Livres
579 230
Membres
643 407

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Insigne du boiteux



Description ajoutée par annick69 2019-09-07T15:28:01+02:00

Résumé

A quelques mois de la retraite, le commandant Filier se retrouve à la tête d'une affaire comme il en existe fort peu : un tueur psychopathe tue des mères de famille sous le regard de leur enfant de 7 ans. De quoi défrayer la chronique et attiser les peurs enfouies. Afin de l'aider sur l'affaire, le commandant fait appel au professeur Bareuil et à l'une de ses anciennes étudiantes, Jeanne, elle-même mère d'un enfant. Car il faut arrêter le psychopathe avant que celui-ci ne cause de nouvelles victimes. Les crimes sont odieux, cruels mais que cachent ces horreurs ? Alors que les indices commencent à apparaître que les éléments commencent à se rejoindre, le meurtrier gagne du chemin. Bientôt, ce sera Jeanne qui sera dans sa ligne de mire. Les enquêteurs devront faire preuve de courage et de force pour sauver la jeune femme et mettre un terme à ces tueries.

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par silbert 2015-11-05T20:59:51+01:00

Je vous laisse avec un petit extrait: Falier fulmine en raccrochant son téléphone.

— Merde, à la fin. Ces journalistes à la con ont réussi à avoir mon numéro de poste. Vous avez vu ce barnum, en bas ? Priorité à l’information, je t’en foutrais ! Le goût du sang, oui !

Jeanne se tient sur le seuil du bureau. Bareuil la remarque le premier.

— Ma chère Jeanne ! Il ne faut pas rester dehors, voyons. — Je ne peux pas entrer dans une pièce avant d’en avoir observé chaque recoin. Ma névrose, sans doute. Bareuil roule jusqu’à elle et la guide vers une chaise, la seule qui soit rembourrée dans cet endroit où ce qu’on peut trouver de plus moelleux est l’épaisse fumée stagnante des Boyard de Falier.

— Il faudra employer un langage un peu plus châtié, commandant. Mais ce que veut Jeanne, ce ne sont pas des politesses, c’est pouvoir au plus vite envoyer au diable le foutu duo de l’infirme grand siècle et du flic mal dégrossi. Falier s’assoit sur son siège, qui grince sous lui.

— J’en avais contre la presse. Ils venaient à peine de se calmer depuis le coup d’Étampes, et là, rebelote. Je ne sais pas qui est le tordu qui les a prévenus, mais le fait est que je me coltine tous les journalistes de France depuis ce matin 8 heures. Il écrase sa cigarette au milieu des cadavres d’une dizaine d’autres. Contemplant le cendrier avec horreur, Bareuil proteste à sa façon. — La fumée ne vous dérange pas, Jeanne ? Ni non plus qu’un éminent représentant de la loi se moque bien de se l’appliquer à lui-même ?

Falier ne relève pas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par polacrit 2019-09-16T10:39:23+02:00
Bronze

Thierry Berlanda nous offre ici un roman policier nerveux, au rythme endiablé, qui nous plonge dans un suspense haletant à coups de scènes d'action bien ficelées, de personnages bien campées et d'une mise en scène soignée. A dévorer au coin du feu un dimanche pluvieux ou sur votre terrasse un jour de grand soleil, peu importe, mais à dévorer indéniablement!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2019-09-09T11:23:40+02:00
Argent

Un roman entre policier et thriller, au niveau des scènes de crimes nous sommes bien dans le thriller et de par l'enquête menée par un commandant déjà bien usé, le roman policier se profile. Une intrigue assez ardue où se mêlent horreurs et mythes. La peur est bien présente.

- "Elle a un mauvais pressentiment, mais elle pense qu'une file qui se balade seule la nuit en a toujours un, et que ce n'est jamais justifié. Rue du Pont-Neuf, à l'étroit entre les immeubles estompés par le brouillard, elle se sent comme un insecte au fond d'une boîte bourrée de coton au formol. Elle manque d'air. Elle presse le pas. Mais si c'est pour entrer dans le petit pourcentage de celles dont le mauvais pressentiment est tout de même justifié, alors pourquoi se presser?..."

Sans lire le résumé, on comprend dès le départ que Jeanne sera dans la ligne de mire de l'assassin. Mais qui commet ces horribles crimes?!

Le personnage du commandant est le plus rocambolesque. Un professeur et son ancienne élève se joindront à lui pour débrouiller cette enquête.

Un style et une écriture fluides et intenses. J'ai pu rencontrer l'auteur cet été par chez moi, c'est toujours un plus. Je le recommande pour les passionnés de roman policier, voire plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaurenaLJ 2019-07-03T17:31:20+02:00
Bronze

Un polar vraiment sympa, qui se lit vraiment facilement et qui a su me captiver du début à la fin! L'enquête est vraiment intéressante, le profil du meurtrier aussi, et les explications fournies m'ont complètement convaincues. J'ai passé un bon moment, et je lirai la suite avec plaisir!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-06-15T13:43:26+02:00
Or

Dans ce thriller, les crimes commis sont particulièrement horribles. Chaque mise en scène est un véritable carnage. Des femmes sont torturées, écorchées vives jusqu’à ce que mort s’ensuive sous les regards terrifiés de leur propre fils. Face à cette mise en scène macabre, les enfants ne peuvent témoigner, trop traumatisés pour répondre, ou littéralement morts de peur durant les sévices subis par leur mère.

Entre vieux flic à l’ancienne, jeune flic aux dents longues, ancien professeur en fauteuil roulant devenu conseiller et une ancienne étudiante de ce dernier, chacun va ajouter sa pierre à l’édifice pour arrêter ce psychopathe qui se fait appeler « Le Prince ». Certains personnages sont vraiment ambigus et le lecteur ignore s’ils sont du côté de la justice ou de la vengeance. Surtout que bientôt, l’ancienne étudiante, Jeanne, va être dans la ligne de mire de l’assassin.

La traque au serial killer n’est pas une nouveauté, mais la façon de l’intrigue est agréable et prenante. Même si on n’est pas face à quelque chose de totalement inédit, on se laisse prendre par le récit. Les pistes sont multiples, les rebondissements sonnent juste et les difficultés policières sont réalistes. L’auteur prend plaisir à perdre ses enquêteurs et le lecteur par la même occasion sur de mauvaises pistes, à placer sur leur enquête des difficultés que tout policier pourrait rencontrer. L’intrigue est bien amenée et le suspense est tel que le roman devient très vite un page turner. Le lecteur se laisse prendre au jeu, et c’est un régal.

Un thriller efficace, addictif, qui vous fera frissonner et passer un très bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kaliscrap 2019-04-17T12:04:39+02:00
Lu aussi

Nous voici dans un polar avec une thématique assez glauque. Un psychopathe assassine des mères de famille devant leurs enfants de 7ans !

Jeanne professeur d’histoire Médiévale est contacée par le commandant Fallier et son ancien directeur de thèse professeur Bareuil pour apporter ses connaissances historiques à propos du tueur.

Vous l'aurez compris nous sommes dans une enquête sombre et l'auteur nous met face à la folie d’un tueur que rien ne peut arrêter.

Un livre qui tient en haleine jusqu'au dénouement final mais qui m'a laissé un peu interrogative jusqu'a ce que j'apprenne qu'il y a une suite : "La fureur du Prince".

J'ai passé un bon moment mais cela reste pour moi un thriller classique (à force d'en lire on devient difficile), j'ai trouvé les personnages un peu "fades", j'ai eu du mal à avoir de l'empathie ils sont trop "lisses" pour moi. De plus que les références historiques, j'ai du mal avec ce côté là ... il m'a vraiment manqué le petit Plus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-03-15T22:00:44+01:00
Or

Thierry Berlanda signe un polar à couper le souffle, l’intrigue est sanglante, le tueur est un psychopathe de la pire espèce. Il choisit des mères de famille pour les assassiner sous les yeux de leur fils de 7 ans. Jeanne vit seule avec son fils, elle va être sollicitée en tant qu’experte sur un bijou ancien retrouvé sur la scène de crime par le commandant Fallier, en compagnie du Professeur Bareuil, son ancien directeur de thèse. J’ai été happé par ce roman, je dois dire que le fait que les crimes commis soient particulièrement horribles m’a donné envie d’en savoir plus sur ce tueur mystérieux. J’ai beaucoup aimé les passages où une large part est donnée à l’histoire et à la genèse de l’assassin, on y perçoit toute sa souffrance et pour un peu il ferait peine. C’est principalement la profondeur psychologique du tueur et la façon dont l’auteur nous la fait découvrir qui m’a captivé. L’enquête démarre doucement mais c’est pour mieux monter en tension dans les chapitres à venir. Les dialogues sont enlevés et donne un style légèrement suranné qui n’était pas pour me déplaire. Le personnage de Jeanne est parfait, on s’inquiète pour elle car elle semble vulnérable et à juste titre puisqu’elle a le profil idéal pour devenir la cible de ce psychopathe qui semble toujours réussir à tirer son épingle du jeu. J’ai passé un très bon moment de lecture, je n’hésiterai pas à lire la suite « la fureur du Prince » si l’occasion m’en est donnée. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/03/15/37121803.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2017-05-16T14:29:47+02:00
Or

J'ai bien aimé l'intrigue et les personnages, mais, parfois, j'ai trouvé que cela manquait de détails, surtout lors de la découverte d'un lieu ou d'un individu. On ne sait pas comment la police en est arrivée à ces conclusions. Je trouve que cela altère quelque peu l'histoire.

Sinon, on passe un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie1702 2017-03-05T15:50:51+01:00

Jeanne Lumet est professeur d’histoire Médiévale, elle va être contactée un matin très tôt par le commandant Fallier pour l’aider à résoudre cette enquête. Elle a été recommandée par son ancien professeur Mr Bareuil, et on ne peut pas dire qu’elle se réjouira à l’idée de le revoir. Si on fait appel à elle, c’est qu’elle a fait une thèse sur le symbolisme de l'orfèvrerie moyen-orientale au XIIIe siècle et chose étrange sur les lieux du crime il a été retrouvé un artefact.

Le commandant Fallier qui attendait sereinement sa retraite va voir ses plans chamboulé par un nouveau crime perpétrer par « Le Prince ». Ce tueur est sans pitié et ses crimes d’une violence inouïe. En effet, il commence par tirer une balle dans la tête des personnes de la famille et ne garde en vie que la femme et le fils de 7 ans (toujours ce même profil de victimes qui revient). Et là encore les atrocités ne sont pas terminées, car il force le fils à assister à la mort de sa mère, mais aussi à la voir se faire découper en lanières.

Tout ceci nous plonge dès les premières pages dans un thriller palpitant, angoissant. Cette lecture malgré sa noirceur devient vite addictive. Les personnages sont très bien construits, on s’y attache bien car l’auteur nous montre leurs côtés humains, ils ne sont pas parfaits, ils ont leurs défauts et cela les rend plus réel. Nous sommes sans cesse à nous poser des questions au fur et à mesure des investigations et de l’intrigue. One se prend au jeu de cette enquête minutieuse et palpitante. On découvre un tueur machiavélique, capable des pires atrocités qui soit

Malgré toute l’horreur de ces crimes, je suis tombé sous le charme de ce thriller qui est rondement bien mené L’auteur nous plonge dans les abysses de cette enquête avec une facilité déconcertante et j’avoue m’être demandé si j’allais réussir à en sortir indemne

Ce fut pour moi une belle découverte, ne connaissant pas la plume de l’auteur j’ai pris plaisir à le lire Un récit captivant qui vous coupera le souffle sans aucun doute

Je remercie les Éditions La Bourdonnaye pour ce service presse

#Milie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecturelle 2016-10-07T18:33:56+02:00
Or

J'ai beaucoup aimé l' histoire et les personnages surtout Jeanne avec son côté névrosé et aussi la façon dont l' assassin tue ses victimes qui est très sanguinaire. C'est un livre facile à lire car il est simple et effrayant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par katec2 2016-05-03T21:46:47+02:00
Lu aussi

Difficile d'entrer dans l'histoire,le style de l'auteur,grandiloquant ,parasite l'intrigue.L'emploi du présent est dérangeant ,les personnages mal définis .Un point positif:le livre est court !

Afficher en entier

Date de sortie

L'Insigne du boiteux

  • France : 2014-02-26 - Poche (Français)

Activité récente

Klem-1 l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-26T15:10:46+01:00
Virginy l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-15T13:43:05+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 30
Commentaires 17
extraits 1
Evaluations 8
Note globale 6.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode