Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Liliaza

Extraits de livres par Liliaza

Commentaires de livres appréciés par Liliaza

Extraits de livres appréciés par Liliaza

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
La plus grande peur des gens n’est-elle pas de succomber à la peur elle-même ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Malgré la peur que ce bruit lui inspirait, il se força à se rendormir. Mais, alors qu’il allait se retourner, une autre peur l’envahit. Une peur qui lui faisait froid dans le dos.

Il y a quelqu’un derrière moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
L’homme est égoïste.
L’homme est faible.
L’homme est lâche.
L’homme est brutal.

L’homme est ainsi.
Et elle est humaine.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Il est désolé de lui laisser un champ de cadavre à voir. Il a oublié les conseils de Walter. Il est encore désolé de tout.

Lentement, il tombe.

Tout est fini.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Les gens ne remarquent pas le visage triste de cette jeune fille, un peu sur leur gauche, sur le bord du quai, attendant quelque chose qui n’arrivera sûrement jamais.

Le train vient d’entrer en gare.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-12
Mourir d’amour c’est dédier sa vie à quelqu’un.
J’aurais seulement aimé que tu me dédis la tienne.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-12
Approchez future âme damnée. Venez souffrir avec nous.
Laissez derrière les regrets et abandonnez votre courroux.
Installez-vous donc près des fleurs et oubliez votre chair.
Préparez-vous à la douleur et bienvenue en enfer.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-12
Dire que tu m’appartiens, ne plus voir que toi
Cacher que tu es sien. Tu vis loin de moi
Haïr tes mensonges et aimer ta faiblesse
Maladie qui me ronge, voilà tu me blesses.

Jouir dans tes bras et n’être plus que plaisir
Tu es triste sans moi : tel est mon désir
Tu es ma victoire et je suis ta défaite
Tu ne m’aimes que soir et jour mon cœur s’arrête
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-12
Demande-moi tout ce que tu veux, mais ne me demande pas de ne plus t’aimer.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-12
Tous attendent la confrontation du jour. Une journée sans rivalité est une journée perdue. Vous vous en rendez compte en même temps. Un bref soupir passe les barrières de vos lèvres. Toujours la même comédie. Il te dit des horreurs et tu lui réponds, bien sûr.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Tandis qu’il se retourne, tu lui lances un « Je te hais ». Il sourit en te répondant un « Moi aussi, pour l’éternité et même après ». Et, il part. Je vois un micro-sourire franchir tes lèvres. C’est un « Je t’aime » que tu viens de lui dire, n’est-ce pas ? Et, c’est une promesse d’amour qu’il vient de te donner. Tu le sais. Tu es heureux.

Comment pourrait-il en être autrement ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 26-08-2017
Au jour s'oppose la nuit,
A la population des Hauts s'opposent les populations des Bas,
A la joie s'oppose la tristesse,
A la santé s'oppose la mécrose,
A la vie s'oppose la mort,
A la Résurrection s'oppose la Désolation.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 02-08-2017
Ce ne sont pas les aviateurs qui l'ont eue, réplique Denham lentement. [...] C'est la Belle qui a tué la bête.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 26-05-2017
Tu n’as plus de prénom, tu n’es plus qu’un chiffre, leur Chiffre. Mets-toi ça dans ta petite tête, ma jolie. Tu n’es plus rien. Tu n’es plus que… ça
Avez vous apprécié cet extrait ? 0