Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LillyOrenda : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Nous rêvions juste de liberté Nous rêvions juste de liberté
Henri Lœvenbruck   
Ce petit bijou est une ode à la liberté, la fraternité au delà des liens du sang et un vrai délice pour les amoureux de moto.
Un "road trip" qui prend aux tripes, une vraie claque tant on vibre avec Bohem au gré de ses aventures à la poursuite de ses rêves.
L'amitié omniprésente, la fureur de vivre, nous entraînent viscéralement, le tout d'une plume au franc-parler qui m'a beaucoup rappelé L'attrape-coeur.

Même des semaines après l'avoir lu, je repense encore à tous ces personnages hauts en couleur, cette quête de liberté au goût de vent et de sable, à l'odeur de gomme brulée et d'essence.
Non Hugo, notre Bohem, n'est pas un ange, non il n'a pas toujours fait les bons choix mais il représente l'essence d'une jeunesse passée, passionnée et rebelle, border-line mais sincère.
Véritable mélange de Salinger, de Sons of Anarchy, de Kerouac, ce livre est néanmoins unique et mérite d'être le roman de toute une génération !

Coup de coeur pour moi, ne passez pas à coté !
Meurtres pour rédemption Meurtres pour rédemption
Karine Giebel   
Karine Giebel signe une fois encore un livre uppercut, qui vous poursuit des jours durant.

Une héroine que l'on suit a fil des pages, avec qui on tourne en rond... avec qui on souffre et espère.

Ce livre rend claustro, retourne le ventre, la tête !

Les 200 premières pages peuvent paraître en longueur mais enfermé dans 9m2 avec Marianne, on comprend ce huis clos pesant et dense.

La fin vous touchera énormément, et vous laissera un goût amer dans la bouche.

Un énorme coup de coeur !!!!

A lire si vous avez le coeur bien accroché ;-)
Code 93 Code 93
Olivier Norek   
Code 93 était un vrai bon moment de lecture : réalisme (et pour cause l'auteur sait de quoi il parle ;-) ), intrigue dans les méandres d'une famille bourgeoise endeuillée et quotidien du SDPJ dans ce No man's land du 93 où les criminels ne sont pas forcément ceux que l'on croit.
Des personnages au charisme incroyable qui nous laissent l'amertume de les quitter à la lecture de la dernière page. Mais peut-être pour mieux les retrouver ?
L'histoire touchante d'une orpheline malaimée qui croisera la route de ce policier tant investi, m'a littéralement emportée.
Il mérite que vous ne résistiez pas à le dévorer pour embarquer avec la Crim' !
Olivier Norek écrit sans fioriture mais d'une plume assurée et savoureuse !
Un immense coup de coeur !
La Dernière Terre, Tome 1 : L'Enfant Merehdian La Dernière Terre, Tome 1 : L'Enfant Merehdian
Magali Villeneuve   
J'ai terminé La dernière Terre complètement retournée par ma lecture. Une plume magique, chantante et dense comme je les aime (et admire), un univers qui nous emporte et des personnages fouillés, attachants et riches. Des figures féminines fières et fortes, des Arpenteurs aux valeurs admirables et une intrigue qui accroche le lecteur pour ne plus jamais le lâcher.
Le gros point fort de ce livre : un vocabulaire très recherché et d un niveau remarquable. J ai juste complètement savouré jusqu au dernier mot, des papillons dans le ventre et le coeur serré.
Un énorme coup de coeur avec mention spéciale à cette auteure d exception qui en plus d être une illustratrice de talent est donc un écrivain de génie, le tout en toute humilité et simplicité.
Je dis WAOW. Je ne suis pas aguerrie en Dark Fantasy mais je dois avouer que la magie a tellement bien opéré que je risque de m intéresser fortement à ce genre désormais.
Charley Davidson, Tome 1 : Première tombe sur la droite Charley Davidson, Tome 1 : Première tombe sur la droite
Darynda Jones   
Un premier tome qui m aura charmée du début à la fin. On apprend à découvrir cette mystérieuse Charley que j apprécié énormément. Un personnage féminin complet et unique qui donne à cette saga toute sa saveur.
Bien sûr Reyes est tout aussi troublant et riche en profondeur.
L histoire se met en place tout en suivant les enquêtes de Charley.
Très addictif et bourré d humour !
La compassion du diable La compassion du diable
Fabio M. Mitchelli   
Voici une lecture qui ne laisse pas indifférent, tant l'oppressant et l'ignoble se côtoient.

Dans une quête d'amour effrénée, Blake fera à sa façon les plus viles monstruosités dans l'espoir de garder intacts ses amours éphémères.
Les flashs-backs nous amènent à nous questionner sur cet homme qui fut d'abord un enfant comme les autres, avec un cœur candide mais sur lequel planait déjà une ombre noire qui n'attendait que le moment propice pour plonger en piquet et dévoiler au grand jour l'immense violence enfouie, tapie depuis sa création puis exacerbée au fil des meurtres perpétrés par cette quête d'amour.

Quant aux 2 policiers qui n'ont rien à envier à Blake tant leur part sombre est omniprésente, ils apportent à mon sens une intrigue supplémentaire et accentuent l'ambiance nauséabonde et malsaine, pour mon plus grand plaisir.

Quelle est ma réaction quand au fur et à mesure de ma lecture je m'aperçois que je m'identifie à ce tueur plutôt qu'à ses victimes, que j'entre presque dans son esprit quand l'auteur décrit pourtant un homme dénué d'humanité et froid.
Parce qu'au fond on le dénonce comme un monstre, mais il ne reste finalement qu'un homme, certes profondément violent et criminel, mais perpétuellement dans la recherche du plaisir sexuel et amoureux.

La force de ce livre est aussi que le le qualifierai de palette de fragrances, qu'elles soient terreuses, organiques ou humaines et qu'à la manière d'un œnologue la lecture donne un arôme particulier aux mots qui défilent : tantôt capiteux, boisés, un bouquet d'effluves permanent.
A la manière d'un amateur de vin de grand cru, on distingue les notes parfumées au fil des pages, comme autant de touches dérangeantes mais addictives.
Ceci ne sera pas sans me rappeler ma lecture du Parfum de Suskind, entêtant mais qui donne une lecture inoubliable. Cette fameuse mémoire olfactive que nous avons tous et notre osmothèque propre à chacun.

Enfin, saluons le travail et la recherche pour la couverture du livre, tant par ses couleurs ainsi que la face spectrale qui laissent deviner l'ambiance du récit que par sa police d'écriture astucieuse qui joue sur la gémellité des lettres dans le titre.
Et si le Diable avait plusieurs visages ?

C'est dans le sillage de La compassion du Diable que j'ai longtemps réfléchi à cette fin dévorante car on referme le livre sonnée et pantelante.

Un beau coup de coeur 2015 pour moi !






L'Histoire sans fin L'Histoire sans fin
Michael Ende   
Une histoire fantastique époustouflante et merveilleuse qui nous emmène au delà de notre imagination. Bastien et Atreyu ainsi que Falcor (Fuchur) ont su toucher mon âme d'enfant.
J'ai eu ce livre des années près de moi tant je l'avais aimé quand je l'ai lu pour la première fois très jeune.
Mon premier livre de fantasy qui m'aura ouvert la porte à des mondes imaginaires insoupçonnés et qui n'est pas étranger à ma passion pour la lecture.
A lire au moins une fois avec des yeux d'enfant.
La mesure du possible La mesure du possible
Bertrand B   
Ce "roman-nouvelles" est mon coup de coeur en ce début d'année 2015 : addictif et diaboliquement drôle !
L'univers dans lequel le lecteur plonge est atypique, fantastique et délicieux. Les personnages sont parfois décalés, mais toujours bien travaillés, certains touchants, qu'une plume efficace met merveilleusement en scène.
Une intrigue amusante qui donne à réfléchir et un rythme dans l'écriture qui nous happe. Des thèmes profonds et philosophiques, mais pas que.
Cette alternance d'effets et d'émotions (du drôle, de l'absurde, du fantastique, de la poésie, du trash...), bien souvent opposés, avec un lecteur qui se retrouve au milieu, est à mon sens le point fort de cette histoire multi-facettes. L'originalité et la fraîcheur d'un auteur qui derrière des histoires communicantes nous font passer un véritable moment de bonheur. Absolument divin ! ;-)
Sur la route de Madison Sur la route de Madison
Robert-James Waller   
Voici un roman que je souhaitais lire depuis longtemps. Très connu pour son adaptation cinématographique, Sur la route de Madison nous entraine dans une passion amoureuse merveilleuse, poétique et idyllique.

L'auteur a su me toucher au plus profond de moi. Il installe la relation entre Francesca et Robert de façon naturelle, et décrit merveilleusement l'attraction de ces deux êtres seuls et perdus. Les paysages de l'Iowa y sont dépeints avec toute la beauté de cette terre sauvage et de ses ponts couverts, communs pour les habitants du comté Madison mais berceau du coup de foudre de nos deux héros.

J'ai aussi trouvé l'écriture fluide et les personnages très attachants : Kincaid et ses félures, son côté bourru et brut. Le "dernier cow boy", sauvage et libre, m'a complètement charmée. Quant à Francesca, sa douceur, sa beauté naturelle et sa simplicité la rendent agréable et émouvante.

On se plonge donc dans l'atmosphère de cette rencontre exceptionnelle, un peu comme dans un huis clos, regardant danser ces deux personnages qui s'attirent irrémédiablement.

Les sentiments de Kincaid pour Francesca, sont authentiques, forts et sincères. Ils font vibrer, sourire et pleurer. On aimerait réveiller Francesca de sa torpeur de femme de fermier, la secouer et lui dire de foncer !

Je ne dévoilerai pas la fin, s'il reste des gens qui n'ont jamais vu le mythique film de et avec Clint Eastwood et Meryl Streep. Mais au fil des pages lues, les larmes roulaient sur mes joues et j'ai ressenti beaucoup d'émotions.

Je conseille donc ce petit bijou, intemporel et universel, qui touchera ceux et celles qui ont aimé passionnément et qui ont eux aussi, dans un coin de leur coeur, le souvenir d'un amour dévorant et infini.

Comme des ombres sur la terre Comme des ombres sur la terre
James Welch   
Une lecture d'une rare beauté, poétique et pleine d'aventures. James Welch rend ici un vibrant hommage aux nations amérindiennes.
Ce qui rend ce roman unique c'est qu'il fut l'un des premiers à apporter une vision amérindienne de l'invasion des colons blancs.
Cette lecture vous emportera par delà les grandes plaines, au galop vers le sacrifice d'une nation fière et courageuse.

Comme des ombres sur la terre est un de mes livres préférés, peut-être le 1er d'ailleurs, que je compte relire après toutes ces années.