Livres
614 061
Membres
711 404

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par sasa3695 2020-10-14T11:22:47+02:00

-Personne ne va mieux après avoir pardonné ! Personne ! Et vous savez pourquoi ? Parce que ce n’est pas dans notre nature profonde. Le pardon n’existe pas en nous. C’est un pur concept intellectuel déconnecté de ce qu’est réellement l’humain. La vengeance est euphorisante, source de puissance, de vie. Le pardon, c’est l’enterrement de notre amour-propre, c’est la soumission. Et aucun humain sain ne veux vivre soumis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par BettyChdt 2022-04-15T16:46:50+02:00

Je veux te parler de Timshel. Ce mot de la Bible se traduit par "tu peux". C'est un mot à la fois grisant et terrifiant parce qu'il dit une chose fondamentale sur l'homme : contrairement aux animaux qui fonctionnent à l'instinct, l'homme est livré de choisir ses actions. Il est libre de faire le bien ou le mal. Il peut contrôler ses instincts, il peut influencer sa nature. Or faire le bien demande un effort. Et c'est lorsque l'homme fait cet effort qu'il devient pleinement humain. Un effort d'autant plus important que la vie nous tente sans cesse pour nous pousser à choisir la facilité du mal.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lelette1610 2021-10-07T21:12:11+02:00

« Timshel ». Ce mot de la Bible se traduit par « Tu peux ». C’est un mot à la fois grisant et terrifiant parce qu’il dit une chose fondamentale sur l’homme: contrairement aux animaux qui fonctionnent à l’instinct, l’homme est libre de choisir ses actions. Il est libre de faire le bien ou le mal. Or faire le bien demande un effort. Et c’est lorsque l’homme fait cet effort qu’il devient pleinement humain.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olivier25 2021-04-05T16:21:08+02:00

'... Et malgré tes doutes, très angoisses, tes peurs, tu as été grande et tu as toujours choisi le bien. Je voudrais que, quoi qu'il t'arrive, tu n'oublies jamais que tu as eu cette force. Si un jour tu perds confiance en toi, si tu ne t'estimes plus, souviens-toi de ce mot : Timshel 'tu peux'. '

Alors le visage grave, elle ferma les yeux.

Et sa main dans celle de Christopher, enfin libre, Sarah choisit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olivier25 2021-04-03T12:07:58+02:00

Sarah laissa tomber sa main sur sa cuisse, un maelström de questions tournoyant sans son crâne. De quel acte secret cette femme parlait-elle ? Pourquoi voulait-elle forcer son père à se confesser ? Et surtout, qui était cette I ana ? Ce. OM lui disait rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Olivier25 2021-04-02T16:47:48+02:00

Sarah commençait a comprendre qu'elle allait devoir accepter une hypothèse qu'elle avait refusé d'envisager depuis le début. Car elle ne voyait qu'une explication à ce meurtre. Une explication tout aussi effrayante que le visage déformé du cadavre : son père n'était pas celui qu'il prétendait être.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laurine-25 2021-02-07T13:07:51+01:00

Dans la pièce adjacente à l’une des salles d’interrogatoire du commissariat, Sarah se tenait devant le miroir sans tain. De l’autre côté de la vitre, sa mère était assise à une table, un officier de surveillance posté face à elle, à côté de la porte.

Elle avait l’air perdue, fixant un point invisible. Ses cheveux étaient décoiffés, ses vêtements mal ajustés. Sarah eut de la peine pour elle quand elle la vit tourner un regard apeuré vers l’officier qui venait d’entrer. Écartant sa mèche blonde et s’assurant que l’écharpe de son bras dans le plâtre était bien ajustée, Adrian s’approcha du témoin.

— Bonjour, madame Vassili, dit-il poliment. Je suis l’officier Koll, en charge de l’enquête sur le meurtre de votre mari

Afficher en entier
Extrait ajouté par Dan-1 2021-02-06T20:22:26+01:00

Jamais à cent pour cent, mais ce nouveau logiciel est bien plus performant que les précédents. Il va nous fournir une analyse biométrique du locuteur : la forme de son larynx, du palais, du nez et même du crâne qui est la caisse de résonnance des sons que l'o produit. Il nous donnera aussi la fréquence de vibration des cordes vocales. Même si le suspect parle dans une langue différente de celle avec laquelle on la compare, on peut établir la correspondance.

Afficher en entier
Extrait ajouté par damodeo 2021-01-09T19:11:04+01:00

La culpabilité qu'elle éprouvait depuis toute petite était bien celle que son père lui avait transmise malgré lui. Elle n'avait jamais été coupable de rien, si ce n'est d'être la fille d'un homme hanté par la honte. Mais ce traumatisme n'était pas le sien et elle n'avait pas à en porter le fardeau. Elle était libre. Et cette fois, elle le ressentait plus fort que jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par damodeo 2021-01-09T19:06:48+01:00

Je veux te parler de Timshel. Ce mot de la Bible se traduit par: ''tu peux''. C'est un mot à la fois grisant et terrifiant parce qu'il dit une chose fondamentale sur l'homme: contrairement aux animaux qui fonctionnent à l'instinct, l'homme est libre de choisir ses actions. Il est libre de faire le bien ou le mal. Il peut contrôler ses instincts. Il peut influencer sa nature. Or faire le bien demande un effort. Et c'est lorsque l'homme fait cet effort qu'il devient pleinement humain. Un effort d'autant plus important que la vie nous tente sans cesse pour nous pousser à choisir la facilité du mal. Et toi, malgré tes doutes, tes angoisses, tes peurs, tu as été grande et tu as toujours choisi le bien. Je voudrais que, quoi qu'il arrive, tu n'oublies jamais que tu as eu cette force. Si un jour tu perds confiance en toi, si tu ne t'estimes plus, souviens-toi de ce mot: Timshel, ''tu peux''.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode