Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lilique : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres Écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres Écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Meg Corbyn, Tome 2 : Volée Noire Meg Corbyn, Tome 2 : Volée Noire
Anne Bishop   
Ayant lu la trilogie des joyaux noirs, j'attendais beaucoup de Lettres écarlates, et je dois dire que j'ai été emballée dès les premières pages !! J'ai adoré l'univers, les personnages. Impossible après ça d'attendre des mois pour découvrir la suite des aventures de Meg, Simon, Vlad, Blair, Nathan et les autres!!
J'ai donc lu en anglais ce tome 2, totalement accessible même sans être bilingue..
Et je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'aime vraiment l'originalité de cette série par rapport aux publications bit-lit de ces dernières années, qui sont de plus en plus calquées les unes sur les autres.
Ce qui me plaît particulièrement ici encore, ce sont les "Autres", créatures magiques, métamorphes, sanguinatis, élémentalistes et autres que l'auteur a créées. Pas de vision romantique et idéalisée, les créatures sauvages restent sauvages et ne sont pas de gentils toutous domestiqués.
L'action est au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une seconde. L'intrigue débute avec des attaques sur les Corbeaux, attaques liées à l'apparition de drogues, ce qui déclenche un conflit énorme entre les humains et les Autres.
Meg a gagné la confiance des Autres, se construit une vie parmi eux, mais elle reste par certains cotés comme une enfant, ayant vécue enfermée pendant toute sa vie. J'adore sa relation avec les Autres et surtout avec Simon. (que j'adore !!!!)
Les interactions entre les différents protagonistes sont d'ailleurs la force de ce livre. Les Autres/Meg, les Autres/les policiers humains (Monty, Burke...), les humains du courtyard/Meg , les humains du courtyard/les Autres. Bref, des personnages vraiment riches et passionnants dont les relations font toute l'originalité et la richesse de ce livre. Arroooo !!!


par Migabo
Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages
Anne Bishop   
Un tome sensiblement différent des deux premiers. L'action est plus centrée sur la dynamique entre humains et Autres à l'échelle mondiale. La menace du mouvement HFL devient de plus en plus forte. Simon, en tant que leader du Courtyard, prend des décisions qui jouent un rôle primordial dans l'avenir des relations entre les hommes et les Autres. Sa volonté de protéger son peuple et "ses" humains aura des répercussions importantes pour l'avenir de l'humanité. Humanité qui montre parfois tellement de haine et de méchanceté qu'il est ironiquement difficile d'être de son côté.
La montée de la tension ajoute une intensité palpable à ce tome. On sent que la violence peut éclater à tout moment. Cela donne une ambiance sombre et un peu angoissante.
D'un autre côté, voir Simon essayer de comprendre les comportements humains est tellement drôle que l'humour et la légèreté trouvent aussi leur place dans cette lecture.
On s'intéresse aussi aux Cassandra Sangue, à la difficulté qu'elles rencontrent à vivre dans un environnement qui surcharge leurs sens. Meg va devoir être forte, non seulement pour elle-même, mais surtout pour les autres prophétesses.
Je ne veux pas spoiler, donc je ne vais pas disserter sur le déroulement de l'intrigue.
Monty est très présent (trop?!) , de nouveaux personnages font leur apparition (j'ai hâte d'en savoir plus sur ces Terra Indigene les plus anciens et sauvages...), tout le monde a un rôle à jouer.

Attention, ce livre n'est pas une romance paranormale, c'est un livre d'urban fantasy, le titre de la série est The Others, "les Autres", je pense qu'il correspond mieux à l'esprit de la série que le titre français qui laisse penser un développement plus substantiel de l'héroïne et de la romance. [spoiler] Et ceux et celles qui l'espèrent seront déçu(e)s. Les sentiments de Meg et Simon ne deviennent évidents que si l'on détecte les petits détails, les émotions qui apparaissent ici et là. J'aime quant à moi cette douce montée de leurs sentiments. Je trouve que cela cadre avec la psyché de nos personnages. D'un côté Meg qui n'a l'expérience du monde réel seulement depuis quelques mois, et de l'autre Simon qui n'est en aucun cas humain et qui a du mal à appréhender ce qu'il ressent.
Bon, j'espère quand même un peu plus de développement dans le prochain tome dans ce domaine.[/spoiler]
Un tome un niveau en-dessous des deux premiers, mais qui reste très intéressant et qui complexifie bien cette série originale et mature.
Les points positifs : l'humour, l'émotion, la complexité de l'univers créé, des personnages fascinants, Nathan, Vlad, Tess, Meg, Simon. Simon....dans ce tome, il est extraordinaire, protecteur, intelligent et totalement unique dans sa manière de penser. Il pense comme un loup, il agit comme un loup.
J'aurais forcément apprécié plus de moments entre Meg et Simon, mais ils sont tellement jolis que ça fait partie du charme de cette série. C'est une série vraiment à part, qui balaie tous les clichés du genre.
Un livre intense...maintenant, il me faut attendre un an pour avoir le prochain...Arroooo..

par Migabo
Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes Fauves
Anne Bishop   
Ce 4ème tome est tout simplement exceptionnel, tellement meilleur que le précédent que je manque de superlatifs. Il se passe tellement de choses ici, pour nos héros mais aussi avec de nouveaux personnages, qu'il faut être émotionnellement préparé. Je ne veux surtout rien spoiler, mais on est happé dans un tourbillon du début à la fin.
Je suis passée par toutes les émotions, j'ai souvent ressenti de la colère, pour l'instant d'après être amusée, puis heureuse, puis à nouveau être envahie par la rage, l'angoisse, et même une grande tristesse. C'est la première fois que je pleure en lisant cette série.
La cassure entre les Terra Indigene et les humains se fait irrévocablement, et chacun oeuvre pour survivre à cette guerre si effroyable.
Mais dans tout ce chaos, cette obscurité, certaines relations entre les Autres et quelques hommes offrent un peu d'espoir. Heureusement d'ailleurs qu'il y a la présence des humains du Courtyard, des Cassandra sangue, des Intuits et des policiers, pour nous laisser un peu de foi en l'humanité.
Nous, lecteurs, sommes les témoins de ces liens qui se forment, de cette confiance qui s'instaure. On s'attache à tous ces personnages si exceptionnels, on rit avec eux, on tremble pour eux.
En résumé, un livre absolument merveilleux, qui se clôt sur une très jolie scène finale, comme un cadeau après tant d'intensité.
Il fait partie de ces livres que l'on souhaiterait ne jamais finir.


par Migabo
Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse
Sarah J. Maas   
Bon allez, je me lance.

Que dire? Commençons par ce qui est simple: j'ai lu ce livre en anglais, pas parce que j'en avais forcément envie mais surtout parce qu'on avait pas encore de renseignements sur une éventuelle date française. Pas de grosses difficultés malgré mon petit niveau dans la langue de Shakespeare. On fait plutôt vite le tour du vocabulaire spécifique à l'auteur et à l'histoire et finalement, on comprend très bien sans avoir besoin de passer son temps dans le dico. Bref, je ferme cette petite parenthèse quant à la VO et je m'intéresse un peu à l'histoire.

L'action commence dès le premier chapitre, ce qui est très appréciable, on entre directement dans le vif du sujet avec l'arrivée de Dorian à Endovier. Malheureusement, on ne garde pas longtemps ce rythme. Ce que je reproche le plus c'est sans doute le côté "évident" du déroulement. Aucune vraie surprise, le méchant est ciblé dès le départ, aucun gros retournement de situation. J'aurais sans doute aimé une histoire plus axée heroic-fantasy, sans histoire de magie au milieu, je trouve que ça enlève son charme à cette histoire d'assassin rondement bien menée au début. Mais c'est un avis partial, j'ai fait une overdose de magie depuis quelques années et je suis cruellement en manque de fantasy médiévale donc ne vous arrêtez pas à ça.

En revanche, l'évolution des personnages est très réussie je trouve, elle est plutôt lente et même si elle n'est pas forcément surprenante, on prend beaucoup de plaisir à suivre les changements de Celeana et de tous les autres.

Au niveau des personnages:
Mention spéciale pour Chaol qui est, de loin, mon personnage préféré. J'aime bien Dorian et son père aussi. Celeana est assez réaliste ce qui la rend assez attachante mais les autres m'ont paru très fade et sans intérêt. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur le duc et Kaltain. Nehemia, quant à elle, me tape prodigieusement sur les nerfs mais on sent qu'elle a son rôle à jouer.
Voila, j'ai dit le principal de ce que m'avez laissé la lecture.

Maintenant, je pense que ce premier tome était plus une longue introduction pour la suite, on sent que Sarah Mass prépare le terrain pour Crown of Midnight et c'est tout à son honneur de ne pas se précipiter mais du coup, ce tome-ci, on s'ennuie un peu au bout d'un moment.


J'achèterai sans doute le deuxième en anglais aussi mais quand même, il faut que je m'indigne: pourquoi changer Celeana en Keleana et honnêtement "l'assassineuse" ça ressemble à rien comme mot (et ça n'est pas dans le dictionnaire), pourquoi ne pas garder le titre ou alors faire comme les italiens qui ont traduit 'Throne of Glass' par Le Trône de Cristal, ça sonne quand même mieux, non?
Bref je pense que "Throne of glass" est bien plus accrocheur que "L'assassineuse", il manquerait plus qu'ils changent la couverture et pour moi, ils auraient perdu tout ce qui fait que j'ai voulu lire ce livre.

Encore une fois, ce n'est que MON avis.


En conclusion, je dirais que c'est une lecture agréable qui demande à être approfondie dans le prochain tome mais qui peut faire passer un agréable moment à tous les amateurs de fantasy.

par Eleann
Keleana, Tome 2 : La Reine sans Couronne Keleana, Tome 2 : La Reine sans Couronne
Sarah J. Maas   
Ce tome est selon moi magistrale! Je l'ai adorer autant que le premier sinon plus! L'intrigue est complexe et entouré de mystères. J'ai vraiment aimé voir Keleana plus sur son coté sombre d'assassin. Mais je suis un peu déçe que Keleana soit plus avec Chaol, car moi, personnellement, j'aime mieux Dorian.

J'ai tellement hâte que le tome 3 sorte, mais il me faut encore attendre un an!

par Ainako
Keleana, tome 3 : L'héritière du feu Keleana, tome 3 : L'héritière du feu
Sarah J. Maas   
Lu enfin !

Bon maintenant par où commencer car je crois être passée par toutes les émotions possibles !

Je le classe en Argent car comparé à ses 2 petits frères qui comme le bon vin se sont bonifiés avec le temps, celui ci me laisse comme un arrière goût de bouchon.
La fin du tome 2 m'avait laissé sans voix et très impatiente de la suite, qui il faut bien le dire s'est fait attendre, prolongeant ainsi la torture. Malheureusement, je suis de ces personnes dont le désir s'effrite rapidement au fils des mois qui passent, alors peut être n'étais-je pas dans le meilleur état d'esprit pour attaquer ce tome-ci. Bref...

Celeana (Keleana) qui a fuit Terrasen et son ignoble Roi, se retrouve donc sur les terres de sa tante, la fae Maëve, qu'elle cherche à rencontrer à tout prix, jusqu'au jour où c'est la fae, ou plutôt l'un de ses guerriers fae qui la retrouve, Rowan. Ce dernier, après avoir amenée Celeana à Maeve, se voit donné pour tâche d'entrainer la jeune fille à développer et contrôler ses pouvoirs, sans ça, Celeana ne pourra prétendre à la couronne qui lui est destinée depuis sa naissance. Mais comme de bien entendu, la magie à toujours un prix, et la jeune femme ne semble pas prête à le payer. Et on la comprend !

De l'autre côté, Chaol, horrifié et meurtri par ce qu'il a découvert après le départ de Celeana, tente de remettre de l'ordre dans sa vie, mais aussi et surtout dans son coeur. Contraint par la promesse qu'il a fait à son père, prix de son aide pour la fuite de la demoiselle, il entend bien l'honorer. Mais cependant, son amitié et sa loyauté envers Dorian -héritier de la couronne et porteur d'une magie dont l'instabilité grandissante menace tant son peuple que lui-même - sont autant de paramètres qui vont court-circuiter ses projets. Chaol va devoir faire des choix, opérer des alliances qui vont ébranler ses convictions. Il va devoir mener des combats pour sauver ceux qu'il a juré de protéger, au risque de se perdre lui-même.

Dorian, quant à lui, terrifié par sa magie qu'il ne parvient pas à contrôler, va trouver une aide et peut être l'amour auprès d'une jeune roturière, de la caste des guérisseurs, Sorsha !

Bref, beaucoup de chamboulements, de nouveaux persos dans ce nouveau tome et pourtant un sentiment désagréable qui a perduré jusqu'à la fin du roman, la lenteur ! Alors s'agit-il d'un tome de transition, peut être ! Si le semblant d'action se trouvait du côté de Terrasen avec Chaol et Dorian, il n'en était rien du côté de Celeana, qui n'a fait que s'entrainer à ses nouveaux pouvoirs, douter d'elle même et commencer quelque chose qui m'a horrifiée, et je pense ne pas être la seule sur ce coup là.

Honnêtement, je ne sais pas/plus où l'auteur veut nous amener et me console/rassure en repensant à certains mots, certaines phrases prononcés à la fin du tome 2, mais j'en viens quand même à douter... De plus attendre encore certainement une année pour connaître la suite, ne va pas arranger les choses.

En conclusion des sentiments très partagés sur ce tome-ci.

Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 4 : Pacte Sanglant Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 4 : Pacte Sanglant
Tanya Huff   
C'est un tome ou on découvre un peu plus Vicky, à cause de la perte de sa mère.
L'enquête est assez sombre étant donné qu'elle concerne la disparition du corps de sa mère et qu'on assiste à la version féminine du Dr Frankenstein. On découvre au cours de celle ci une Vicky qui essaie de garder le contrôle d'elle même malgré tout les coups durs, et ses deux compagnons qui la soutiennent solidairement même si cela leur en coûte.
La fin est inattendue et déroutante, pas quelque chose à laquelle je m'attendais et j'avoue que j'ai du mal à dire si cette fin me plait ou non.
A voir avec la suite.

par cpaljl36
Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 2 : Piste Sanglante Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 2 : Piste Sanglante
Tanya Huff   
Un très grand bon en avant par rapport au premier tome !
Peu de flashback et par rapport au premier tome, on sait tout de suite lorsque l'on est dans le passé donc plus de perte de temps à revenir en arrière pour voir si on est toujours dans le présent ou non. L'histoire avec les loups, le façon de vivre était vraiment une bonne idée et assez ingénieuse que les humains ne les remarque pas. Sinon j'ai trouvé assez dommage que l'on sache à mon goût un peu trop vite le tueur et au niveau des personnages Henry on le voit peu donc l'histoire entre Vicky et lui stagne. Pour Mike Celluci on le voit autant qu'Henry, mais je trouve que c'est trop car on sent que Mike c'est du passé mais il est encore là et ce personnage ne sert vraiment pas à grand chose pour l'histoire. Donc pour conclure, une grande amélioration au niveau de l'histoire principale, mais l'histoire secondaire avec Henry n'avance pas vraiment et la petite histoire avec Mike Cellluci commence a être ennuyeuse.

par Gumix
Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 3 : Frontière Sanglante Les Aventures de Vicki Nelson, Tome 3 : Frontière Sanglante
Tanya Huff   
C’est parce que j’ai envie de finir avec ses tomes que je les lis, mais je n’y prends aucun plaisir, Vicki trente-deux ans, qui sort avec un humain et un vampire et qui par-dessous tout à peur de s’engager, très intéressant.

Ce tome on débarque avec une momie super je dirais, après un gamin, un fanatique nous voilà plongé dans l’Égypte Antique bref, le plus affecter dans ce tome était Henry même-ci Vicki en a baver pour sa part comme pour tout le reste ils ont fini par éliminer la menace, maintenant Celluci est plongé jusqu’au cou dans le surnaturel.


par Sexy'Lo