Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LilouD3 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Le Signal Le Signal
Maxime Chattam   
Autant l'année dernière je n'avais pas succomber à l'achat du grand format de Maxime Chattam (je venais alors de le découvrir mais je savais déjà qu'il deviendrait mon auteur de thriller préféré au monde), autant cette année je n'ai même pas chercher a lutter. Le jour de la sortie je me suis ruée sur ce roman et je n'ai pas tardé a le débuter. Et j'ai adoré d'un bout à l'autre !!

Le roman débute avec un déménagement. La famille Spencer déménage de New York à Mahigan Falls, dans l'optique de quitter la frénésie new-yorkaise et de revenir à une vie plus calme et tournée vers ce qu'ils aiment. Tous les cinq emménagent alors dans La Ferme, une grande maison qui a tout pour plaire. Mais c'est sans compter sur ces cris qui brouillent les conversations téléphoniques, les événements étranges qui semblent se produire autour de la maison. Chaque membre de la famille va se retrouver confronté à des événements qui vont remettre en cause toutes leurs certitudes...

Dès les premiers chapitres l'auteur pose l'ambiance du roman. Et autant le dire tout de suite, je ne veillais absolument pas après avoir lu les cinq premiers chapitres (en même temps l'auteur a su retranscrire à merveille un de mes cauchemars les plus récurrents quand je dois garder des enfants...)
Après ces premiers chapitres, le cœur battant, j'étais donc prête à tout lire, à tout entendre... Mais je n'étais clairement pas prête pour la suite. Pour voir vaciller les certitudes des personnages, pour les voir en danger en permanence...

En plus de ça, la famille Spencer est une famille tout à fait ordinaire ou presque. Un écrivain, une présentatrice télé, deux ados et une petite Zoey. Très facile donc de s'identifier et de s'attacher et de trembler avec eux et pour eux.
J'ai adoré Olivia, cette mère prête à tout pour sauver sa famille, telle une louve. Chad et Owen, les deux ados qui oscillent entre peur, courage et inconscience. Tom, le père, prêt à tout pour que la famille puisse avoir une vie normale.

Il y a énormément de personnages secondaires et j'avoue que sur le final, alors que l'auteur réglait son compte a tout le monde, je l'ai un peu regretté. Seul le sort des Spencer et des copains de Chad et Owen m'intéressaient, les autres pouvaient bien mourir (oui je suis horrible je sais ^^'). Mais il n'empêche que la galerie de personnages secondaire était vraiment sympa à découvrir. Chacun apportait quelque chose de différent à l'histoire. Et puis, surtout, c'était très représentatifs des habitants d'une petite ville.

Ce roman est une sacrée brique et c'est quelque chose que j'ai vraiment adoré aussi (qu'est ce que je n'ai pas aimé, me demandez vous ?). Cette longueur est top parce que le roman a vraiment le temps de s'installer, et les premiers frissons d'horreurs de se laisser oublier pour se concentrer vraiment sur toute l'intrigue et sur tous les petits détails. Cela donne un roman très posé mais qui n'en perd pas pour autant son addictivité.
En plus de cela, l'objet livre en lui même est absolument magnifique. Et je dois avouer que j'en suis tombée amoureuse dès que je l'ai eu en main.

Je ne rajouterai qu'un seul petit détail à cette chronique, pour dire qu'encore une fois j'ai adoré le style de Maxime Chattam. Il a toujours les bonnes phrases aux bons endroits pour nous faire imaginer le pire. Avec cette lecture, je me suis transportée à Mahingan Falls et j'ai eu l'impression de me balader entre ses murs pendant toute la lecture.
Mention spéciale pour ses fins de chapitre, parce qu'à chaque fois que j'étais déterminée à fermer le bouquin, en trois phrases à peine, il me convainquait de lire encore un chapitre. Et également pour son final, puisque dans les 100 dernières pages, je n'ai pas pu m'arrêter, ni pour boire, ni pour manger et encore moins pour respirer. J'étais tenue en apnée, impatiente et craintive de découvrir l'issue de cette histoire.

Je vais m'arrêter là, juste pour dire que j'ai adoré, que ce roman valait largement le prix qu'il coûte, qu'il est génial, qu'il est parfait pour la saison, que j'ai encore le coeur qui bat rien que d'y penser. Et que je suis juste totalement fan.

>> https://meliegrey.blogspot.com/2018/10/le-signal-de-maxime-chattam.html

par MelieGrey
La Terre des morts La Terre des morts
Jean-Christophe Grangé   
Bon... Je viens de finir... Remarquez, il y a du progrès parce que "Lontano", je n'avais pas réussi à aller jusqu'au bout et du coup "Congo requiem", je n'ai même pas pris le temps de lire la 4ème.
Que dire ici ?
Très bien écrit, comme toujours, Grangé maîtrise son sujet, comme toujours. Cependant, je suis sortie de cette histoire en me disant : "tout ça pour ça ?" En fait, pour être franche, j'ai trouvé l'intrigue complètement tirée par les cheveux, alambiquée, tirant finalement en longueur, jusqu'à l'usure de la corde.
A partir du procès, j'ai lâché un peu, le soufflé est retombé. Et dans le dernier tiers de l'histoire, quand la vérité a éclaté dans ma cervelle avant que Corso lui-même ne comprenne, j'ai réalisé que la fin me décevrait. Peut-être tout simplement parce que je n'ai pas vraiment compris le mobile du tueur, trop gros, trop incohérent, trop, juste trop. Ça n'a pas de sens et en plus, certaines intrigues ne sont même pas menées jusqu'au bout et il y a beaucoup trop de facilités. Les indices ou les témoins qui tombent du ciel, incroyable ! Et la lettre... si banal...
Autre fait qui est bien dommage, l'auteur veut nous plonger dans le monde glauque du BDSM, du shibari, de la perversité, c'est ce que nous vend la 4ème en tout cas, mais au final, nous ne restons qu'en surface de tous ces "vices". Encore une fois, un soufflé qui monte pour retomber d'un coup de fourchette. Dommage, ça aurait pu être bien... Même les meurtres sont à peine détaillés. Que s'est-il passé ? Je n'ai pas retrouvé la verve et la nervosité des anciens romans, ces 553 pages ne sont qu'une enquête menée par un flic obsédé par sa conviction, tellement obsédé que cela en devient absurde et énervant. Cliché. Caricatural.
Je ne sais pas si avec les révélations finales, Grangé a voulu choquer, mettre le lecteur mal à l'aise, mais avec moi, en tout cas, ça n'a pas fonctionné, peut-être parce que j'ai lu des romans qui osent justement aller plus loin, beaucoup plus loin, rentrer en profondeur dans la noirceur de l'âme humaine et qui font que, pour cette Terre des Morts, j'ai l'impression d'avoir lu un sympathique polar et non un grand thriller, comme cet auteur a su nous en écrire tant de fois.
Dommage...

par Ziela
Le Passager Le Passager
Jean-Christophe Grangé   
Que ça fait plaisir... du très bon, de l'excellent Grangé !!
on reconnaît la patte du Maître, une intrigue très bien menée, des thèmes dont celui des fugues psychologiques très bien documentés... et un suspens qui nous mène de bout en bout, jusqu'à la dernière ligne... car il m'a surprise encore avec la chute finale... je ne m'attendais pas à cette fin là... ou j'avais envie d'une autre lol mais l'auteur, c'est bien lui, Grangé, qui mène la danse,... jusqu'au bout. Bref, à lire absolument !!

par Lilou
Sœurs Sœurs
Bernard Minier   
Les enquêtes de Martin Servaz sont toujours aussi passionnantes, on en apprend plus sur lui et sur son passé, sa relation avec ses enfants mais j'aurai aimé avoir des nouvelles de Marianne ou de Hirtmann voire des deux et la fin est un peu abrupte mais augure un autre tome et tant mieux !!!
N'éteins pas la lumière N'éteins pas la lumière
Bernard Minier   
Je ne connaissais pas cet auteur. Les premières pages, la mise en place de l'intrigue m'ont paru laborieuses. Mais ensuite, filchtre ! Quel suspens, quelle tension, fait de faux semblants, de multiples rebondissements, parfois très noir. Scènes parfois très difficileS. Je classerais Bernard Minier dans la même catégorie que Maxime CHATTAM, Franck THILLIEZ ou Jean Christophe GRANGE. Un superbe moment de lecture. J'ai vraiment apprécié. Impatient de voir le reste de son oeuvre...
Le Cercle Le Cercle
Bernard Minier   
Je crois que ça pourrait se passer de mots en fait. J'ai vraiment adoré ce deuxième roman, qui suit la même logique du premier : atmosphère lourde, intrigante et inquiétante ; méli-mélo de personnages plus intéressants et complexes les uns que les autres ; crimes sanglants à faire froid dans le dos ; enquête personnelle qui prend au tripes. Non, vraiment, rien à dire si ce n'est chapeau bas ! Le seul bémol serait que Mr Minier s'arrête là et ne nous offre pas un troisième livre (ce qui, j'espère, n'arrivera pas!)
On retrouve donc Servaz dans une nouvelle enquête avec la même petite équipe que j'adore et un Pujol qui paraît peut être un peu moins con, quoique. Et quand, dans le résumé, on vous dit que ça va être l'enquête la plus personnelle de sa vie, c'est pas du baratin. Cette histoire prend vraiment aux tripes. Mais je suis resté sur ma faim, mon estomac est encore noué, comme s'il manquait quelque chose (et ce quelque chose, ce n'est pas un défaut du livre, c'est plutôt un manque que seul un troisième livre pourra combler, je pense que vous comprendrez).
Bref, c'est avec un vrai délice que j'ai retrouvé les personnages de Glacé (bon peut-être un peu déçue de l'absence de l'un d'eux malgré tout), le style d'écriture de Minier et son rythme effréné avec ses intrigues de malade.

par Eoria
Glacé Glacé
Bernard Minier   
Un petit conseil pour les gens qui auraient commencés à regarder la série adaptée de ce roman sur M6 et qui hésiteraient à se lancer dans ce volume: FONCEZ! Je n'ai même pas fini le premier épisode que je peux déjà dire que cette série TV va être pourrie par rapport au livre x') les rapports entre personnages sont complètement modifiés, et rien que ces petits éléments vont vraiment bouleversés toute l'histoire :/
Alors n'hésitez pas à vous plongez dans les pages glacées du roman plutôt que devant votre écran! ;)
Nuit Nuit
Bernard Minier   
Oula. Mais où va Minier? J'ai été déçue par ce tome. Je trouve que l'histoire part vraiment dans tous les sens. Beaucoup de choses sont totalement surréalistes. Je n'ai pas apprécié ce Servaz ci. Le personnage est totalement chamboulé.
Les personnages secondaires que l'on aimait retrouver ont quasiment disparu au profit d'une enquêtrice Norvégienne sans aucun charisme et énervante au possible.
L'histoire en elle même est brouillon. Il y a énormément de longueurs. J'avais même l'impression que c'était quelqu'un d'autre que Minier qui avait écrit ce tome.
Je lirai le suivant pour savoir ce qu'il en est mais j'espère que mon entrain pour cette histoire repartira.

par Ambree
M, le bord de l'abîme M, le bord de l'abîme
Bernard Minier   
J'ai lu tout les Minier et j'ai apprécié mais celui-ci c'est celui qui ne fallait pas faire.
Car il traite des intelligences artificielles chose que nous savons tous que c'est déjà en marche depuis longtemps.
J'ai l'impression que cela devient une mode chez les écrivains de passé à ce genre de récit, déjà un autre des mes auteurs préférés avait fait son dernier bouquin la dessus, j'en avais été fort dessue,( ORIGINE de Dan Brown), je trouve que ce genre de récit ne leur correspond pas.
En plus ici, trop long, trop d'explication sur l'IA pendant presque la moitie du livre âpres ver le milieu ça commence à aller mieux et bing tout le descriptif de l'ouragan.
On aurait pu s'economiser beaucoup de pages sans dénaturer la vraie intrigue du livre.

par Maria1957
Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games
Suzanne Collins   
Wow... ce livre est un vrai régal ! Je l'ai fini en une journée tellement on a hâte de savoir ce qui va arriver aux personnages ! L'histoire est choquante, renversante et surprenante ! Adepte ou pas de lecture : vous allez adorer ! Bonne lecture. ;)

par Pamie