Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lilylafouine : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Voyage de Chihiro (Album) Le Voyage de Chihiro (Album)
Hayao Miyazaki   
très bien !!!! je le conseil vivement !!!! C'est un univers magique et les dessins sont très beau !!!!

par elvis
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Fantômette, Tome 17 : Fantômette et la maison hantée Fantômette, Tome 17 : Fantômette et la maison hantée
Georges Chaulet   
La pugnacité de Fantômette permet aux tantes de la fanfaronne Ficelle de garder leur logement, ah, heureusement qu'elle est là, qu'est-ce-qu'elles feraient sans elles!!!

par Perseus
Les Légendaires : Origines, Tome 4 : Shimy Les Légendaires : Origines, Tome 4 : Shimy
Patrick Sobral    Nadou   
J'avais assez peur pour l'originalité et l'inventivité de ce tome étant donné que nous en savions déjà un peu concernant des bribes de passé de Shimy [spoiler]ses difficultés relationnelles avec sa mère et son entretient avec Anathos[/spoiler]
Mais l'auteur à su m'impressionner et me prouver, qu'une fois de plus, il savait maîtriser à la perfection la psychologie et le caractère de ses personnages.
Ce tome est vraiment bien construit, j'ai adoré découvrir la Shimy asociale que l'on connaît devenir un peu plus bavarde et émotive. On découvre la façon dont elle est devenue elfe élémentaire et ses amis d'enfance.
De ce côté, chapeau à l'auteur encore une fois, Solaris m'a totalement séduite. Son côté sauvage est absolument craquant et la façon dont elle défend ses positions et ses opinions est très marqué.
Après, nous parlons d'une BD et non d'un roman donc je ne peux pas débattre pendant 100 ans de la profondeur et de la complexité de l'histoire. Le scénario est assez simple mais je suis toujours aussi fan des dessins de Nadou. Les émotions ressortent vraiment bien!

Conclusion: si vus aimez la série, lisez-le et si vous ne connaissez pas, allez le découvrir.

par Edaura
Les Ballerines magiques, Tome 14 : Le Noël magique de Daphné Les Ballerines magiques, Tome 14 : Le Noël magique de Daphné
Darcey Bussell   
A Enchantia, le cruel Roi Souris fait tout pour gâcher Noël ! Heureusement, Daphné et la Fée Dragée ont un plan... Réussiront-t-elle à sauver la magie de Noël ?

-Cette histoire a déjà paru dans le hors-série Voyages à Enchantia.-

par Girlbook
Fantômette, Tome 12 : Fantômette et son prince Fantômette, Tome 12 : Fantômette et son prince
Georges Chaulet   
je n'ai que rarement aimé un livre ET sa fin. Le prince qui, à la fin, laisse supposer qu'il va se faire kidnapper juste pour qu Fantomette revienne. C'est juste génial!
Les Légendaires, Tome 5 : Coeur du passé Les Légendaires, Tome 5 : Coeur du passé
Patrick Sobral   
J'ai bien aimé ce tome surtout que Danael était super jaloux d'Halan et que c'était à mourir de rire rien qu'en voyant la tête qu'il faisait à chaque fois !!!!

par Shimy95
Voyage au centre de la Terre Voyage au centre de la Terre
Jules Verne   
Un grand classique pour moi. On s'évade très facilement avec ce Voyage. A lire et à relire. En ce moment, je le fais découvrir à ma Belle fille qui apparemment aime bien.

par Kore
Fantômette, Tome 44 : Mission impossible pour Fantômette Fantômette, Tome 44 : Mission impossible pour Fantômette
Georges Chaulet   
un des tomes de fantomette les plus palpitants!! on espère toujours découvrir le vrai visage de notre héroïne masquée

par magdave
Les Légendaires, Tome 17 : L'Exode de Kalandre Les Légendaires, Tome 17 : L'Exode de Kalandre
Patrick Sobral   
Enfin !!!!! Mon dieux je l'ai attendue celui là.

J’appréhendais beaucoup car je savais qu'un des légendaires mourrait mais finalement tout est parfaitement passé. Patrick Sobral à beaucoup plus insister sur les touches d'humour et sur des jeux de mots ( bon un peu pathétique je l'avoue... ) pour caché le coté macabre qui règne dans cette BD.

On apprend également que l'accident Jovenia devient un poison mortel... Je trouve ce rebondissement assez bien car on avait un peu perdue la vraie quête durant ces derniers tomes (n'oublions pas que les légendaires se sont réunis de nouveau pour inverser l'effet jovenia à la base ).

Je n'ai pas vraiment aimé le tome 16, j'ai trouvé que tout allez trop vite mais sur ce tome, on reprend l'histoire sur de nouvelle base, en oubliant complètement les Chiridians et tout le tralala du tome 16.

Le seul petit bémol qui m'a un peu dérangé dans cette suite ces justement cette coupure. J'ai eu la désagréable impression d'avoir loupé un épisode.

Je suis ravie de constater que la série avance enfin au sujet de l'accident Jovénia et cette fin... Inattendue et ouverte me donne envie d’être l'année prochain.

Le prochain tome s’intitule "La fin de l'histoire", j’espère juste que ce n'est pas la fin de la série.