Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LillyOrenda : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Fractures Fractures
Franck Thilliez   
Troisième Franck Thilliez que j'ai lu. Une histoire totalement différente des deux autres que j'ai pu lire mais qui reste n'amoins dans son style d'écriture et que j'ai dévoré avec une force impressionante. malgré la tonne de boulot qui m'achève, l'envie de le lire était plus forte que moi !
Tout d'abord, il est magnifique de par son côté scientifique, comme toujours[spoiler] où cette fois notre auteur joue avec les dédoublements de personnalité comme Dorothée, Mirabelle, Nicolas ou encore Birdy[/spoiler]. On rentre alors dans la psychologie même des personnages [spoiler]ou devrais-je dire du personnage principal[/spoiler]. C'est vraiment un excellent livre sur ce point, moi qui adore ça !
Deuxième point, on a toute une intrigue bien construite au fur et à mesure du livre, de vraies personnalités à part entière et encore une histoire sombre, quelque peu farfelue mais qui tient extrêmement bien la route. Il maîtrise parfaitement son histoire et cela se voit.
Je pourrais encore en parler des heures durant, mais je pense que je vais m'arrêter là, ce Franck Thilliez est, encore une fois, comme les deux autres, placé dans ma liste de diamant !
Je l'adore tout simplement !

par Pruneiite
La Mémoire fantôme La Mémoire fantôme
Franck Thilliez   
Un roman qui démarre sur les chapeaux de roues, et qui nous perd peu a peu, a l'instar de Manon se perdant dans ses souvenirs. Très instructif, sur l'histoire des maths, mais surtout sur la mémoire, il plaira a tous ceux qui aiment les énigmes, être baladés, contraints a soupçonner un peu tout le monde mais obligatoirement surpris a la fin. Un coup de cœur !

par Mystix
Conscience animale Conscience animale
Franck Thilliez   
Dans ce livre, Thilliez ne nous épargne aucun détail, c’est sanglant, gore, sexuel, un peu barré mais le tout tient la route et au final, on n’est pas mécontent de la dimension surnaturelle du récit.
Vous voulez retrouvez Sharko à ses débuts, (il ne s'appelait pas Franck à ce moment là mais Jean) ce livre est pour vous, mais attention c’est une vraie boucherie.... A lire pour les fans de l’auteur.


par annick69
L'Ère des Miracles, Tome 2 : La Couronne de l’Élue L'Ère des Miracles, Tome 2 : La Couronne de l’Élue
Richelle Mead   
J'ai beaucoup apprécié le monde construit par l'auteur, avec ses références à la république romaine : de petits clins d'œil historiques sans être trop pesants. Dans ce tome, on peut comparer la RUNA à l'Arcadie : deux sociétés très différentes, et même opposées car la RUNA proclame que les dieux n'existent pas, tandis que l'Arcadie est une théocratie. Au final, les deux civilisations ont leurs défauts, même si elles ne pratiquent pas la même intolérance : surveillance policière extrême, manipulation médiatique pour l'une ; esclavage des femmes, exploitation des fidèles dans l'autre. L'auteur ne propose pas un modèle, il n'y a pas les bons et les méchants.
De même pour les dieux : nous en apprenons plus dans ce tome sur Odin, Freya ou Osiris. Chacun d'eux a des pouvoirs, peut aider les héros, mais ils sont plus manipulateurs que bienveillants. Méfiance, donc.
J'adore vraiment le héros, Justin, justement parce que c'est plus un anti-héros : indécis ou courageux selon les moments, menteur, égoïste, protecteur pour sa famille, et très rusé. Et les corbeaux qui lui parlent sont plein de sarcasmes ! On a envie de le plaindre car la malchance (ou la volonté d'Odin?) semble s'acharner sur lui, puis il lâche une remarque perfide qui fait qu'on le déteste, puis il se rachète en se montrant tendre avec Mae, bref, c'est un personnage qui surprend à chaque chapitre.
Mae est moins surprenante, il me semble qu'elle absorbe l'inattendu sans trop se poser de questions, plus concentrée sur les aspects pratiques. Mais ses disputes avec Justin font des étincelles.
Tessa, comme je l'ai lu dans d'autres commentaires, est pour l'instant un personnage décevant, sans grande consistance et sans intérêt pour l'intrigue, mais je suppose que l'auteur la prépare pour un rôle plus actif dans les prochains tomes.
Et la fin... Ah ! la fin ! pour le coup, j'ai été totalement bluffée, je ne l'avais pas du tout vue venir. C'est vraiment sadique de la part de l'auteur de nous balancer une révélation pareille en nous laissant attendre des mois pour la suite !

par IsaR
Bloodlines, Tome 4 : The Fiery Heart Bloodlines, Tome 4 : The Fiery Heart
Richelle Mead   
Oh, mon, Dieu. C'est tellement, mais tellement bon! Mon préféré je crois. La romance Sydney-Adrian était vraiment centrale dans ce livre, ce qui le rendait, à mon avis, encore meilleur :)

J'adore le point de vue d'Adrian. L'évolution de ce personnage dans ce livre est phénoménale et j'adore.

Et l'histoire d'amour impossible, écoutez, comment ne pas aimer?

Bref, une fin insupportable, digne de Richelle Mead, et un 7 mois de torture avant la suite....*soupir*
La Forêt des ombres La Forêt des ombres
Franck Thilliez   
Voilà sept ans que David Miller, 30 ans, exerce le métier de thanatopracteur. Sept ans qu'il côtoie la mort au quotidien et qu'il s'investit sans compter et avec respect dans ce métier difficile et morbide. David aime écrire et un jour, la roue tourne... Arthur Doffre, richissime homme condamné au fauteuil roulant, propose à David d'écrire un roman dans lequel Doffre aurait "un rôle pour revivre" et dont il serait le héros... ce, bien sûr, en échange de beaucoup d'argent. Si David accepte, il devra respecter à la lettre, les conditions de Doffre : loger durant un mois, avec sa femme et leur petite fille, dans le chalet de ce parfait inconnu, en pleine forêt...

C'est avec "La Forêt des Ombres" que je découvre l'univers littéraire de Franck Thilliez. Cette découverte est un choc ! D'entrée de jeu, Thilliez plante le décor : c'est l'hiver, en pleine nature, dans un chalet perdu dans l'immensité d'une forêt au silence assourdissant que tout commence. D'abord apaisante puis mystérieuse, l'ambiance évoluera peu à peu mais sûrement pour se muer en un climat inquiétant et lugubre. Au fil des pages, les personnages s'étoffent, leur personnalité devient plus complexe et, c'est progressivement mais avec force et puissance que l'auteur plonge le lecteur dans un climat d'effroi et d'horreur. Le rythme s'accélère, l'écriture devient violente et démoniaque à l'image des protagonistes.On a envie que tout s'arrête mais la folie prend racine, une folie meurtrière et dévastatrice...
C'est une écriture talentueuse mais une lecture difficile, parfois insoutenable et le lecteur, pour "s'en sortir", ne doit pas perdre de vue qu'il s'agit bien d'une fiction.
Vous l'aurez compris, c'est un thriller à ne pas mettre entre toutes les mains : âmes sensibles s'abstenir...

par SuperNova
L'Ère des Miracles, Tome 1 : L'Échiquier des Dieux L'Ère des Miracles, Tome 1 : L'Échiquier des Dieux
Richelle Mead   
Je suis une fan inconditionnelle de Vampire Academy/Bloodlines. En voyant le nouveau Mead à la librairie, je n'ai pas pu résister et j'ai sauté dessus! Je m'attendais à accrocher dès la première ligne, et puis... déception. En terminant le premier chapitre, j'ai réalisé que je n'avais pas compris grand chose. Même sentiment à la fin du 2e. Je ne reconnaissais pas tant le style de Richelle Mead que j'affectionne tellement. 3-4e chapitre, et là je commence à avoir des sérieux doutes.
Alors, je viens voir ici si des gens ont vécu la même chose, et je vois que personne ne l'a lu encore -_- Finalement, je débarque sur Goodreads et je vois que très peu de fans l'ont aimé (ils n'étaient pas à la hauteur des autres romans de R.Mead souvent). Pourtant, j'ai quand même continué. À 25$ le livre, hors de question que j'abandonne.

En fin de compte, je n'ai pas été déçue du tout! Certe, l'histoire n'est en rien semblable à tout ce que j'ai lu de l'auteur. On voit que son style a maturé. Qu'elle s'aventure sur un nouveau territoire. Elle invente un monde extrêmement complexe, beaucoup plus que la plupart des dystopies que j'ai lu. Les populations sont divisées en pays/provinces, RUNA et EA et Europe et autres, il y a les Nordics, les Plebeians/Patricians, les gens des castes, les gens qui sont codé de 1 à 10 selon leur physique (si je ne me trompe pas), les divers accents, les antécédents des familles par rapport à Cain, la plague devastatrice, et ainsi de suite. Beaucoup de morceaux à mettre en place pour comprendre je vous dirais. C'est d'ailleurs ce qui rend l'histoire plutôt difficile à accrocher au début. Mais pourtant, lorsque tout se place, l'histoire devient très addictive! Le mystère des meurtres des particians, le rôle des religions ou non dans cette histoire, les méthodes étranges utilisées. Je n'en dévoilerai pas trop, mais au fur et à mesure que les morceaux de casse-tête sont rassemblés, c'est génial!

Mae et Justin sont tous les deux des personnages fabuleux. Ils ont des passés très sombres chacun à leur façon, et j'ai adoré de le découvrir petit à petit. Ils ont des caractères très forts et affirmés. Au début, je ne pensais pas aimer Mae outre mesure. Le premier chapitre m'a laissé un goût relativement amer. Mais en découvrant pourquoi, on s'attache à elle inévitablement.

Justin est un peu frustrant comme personnages. Bien que Mae soit dans les déni par rapport à ses sentiments pour lui, ils sont néanmoins bien clair et son comportement est outrant! Mais bon, il a également ses raisons lui aussi.

J'ai également beaucoup aimé le personnage de Tessa. Son point de vu sur RUNA nous aide également à comprendre le fonctionnement de cette société ultra moderne.

En bref, j'ai hâte de découvrir la suite :)


Pamphlet contre un vampire Pamphlet contre un vampire
Sophie Jomain   
Le livre est très agréable, il convient tant aux adolescents qu'à un public plus âgé, qui appréciera l'humour mordant ( le pamphlet est jubilatoire!) et les situations cocasses.
Satine, 17 ans, caractère bien trempé avec un sens aigu du sarcasme, décide de partir en croisade contre les romans à la mode, les twilight et autre littérature sentimentale sur les vampires. Ce qui n'était qu'un simple coup de gueule, pour changer les idées de son amie accro à "Ed", devient une vraie guerre de tranchée où les pro et anti vampires se déchaînent.
Au milieu de vampires très remontés et d'amoureux de longs crocs, l'héroine, avec son ironie décapante et son côté passionaria, va connaître dans le désordre une histoire d'amour compliquée, pas mal de doutes, des vampires sanguinaires et vengeurs...
Entre les rebondissements et l'humour caustique, c'est donc un roman très frais, qui se dévore d'une traite, avec une mention spéciale pour un genre largement à la mode qui sait se moquer de lui même et du fantasme du vampire.


par Celma95
Les Tommyknockers Les Tommyknockers
Stephen King   
bien,mais long trop long, pour un final trop court

par ricou
Écriture : Mémoires d'un métier Écriture : Mémoires d'un métier
Stephen King   
Etant un fan inconditionnel de Stephen King, c'est tout naturellement que je désirais lire ce livre depuis bien longtemps. Ce livre intitulé "Ecriture" paru en 2002 n'a pas la prétention de vouloir nous faire passer du statut de lecteur au statut d'écrivain mais nous livre tous les secrets du maitre de l'horreur ! Tous ces aspects sont developpés dans la deuxième partie du livre, précédée par une courte autobiographie et suivie d'un passage écrit après l'accident ayant eu lieu durant l'été 99.

Ainsi, on retrouve au début du livre un King que l'on connait via les préfaces de ses nombreux livres. Je prends grand plaisir à lire Stephen King quand il s'adresse à nous simplement et directement comme il à l'art de le faire. Il nous raconte des petits morceaux de sa vie dont il se rapelle. Ce n'est donc pas une simple autobiographie, King n'a pas mené d'enquête exogène, juste lui et ses souvenirs. Et cela fait toute l'originalité de la première partie de ce livre nommée "Curriculum vitae". J'ai beaucoup ri de certaines anecdotes, et aussi beaucoup envié l'auteur qui a vécu tant de choses extraordinaires. On comprend vite l'origine de tout ses romans et il se plait d'ailleurs à compter la genèse de nombre de ses ouvrages. Enfin je dirais que cette première partie est un énorme répertoire à citations du maitre tant ses phrases sont des trésors.

Puis nous en venons à la partie écriture en elle même. King nous offre l'accès à sa boite à outils et nous livre les secrets pour faire un bon roman, au plutot pour ne pas faire un mauvais roman. Il passe en revue la grammaire, les personnages, le contexte, le lecteur idéal, la publication etc... Il nous offre ainsi un panorama de tout les mystères de l'écriture et tout cela se révéle très enrichissant, tant pour le lecteur qui comprendra d'avantage le style d'écriture du maitre, mais aussi pour l'écrivain en herbe qui sera forcément influencé par cette lecture. Au passage, King change de ton dans cette partie, il est beaucoup plus professionel et ça se sent.

Enfin, il termine sur ce maleureux accident dont il a été victime en 1999. Il nous compte les détails, toujours de façon autobiographique, son ressenti lors de l'accident, lors de l'opération et lors de sa convalescence. J'avais lu de nombreux articles sur cet accident mais il est clair que ce bouquin est LA référence si l'on veut ressentir ce qu'a pu ressentir King. Et puis c'est aussi le moyen, pour lui, de rendre un dernier hommage à l'écriture.

En clair, si vous êtes amateur du maitre de l'horreur et si ses préfaces vous font toujours sourire, courrez lire ce roman, c'est un petit bijou.

par odin062