Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LillyOrenda : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Scarpetta Scarpetta
Patricia Cornwell   
J'adore les romans de Patricia Cornwell. Avec ce tome, elle nous entraîne encore dans un thriller trépidant avec une bonne dose de suspens et une intrigue bien ficelée

par nf23
La Série Ty et Zane, Tome 5 : Embuscades sur la route La Série Ty et Zane, Tome 5 : Embuscades sur la route
Abigail Roux   
Un livre légèrement différent des autres, mais dans le bon sens. Finit les hésitations, les questions et le déni ! La relation de Ty et Zane a mûrie, place à l’amour et à la tendresse. C’est toujours chaud, ils continuent à s’engueuler et à s’énerver mutuellement mais avec maintenant une touche de douceur supplémentaire. Certains passages sont très beaux, romantiques et on a droit à quelques déclarations d’amour (exprimées à voix haute ou pensées) qui nous font, si c’est possible, encore plus craquer pour ces deux loustics !

Dans ce tome on retrouve aussi avec beaucoup de plaisir Julian et Cameron (personnages du livre « Warrior’s Cross ») et l’humour est toujours bien présent grâce notamment à l'humour pince sans-rire de Ty et aux interactions entre Ty et Julian. Les scènes de sexe sont toujours torrides et dosées avec parcimonie pour notre plus grand plaisir (un passage est d’ailleurs à la fois chaud comme l’enfer et tendre et doux comme un chamallow. C’est le paradoxe Ty et Zane !). On en apprend aussi plus sur le passé de Ty ce qui nous permet de mieux le comprendre. Et bien évidemment, il y a l’action, bagarres et fusillades; parce qu’un tome où les vies de Ty et Zane ne seraient pas menacées ne serait pas vraiment réussi !

Ce tome est le meilleur de la série pour le moment (pour ma part ex-aequo avec "mascarade en croisière").

Les Invisibles Les Invisibles
Martin Winckler   
description de l'éditeur (Fleuve noir) :

Charly Lhombre, médecin-légiste en congé sabbatique, arrive au Québec pour occuper un poste à l’université de Montréal. _ Séduit par l’atmosphère chaleureuse de la grande ville nord-américaine, Charly est vite amené à côtoyer deux milieux très différents : le monde cultivé et fantasque des professeurs d’université et les associations d’entraide aux nombreux sans-abri de la métropole.

À mesure qu’il fait la connaissance de ses collègues, Charly comprend que chacune et chacun cache ses propres zones d’ombre. Sous le vernis craquelé des relations professionnelles, conflits de pouvoir et rivalités amoureuses tissent lentement leur toile. Et, pour corser les choses, le nouvel arrivant découvre que son accent français plaît beaucoup aux Montréalaises...

Alors qu’il croyait passer six mois sans histoire, Charly assiste alors à une cascade d’événements violents, échos d’un sombre passé : qui a violemment attaqué plusieurs itinérants sans défense ? Qui a tenté de tuer Owen LaChance, le richissime mécène du CRIE ?

Ces agressions sont-elles liées à l’assassinat de la belle et très aimée Kathleen Cheechoo, quelques années plus tôt, dans son bureau de la rue Ferron ?

La complicité de la surprenante Réjane Lalumière, plusieurs songes cinématographiques et une rapide initiation à la culture des indiens Cris ne seront pas de trop pour permettre à Charly de résoudre ce triple mystère.

par dadotiste
Attraction, Tome 1 Attraction, Tome 1
Sarah Bouchard   
Quelle belle découverte! Une livre surprenant! Une écriture extraordinaire! J'ai décidé de lire ce livre parce que c'était un auteur québécois et que j'aime bien les encouragés et j'en suis bien heureuse, ce livre est superbe! C'est une trilogie et j'ai hâte de lire le prochain. C'est une magnifique histoire d'amour! Encore bravo!

par jujube
Fourth Comings (Jessica Darling #4) Fourth Comings (Jessica Darling #4)
Megan McCafferty   
The New York Times Bestseller
“Acidly funny, imaginatively profane, and, above all, a sharp reflection of the what-to-do-now, post-college dilemma.­”
—Miami Herald

Is the real world ready for Jessica Darling?

At first it seems she’s living the New York City dream. She’s subletting an apartment with her best friend, working for a magazine that actually cares about her psychology degree, and still deeply in love with the charismatic Marcus Flutie.

But reality is more complicated than dreamy clichés.

When Marcus proposes—giving her only one week to answer—Jessica must decide if she’s ready to give up a world of late-night literary soirees, art openings, and downtown drunken karaoke to move back to New Jersey and be with the one man who’s gripped her heart for years. Jessica ponders this and other life choices with her signature snark and hyper-intense insight, making it the most tumultuous and memorable week of her twenty-something life.

par b3laa
Guerres du Monde Émergé, Tome 2 : Les Deux Combattantes Guerres du Monde Émergé, Tome 2 : Les Deux Combattantes
Licia Troisi   
Une super suite,qu'on ne peut pas loupé!!!! Mais ce n'est pas étonnant de l'auteur :)
Un livre avec de suspend,de l'aventure et .... un triangle amoureux avec un fou. Aller voir à la page 478 pour comprendre!!

par Jenna
Midnighters, Tome 2 : L'Étreinte des Ténèbres Midnighters, Tome 2 : L'Étreinte des Ténèbres
Scott Westerfeld   
J'ai beaucoup aimé ce livre, on en apprend un peu plus sur les midnighters.

par Vivyne
Les Kendrick et les Coulter, Tome 2 : Celle qui avait peur d'aimer Les Kendrick et les Coulter, Tome 2 : Celle qui avait peur d'aimer
Catherine Anderson   
C'est une histoire riche en émotions, qui fait réfléchir, qui m'a émue aussi...
C'est une leçon de vie sur la différence et l'acceptation de l'autre.

Bethany, victime d'un accident de cheval, est devenue paraplégique. Ryan, séduisant cow-boy, riche et très convoité, va tomber amoureux d'elle au premier regard, avant même de voir le fauteuil roulant.
Seulement la jeune femme a peur, elle est "différente" et ne comprend pas qu'on puisse s'intéresser à elle.
Ils vont devoir s'apprivoiser, se faire confiance, traverser des épreuves parfois pénibles, des incertitudes et le doute de certains membres de leur famille.
Le récit est bien mené, c'est fluide, clair. L'humour est au rendez-vous aussi et certaines situations, assez coquasses.
Une belle histoire d'amour qui fait croitre des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux.


par Christy
La prison, une machine à tuer ? La prison, une machine à tuer ?
François Sammut    Pierre Lumbroso    Christian Séranot   

Des prisons françaises, établissements pénitentiaires où sont détenues les personnes condamnées par la justice à une peine privative de liberté ou en
instance de jugement, chacun de nous croit savoir l'essentiel, même en se voilant la face. Les révélations de ce document choc qui nous plonge au cœur de l'univers carcéral en étonneront plus d'un. La détresse morale et physique, le dénuement social et économique, la prévalence de l'argent, de la violence et du caïdat, la non-assistance quasi permanente à personne en danger, la vétusté des établissements, les trafics en tout genre, l'offense et les brimades faites aux familles, la corruption à chaque niveau de la hiérarchie de l'administration, l'extrême misère sexuelle dans laquelle sont maintenus les détenus ne laissent aucun doute quant au constat accablant des trois auteurs : au-delà des beaux discours, la prison française, plus qu'une machine à détruire, est une machine à tuer. Lorsqu'on sait que moins de 10 % de la population carcérale relève de la grande criminalité, organisée ou non, on peut se demander si ce type de sanction - l'enfermement - doit demeurer dans tous les cas la panacée. François Sammut, fort de son expérience de directeur technique de la Pénitentiaire, Pierre Lumbroso, avocat pénaliste, confronté chaque jour aux réalités du terrain, et Christian Séranot répondent que non et proposent des solutions.

par Ajcerise
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned
Karen Marie Moning   
Comme Keiira, je ne sais pas trop quoi faire de ce tome. Je l'ai lu il y a deux semaines, et je me décide enfin à poster un commentaire.

Alors oui, c'est un livre de KMM, avec son écriture, son univers qui nous a tant manqué, avec le retour de Mac et Barrons dont on avait senti l'absence dans Iced, un tome où réapparaissent aussi le Roi et la Reine Fae...
L'intrigue avance tranquillement, avec une accélération à la fin dans les événements qui est, je dois l'avouer, assez bienvenue. Il y a quelques révélations qui m'ont laissée sur les fesses, plus la confirmation de certaines intuitions qu'on pouvait avoir après les six derniers tomes, et c'est vrai qu'à première vue ce livre est extra comme le reste de la série.

Sauf que.
Déjà, le scénario m'a paru un peu lent pour un Fever; l'alternance des points de vue est à la fois un bonus nécessaire et un point négatif, parce qu'elle a tendance à ralentir l'action.
Et je crois que ce qui m'a le plus marquée, c'est que même si on revient à un PDV Mac majeur, on n'a que très peu de moments avec Barrons (ils ne sont pas censés venir l'un avec l'autre ?), et l'électricité entre eux à laquelle on était habitués dans les cinq premiers tomes est... absente. Fini la tension sensuelle, même fini les discussions silencieuses (même si c'est justifié dans le livre), on se retrouve presque au niveau du tome 1 - et encore.
Certains personnages sont remis en avant, et je suis contente de voir Ryodan et Dani rester des personnages majeurs, mais malgré cela leur duo est à la fois surprésent et sous-exploité. Certaines scènes, qui auraient pu être incroyablement intenses du PDV de l'un ou l'autre, passent totalement à la trappe du PDV de Mac.



Alors voilà, ce septième tome est un peu à mon sens dans la lignée du six et aurait peut-être mérité un découpage différent. Difficile à dire sans avoir lu le 8, mais peut-être que joindre les deux et enlever des longueurs aurait été mieux ?
J'attends donc Feverborn de pied ferme, en espérant que KMM retrouvera l'intensité extraordinaire qu'elle avait dans (notamment) Dreamfever et Shadowfever.