Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Liliaza : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Coldheart Canyon Coldheart Canyon
Clive Barker   
Ici nous suivons les aventures de Todd Pickett qui se voit obliger de partir se terrer dans le Canyon sous peine de subir les moqueries d'Hollywood. Une seule personne trouvera cela bizarre : sa fan absolu numéro 1 : Tammy. Va t'elle réussir à le sortir des griffes sexuelles de Katya Lupi?

Le roman se déroule en plusieurs parties, chacune se finissant. On ressent le fait qu'à la base Barker voulait faire un livre beaucoup plus court mais que les choses ont pris de l'ampleur. Et ce n'est pas un mal du tout! A chaque fin de partie je me disais : "mais comment peut il en encore trouver autre chose à raconter" et à chaque fois je me faisais surprendre dans le bon sens du terme. L'histoire ne s'arrête pas avant la dernière ligne. L'épilogue est lui-même composé de chapitres! C'est la première fois que je voyais ça.

Clive Barker est à l'horreur ce que Tolkien est à la fantasy : un classique. Mais tout le monde n'adhère pas à Barker. Car l'univers de Barker c'est du sexe comme jouissance et comme souffrance. C'est du sexe dans l'horreur et de l'horreur dans le sexe. C'est Stephen King version interdit au moins de 18 ans. Et qui mieux que Barker pouvait écrire un livre sur la dépravation à Hollywood : monde qu'il connait bien car il est aussi réalisateur (notamment Hellraiser). En prenant des noms de stars existantes (vous pouvez croiser Rudolph Valentino ou encore Sigourney Weaver au détour du livre), Barker ancre son livre dans la réalité. On se dit : c'est comme ça que ça se passe à Hollywood. Tout est du paraitre. On peut croire n'importe quoi et on veut croire n'importe quoi du moment qu'on reste sur le devant de la scène. Pour réussir son livre Barker a prit le partie de nous proposer quatre voix : celle de Todd Pickett star sur le déclin qui s'accroche à la gloire, Maxine son agent qui fait passer l'image de son client avant son bien être, Katya Lupi star des années 20 témoin d'un Hollywood encore plus dégradant que l'actuel, et Tammy. Tammy est la véritable héroine. C'est elle qui porte un regard honnête sur la situation. Elle est l'extérieur d'Hollywood. Elle est la spectatrice qui connait Hollywood à travers les magazines et les films. Et là elle se trouve au coeur de l'action, derrière les paillettes. Qui n'a ressenti une déception au moment de rencontrer sa star préféré?

En bref j'ai dévoré ce livre. Une satyre hollywoodienne sans concession aucune, sans complaisance. Barker réussit là où n'importe qui aurait échoué. Un grand bravo. Je me demande ce que cela donnerait en film .

par Liliaza
Hellraiser Hellraiser
Clive Barker   
Comme certains le savent je suis une grande amatrice de livres et de films d'horreur. Et j'adore Clive Barker. C'est la deuxième fois que je lis Hellraiser et j'aime toujours autant. Il est toujours difficile de parler d'un livre qu'on adore car on a l'impression de ne pas trop savoir quoi dire si ce n'est qu'on adore. Mais bon je vais quand même essayer.

Ce qu'il y a d'incroyable dans ce livre c'est que dès le premier chapitre on a les cénobites. Il n'y a pas le mystère de l'attente des créatures. Elles sont déjà là et annoncent la couleur : "le plaisir est douleur et vice-versa". Ce sera le leitmotiv de Clive Barker. Mais par contre justement l'envers du décor c'est qu'on voit peu les cénobites. Malgré ce qu'on pourrait penser ils ne sont pas le centre de l'histoire. Ici il s'agit d'un homme, Franck, qui a eu ce qu'il demandait. Il voulait goûter aux plaisirs de la chair, à l'extase suprême car les délices de la Terre sont fades à ses yeux. Mais voilà il faut faire attention à ce que l'on souhaite car on risquerait de l'avoir. Il a le plaisir mais le plaisir façon cénobite. Voilà pour la petite touche morale. Alors certes on voit peu les cénobites mais si on "est en manque" on peut se consoler avec le premier film réalisé par Clive Barker lui-même. Un petit bijou. Mais revenons au livre.

On ne peut pas vraiment dire que les personnages soient attachants ou qu'on peut s'identifier à eux. Ce n'est pas le but ici. Barker nous montre l'horreur. Il a créé une véritable mythologie qu'il reprendra dans ses livres avec notamment ce que je considère comme une suite à savoir Les évangiles écarlates où nous retrouvons avec bonheur le personnage de Pinhead.

Si je devais faire un reproche à ce livre c'est sa taille. Il est trop court. En même temps je ne vois pas ce qu'il pourrait rajouter de plus mais on en veut toujours plus n'est ce pas...

par Liliaza
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Les Yeux Les Yeux
Slimane-Baptiste Berhoun   
Tout d'abord je remercie Netgalley et les éditions Bragelonne pour la découverte de ce livre.

Les yeux nous plonge dans un huis clos au sein d'un asile psychiatrique perdu en pleine campagne. Claustrophobe s’abstenir ! L’auteur nous met directement dans le vif du sujet avec le meurtre brutal d’un patient. L’arrivée de la jeune Lucie Klein, étudiante de Lacan, vient chambouler la vie « tranquille » de l’Orme. Slimane-Baptiste a créé une véritable institution et nous met le doute sur tout. Une seule règle : ne rien prendre pour acquis dans un asile. Les personnages sont tout ce qu’on pourrait s’attendre à trouver dans un établissement pareil. Entre le patient qui mange tout ce qui lui tombe sous la main, celui qui se prend pour un poulet, le gardien avide de pouvoir, le directeur avide d’argent et le chirurgien avide de savoir nous nous plaçons du côté du pharmacien qui demande juste à faire son boulot tranquillement et peut être à susciter l’intérêt de la belle Lucie. Bref il y en a pour tous les goûts. Cette profusion de personnage peut sembler compliquer tant il y a de pathologie et de noms à retenir mais cela ne gâte en rien l’histoire. L’histoire est d’ailleurs très prenante. Un meurtre, des malades qui voient leur peur dans le noir et qui refuse de regarder les gens dans les yeux. Il n’en faut pas plus pour créer un véritable page-turner. Thriller psychologique ou histoire fantastique ? A vous d’en juger.


Read more at http://l-entre-deux-mondes.e-monsite.com/pages/fantastique/les-yeux.html#kiugs5wyvUyuvYp4.99

par Liliaza
Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu
Andrzej Sapkowski   
J'ai débuté avec cette série après avoir joué au jeu vidéo. J'ai eu peur au début d'être déçu par le livre, d'avoir trop enjolivé l'univers et le personnages de Geralt. Et bien je n'ai pas été déçu, au contraire. Je trouve que l'auteur a un style excellent, clair, concis, et qui donne une certaine authenticité, avec des dialogues parfois cru, mais réaliste. On apprend plus de détails sur Geralt de Riv, sur sa condition de mutant, sa vie, et sur son caractère qui lui vaut parfois des ennuies. D'autre personnages du jeu sont bien sur présent, comme Jaskier par exemple. J'ai vraiment eu l'impression de "voir" ce monde évoluer devant moi en lisant, avec les détails médiévaux et en même temps fantasy. Je pense qu'il est important de préciser que c'est le jeu vidéo qui est inspiré du livre et non le contraire. Si le jeu est d'aussi bonne qualité, c'est qu'il y aune bonne raison : le livre en lui même est réussi.

par krisalt
Le Dernier Souffle, Tome 1 : Le Don Le Dernier Souffle, Tome 1 : Le Don
Fiona McIntosh   
Ce livre était dans ma Pal depuis pas mal de temps déjà. Et c'est ma soeur qui; l'ayant lu juste avant moi, m'a fortement recommandé de le lire. Et je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt !
Ce livre c'est un concentré d'action et de rebondissements pour le moins inattendus ! C'est le genre de livre qui nous tient en haleine du début à la fin. Le genre de livre où l'on se dit "Allez, plus qu'un chapitre !!".
Ce même genre qui fait que l'on veut à tout prix savoir la fin et en même temps, on ne peut s'empêcher de l'appréhender. Et refermer le livre n'est que source d'angoisses et d'interrogations, si bien que, malgré nos craintes, on réouvre le livre et poursuit notre lecture, jusqu'à finalement avoir le fin mot de l'histoire.
A notre plus grand malheur, car, tout au long du livre, l'auteur se joue de notre patience, maitrisant à la perfection l'art du suspens !
Dès lors que l'on se dit que le personnage principal va enfin pouvoir souffler, que ses plans se dérouleront sans accrocs, et bien l'auteur en à décidé autrement ! Elle renverse les situations avec une telle adresse, qu'on ne la voit pas venir ! Et ça ne manque jamais ! A chaque fois, on se fait avoir de la façon la plus inattendue qui soit !
Petit point négatif cependant, les premiers chapitres ne sont qu'une succession d'élipses temporaires. Elles servent à mettre l'histoire en place, certes, mais c'est tout de même un peu dommage.
Toutefois, ce livre reste une magnifique découverte et je le recommande grandement aux fans de fantasy qui cherchent un souffle nouveau (aux autres aussi d'ailleurs !) !!

par Fantasyae
Sacajawa tome 2 Sacajawa tome 2
Anna Lee Waldo   
Un peu moins bien que le précédent. Il reste magnifique. C'est dommage qu'on en sache pas plus sur elle tout de même. Parce qu'hésiter entre savoir si elle est morte à 25 ou à 100 ans en vrai, c'est gênant je trouve ! ^^ Malgré tout, très bon livre ! Tous les 2 ! Ça y est j'ai envie de les relire rien qu'en en reparlant !

par Jazzmen
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi
Mathias Malzieu   
Faire son deuil, vu par un grand rêveur qui se réfugie dans son propre univers. C'est un livre qui m'a touché, que j'ai commencé en me sentant glacée à l'intérieur... puis je me suis sentie réchauffée peu à peu. Beaucoup de personnes se reconnaitront sans doute dans cette histoire. Mais il est vrai que si vous n'adhérez pas à la vision rêvée du monde de l'auteur, vous aurez sans doute plus de mal à l'apprécier à sa juste valeur.

par Sechat
La Trilogie du Mal : L'Intégrale La Trilogie du Mal : L'Intégrale
Maxime Chattam   
Cette trilogie est excellente, un des meilleurs livre de Maxime Chattam. Est destiné à des lecteurs avertis, car plusieurs scènes sont très violentes, voire parfois traumatisante. La trilogie peut également se lire sous format poche, en effet, ce livre regroupe Maléfice, in tenebris et l'âme du mal.

par anne7777
Le retour de Sacajawa Le retour de Sacajawa
Anna Lee Waldo   
Une épopée historique qui vous plonge dans la découverte des peuples autochtones et de l'Amérique sauvage. Mais avant tout l'histoire d'une femme extraordinairement courageuse qui guide Lewis et Clark à travers ce grand pays.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4