Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LilyEden : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Bad Romance, Tome 1 Bad Romance, Tome 1
Céline Mancellon   
http://histoiredeplumes.wordpress.com

J’ai découvert ce roman un peu par hasard je dois dire, et quel heureux hasard!! Après avoir terminé Phobos Origines sur Audible, je cherchais ma nouvelle lecture audio. Et voilà donc que je tombe sur ce roman à la couverture attrayante et au résumé plus que tentant. C’est décidé, je me lance, ma prochaine lecture audio, ce sera « Bad Romance », de Céline Mancellon!

Deux personnages, deux univers, deux caractères et pourtant, une seule destinée. Kate rencontre Chris sur un malentendu, et le moins que l’on puisse dire c’est que celui-ci ne lui fait pas bonne impression. Chris est ce que l’on appelle clairement un mauvais garçon, un vrai bad boy. Kate, elle, a tout de la gentille fille. Elle n’a jamais connu son père et depuis la mort de sa mère, elle s’occupe comme elle le peut de sa petite sœur, notamment en cumulant les petits jobs pour subvenir à leurs besoins. Mais lorsque Chris pose ses yeux sur cette jeune femme au caractère bien trempé, il ne peut détacher les yeux de cette dernière. Elle l’intrigue au plus haut point. Puis chacun reprend sa route, sa vie. C’était sans compter sur le destin… Ils se retrouvent quelques jours plus tard à l’endroit où travaille Kate, au moment où une jolie jeune femme se pend au cou de Chris. Jeune femme qui n’est autre que… la sœur de Kate! Il semblerait que nos deux protagonistes aient plus de choses en commun que ce qu’ils pensent.

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est le fait que l’on ait pas affaire avec une romance banale comme la plupart des romans actuellement : une belle jeune femme naïve, un bad boy qui finalement n’en pas vraiment un, une histoire d’amour qui finalement n’est pas si compliquée qu’il n’y parait,… Pour vous donner une idée, je placerai ce roman un peu dans la lignée de « Bad : Amour Interdit », de Jay Crownover. Dans « Bad Romance », Chris est un vrai bad boy. Pour assurer la protection de sa mère et de sa boîte de nuit, il travaille pour Ronan, le gros caïd du coin, en faisant du travail illégal et en jouant les gros bras quand ce dernier a besoin d’affirmer sa réputation ou de récupérer l’argent provenant de son trafic de drogue. Kate elle, est loin de ressembler à une jeune femme naïve. Elle se tue à la tâche afin de s’occuper de Juliette, sa sœur, tout en continuant ses études. Elle a les pieds sur terre et un caractère fort lui permettant de ne pas se laisser faire. Et je crois que c’est cela qui m’a plus chez elle : de part ses émotions, ses actions et réactions, elle est « réelle », elle pourrait ressembler à beaucoup de jeunes filles, à moi. Cela permet s’identifier très facilement à elle. Le seul petit bémol que je pourrais trouver est que leur relation va très vite, trop vite à mon goût, et que les réactions de Chris sont un peu excessives, mais on comprend pourquoi au fur et à mesure que le roman avance. La manière dont est exploitée ce point est d’ailleurs très intéressante.

Un autre point fort de ce roman est l’action, présente tout au long du livre. Aucun temps mort, on ne s’ennuie à aucun moment, et cela rend le roman réellement très addictif. Plus on avance dans notre lecture, plus il se passe de choses, plus les événements s’enchaînent, et plus on a envie de savoir ce qu’il va advenir de nos deux héros.

Un univers sombre, un bad boy avec un côté très noir, une jeune femme au fort caractère, des gangs, de la violence, de l’action, mais aussi et surtout beaucoup d’amour. Il n’en fallait pas plus pour faire de « Bad Romance » un roman addictif, qui doit se trouver absolument dans votre bibliothèque!!

par LilyEden
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
"Mon cœur se brise en mille morceaux."

Avant de faire ce commentaire, j'ai du attendre 2 bonnes heures pour pouvoir à peu près correctement, exprimer mon avis sur ce livre. Car après l'avoir refermé, la seule chose que j'aurais pu écrire serait " ... ". Juste cela. Car ce roman m'a laissé sans voix, sans souffle, sans mots, comme si ce livre avait aspiré mon pouvoir de raisonner.
N'ayant pas fait de commentaire sur les tomes précédents, ma critique englobera les tomes 1, 2, et 2/5, bien qu'il sera beaucoup plus centré sur le dernier tome. Je m'excuse donc d'avance pour la longueur, et pour les plus pressés, vous pouvez passez directement à ma critique du tome 3. (Cinquième paragraphe)
Durant la lecture du premier tome d’Insaisissable, le style de l'auteur m'a tout de suite séduite : Tahereh Mafi à une manière bien à elle d'agencer les mots, de les réunir pour qu'ils ne veulent plus rien dire du tout, ou au contraire, faire un mélange si explosif que nous mêmes, nous avons du mal à en capter le sens complet. Son style colle tout à fait avec le comportement de Juliette: fou, à fleur de peau, qui n'est sure de rien (D’où les phrases barrées, -beaucoup moins présentes, voire absentes lors du dernier tome-). Juliette, enfermée depuis 264 jours, est une fille brisée, anéanti, fragile vulnérable et tellement, tellement...faible. Elle en veut au monde entier mais se déteste par dessus tout. Elle se dégoûte, se veut morte, n'accorde aucune importance à la vie, elle se considère comme un monstre : En effet, tous ceux qui la touche et qu'elle touche se retrouve vidés de leur énergie vitale et meurent si son contact dure trop longtemps, c'est aussi la raison de son emprisonnement: l’empêcher de faire encore du mal à autrui. Ce qu'elle trouve dans un sens, juste. Et puis un jour...Adam. Adam arrive et là, c'est l'explosion, l’apothéose, la révélation: elle peut le toucher. Elle l'aime et ferai tout pour lui...Même quand elle découvre qu'il n'est venu dans sa cellule que sous les ordres de son chef. LE chef des chefs : Warner. Et même quand ce dernier l'a fait sortir de sa prison, lui offre un logement, de l'eau chaude, de la nourriture et des vêtements si luxueux qu'ils en défieraient l'entendement, Juliette reste (presque) de glace. De manière justifiée d'ailleurs, car Warner lui a fait clairement comprendre qu'il comptait l'utiliser comme une arme et qu'elle lui obéirait, comme une espèce de marionnette, sans qu'elle est son mot à dire. Warner apparaît dans ce tome comme l'Ennemi, celui qu'il faut fuir, la figure de tout ce qu'Adam, Juliette et bon nombre d'autres personnes déteste : le Rétablissement.
Bien évidemment, ils arrivent à s'enfuir et après beaucoup de péripéties et l'aide de Kenji, un soldat "déserteur "tout comme Adam (mais beaucoup plus drôle et sympathique, on sera d'accord) ils arrivent à se réfugier au Point Oméga, quartier général de la Résistance, où, tout comme Juliette (et Adam qui le découvrira plus tard),ces "réfractaires" ont des pouvoirs. C'est la fin du tome 1.
Le tome 2 se passe principalement au Point Oméga où Juliette pleurnichotte (Je confirme ce mot n'existe pas) la plupart du temps et où Adam la réconforte...aussi la plupart du temps. Puis Adam découvre qu'il a lui-même des pouvoirs et Juliette décide de "rompre" car son pouvoir risque de le tuer par sa faute.
Et, je ne sais plus trop comment, Warner est capturé et ramené au Point Oméga : On découvre qu'il à lui aussi des pouvoirs et qu'Adam et lui sont ( ATTENTION SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE TOME 2...)...demi-frères !...Et Juliette commence à avoir quelques doutes sur ses sentiments et n'accepte pas le fait d’être attiré par Warner. Mais les circonstances font, qu'à la fin du tome 2, elle soit "obligé" de collaborer avec Warner pour se venger de son père, Anderson; Une guerre à éclaté et beaucoup de gens du "bon coté" sont morts à cause de lui.
Le tome 2,5 est hors série et se place du point de vue de Warner. Un Warner que l'on découvre pas si insensible que ça et clairement amoureux de Juliette. Le carnet qu'elle gardait pendant son emprisonnement est trouvé et lu par Warner. Ses sentiments sont divers, face à la lecture des plus profondes pensées de Juliette; et il est de plus en plus fasciné par elle.
Et enfin, j'arrive à ma critique du tome 3. Un tome qui m'a inspiré beaucoup de sentiments, tellement, tellement de choses à dire de ce tome. Le style qui singularise Tahereh Mafi des autres auteurs est beaucoup moins présents dans ce tome que dans les deux premiers; néanmoins, je crois que des 3, celui-ci dépasse toutes mes espérances (surement aussi, parce que c'est le dernier) .
J'aimerais pouvoir vous faire part de mes sentiments le plus clairement possible. J'aimerais pouvoir vous faire ressentir les mêmes sensations que j'ai éprouvé en lisant ce livre. J'aimerais ne jamais avoir lu ce livre aussi rapidement. Pour le relire. Encore, et encore, et encore, et encore... Sans jamais m’arrêter.
On retrouve Juliette changé. Plus forte, plus féroce, plus...Insaisissable. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi fait, a fait, pour que tous les mots de ce roman, ainsi que les autres, nous donne l'impression de nous révéler un interdit, un grand secret, comme si un ange descendait du ciel pour vous chuchoter à l'oreille le plus horrible de tous secrets... Je ne sais pas comment elle fait pour qu'ils donnent l'impression de vouloir dire quelque chose de si profond, de si vivant et de si réel, quelque chose de tellement plus réel que la réalité, tellement plus réel qu'un livre et bien trop réel pour des personnages de fiction; qu'ils donnent l'impression que le tangible devienne incertain et que l'incertain devienne tangible ... Chaque mots vous heurtent jusqu'à briser vos os, briser vos jambes et vos bras, briser votre esprit, vos pensées, briser vos convictions les plus solides,vous faire fondre et vous figer en même temps, vous transmettre tellement et si peu de choses à la fois, et vous faire
à
chaque
fois
de plus
en plus mal
et vous donnez l'impression de chuter et de voler, d’être bien plus vivant que vous ne l'avez été de toute votre vie ou plus proche de la mort à chaque instant... Vous tombez, toujours plus vite, toujours plus bas, toujours toujours...
Plus profond.
Et ma chute n'a été que plus rapide quand les doutes de Juliette se sont transformés en certitude et qu'elle à été sure[spoiler] que c'était Warner, et pas Adam, le véritable amour de sa vie (désolé de paraître clichée), et qu'elle était certaine [/spoiler] du choix qu'elle allait faire.
On découvre un Warner totalement à l'opposée du 1, et quelques parties de sa vie nous sont révélées. Adam, par contre, est presque [spoiler]pitoyable, par son comportement, ses cris et[/spoiler] méconnaissable. Je crois que l'auteure a choisi la solution de facilité pour le choix de Juliette et même s'il ne me déplaît pas, je l'ai trouvé trop facile à mon gout: le choix de Juliette semble évident.
La fin, quoique plutôt rapide, signe à la perfection ces 3 tomes mais donne l'impression de ne pas être le dernier de la série. (Une adaptation en film est peut être prévue.)
Quoiqu'il en soit, ce dernier tome est une merveille, j'aimerais tellement, dans 1 an, y repenser et ressentir exactement les mêmes sentiments que maintenant, un mélange de déception et de joie, d'avoir fini ce livre et de n'y avoir trouvé dans l'ensemble aucun défaut, et que ce souvenir reste intacte, ce moment où je me rends compte que ce livre restera gravé dans ma mémoire...

"Et j'aimerais, plus que tout, savoir comment immortaliser ces moments pour les revivre à jamais.
Parce que celui-ci
vaut tout l'or du monde."

par Fantalex
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
Le Voyageur Bleu, Tome 1 : Prophétie Le Voyageur Bleu, Tome 1 : Prophétie
Olivia Lapilus   
http://histoiredeplumes.wordpress.com

Lorsque j’ai reçu ce roman, j’ai tout d’abord été très attirée par sa couverture, qui, il faut le reconnaître, est vraiment très belle et donne envie d’ouvrir le livre. Cependant, le résumé m’a un tout petit peu moins emballé, j’avais peur que ce roman soit un peu trop ciblé « ados ». Et bien il faut dire que je me suis totalement trompée!! Ce premier tome est juste parfait, une écriture simple et fluide, une intrigue rondement menée qui nous laisse sur notre faim lorsque l’on termine le roman.

Le roman commence par la lettre du Roi Aus Lin-Ki, condamné à mort par son fils et nouveau Roi, Anos. Anos, qui, après son couronnement, décide de rompre avec les idées bienveillantes de son père et d’instaurer un règne de terreur et de dictature. Réunissant les « dotés » (personnes possédant un don) de Catiopé, leur volant leurs âmes et les asservissant par la même occasion en une grande et forte armée, il rêve de conquérir l’univers. Pour se faire, il se lance dans une quête effrénée et sanguinaire du Voyageur Bleu, une pierre permettant de voyager entre les mondes. A la naissance de ces fils (des jumeaux), Kanakas, le bras droit d’Anos, lui rapporte une étrange prédiction : à l’apogée de ses vingts deux années, l’un des enfants du Roi s’élèvera contre lui et mettra fin à son règne. Ne pouvant s’imaginer cela, Anos prend alors une décision radicale, celle d’éliminer ces enfants, pensant ainsi mettre fin à la prophétie. Mais cela sera t-il réellement efficace…?

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est l’univers, bien loin du nôtre. Une planète unique, un continent central entouré de quatre autres, deux astres équivalent au soleil et deux lunes, un vocabulaire particulier à cet univers,… Tout est là pour nous transporter ailleurs et c’est réussi! On assiste ici à plusieurs histoires, on suit plusieurs personnages, à différentes époques de leur vie, et plus l’histoire avance, plus la trame se met en place et s’affine, plus les destinées s’entremêlent pour arriver à une former une intrigue parfaite, intéressante et addictive. Des personnages bien campés, qui sonnent justes, des dialogues sans aucune superficialité, ajoutent de la teneur au roman. Malgré parfois les difficultés à se repérer dans ce monde fantastique que nous offre Catiopé, je n’ai jamais été perdue. Tout est savamment décrit, orchestré. Rien ne manque, et rien n’est superflu.

J’ai également apprécié le lexique proposé à la fin du livre, expliquant les termes utilisés par l’auteur et propre à la planète Catiopé, qui aide grandement à la compréhension du roman.

J’ai pris un grand plaisir à lire Olivia Lapidus et son « Voyageur Bleu », j’ai été happé très rapidement par l’histoire et en suis sortie agréablement surprise et ravie, et même si celle-ci peut apparaître comme une lecture plutôt adolescente de prime abord, elle s’ouvre à un large public. J’attends avec une vive impatience la suite des aventures d’Abalone, Anir et Anistos!

http://histoiredeplumes.wordpress.com

par LilyEden
Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu Harry Potter, Tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feu
Joanne Kathleen Rowling   
Le premier des HP qui prend le chemin de la noirceur, de la douleur. On est très loin de l'univers dit pour "enfants" du début. Une fin déchirante. C'est le livre qui marque le grand tournant de l'histoire vers l'âge adulte.

par saltanis
L'École de la nuit L'École de la nuit
Deborah Harkness   
Whaouuu, whaouuu et que dire d'autres si ce n'est encore whaouuu ? Ce livre est un chef d’œuvre, après un tome 1 plus que grandiose, je pensais pas pouvoir dire cela, mais nul ne peux le nié, le tome 2 est encore meilleur.

La plume est toujours aussi parfaite nous emportant avec délices et précisions sur les rives du temps. L'auteur maitrise tant l'aspect historique et architecturale que celui de la science et de l'alchimie, sans pour autant et bien au contraire reniée la base romantique et fantastique de son œuvre !

De nouvelles émotions nous sont offertes, des beaux moments aux tristes et poignantes épreuves. De nombreuses découvertes sont faites tant par Diana et ses yeux avides d'historienne que du coté de ses pouvoirs ou des origines de Mathew.

Secret, romance, danger, alchimie, architecture, science, histoire, pouvoirs, sentiments, voila de quoi est fait ce roman oh combien réussi et attractif !

Prenez bien garde a vous si vous l'ouvrez, l'ashmole a bien des pouvoirs mais ce livre ci a le don de vous tenir en haleine, prisonnier de son attraction, il ne vous relâchera qu'une fois la dernière page lue. Et dans le fond vous ne saurez plus jamais libre, tant l’adoration que vous lui porterez vous poussera a le lire encore et encore ...

Ma fois c'est a se demander si Diana n'a pas glissé quelques un de ses pouvoirs dans cet ouvrage !
Le Voyageur Bleu, Tome 2 : Dualité Le Voyageur Bleu, Tome 2 : Dualité
Olivia Lapilus   
http://histoiredeplumes.wordpress.com

A la fin du premier volet, nous avions laissé Abalone quittant Catiopé par le biais du Voyageur Bleu, pour une planète que nous pensions bien être la Terre, là où Anistos et Noty avaient atterri bien des années auparavant. C'est à cet endroit que nous les retrouvons, Abalone ouvrant les yeux sur cet endroit totalement inconnu, effrayant et déroutant pour la jeune catiopéenne. Guidée par Lamara, venant de Catiopé également, elle va tenter de se fondre dans le paysage et d'appréhender toutes les subtilités de la Terre afin de retrouver l'homme de ses visions. De son côté, Anir, lui, continue à se fourvoyer sur le chemin de la rébellion. Quant à Anistos, que sa mère a rebaptisé Anthony afin d'éviter les soupçons, il apprend une partie de la vérité sur sa véritable identité. Nos jeunes protagonistes pourraient avoir bien plus en commun que ce qu'ils pensent, à commencer par une prophétie, les réunissant tous les trois...

J'ai pris un grand plaisir à retrouver la plume de l'auteur ainsi que ses personnages. Malgré le temps écoulé entre ma lecture du premier tome et le second, je me suis rendue compte que je n'avais rien oublié de leurs aventures et que, malgré le grand nombre de personnages, je me souvenais de tous, à croire que chacun d'eux m'avait marqué d'une manière ou d'une autre. Depuis le début, je n'ai jamais été perdue, aussi bien dans le monde de Catiopé et son vocabulaire particulier qu'avec les personnages, l'auteur sachant toujours nous expliquer les choses, d'une manière ou d'une autre.

Même si dans ce tome il y a un peu moins d'action que dans le premier, la trame se met encore un peu plus en place, et si nous pensions n'avoir à faire qu'à un seul ennemi dans la personne d'Anos, un autre et se révèle petit à petit et pas de moindre... Gaïol semble être un être redoutable et je suis bien curieuse de savoir quels sont encore ses plans. C'est ce point qui m'a beaucoup plus dans ce livre : l'auteur nous surprend encore malgré une histoire déjà posée et l'intrigue se fait de plus en plus complexe et intéressante. Les personnages s'affirment, tentent pour certains d'échapper à leur destins, de l'assumer pour d'autre, ou encore de se battre encore et toujours contre la tyrannie . Il semblerait même qu'une petite histoire d'amour puisse poindre le bout de son nez, ce qui ne serait pas pour me déplaire... (vous connaissez ma passion pour les histoires d'amour ;) ).

Bref, j'ai beaucoup aimé ce tome, même si j'ai quelque peu préféré le tome 1 tout de même. C'est pour moi plutôt un tome de transition, qui met en place une partie supplémentaire de l'intrigue nous permettant la compréhension totale du dernier volet. Dernier volet qui, je le pense, sera plein de surprises et de rebondissements et que j'ai grande hâte de lire!

par LilyEden
Insaisissable, Tome 1.5 : Ne me Résiste pas Insaisissable, Tome 1.5 : Ne me Résiste pas
Tahereh Mafi   
Je suis brisée, littéralement brisée. Par toute cette beauté, toute cette peine, toute cette agonie, cette tristesse, que je n'aurais jamais pu anticiper. Ces sentiments amplifiés à un degré dont je n'aurai même pas pu deviner le quart, le dixième, le millième. J'ai l'impression de devoir faire un énorme trou dans mon coeur, et l'étirer à l'infini, pour avoir une chance d'y placer tout ce que j'ai ressenti. Je n'ai pas envie de m'arrêter d'écrire, j'ai peur de ne jamais pouvoir décrire toutes les émotions qui m'ont traversée, j'ai peur de ne pas partager convenablement avec vous toute cette beauté que j'ai eue l'opportunité d'effleurer pendant un bref un instant, quelques heures pendant lesquels je me suis sentie vide, vide de moi, vide et vidée. Vidée comme Warner, vidée comme Juliette.
Décrire des sentiments de cette manière, me les envoyer en pleine figure, comme un énorme sot d'eau, comme une monstrueuse claque, me faire ressentir une haine horrible, envers le monde, pour ce qu'il leur a fait subir, me donner la chance de comprendre pourquoi. Non pas de justifier, mais de comprendre, de pardonner à Warner, de lui pardonner ce qu'il a fait, parce qu'il est aussi brisé qu'elle.
Et enfin, chapeau à Tahereh Mafi pour cette écriture, pour ce talent, pour ce poème long de 150 pages, merci.


par Dreamer
Twilight, Tome 4 : Révélation Twilight, Tome 4 : Révélation
Stephenie Meyer   
super fin, mais si j'etais decu que ca se finissent!! un peu long a certain moment et j'aurai esperer une vrai bataille entre les volturi et les cullen mais j'ai quand meme adorer
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4