Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LilyDegaigne : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Nana, Tome 12 Nana, Tome 12
Ai Yazawa   
Je ne suis absolument pas objective sur cette série de manga vu que j'estime que c'est la meilleure de toute la catégorie shojo. Ce manga est fabuleux, les graphismes sont magnifiques, on est tenu en haleine tous le long de la série... j'attend encore la suite même après 10 ans!!

par ninon64
Nana, Tome 11 Nana, Tome 11
Ai Yazawa   
Attention, ne pas lire sous peine d'être émue aux moindres mots. J'ai toujours besoin d'une boîte de mouchoir en lisant Nana. Même si c'est des évènements heureux ♥
A lire absolument ♥

Xx
Nana, Tome 13 Nana, Tome 13
Ai Yazawa   
Nan mais quelle salaud ce Takumi! pour qui il se prend pour la traiter de la sorte. Je ne comprend pas pourquoi Hachi a quitté le merveilleux NOBU pour aller avec... avec... TAKUMI !!! Nan mais quelle gâchis franchement !!

par lisa490
Nana, Tome 14 Nana, Tome 14
Ai Yazawa   
le grand plus de ce manga c'est sa dureté [spoiler]la scène où on voit Ren se sniffer de la drogue par exemple!!! Voilà une chose qu'on n'a pas l'habitude de voire dans un shojo[/spoiler] mais c'est ce qui en fait son intérêt aussi. Rien de dégoulinant, rien de "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant", non rien de tout ça et pourtant on ne peut cesser d'y croire

par dididoune
Nana, Tome 15 Nana, Tome 15
Ai Yazawa   
Shin est son éternelle classe! j'adore xD vraiment un bon tome

par takiko
Nana, Tome 16 Nana, Tome 16
Ai Yazawa   
à 45lolo680 et à tout ceux qui critiquent Takumi.
Non !! Vous ne pouvez l'accabler de ne penser qu'au boulot et de n'avoir que faire des filles qu'il fréquentent (afin ça dépend de qui, mais là on parle de NANA !!)
Certes, Takumi travaille beaucoup pour son groupe mais il aime réellement Nana (même si ça se voit pas trop !) Dans le tome 19, il lui dit clairement (et sans mentir)
[spoiler] "Tu sais, je ne suis pas un mec fidèle.. Mais tu es la seule que j'aime réellement"
[/spoiler]
Que personne ne l'insulte !! En plus, c'est lui qui subit le plus de pression. Entre Reira qui croit qu'elle l'aime mais en fait non et tout le reste, je sais pas comment il fait. A ne pas lire si vous n'avez pas lu la suite !! (Même si vous êtes super curieux !!
[spoiler]En plus, Ren se tue dans un accident tandis que Reira devient amnésique et ne se souvient plus que Ren est mort. En plus, elle ne veut plus chanter et il vit séparer de sa femme et de sa fille, en Angleterre, qui plus est.
[/spoiler]
Bref, je vais pas énumérer tout ce qui fait de lui un homme bon, avec (je vous l'accorde) beaucoup de défauts dont l'infidélité. On ne voit son bon côté qu'après le mariage.Tout ça pour dire qu'il faut arrêter de dire du mal de lui.
Désolée, je me suis emballée (mais ce que je pense ne change pas)
Maintenant, arrêtez vos jugements hâtifs et laissez une chance aux personnes avant de les placer dans une catégorie.

par Locky
Nana, Tome 17 Nana, Tome 17
Ai Yazawa   
Le manga commece sur ce momologue que Nana fait pour nous résumer sur sa vie. Et c'est sur ce constat de banalité que commence l'histoire très émouvante de notre héroïne, Nana.
Nana, c'est typiquement le genre d'héroïne facile à detester mais qu'on ne pas s'empêcher d'aimer, elle est tête en l'air, fleur bleu, superstitieuse et pas très maline. Pourtant... pourtant je l'ai trouvé terriblement attachante. Comme tout les autres personnages elle possède une humanité et une vulnérabilité qui la rend irrésistible.

Dès la première lecture j'ai trouvé l'ambiance était vraiment bien instaurée, et je me suis tout de suite plongée dans l'histoire. Nana est avant tout un manga tranche de vie avec ses moments mélancoliques et ses moments drôles. Que ce soit la Nana futile ou la Nana indépendante, je les trouve toute les deux pleines de vie.

L'intrigue, si tenté qu'on puisse la qualifier ainsi, tourne autour de détail de la vie quotidienne, et des difficultés lors de l'entrée dans l'âge adulte pour trouver son indépendance.

Ce n'est pas un manga romantique même s'il y a des jolies scènes. L'amour est omniprésent, mais il ne s'agit pas de romance adolescente.
Ce n'est pas non plus un manga sur des filles hyper fashion, même si elles sont à la dernière mode, car il y a derrière tout ça un message sur l'identité féminine en tant que personne et non en tant que femme d'untel

par akuma
Nana, Tome 20 Nana, Tome 20
Ai Yazawa   
Mon dieu mais c'te fin quoi !!! Elle m'a coupé le souffle ! Pendant genre cinq minute, j'ai fixé la dernière page en clignant des yeux, complètement déconnectée...

par flo0wer
Nana, Tome 21 Nana, Tome 21
Ai Yazawa   
Je me décide enfin à poster mon avis sur cette œuvre unique suite aux derniers tomes parus.
Nana est un manga que j'ai découvert peu après sa sortie en France. Je trouvais original le fait de conter la vie de deux jeunes femmes n'ayant en commun que leur prénom, âge et future destination vers la capitale. J'ai tout de suite accrochée à la narration de ces deux héroïnes ainsi qu'au tout bonnement sublimes et très expressif dessins de Aï Yazawa.
Le destin va faire en sorte que les deux Nana se rencontrent tout d'abord dans le train partant pour Tokyo puis se retrouverons, par hasard, un peu plus tard en tant que co-locataires. à partir de là nous vivrons au rythme des deux narratrices, la première à ouvrir le bal sera Nana Komatsu rebaptisée affectueusement Hachiko par sa co-locataire Nana Osaki. Ce personnage très attachant et enjouée nous inquiètera cependant sur le devenir de Nana Osaki nous laissant présager une triste destinée pour sa nouvelle amie...
Hachiko est une fille assez simple, superficielle et n'ayant pas de but précis dans la vie, elle suit le courant et on peut également cité que cette jeune femme est au début assez irresponsable, immature et cœur d'artichaut ce qui lui attirera beaucoup de problèmes par moment et elle devra en subir et surtout en assumer les conséquences tôt ou tard...Cependant, malgré ces quelques défauts c'est un personnage vraiment très attachant et attentif au bien être des personnes qui lui sont chers, Hachiko a vraiment un cœur d'or.
Nana Osaki quant à elle est une jeune femme brisée et traumatisée par son passé. Abandonnée très jeune par sa Mère à sa Grand-Mère, elle grandit dans un esprit de rébellion et de grande solitude, sa rencontre avec son premier véritable ami de classe Nobu changera un peu sa perspective de vie mais celui qui illuminera réellement sa vie sera Ren son premier amour. Hélas pour concrétiser sa carrière de bassiste dans le célèbre groupe trapnest il l'abandonnera elle et son groupe du moment "Blast". Cette jeune femme fière partira un an plus tard après Ren pour faire carrière en tant que chanteuse par ses propres moyen.
Le lien unissant ces deux jeunes héroïnes est très bien décrit, elles ont besoin l'une de l'autre, Hachiko est très expressive et le montre par de petites attentions envers Nana, quant à cette dernière elle préfère le cacher mais souffre tout autant des absences de sa co-locataire et amie.
La richesse de ce manga est qu'il est fermement encrée dans notre époque, on voit et ressent l'évolution des deux Nana ainsi que leur entourage proche, tous ont un rôle à jouer. Les différentes personnalités sont ni blanche ni noire mais tout bonnement réalistes. Chaque personnages est indispensable à l'intrigue, que cela soit les membres de Blackstone: Yasu, Nobu, Shin et ceux de Trapnest: Takumi, Ren, Reira et Naoki ainsi que les autres plus secondaires: Miyu, Yuri, Junko et Shoji. Impossible de tous les détailler mais leur intérêt ira en grandissant au fil de l'histoire.
En lisant cette œuvre on sourit, ris et pleure aussi, les émotions nous sont communiqués de façon douce, amer et violente. Les deux derniers tomes sont à l'apogée de l'art de la mangaka, les longs flashback contés par les deux héroïnes prennent ici tout leur sens. Lire ces derniers tomes devient difficile car poignant et douloureux, on comprend alors que chaque moment de bonheur vécu est éphémère et reste plus que jamais des souvenirs auxquels se raccrocher pour ne pas sombrer... La mélancolie et la nostalgie étant perceptible tout le long du manga.
Une œuvre à lire et à relire ne serait ce que pour capter les subtilités incomprises à l'époque disséminés au travers des récits des deux Nana.
J'attends avec impatience de pouvoir lire la suite même si j'ai tout de même une grande appréhension car ayant pénétré dans un arc assez noir de ce pan de vie, la lecture en devient très éprouvante émotionnellement.

Pour finir je conseillerai cette œuvre à celles et ceux appréciant les histoires réalistes, matures et souhaitant ressentir au travers des deux héroïnes des sentiments humains comme la joie, l'amour, l'amitié, la jalousie, la haine, la possessivité, la souffrance, la perte et le sacrifice...
Un manga que j'ai adoré et que j'adore toujours, une perle dans le monde du manga.

par Luna05
Nana, Tome 18 Nana, Tome 18
Ai Yazawa   
que dire.... il se passe plein de truc dans ce tome!!!
si vous venez de tombe par hasard sur cette page vous etes tres chanceux!!! vous venez de decouvrir une super serie!!!!

par lillylou