Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LinneD : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Half Bad, Tome 1 : Traque blanche Half Bad, Tome 1 : Traque blanche
Sally Green   
Half Bad est un phénomène littéraire en Angleterre et aux États-Unis et qui va être adapté au cinéma! Cela faisait déjà un an que les éditeurs et journalistes l’annonçaient comme un phénomène et sa sortie a provoqué un raz-de-marée dans la blogosphère américaine et anglaise. Certains le décrivent comme le nouvel Harry Potter et le nouveau Hunger Games et mon intérêt était fort pour ce roman, qui parlait de magie, de Sorcières Blanches et de Sorcières Noires, de hybrides et de Conseil. Ni une ni deux, j’ai commandé le roman en hardback et j’ai attendu une semaine avant de le recevoir. Quel bonheur! L’objet est magnifique. Tout en relief, argenté, avec une tranche rouge – j’adore le rouge – et un dos tout aussi beau, avec des critiques enthousiastes et des petites tâches de sang. L’objet est déjà merveilleux et je l’ai commencé il y a deux jours. Dès la première page, j’ai été happé par l’histoire, avec le prologue à la deuxième personne, qui apporte un vrai cachet à l’histoire et vous met tout de suite dans l’ambiance. J’ai ressenti ce petit frisson, unique et particulier, dès que j’ai commencé Half Bad et j’ai su que ce livre serait incroyable. Sally Green est un génie et Half Bad est une réussite, une merveille, un livre divin et écrit avec brio, qui vous emportera dans son monde ni noir ou blanc, mais en différentes nuances de gris.

Half Bad raconte l’histoire de Nathan, un adolescent qui est enfermé dans une cage et qui est particulier, puisqu’il est un "Half", un hybride, dans un monde où les Sorcières Blanches traquent les Sorcières Noires. Nathan est mi-Blanc, mi-Noir et le Conseil des Sorcières Blanches le surveille depuis sa naissance, épiant ses faits et gestes. Comment est-il arrivé dans cette cage ? Pourquoi ? Dans quel but ? Situé en Écosse et en Angleterre, Half Bad est un concentré d’action, de rebondissements, d’émotions et de magie, qui m’a transporté. L’univers qu’a crée Sally Green est incroyablement riche et expliqué avec justesse, sans nous perdre ; on comprend les Sorcières Blanches et les Sorcières Noires, les "Half" et l’organisation de ce monde si particulier. La première partie du roman se concentre sur le passé de Nathan, ses émotions et les épreuves qu’il a traversé, avant de se concentrer sur son présent, pour déterminer son avenir. J’ai adoré la première partie, qui montre la famille brisée de Nathan et ce qu’il a vécu. Le monde de Half Bad est addictif, avec les Hunters et l’histoire des Sorcières Noires et Blanches, qui m’ont captivés.

L’histoire de Saba m’a fasciné, je trouve cette histoire tellement intéressante que j’espère qu’on aura plus d’histoires sur les Sorcières dans le prochain tome! Dans ce premier tome, l’action est là et Half Bad pose les bases d’une trilogie, tout en donnant un coup de fouet au lecteur, qui tourne les pages frénétiquement. Tout s’enchaîne si bien et les personnages sont si attachants qu’on regrette de finir le roman. J’ai traîné, dans les cent dernières pages, tant j’étais attaché au roman, à l’histoire, aux personnages, à tout ce qui rend ce roman unique et particulier. Il mérite amplement son succès.

J’ai beaucoup aimé Gran, Deborah et Arran, qui sont si protecteurs et soudés que je ne voulais plus les quitter. Dès l’âge de dix-sept ans, les Sorciers et Sorcières ont une cérémonie, où ils reçoivent trois cadeaux et découvrent leur pouvoir, qui peut-être celui de guérir, de se transformer en animal, de devenir invisible, de voir le futur… Les Dons des Sorciers sont très divers et Nathan veut à tout prix savoir qui est son père et pourquoi il ne l’a jamais vu et s’il aura le droit à une Cérémonie, tandis que le Conseil crée des nouvelles lois qui restreignent de plus en plus les "Half".

Imaginez un marathon, une course d’endurance – voilà ce que j’ai ressenti pendant ma lecture. J’ai été emporté par l’histoire de Nathan, qui veut trouver sa place dans son monde, savoir qui il est. J’y ai pensé toute la nuit dernière, imaginant ce qui se passerait ensuite. L’histoire de Half Bad est bien pensé et s’enchaîne avec rapidité et Sally Green possède une écriture légère et touchante et en même temps, très particulière, qui nous emmène dans son monde dès le début. Elle sait dépeindre l’action, les sentiments et nous attacher à ses personnages, qui évoluent dans un monde sombre et difficile.

Nathan évolue au fil des pages, on suit les années de sa vie et sa maturité, son intelligence, son courage et la touche émotionnelle qui le caractérise le rend attachant, dans sa quête tout au long du roman. Annalise est touchante et fragile, le lien qu’elle partage avec Nathan est unique et mystérieux ; Arran est celui qui est toujours là pour sa famille et qui épaule les siens ; Deborah est une fille dévouée, qui contraste avec Jessica, qui rabaisse Nathan à chaque fois et ne manque pas de le culpabiliser pour tout et n’importe quoi. Celia est attachante et très intéressante, Rose est extrêmement attendrissante et Gabriel est étrange mais loyal. Marcus, le Sorcier Noir maléfique qui tue sans distinction, qui est le père de Nathan et qui dévore le cœur de ses ennemis… Les autres personnages sont tous déterminés, puissant et menaçant, amical ou difficile à cerner et, comme Nathan, on ne sait plus à qui se fier.

J’ai adoré les pouvoirs des Sorciers, qui sont bien pensés et intrigants! Ils auront une plus grande place dans la suite!

La quête de Nathan m’a laissé à bout de souffle, on stresse avec lui, on est attendri par ses espérances et les dernières pages de Half Bad m’ont laissé sur le derrière. La fin est rapide et inattendue, on essaye de chercher la suite mais elle n’est pas encore là. La fin est frustrante mais il va falloir attendre, même si la patience n’est pas mon fort. La fin est énergique et dynamique, tout comme le héros, on ne sait plus quoi faire, on est perdu et stressé, une certaine rencontre m’a intrigué et ému, j’ai hâte d’en savoir plus. Bien qu’introductif mais riche et plein d’action, ce premier tome est un coup de cœur ! J’ai encore le cœur battant, ma tête est encore dans le monde de Half Bad et je ne rêve que d’une chose : avoir la suite, là, maintenant, sous la main, ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Moi, après avoir fini le livre :

Vous l’aurez compris : Half Bad est un souffle nouveau et addictif, avec un univers riche et attractif, des personnages attachants et réalistes, une histoire très dense et une fin horriblement frustrante. Je ne peux que recommander ce roman. Half Bad est un bijou. Half Bad est une tornade destructrice, qui vous laissera sans voix. Un brillant début qui promet une trilogie haletante et un premier roman mené d’une main de maître, avec une quête épique et un fabuleux voyage, qui ne vous laissera pas indemne.

par Darksun
Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge Half Bad, Tome 2 : Nuit rouge
Sally Green   
Ma chronique en bref

Un deuxième tome qui m’a happée, chamboulée, émue et terrifiée ! Encore meilleur que le premier, bon sang !
Note : Eh oui, un beau 21/20 ! (comment ça, ce n’est pas possible ? Eh bien, je décrète que oui ! Sur ce blog, tout est possible !)

Note générale : 21/20



Mon avis sur…


L’histoire

On avait laissé Nathan juste après sa Cérémonie des Dons, où il rencontrait pour la toute première fois son père, Marcus, et alors que sa petite copine est plongée dans un sommeil de mort par la terrifiante Mercury.
Le tome 2 débute quelques semaines plus tard, alors que Nathan attend Gabriel au milieu de la forêt, espérant que le jeune sorcier noir ait survécu. Mais Nathan n’a plus qu’un seul but : le retrouver et, avec lui, sauver Annalise. Pour cela, il est prêt à tous les sacrifices.

Car dans l’ombre, Sorciers Noirs et Sorciers Blancs rebelles s’unissent dans une Alliance fragile contre le gouvernement tout puissant et sans pitié qui a pris le pouvoir depuis la fuite de Nathan.

Les événements s’enchaînent, les rencontres le guident, les catastrophes s’amoncellent et voilà qui vous donne une suite totalement réussie, qui m’a conquise, terrifiée, émerveillée et laissée sur un terrible sentiment de « Je-veux-la-suite-là-maintenant-tout-de-suite-et-pas-dans-six-mois ! ».

Les personnages sont, à peu de choses près, les mêmes que dans le premier tome, mais on va apprendre à mieux les connaître : leurs forces, leurs failles, leurs désirs, tout est approfondi dans ce livre et les rebondissements se suivent, sans aucun temps mort ni longueur.

Nathan m’a encore davantage conquise dans ce deuxième tome car il prend bien plus d’envergure : il a plus confiance en lui et ose davantage. De l’enfant, à l’adolescent que nous quittons dans « Traque Blanche », nous avons à présent affaire à un homme à la fin de « Nuit Rouge ». Il va être blessé, trahi, et il va aimer et haïr. Il évolue, il grandit, il mûrit.

Également, sa relation avec Gabriel devient plus importante dans ce tome, de même que celle avec Annalise. J’ai le sentiment d’avoir réellement découvert Gabriel dans ce tome et de m’y être énormément attachée. L’amour qu’il voue à Nathan est réel, profond et sincère. J’en parlerai davantage un peu plus bas, dans la section « symbolique », mais j’ai trouvé qu’ici, l’amour et l’attirance entre deux hommes était particulièrement bien traitée, avec une grande sensibilité et justesse qui m’a touchée.

Quant à Marcus, qui est bien plus présent dans cette suite, nous commençons à davantage cerner ce père étrange, réputé être un mage noir sans cœur. Nous pouvons comprendre ce qui agit sur lui, la puissance de sa magie qui provoque cette colère, son instinct animal… Et nous arrivons à apprécier ce personnage pourtant si sombre. Le rapprochement entre lui et Nathan m’a beaucoup plu.

Quant à l’histoire, c’est un enchaînement d’événements qui vous laissera hébétés à la fin du livre. On en prend plein la tronche à chaque page de ce livre. L’univers est sombre, violent, comme dans le tome 1, mais on sent la rébellion qui se lève, l’espoir qui renaît, et même si la guerre est encore loin d’être gagnée, on commence à apercevoir la lumière au bout du tunnel.

Les rebondissements vous surprendront jusqu’à la toute dernière page, ce qui rend « Nuit Rouge » encore mieux que « Traque Blanche ». C’est un vrai coup de poing en pleine face, un coup de cœur en pleine poitrine.

Bref, j’ai ADORÉ.

L’histoire : 21/20
Les personnages : 20/20


L’écriture

Si la plume de Sally Green peut en déstabiliser plus d’un (le passage au « tu » ou au « nous » notamment peut surprendre), moi elle m’a totalement conquise. J’aime son obscurité, sa profondeur, son intelligence et sa sensibilité. Elle m’a envoûtée et je n’avais aucune envie d’arriver à la fin de ce roman. Elle parvient à décrire cette atmosphère sombre avec simplicité et justesse. Les sentiments sont parfaitement dépeints, les descriptions pas trop longues et les dialogues m’ont toujours paru plausibles. Sally Green a ici réussi à écrire un deuxième tome encore meilleur, qui m’a totalement chamboulée !
Il me tarde d’avoir le tome 3 entre mes mains !

Le style d’écriture : 19/20



La symbolique

Après avoir traité du racisme et de la schizophrénie dans le tome 1, et même si les deux points sont encore bien présents dans ce tome 2, j’ai envie de parler d’un autre thème prégnant tout au long de « Nuit Rouge », un thème simple mais pourtant complexe : celui de l’amour.

Nathan aime depuis toujours la belle sorcière blanche, Annalise, mais il va découvrir, au fil des chapitres, l’amour qu’il voue également à Gabriel. Si au début il prend cet amour pour de l’amitié, on sent qu’il évolue de page en page. Que l’attirance qu’il ressent pour Gabriel se développe. Il ne comprend pas réellement ce qui se passe, il ne veut d’ailleurs pas comprendre la profondeur de ses sentiments, se voile la face, mais il ne peut s’empêcher d’être tiraillé entre ses deux amours, celui pour une femme et celui pour un homme.

Traiter de l’homosexualité est toujours quelque chose de très complexe, et j’ai trouvé que Sally Green arrivait à en parler avec une justesse et une sensibilité absolument parfaite. Elle m’a conquise.

Et une fois de plus, elle bouscule les préjugés, en créant un héros qui, en plus d’être noir ET blanc, bon ET mauvais, aime également les femmes ET les hommes. Il prend une dimension qui est alors absolument ahurissante, qui ne peut que vous toucher, vous envoûter. Car Nathan, contrairement à tant de gens sur Terre, ne voit pas les gens en fonction de leur couleur, ou de leur sexe, mais en fonction de leur âme.

J’ai trouvé cela grandiose.
Half Bad, Tome 3 : Quête noire Half Bad, Tome 3 : Quête noire
Sally Green   
Je n’ai pas pour habitude de commenter les livres que je lis. Mais avec ce livre je ne peux pas faire autrement.

Je ferai simple en disant que j’ai adoré lire ce dernier tome, et la trilogie dans son ensemble. Je la conseille vivement car elle mêle fantastique, aventure, amour, drame…

[spoiler]Pour parler de la fin, j’ai fini ma lecture en larmes. Je ne suis pas une grande pleureuse en lisant. A vrai dire cela ne m’est arrivé qu’une fois. Je peux maintenant ajouter Half Bad T3 à la liste. Je ne suis pas sûre de pouvoir me remettre de cette fin. La tristesse que j’ai ressentie à certains moments me fait dire que ce genre de fin n’est pas pour moi. Je suis peut-être fleur bleue en fin de compte. J’aurais vraiment adoré une fin heureuse (et largement méritée) pour ce magnifique couple formé par Nathan et Gabriel. Même si, d’une certaine façon, c’est le cas.[/spoiler]

Je tiens à décerner une mention spéciale à Gabriel. Il est devenu un de mes personnages préféré, toutes lectures confondues. Il est la personne que tout le monde rêverai d’avoir à ses côtés : un ami, un amoureux, un partenaire loyal, un soutien moral à toutes épreuves… Gabriel a vraiment été le rayon de soleil de cette saga et un personnage qui restera longtemps dans ma mémoire.

Moi qui pensais que mon premier commentaire serait bref, c’est raté ! Je conclurai donc en disant qu’Half Bad T3 est un tome final génial pour une trilogie au top !


par Julie91
Covenant, Tome 5 : Sentinelle Covenant, Tome 5 : Sentinelle
Jennifer L. Armentrout   
INCROYABLE. Je n'ai même pas les mots pour décrire tous les sentiments que j'ai vécus durant ma lecture. Ce dernier tome est tout simplement parfait, comme tous les autres de la série. Un bijou. Comment l'auteure a fait pour mélanger tant d'amour, de passion, d'action et de surprise dans un seul livre? Je l'ignore, je ne le saurais surement jamais, mais Jennifer L Armentrout m'a prouvé qu'elle pouvait créer l'impossible. J'ai totalement adoré. Je n'ai qu'un regret et c'est de devoir laisser partir Alex, une de ces héroïnes qui peuvent nous faire sourire et pleurer, elle est courageuse, belle, intrépide, juste et totalement "badass" comme elle dirait. Que peut-on demander d'autre? Une histoire d'amour qui défie le destin lui-même? Check. Des personnages à en couper le souffle? Check. Une fin totalement inattendue? Double Check. Et peut être quelques répliques sarcastiques? Check total.
Alors merci, chère auteure, pour cette merveilleuse aventure que tu nous as permis de vivre en compagnie de tous ces personnages qui, loin d'être parfaits, le sont à leur manière.

par Missjiji
Covenant, Tome 4 : Apollyon Covenant, Tome 4 : Apollyon
Jennifer L. Armentrout   
J'ai eu du mal à venir à bout de ce tome (j'ai eu une panne de lecture en plein milieu, due à pas mal de choses), et pourtant c'est un gros coup de coeur. Pourquoi ? Parce que la fin est parfaite. Emouvante, intense, et j'ai désespérément envie de lire la suite. J'ai pleuré comme une madeleine pendant les deux derniers chapitres. Ils m'ont touché. Alex a tellement évolué, elle est devenue forte et courageuse, et a pris en maturité. Je l'ai adorée.
Le problème de ce tome était le manque d'action pendant une bonne moitié du livre (attention, c'était tout de même intéressant !). La quête se met en place un peu trop tard selon moi, mais ce n'est pas dérangeant non plus.
Les personnages sont de plus en plus attachants. Je les ai tous adoré.
Ce tome est un avant-goût du dernier tome de la saga, à savoir Sentinel. Et on sent que J.L. veut nous faire un peu mariner avant de nous lâcher le grand final. On découvre dans celui-ci l'identité du Dieu derrière tout ça, et c'est une bonne surprise.
Bref, un tome qui promet une suite (et fin :( ) haute en couleur!

par ACOTAR
Covenant, Tome 2 : Sang-pur Covenant, Tome 2 : Sang-pur
Jennifer L. Armentrout   
J’avais apprécié la novella préquel, j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga mais comment vous dire à quel point j’ai adoré ce deuxième tome ??!
Je ne pensais pas que JLA pouvait encore me surprendre et pourtant c’est le cas… La lecture de « Pure » a été un véritable moment de bonheur. Je ne pensais pas que cette série pourrait égaler ma saga chouchou « Lux » mais finalement il se pourrait bien que si…
On retrouve Alex là où on l’avait laissé à la fin du tome 1 en plein entraînement au sein du Covenant. Alex a retrouvé sa place mais elle doit pourtant encore faire ses preuves et témoigner devant le Conseil sur ce qui s’est passé à Gatlinburg à la fin du tome 1.
Sa future transformation en Apollyon ainsi que sa relation avec Aiden et Seth est le cœur de ce tome. Alors bien sûr, l’action reste très présente, mais ce second tome est l’occasion de s’attarder plus en profondeur sur les personnages et leur relation.
Alex & Aiden d’abord… Evidemment entre ces deux-là c’est toujours aussi compliqué… On assiste encore à de très jolies scènes remplies de romantisme et je dois admettre qu’Aiden m’a vraiment charmé dans ce tome. Je l’avais trouvé très mystérieux dans le premier livre et j’ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir un peu plus dans ce tome-ci. Toujours aussi sérieux et raisonnable, son amour pour Alex n’est plus un mystère même si celle-ci s’entête à en douter et ne vois pas qu’il veut seulement la protéger… Son dévouement en fin de tome est très émouvant et promet de jolies choses pour la suite.
Ensuite Alex & Seth… Alors là, je vous préviens c’est l’explosion ! Leur relation évolue énormément ici et il se rapproche de manière assez surprenante. Aussi téméraire et aussi entêté l’un que l’autre, j’ai pris un plaisir fou à chacun de leur échange ! Seth, c’est tout le contraire d’Aiden, mais il n’en est pas moins charismatique et Alex a de la chance de l’avoir de son côté…
Tout ça pour vous dire que je n’aimerai pas être à la place d’Alex (enfin quoique… !) ; choisir entre Aiden et Seth va se révéler très difficile si vous voulez mon avis. Moi qui ai habituellement un avis très tranché quand il s’agit de triangle amoureux, je peux vous dire que là je ne suis pas sûre d’avoir fait mon choix…
Bref vous l’avez compris, Pure nous embarque dans un tourbillon de sentiments dont il est difficile de ressortir.
Toutefois, ce tome ci est également l’occasion d’en découvrir un peu plus sur la mythologie que nous propose JLA. Le fonctionnement du Covenant, ses exigences et ses lois sont mis en avant et l’on est plongé encore un peu plus dans un univers qui est décidément très intéressant.
Comme je vous le disais, l’action n’est pas en reste et certains événements chamboulent ce que l’on croyait pourtant bien établi. Alex n’est encore une fois pas épargnée et elle encaisse certains coup plutôt difficilement…
La fin du tome est magistrale (j’avoue, je ne pouvais plus le lâcher quitte à arriver en retard au boulot…) De nouvelles intrigues sont soulevées, de nouveaux personnages apparaissent amenant avec eux leur lot de complot et malveillance.
Bref du tout bon… Inutile de vous reparler de la plume de JLA qui me convient à merveille et qui m’apporte un rythme de lecture que j’adore !
Je pense que je peux terminer en vous disant de foncer sur cette saga si ce n’est pas encore fait car elle vaut vraiment le détour… Et je m’excuse d’avance pour celles et ceux qui ne lisent pas en VO et j’espère sincèrement que toutes les œuvres de JLA verront le jour chez nos éditeurs français…
Quant à moi, vous vous en doutez il me tarde de découvrir la suite…

par LucyMB
Covenant, Tome 3 : Éveil Covenant, Tome 3 : Éveil
Jennifer L. Armentrout   
Est-ce que sérieusement on peut ne pas aimer un livre de Jennifer L.Armentrout????? Pour ma part NON!!!!!!! Je ne fais que la vénérer, l'idolâtrer!!!!!!!!!!!!! Ces livres, et ce livre notamment, sont des véritables bijoux, des pépites!!!!!!!!!!
Les émotions sont toujours présentes mais puissance 1000 par rapport au tome précédent. Aiden se dévoile enfin et mon coeur a fondu, chaviré, chanté, explosé... Bref, gros coup de coeur une fois encore!!!!!
Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé Covenant, Tome 1 : Sang-mêlé
Jennifer L. Armentrout   
Pffffff je l'ai déjà fini :( et pourtant j'ai ralenti ma lecture pour pouvoir le garder un peu plus longtemps.
En lisant la quatrième de couverture je m'attendais a une bonne petite histoire a lire entre 2 grosses lectures.
Hé ben je dois dire que je ne m'attendais pas du tout a ce que ce soit un coup de coeur et pourtant s'en ai un!!
Je suis tout simplement tomber amoureuse des personnages et de cette histoire remplis d'amour, de drame et d'action.
En gros il relie tout ce qui fait un bon livre!
Alex est super attachante et on arrive facilement a ce mettre a sa place, on a l'impression de ressentir toutes les émotions qu'elle éprouve.
Et Aiden le beau mec avec qui tout avenir est interdit.
Rolala j'ai vraiment adoré lire chaque passages ou ils étaient a deux, ou on sent qu'il ce passe quelque chose mais qu'aucun des deux n'ose franchir le pas.

Un livre qui ce lis extrêmement vite tellement l'histoire est prenante.
Je le recommande vivement a tout ceux qui lisent en VO car je ne sais pas s'il sortira en Français.





99 percent mine 99 percent mine
Sally Thorne   
J'ai énormément attendu ce livre et je m'attendais à mieux. Je n'ai pas trop apprécie les personnages principaux et j'ai trouvé que l'histoire traînait un peu. Cependant, ça reste un belle histoire d'amour assez addictive. Le thème du meilleur ami du frère reste un des meilleurs ce qui fait pardonner certains défauts.
The Beast's Heart: Beauty and the Beast reimagined from the Beast's point of view The Beast's Heart: Beauty and the Beast reimagined from the Beast's point of view
Leife Shallcross   
A sumptuous, bewitching new take on a tale as old as time - read the Beast's side of the story at long last.

'Utterly Enchanting!' - Kate Forsyth, author of Bitter Greens and The Wild Girl

'What a delight! This is a beautifully crafted, deeply romantic reworking of the fairy tale' - Juliet Marillier, author of the Blackthorn & Grim series

'A complex, charming, romantic, and richly detailed story about the redemptive power of love' - Readings Magazine

*********

I am neither monster nor man - yet I am both.
I am the Beast.
I know why I was cursed; I know the legacy of evil I carry in my tainted blood. So how could she ever love me?
My Isabeau. She opened my eyes, my mind and my heart when I was struggling just to be human.
And now I might lose her forever.

Lose yourself in this gorgeously rich and magical retelling of The Beauty and the Beast that finally lays bare the Beast's heart.

par fred9