, les musiques que j’aime … et le timbre rocailleux, à la fois impérieux et velouté de mon ancien Maître.

Afficher en entier

J’ai failli oublier l’un des points cruciaux du contrat qui nous liait. Lilas ne peut bien sûr pas me reconnaître visuellement. Elle pourrait reconnaître les sensations que j’ai implantées et domptées en elle. Elle reconnaîtrait certainement mes instruments, mes mains, ma bouche, mon pénis ainsi que ma voix, centre de son univers quand elle était à moi. En fait, tout ce qui lui était perceptible derrière l’obscurité du bandeau noir sur ses yeux. Je l’ai dressée, j’ai strié de boursouflures et affolé sa peau. J’ai bénéficié du plein pouvoir sur ses orgasmes. Je l’ai suspendue, attachée, fouettée, culbutée. Je l’ai faite pleurer, taire, haleter et jouir … J’ai eu le privilège de l’observer sous tous les angles et de la plier à toutes mes envies. En revanche, Lilas ne m’a jamais « vu ».

Afficher en entier

Je te humerai toujours. Sans me presser. Tu auras chaud, tu sentiras mon souffle sur ton épiderme … Tu auras froid quand je relèverai ma tête de ta peau … Tu auras envie de mes mains, de ma bouche. Cela te rendra folle que je ne te touche pas et que tu n’y puisses rien … Mais tu te tiendras bien, tu seras une bonne fille …

Afficher en entier

J’ai toujours eu les pieds sur Terre, toujours été plus prudente que mes camarades depuis mon dixième anniversaire. Voire trop raisonnable et réfléchie pour éviter des erreurs d’adulte que je craignais de reproduire … Mais en fin de compte, est - ce qu’un flot éphémère de légèreté me nuirait ? Je suis jeune, pas si heureuse et l’ennui est mon lot quotidien. Même mes géniteurs sont décevants, alors pourquoi attendre un amour – surfait – de Kyle ou d’un hypothétique prince charmant ? Je sais bien que cela n’arrivera jamais, et si cela devait se produire, ce ne serait certainement pas pour moi. Je serai la dernière servie s’il restait des miettes … Ça y est, je pars en sucette ! Toutes ces questions existentielles qui ne m’interpellaient pas avant influent sur mon chamboulement actuel.

Afficher en entier

Je devrais juste avoir les chocottes. Pas une peur agréable, semblable à celle que l’on ressent avant d’entrer dans le Phantom Manor ou Space Mountain. Là où on rit de ses propres frayeurs. Non, une trouille du genre « Prends tes jambes à ton cou, petite imprudente ! » Mes neurones confondent : ce n’est pas Disneyland Paris aux bras du prince Naveen, mais du sexe bestial, brutal et brûlant avec un Dominant qui se dit lui - même ouvert d’esprit.

Afficher en entier

Sans omettre que je ne comprends vraiment pas comment elle peut venir demander à une tierce personne de prendre part aux ébats sexuels de son homme. Cela ne la blesse pas dans son ego ? La notion de confiance qu’elle a évoquée doit y être pour quelque - chose. Ils doivent avoir un mode de fonctionnement très particulier qui m’échappe, en tant que non - initiée. Un peu comme les couples libres, les polyamoureux, triolismes et autres échangistes. À deux, c’est bon, à plusieurs, c’est mieux ?

Afficher en entier
Extrait de [Lilas & Steen], Tome 1 : Lilas ajouté par Ronin 2016-01-05T21:03:06+01:00

{ Il y a quatorze mois...}

"Lilas. Délicate fleur. Ma douce petite chose rousse qui s'infiltre en moi. Je suis avide d'elle, de ses cris, de son plaisir ..."

Afficher en entier