Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lilith0608 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 1 : La Couette de l'oubli Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 1 : La Couette de l'oubli
John Lang   
Amateurs de Fantasy Burlesque vous allez être servi!
Un Ranger un brin trouillard, une Elfe niaise aux formes généreuses, une Sorcière qui a du mal a contrôler ses sorts, un Nain ronchon, un Barbare sans cervelle et un Ogre toujours affamé; voila une fine équipe de niveau 1 qui décide de partir à l'aventure.
Fou rire garanti! ;)

par Heavy
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Bernard Werber   
Un livre, ou plutôt encyclopédie, qui a déjà été cité dans le cycle des fourmis du même auteur. C'est d'ailleurs là qu'on comprend pourquoi ce livre ne constitue pas une vraie histoire.
C'est un recueil "fourre tout", à ne surtout pas lire d'une traite, mais plutôt selon ses envies et ses curiosités.
Dans mon cas, c'est mon livre de chevet, que je lis lorsque j'en ai envie.
Selon moi, c'est une perle.


par Pau-line
La Guerre des clans - La Dernière Prophétie, tome 1 : Minuit La Guerre des clans - La Dernière Prophétie, tome 1 : Minuit
Erin Hunter   
très bon livre, facile a lire et rapide. Histoire et personnages attachants, bien qu'étoile de feu y soit moins présent que durant le 1er cycle.
Je conseille ce livre et attend la suite avec impatience
Le Miroir de Cassandre Le Miroir de Cassandre
Bernard Werber   
J'ai ADORE. Le livre est basé sur les questions : qui sommes nous et où allons nous.
Ca a l'air intellectuellement pompeux vu comme çà, mais il n'en est rien. L'histoire écrit comme une enquête policière nous entraine dans des mondes qui habituellement ne se mélangent pas, et qui, sous la plume de Bernard Weber, en fait une histoire magnifiquement fantastique...et ce, aux portes de Paris
Il ce peut que le début soit laborieux pour certains (le temps de mettre toute l'intrigue en place), mais persisté, le livre en vaut vraiment la peine. A LIRE ABSOLUMENT
Du Sang sur la Baltique Du Sang sur la Baltique
Viveca Sten   
Alors qu'il se trouve sur la vedette de la police maritime, en compagnie de l'un de ses anciens collègues, pour assister au départ du tour du Gotland, l'inspecteur Andreasson remarque le comportement anormal du voilier favori de la régate. Ils mettent le cap sur le yacht, pour constater à leur arrivée que le propriétaire du bateau, vice président de la Royal Swedish Yachting Society et avocat, vient d'être assassiné d'une balle dans la poitrine.

Pour son deuxième roman, l'auteure emploie les mêmes ingrédients que pour son premier opus La Reine de la Baltique : une double piste, l'atmosphère idyllique d'une île de Suéde en période de vacances, les méandres de la vie sentimentale des ses personnages fétiches. Ici pas de banlieue sordide mais une population aisée qui cherche à monter dans l'échelle sociale n'hésitant pas pour y accéder à employer tous les moyens.

L'enquête se déroule très lentement, pendant près de trois cent pages il ne se passe pratiquement rien : l'auteure passe en revue une galerie de personnages nombreuse avec ses petits travers mais qui de prime abord n'ont rien à se reprocher. La police découvre rapidement en la victime un personnage sulfureux avec de nombreux rivaux, d'ennemis, de nombreuse maîtresses pour certaines délaissées, une femme trompée: autant de coupables potentiels, il faut attendre qu'un deuxième meurtre pour que les pistes s'éclaircissent. Mais c'est comme il est souvent d'usage qu'un détail, présent depuis le début du récit, soit enfin révélé pour que la police découvre le coupable.

En parallèle de l'enquête et de la vie de la station balnéaire, l'auteure nous gratifie de très courtes incursions dans l'esprit de l'assassin. Elles sont très bien dosées, permettant au lecteur d'avoir un peu d'avance sur la police quand à ses motivations. Mais il faut attendre toutefois les derniers chapitres pour avoir une présomption quant à son identité.

Comme dans son premier roman, l'auteure insiste plus sur l'atmosphère qui règne que sur le déroulement de l'enquête qui se révèle tout ce qu'il y a de plus classique. Si les descriptions de l'île sont moins nombreuses que dans le précédent opus, les méandres des vies sentimentales du duo fétiche se révèlent plus redondantes, plus pesantes et par moments quelques fois niaises, ce qui inévitablement nuisent à l'histoire.

Le style de l'auteure est conforme à la tradition nordique, à savoir lent, par moments un peu lourd. Mais les chapitres sont courts, ce qui à défaut de donner une excellente dynamique de lecture, permet d'enchaîner les pages facilement et donne une lecture agréable malgré les quelques errements constatés.

Au final de belles descriptions où l'on sent presque l'odeur de la mer, une intrigue bien ficelée, un dénouement qui parvient à nous surprendre. Du Sang sur la Baltique permet de passer un bon moment de lecture, sans trop de prises de têtes et se révèle comme une bonne lecture pour l'été.

par Goupilpm
Confess Confess
Colleen Hoover   
Confess a été une première de beaucoup de chose pour moi: premier livre New Adult, premier livre de Colleen Hoover..

Ce livre est juste.. ouah. J'avais tellement entendu parler de Colleen que je ne savait plus vraiment quoi penser et là je suis juste épater. L'écriture est tellement fluide et captivante et la dernière fois que j'ai lue une chose comme ça c'était avec Obsidienne l'année dernière (bien que les livres que j'ai lu entre temps soient tops.)

Confess est le mélange parfait de suspens, de romance, de sensualité et d'art. Les personnages sont tellement intrigants et tellement... vivants. Owen et Auburn resteront à toujours gravés dans mon esprit et mon cœur.

L'histoire en elle-même est simple et complexe à la fois. On a un peu d'insta-love mais cela ne m'a pas dérangé pendant ma lecture. Ils sont des personnages troublés juste comme il faut pour les rendre passionnants.

[spoiler]Le combat d'Auburn pour son fils était tellement touchant. Je ne suis pas habitué à ce genre de situation dans un livre, lisant généralement que du Young Adult mais Colleen a réussi à rendre cette situation fluide. Les scène de ''viol'' était froide et l'ambiance parfaitement géré pour la rendre la plus horrifiante possible.[/spoiler]

L'art contenu dans ce bouquin est juste à tomber en plus. Je pouvais parfaitement imaginer Owen à travers ces peintures.

Bref, j'ai tout adoré au plus haut point et j'ai hâte de lire TOUT LES AUTRES LIVRES DE COLLEEN.
Nous les dieux Nous les dieux
Bernard Werber   
Je n'ai pas encore lu la suite mais si c'est le reflet de ce premier tome alors que je ne perde pas une seconde ! Ce bouquin est vraiment excellent ! Un sujet très peu traité par les auteurs de nos jours : la religion ( Bien quelle soit mythologique ) avec une pointe d'humour et des personnages réels : le mélange est délicieux !!

par cam16
Grégoire et le vieux libraire Grégoire et le vieux libraire
Marc Roger   
ULTRA, SUPRA, MEGA Coup de coeur !
Une jolie couverture (bien qu'il n'y ait pas de chat dans l'histoire), un titre accrocheur (étant une fan inconditionnelle des romans parlant des métiers du livre) et ce résumé, il ne m'en fallait pas plus pour repartir avec ce livre dans mes mains.
'ai dévoré ce livre en une journée. La lecture est très agréable et facile à lire.
Au fil de la lecture nous passons par diverses émotions : du rire, de la peine, du soulagement .. Nous pouvons trouver des moments d'amusements notamment dans certaines situations entre Grégoire et le libraire mais cela peut être contrasté avec la façon dont l'auteur exprime les difficultés que rencontrent les pensionnaires et le personnel des maisons de retraite.
Bref, amoureux des livres et des mots, n'hésitez plus une seconde. Ce livre est fait pour vous.
Bel-Ami Bel-Ami
Guy De Maupassant   
C'est bien la première fois que j'aime un roman tout en haïssant viscéralement le héros ! Je l'ai maudit tout au long de ma lecture qui fut un régal, tant la plume de Maupassant nous comble et nous plonge au coeur même de Paris vers la fin du XIXe siècle ! Quel bonheur d'explorer le monde du journalisme, ce livre est riche, analysant la gloire et les déchéances qu'elle dissimule, la fortune, les femmes et les relations humaines avec lucidité . Un petit bijou d'intelligence !

par Godeleine
Dis, t'en souviendras-tu ? Dis, t'en souviendras-tu ?
Janine Boissard   
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/dis-ten-souviendras-tu-de-janine.html

Ce roman est paru aux Editions PLON. Son prix est de 18,90 euros. La couverture est très belle (superbes fleurs de lys, symbole de la pureté) et invite à la lecture. La taille d’écriture est très agréable pour le lecteur et le style d’écriture de Janine BOISSARD très fluide. C’est un roman de bonne qualité.


Aude a 23 ans. Un matin elle se retrouve à l’hôpital après avoir subi une agression et apprend que l’on n’a aucune nouvelle de son mari. Sa mémoire a en partie disparue. Avec l’aide d’un psychiatre elle va tenter de se souvenir. Mais en a-t-elle vraiment envie ?
Aude est une jeune femme de 23 ans. Mariée depuis 2 ans. Suite à son agression, elle souffre d’amnésie post-traumatique. Quelques flashs lui reviennent. Elle va tout faire pour se souvenir. Elle veut connaître la vérité sur ce qui lui est arrivé. C’est un personnage auquel on s’attache.
D’autres personnages jalonnent ce roman. Tous ont à cœur d’aider Aude. Sa famille, sa belle-famille, son amie Mathilde, son psychiatre… Janine BOISSARD a su faire passer énormément de sentiments par leur biais.

Dis, t’en souviendras-tu ? est un roman qui traite de différents sujets. De l’amnésie post-traumatique dont sont atteintes certaines personnes après un fort choc psychologique et du parcours qu’elles doivent suivre pour retrouver leurs souvenirs. De l’amour inconditionnel d’un enfant pour sa mère. Amour qui peut se transformer en obsession et devenir malsain et briser une vie. Des secrets de famille qui finissent par être dévoilés. Du refus d’ouvrir les yeux de peur des qu’en dira-t-on. Des regrets ….. Mais aussi de l’amour avec un grand A.

Ce roman se lit rapidement, d’autant plus que, quand on le commence on n’a plus envie de le poser. Très belle lecture.

par Freelfe