Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LiliEhlm : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts
Cha Raev   
Je remercie chaleureusement les éditions « MIX EDITIONS » pour l’envoi de ce service presse.

Vous vous souvenez tous de la barre chocolatée « Nuts » ?

Alors ce livre, c’est exactement la même recette. C’est une petite gourmandise fondante, croquante, enrobée d’un succulent aphrodisiaque. Et je dois dire que j’ai succombé avec délice et je n’en ai laissé aucune miette.

Cha Raev, avec une écriture charismatique, nous offre une romance bourrée de testostérones, avec deux mecs bien virils, aux caractères bien trempés, mais malgré tout une romance très tendre, très romantique.

D’un côté, nous avons Nuts, un géant blond, à la carrure qui en impose, un rugbyman tout en muscle et en poil.

De l’autre, nous avons Buster, un ours mal léché avec un caractère à la con.

Leur rencontre va faire des étincelles. Comme à son habitude, Buster va avec son mauvais caractère, sa mauvaise fois et ses paroles bien cinglantes, essayer de repousser un maximum Nuts, mais ce dernier ne va pas se laisser faire ou avoir, et va petit à petit fissurer les murs de protections que Buster a érigé tout autour de lui pour se protéger.

Ce livre nous raconte leur rencontre, la naissance de leurs sentiments, comment Nuts va devenir indispensable à Buster, comment ce dernier va enfin baisser sa garde et s’avouer que lui aussi à droit à l’amour.

J’ai totalement craqué pour ces deux gaillards et pour Nuts en particulier. Tout au long du livre, il est pleins de petites attentions pour Buster, il est tendre, prévenant, attendrissant (la scène du métro, et celle du bain après la pluie ont carrément fait chavirer mon petit cœur).

Ces deux là, m’ont émue, m’ont fait sourire, même rire à quelques reprises et m’ont beaucoup touché.

Je suis carrément « Totally LOVE » de Nuts & Buster.

J’ai beaucoup aimé la petite nouvelle en bonus « Celui qui compte », qui nous permet d’en savoir plus sur la rencontre de Nick et Nate (deux personnages secondaire du roman)
Duo Duo
Eden Winters   
Une superbe histoire d'amour qui résiste aux siècles.
En commençant ma lecture je me suis demandé comment l'auteur allait s'y prendre pour ramener tout ça au présent... Et j'avoue qu'il s'est débrouillé comme un chef.
Parcontre je vous déconseille de lire ce livre sans maquillage waterproof et stock de mouchoirs!!!! ;-) Je ne me souvient pas avoir autant pleuré pendant une lecture. Ouais je suis sensible et je l'assume surtout quand l'histoire me transporte. Je vous rassure ça ne dure pas, seulement quelques chapitres...
J'ai passé un excellent moment et j'étais impatiente de tourner chaque page pour avancer plus dans l'histoire.
Bonne lecture à vous

par ElsReader
En mâle d'amour, Tome 1 : Gay pour un salaire En mâle d'amour, Tome 1 : Gay pour un salaire
T. M. Smith   
En ouvrant ce livre, je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire, et j’avoue que c’est une agréable surprise et une très belle découverte. Avec ce bouquin, j’ai carrément fait ma curieuse, ma voyeuse (ben oui, l’auteure se réfère au Cockyboys – Univers que j’ai récemment découvert grâce à deux copinettes que je ne nommerai point :p ), je voulais savoir où l’auteure allait m’embarquer, comment elle allait traiter un sujet tel que le « Porno Gay » …

Quand on dit « Porno », de suite une ambiance spéciale s’installe (bon enfin pas toujours non plus … mais heuuuu !) on s’attend à quelque chose d’extrêmement érotique, avec pleins de scènes « HOT », cochonnes, où ça colle, ça glisse, ça transpire, où ça se tripote, où ça couine et ça grogne , quelque chose de pas très propres, de coquins à souhait …

Avec ce bouquin que nenni ! L’auteure traite le sujet avec délicatesse, elle nous ouvre les portes de cette industrie avec prudence, douceur. Elle nous offre pleins de romantismes. Et je le dis, j’ai carrément adoré cela. J’avais tellement peur que ce livre ne déborde que de scène de sexe, que ce fut une grande surprise qu’elle nous livre une telle approche de ce milieu.

Ce premier opus, nous raconte l’histoire de Chris, un jeune homme paumé, qui ère sur sa vie, qui survit tant bien que mal. Suite à un accident tragique, qui brisera ses rêves de gloire, son avenir tout tracé, qui lui arrachera l’amour de sa vie, Chris se perd, se noie…

Soutenu par un ami et son conjoint, Chris essai sans grand succès de reprendre pied, de remettre sa vie en équilibre, mais ce n’est pas si facile, quand le passé laisse autant de traces, et que ce dernier enchaîne encore votre cœur avec tant de force et de douleur.

Il suffira d’une annonce un peu spéciale et d’une rencontre, pour que la vie de Chris prenne un autre tournant, un nouvel essor. Le monde du porno, et plus précisément la petite entreprise « En Mâle d’Amour », va le prendre sous son aile, et lui offrir trois choses, auxquelles Chris ne croyaient plus : Un emploi, une famille et l’amour.

J’ai de suite été happée, touchée, émue par ce jeune homme qui ne faisait que survivre, par ce jeune homme qui va doucement panser ces blessures ; ce jeune homme qui va de nouveau ouvrir son cœur, qui va s’autoriser à ressentir des sentiments puissants pour un autre homme, qui va tout simplement redécouvrir l’amour…

L’auteure nous délivre une belle romance, qui déborde de sensualité, de douceur, de pudeur, de découverte, de passion …

Voici une lecture que je vous recommande chaudement, et pour ma part, j’attends impatiemment le tome deux, qui j’espère nous en dévoilera beaucoup plus sur ce charmant trouple, dont l’histoire et la rencontre m’ont intriguée.

Les Ignobles Les Ignobles
Huguette Conilh   
Ce livre est juste superbe, touchant, poignant. Il nous délivre avec pudeur et subtilité, un beau message sur la tolérance, sur l’acceptation de soi…
L’auteure, avec une plume fluide, addictive, sans chichi, nous dépeint de manière extraordinaire, la vie d’hommes ordinaires. Ordinaire ? Oui, comme vous et moi. Les personnages sont d’un tel réalisme, criant de vérité dans leurs actions ou leurs émotions, que cela pourrait être des membres de notre famille, des amis, des connaissances … Ce qui vient intensifier avec force, les émotions ressenties au fil des pages.
L’auteure nous conte la vie de quatre êtres qui ont un passif leur ayant laissé des meurtrissures profondes, meurtrissures qui ont façonnées tant bien que mal, les hommes qu’ils sont aujourd’hui. Avec une plume incisive, intrusive, elle nous fait pénétrer dans un monde qui va nous retourner le ventre, chambouler nos sens, nous serrer le cœur, nous faire passer par tout un tas d’émotions plus fortes les unes que les autres. J’ai ressenti de la haine, de l’angoisse, du mépris, de la compassion, de la compréhension, de la tendresse et de l’amour …
Camille et Aaron, colocataires, louent un appartement au dessus du lieu de vie de Norbert, leur propriétaire. Tous trois mènent une vie « paisible », derrière des murs épais, qu’ils ont érigés, afin de se protéger. Leurs vies parfaites en apparences, sont faites en réalité de faux semblants, de non-dits, de secrets …
Tout vol en éclat, quand le malheur vient frapper Camille et son frère Mathis, les menant à une vie au sein du même foyer. Mathis est un ado, en rébellion constante, qui cache un lourd secret, et vient fragiliser la base de l’univers bien carré des deux colocs et de leur propriétaire. En confrontation quasi permanente, il va faire voler un à un tout leurs secrets …
A coup de flashback, l’auteure nous délivre leurs vies, leur secrets, leurs blessures intimes, leurs préjugés et toutes les répercutions que cela apporte sur leur présent.
Chacun, à sa manière, devra faire preuve de tolérance, d’acceptation… Ils devront passer au dessus de leurs préjugés, ils devront ouvrir leur cœur, se dévoiler. Ils devront surmonter leurs angoisses, leurs peurs afin d’évoluer. Ils devront faire fi de leurs idées reçues et préconçues pour s’accepter les uns, les autres.
Ces quatre hommes totalement différents ont su me toucher au plus profond de mon cœur, et je me suis attachée avec force à leur destinée. Si j’avoue avoir détesté même haïs à certains moments leurs visions des choses, leurs intolérances vis-à-vis des autres ; en même temps, ils ont su par amour ou amitié passer outre et apporter le soutien nécessaire aux autres. Ils nous montrent que malgré les différences, les préjugés, les croyances, avec beaucoup d’intelligence et de tolérance, nous pouvons arriver à vivre ensemble.
Qui sont « Les Ignobles » ? Peut-être pas ceux auxquels nous pensons !
Si vous voulez la réponse a cette simple question, je vous conseille de prendre le temps de lire ce roman. Il serait dommage de passer à côté de ce petit bijou. Un grand merci aux éditions « Mix Editions », qui m’ont permis de le découvrir !

Vasquez & James, Tome 1 : Pour l'amour de Luki Vasquez Vasquez & James, Tome 1 : Pour l'amour de Luki Vasquez
Lou Sylvre   
http://wp.me/p5AuT9-1lC

Un premier opus fort plaisant de la série Vasquez & James. Et pourtant je n’ai pas totalement accroché à « Pour l’amour de Luki Vasquez » de Lou Sylvre. Il m’a manqué ce petit quelque chose pour vraiment l’apprécier à sa juste valeur.

Un début qui avait tout pour plaire. Un alpha arrogant ex-agent de l’ATF au lourd passé, Luki Vasquez qui croise le chemin d’un jeune tisseur qui n’a pas sa langue dans sa poche, Sonny Bly James. Deux personnalités totalement opposées. Un dialogue haut en couleur. Une mystérieuse enquête. Une indéniable attirance. Une alchimie explosive.

Et là vous vous dites mais où est l’erreur ? Alors commençons avec Luki. C’est un homme hanté par son passé. Du coup, il ne laisse personne s’approcher de lui. Et moi qui adore ce genre de personnage et bien c’est la première fois que je n’arrive pas à le percer à jour. Ensuite vient Sonny. Un grand mystère avec un M. On ne sait pas grand-chose de lui. Et j’ai trouvé cela très frustrant car on ne comprend pas certaines de ses décisions. Peut être est-ce un choix volontaire de l’auteur pour la suite à venir.

Mais le plus dure pour moi cela était le style de l’auteur. Une narration très complexe et un sens de la formule particulier. Soit on aime soit on n’aime pas. Pour ma part, j’ai eu beaucoup de difficulté à y adhérer. Une intrigue pas très claire avec quelques longueurs. Trop souvent j’ai eu l’impression de passer à côté de quelque chose ou d’avoir mal compris. Certaines informations n’étaient pas assez développées à mon sens. Du coup, il m’a fallu revenir sur ma lecture à un certain moment.

Mis à part cela, il y a quand même des côtés positifs. Et heureusement, sinon cela aurait un total abandon pour moi. Ce que j'ai le plus apprécié dans l’histoire c’est cette enquête finement menée qui a attisé ma curiosité. Mais quand lorsque l’on découvre le côté stéréotypé du méchant, on en ressort un peu déçu.

Bref, un avis très mitigé pour ce roman « Pour l’amour de Luki Vasquez » de Lou Sylvre. Une histoire qui a beaucoup de potentiel mais il n’est pas assez exploité.
Dé/connexion Dé/connexion
L. A. Witt   
Et si vous viviez dans un monde où le contact physique était interdit ?

C'est interdit ! Toucher quelqu'un ? C'est enfeindre la loi. Des uniformes, des gants, tout pour éviter un quelconque contact physique. Les citoyens se rendent dans des maisons de simulations pour avoir des orgasmes. Keith Borden, travaille depuis dans une maison de simulation. Quand Aiden Maxwell entre dans sa vie, il tombe sous son charme et fini par franchir les limites. Après des années à ne jamais avoir été tenté, Keith sait qu'il ne pourra plus se passer d'Aiden dans une relation amoureuse et charnelle.

Dès le départ, on sent l'érotisme de l'histoire. L.A. Witt est une auteur brillante et ses scènes coquines sont toujours renversantes. Chargées d'érostisme, de chaleur et de coquineries hot. Dans cette histoire, elle mise le tout pour le tout et est loin de se planter. Bien au contraire ! Wow ! C'est chaud bouillant pour Keith et Aiden.

Keith est un homme droit et honnête, n'ayant pas fait d'écarts dans sa vie. Il vit une vie simple, mais quand Aiden y entre, tout se bouscule pour lui. Aiden est un homme taquin, charmant et irrésistible. Après cette invitation, Keith décide d'accepter et de se rendre dans le monde souterrain pour découvrir le sexe. Le vrai, celui de deux corps ou plus se touchant à même la peau. Celui où les fantasmes prennent vie, loin d'une vulgaire simulation irréelle. On sent la réticence de Keith et en même temps, cet aimant qui vous attire. Comme si votre conscience venait chuchoter à votre oreille pour vous intimez d'y aller, de pousser la porte et de juste vous laissez aller. De succomber !

Outre la relation des deux hommes - et Seigneur qu'elle est bouillante à souhait - L.A. Witt nous peint un monde fait d'interdictions et de crimes. Un monde où vous n'êtes jamais seuls. Votre lieu de travail ? Des caméras. Votre cuisine ? Des caméras. Votre chambre ? Des caméras. Votre douche ? Des caméras. Partout, sans cesse, en permanence. Mais il aura suffit d'une fois, que Keith goûte les plaisirs de la chaire pour entrer dans l'illégalité et mettant sa vie en danger pour retrouver cet homme dont il tombe doucement amoureux. Au fil de l'histoire, vous découvrez combien il est dur de garder le secret, de réussir à contenir les pulsions qui vous font presque devenir fous tant elles sont puissantes. Keith pense perdre la tête, mais Aiden est toujours là pour lui. Leur relation évolue doucement, d'un petit brasier il se transforme en un feu immense illuminant les nuits qu'ils passent ensemble.

En plus de la couverture vraiment superbe, la fin est une fin ! Eh oui, souvent habituée aux fins trop brutales de L.A. Witt, cette fois-ci nous en avons une qui nous permet de refermer l'histoire sans rester sur une frustration terrible. Un plaisir !

En bref, L.A. Witt mélange parfaitement la dystopie avec l'érotisme. Elle nous peint une société criblée d'interdictions mais où une fois le fruit défendu croqué, il est difficile de ne plus y retourner. Avec sa pointe d'action pour nous tenir en haleine, tout est là ! Et puis... Oscar Wilde le disait lui-même : Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder !

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/03/deconnexion-la-witt.html

par Linkward
Les Gardiens de Folsom, Tome 1 : Chiot Les Gardiens de Folsom, Tome 1 : Chiot
S. J. D. Peterson   
Voici une romance qui sort des chemins traditionnels et qui risque de choquer certaines lectrices qui ne vont peut-être pas comprendre la relation qui se crée entre les deux héros. Pour ma part, même si lors de certains passages je me suis prise à vouloir claquer Tackett pour le voir traiter Micah ainsi, la plume de SJD Peterson jamais consensuelle m’a convaincue d’aller jusqu’au bout de ma lecture.

J’apprécie particulièrement les histoires où les héros ne sont pas parfaits et dans ce récit c’est le cas avec un jeune homme touchant, Micah atteint de TDAH, ce fameux trouble de déficit de l’attention, syndrome qui empêche les personnes de se concentrer longtemps. Micah est un jeune homme magnifique qui ne cherche qu’une chose c’est qu’on l’aime comme il est, mais ses problèmes sont un handicap et si en plus on évolue dans un milieu comme celui du BDSM c’est encore plus compliqué. Le jour où il rencontre Tackett, il sait que c’est lui qu’il lui faut, que c’est cet homme qui va avoir assez de patience et de contrôle pour faire de lui un parfait soumis, son désir le plus profond, appartenir à quelqu’un. Mais Tackett, dominateur solitaire n’est pas convaincu, certes il est attiré physiquement par Micah, mais se débattant lui-même avec ses propres envies, il ne se sent pas sûr de lui même si ses amis lui disent le contraire.

C’est une relation bien particulière qui va débuter entre les deux hommes, Tackett décide de faire un essai en prenant Micah comme soumis. Mais c’est loin d’être facile, le syndrome du jeune homme lui causant des réactions qui vont à l’encontre de ce que doit faire un soumis. J’ai été touchée par Micah, sa détresse lorsqu’il n’arrive pas à se concentrer sur les ordres de celui qu’il aime déjà, j’ai été désolée pour lui lorsqu’il échoue et plonge dans le désespoir, j’ai aimé sa spontanéité qui jaillissait lors de certains passages et donne un peu de gaité au récit. La force de l’auteure, c’est lorsque l’on plonge dans les pensées de Micah, c’est fascinant de voir comment son cerveau fonctionne, et je ne serais pas étonnée que soit SJD Peterson connaisse quelqu’un souffrant de ce syndrome ou qu’elle se soit renseignée.

J’ai beaucoup moins apprécié Tackett surtout dans la première partie, j’ai trouvé son personnage trop froid, dur, égoïste même alors que dans ce genre de rapport, le dominateur doit lui aussi donner et respecter le plaisir de son soumis. Cependant, à partir du moment où il accepte les sentiments qui commencent à percer en lui, mon regard a légèrement évolué.

Alors oui un certain malaise subsistait en moi à la fin de ma lecture car je me disais, n’aurait-il pas été plus simple d’envoyer Micah chez un spécialiste ? Mais nous sommes dans une romance, une fiction qui sort de l’ordinaire, et comme finalement ces deux hommes trouvent l’amour, quelle importance si c’est grâce à des pratiques sexuelles particulières. Ils s’aiment tout simplement.


par samba
Tav, Tome 1 : Lumière aveuglante Tav, Tome 1 : Lumière aveuglante
Renae Kaye   
Avec une mère alcoolique, Jake a toujours du prendre le relai et s’occuper de ses trois sœurs. Il doit cumuler des boulots pour pouvoir s’en sortir et veiller sur elles. Travaillant dans un bar le week-end, il arrive à trouver un travail en semaine comme homme de ménage chez Monsieur Stanford dont les femmes de ménage abandonnent rapidement le poste. En fait, Patrick est aveugle et donc très exigent sur l’entretien de sa maison. Jake commence son travail sans rencontrer Patrick qu’il pense vieux et guindé. Seul lien, des notes que lui laisse Patrick pour les consignes de la journée. Jake va y répondre et un jour, il tombe sur Patrick et les deux hommes vont être attirés l’un par l’autre… Une histoire toute mimi avec des personnages attachants. J’ai beaucoup aimé le début avec les notes puis le jeu de séduction qui se met en place mais ensuite j’ai été moins emballée et j’ai trouvé la fin moyenne

par Folize
Serments obscurs Serments obscurs
Venusia A.   
Super!
Tout s'enchaîne vite, pas de temps mort.
Un récit qui mêle intrigue, émotion et humour avec brio. Les pages se tournaient à vitesse folle tellement j'étais pressée de connaître la suite! On plonge dans un monde de surnats sans masque ni tubas.
Le seul bémol, pour moi, serai Russ.... Il m'a parfois bien agacé avec ses "grossesses nerveuses" (pour reprendre l'insulte préféré de Shân).
J'ai passé un bon moment.

par ElsReader
L’amour à n’importe quel prix, Tome 1 : Reviens-moi L’amour à n’importe quel prix, Tome 1 : Reviens-moi
Lisa M. Owens   
Une petite histoire qui me laisse mitigée...

Josh Brooks, dresseur de chevaux et gay, fait la rencontre de Dane Keller, l'ancien camarade d'armée de son grand frère, Jesse. A peine arrivé, Josh craque pour Dane un homme souffrant de SSTP, ayant encore la loi du "Don't ask, don't tell" en tête et préférant ainsi taire ses préférences. Cependant, les deux hommes ont bien du mal à contenir leurs sentiments et leur désir. Tandis que Josh voudrait une relation plus sincère, Dane refuse de révéler son secret malgré son attachement pour le petit frère de son meilleur ami. Jusqu'où cette situation ira-t-elle ?

Cowboy. C'était déjà dans la poche pour moi. Oui, ils me font craquer, je n'y suis pour rien.

L'histoire commence directement, nous entraînant dans un début de scénario intéressant. Tandis que Josh s'occupe de son nouveau cheval, Tempête, Dane entre en scène. Pas de fioritures autour, c'est direct. Je dois reconnaître que j'ai bien aimé ce détail. Découvrir Josh au fil de l'histoire, sans pour autant passer par un chapitre détaillé sur telles ou telles choses le concernant. La première rencontre est légère, un peu intense également. Josh tombe rapidement sous le charme de Dane, contrairement à celui-ci qui reste totalement impassible.

Cependant et même si la recette était bonne, je suis mitigée. J'ai aimé certaines scènes, j'ai aimé Josh, que j'ai trouvé adorable, parce que c'est un homme gentil et bon. Jesse, je voulais lui faire ravaler ses paroles. Dane... Je comprends son indécision, et en même temps je ne comprends pas le personnage. Froid, dur, autoritaire. Pourquoi ? Pourquoi l'était-il ? Je veux dire... [spoiler]Lors d'une scène coquine, Dane lui fait mal. Mais il ne s'arrête pas, il continu. Et d'accord, le plaisir fini par prendre le dessus, mais ça m'a complètement refroidie pour la suite ![/spoiler] Je n'ai pas compris le réel caractère de Dane, ce côté un peu violent et autoritaire. Il m'échappe totalement.

En bref, la plume de l'auteur est agréable et fluide. L'histoire est assez classique et téléphonée, mais garde tout de même de jolis moments, malgré quelques longueurs.

par Linkward