Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lith : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Troisième humanité, tome 2 : Les micros humains Troisième humanité, tome 2 : Les micros humains
Bernard Werber   
Le premier tome de cette trilogie, je n'avais pas pu le lire jusqu'au bout car le fait de faire parler la Terre comme une personne à part entière m'a fortement dérangé. J'avais vu dans le premier volet un débat écologique. Je ne suis pas contre l'écologie mais je suis réaliste. L'être humain doit faire attention à son environnement mais ne peut pas aussi faire marche arrière au contraire avance toujours plus loin dans les découvertes. Je me suis demandée si je devais entamer ce deuxième tome, je me suis dit "tu ne risques rien d'essayer". Ce qui me plait chez Bernard Werber c'est son imagination de l'évolution de l'homme, des sociétés. Je pense tout comme lui que l'évolution pour nous n'est pas la dernière. Les singes ont eu besoin de se redresser pour surveiller leur entourage et cela a permis avec un raccourci de voir apparaître l'Homme. Actuellement nos besoins sont bien différents qu'au départ et je ne peux que penser que les changements physiologiques physiques et psychologiques continueront d'apparaître.
Dans ce volet, l'auteur imagine une miniaturisation de l'espèce animale. Après tout pourquoi pas, avant nous il y avait des dinosaures et des insectes géants après l'aire des dinosaures seuls sont restés les mammifères donc la taille plus réduite peut permettre de croire qu'elle permet la survie. Seulement ce changement c'est effectué de façon naturelle et dans le bouquin tout est basé sur des expériences sur les cellules vivantes et quand l'homme se décide plus efficace que la nature cela ne se passe vraiment pas bien par la suite.
CE que j'ai aimé c'est la leçon d'humanité et d'humanisme qu'a donné l'auteur. Il était très important pour lui de nous faire comprendre que la catégorie "humain" n'est jamais fixe et qu'il faut savoir faire évoluer sa façon de penser.
Werber a su nous dire qu'il y a peu de temps les femmes, les étrangers et les esclaves n'étaient pas considérés comme des être humains mais dans un temps encore plus réduit dans un autre pays certaines personnes pensaient que le peuple juif n'était pas des être humains. Il est important de pouvoir lutter contre ces pensées néfastes et pour ces raisons que je vais qualifier ce livre comme réussi même si je n'adhère pas à tout.
L'être humain est une personne qui m’intéresse pour qui j'ai de l'empathie d'ailleurs un peu trop parfois et il est important de savoir reconnaître nos défauts mais aussi nos qualités. Cet auteur sait si bien les mettre en avant qu'il nous permet de mieux nous connaître.
C'est un livre passionnant à lire et il nous apprend des choses ou des visions des choses.

par quristine
L'Héritage, Tome 3 : Brisingr L'Héritage, Tome 3 : Brisingr
Christopher Paolini   
Ce troisième tome est mon préféré des trois déjà sortis. J'aime la façon dont est fait l'apprentissage d'Eragon et la derniére scéne de bataille. On en apprend encore une fois beaucoup sur les personnages.

par x-Key
L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage L'Héritage, Tome 4 : L'Héritage
Christopher Paolini   
Et voilà, c'est fini. C'est avec émotion que je viens de refermer cet ultime tome des aventures d'Eragon. Beaucoup de questions trouvent des réponses, les prophéties se réalisent enfin, et pourtant certains mystères restent entiers. L'auteur nous a menés au cœur de l'Alagaësia avec brio au travers de ces quatre tomes, et si le troisième avait déçu pas mal de gens, ce dernier livre les satisfera sans aucun doute.

En réalité, je n'ai pas tant de choses que ça à dire. Cette série a été l'une des meilleures que j'ai jamais lues, peut-être même la meilleure. Et maintenant que c'est fini, je me sens toute drôle, parce qu'on quitte tous ces personnages auxquels on avait appris à s'attacher au fil des pages. Eragon, Saphira, Arya, Nasuada, Murthag, et tous les autres, que nous voyions plus comme de vraies personnes plutôt que de simples personnages de romans tant ils étaient complexes, ce sont tous ceux-là que nous devons désormais quitter. Maintenant, on ne peut qu'imaginer le futur de l'Alagaësia avec son nouveau souverain, celui des Dragoniers, celui des Elfes, des Nains, des Urgals, jusqu'à ce que, peut-être, Christopher Paolini nous emmène à nouveau dans ce monde si fantastique qu'il a créé.
Toutes les théories que nous avions échafaudées, à plusieurs ou seuls dans notre lit, se sont écroulées, et elles nous semblent désormais bien pitoyables comparées à ce qui se passe réellement.

Voilà. Je ne vois rien d'autre à dire. Peut-être ferai-je un autre commentaire quand je serai moins pleine d'émotions, ou peut-être pas. Comme l'auteur le dit lui-même, il n'y a rien d'autre à ajouter à cette série. "Le reste est silence".
Magyk, Tome 1 Magyk, Tome 1
Angie Sage   
Un premier tome qui s'est relevé très intéressant car très mystérieux quand à l'identité d'un personnage principal, soit 412, nom sous lequel il est connu tout au long de ce roman.
L'intrigue est plutôt bien construite et l'on ne s'ennuie pas.
Ainsi ai-je achevé ce premier tome de Magyk plein de promesses...
Cependant, je dois dire que je n'ai pas du tout replongé dans ce même univers dès le début du deuxième tome, tout comme tout ceux qui ont suivi. C'est donc jusqu'à présent déçue que j'ai lu les quatre tomes qui ont suivi. Je pense malheureusement que son auteur ne parviendra plus à donner tout le panache qu'elle avait pourtant fourni dans ce premier tome.
Je vous conseille ce tome, car la fin qu'il propose ne présage pas forcément une suite, vous pourrez donc vous stopper à ce livre sans connaitre la déception des suivants.
Cela n'est que mon avis. A vous d'en juger.

Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus
Eli Anderson   
ça y est ! Fini ! j'ai trouvé ce roman vraiment bien. C'est un mélange de magie, de science(par rapport au coprs humain), d'amitié, et d'humour. Tout ça réuni, ça donne un roman vraiment bien !

par Lâhhotep
Les Chansons du Séraphin, Tome 1 : L'Heure de l'ange Les Chansons du Séraphin, Tome 1 : L'Heure de l'ange
Anne Rice   
Grande fan d'Anne Rice, il me fallait ce bouquin absolument mais rien à faire, le résumé ne m'attirait plus et je l'ai donc laissé de côté pendant un temps. Et hier, je l'ai ouvert et me suis plongée dans l'histoire. J'ai beaucoup apprécié le début, jusqu'à l'apparition de l'ange et la rétrospective de la vie de Toby (même si jusque là, il n'y a guère de fantastique) et puis, plus moyen. Je l'ai fini ce matin mais ça ne m'a plus emballée, la mission de sauver cette famille, de revenir au présent et surtout sa totale rédemption (logique avec des anges me direz-vous mais quand même, je n'adhère pas). C'est, pour le moment, le roman d'Anne Rice que j'ai le moins préféré et je ne suis pas sûre d'acheter le tome suivant.

par nasta
Les Voleurs d'âmes, Tome 1 : De toute mon âme Les Voleurs d'âmes, Tome 1 : De toute mon âme
Rachel Vincent   
Originale et basée sur la mythologie, cette histoire n'en reste pas moins moderne et dans l'air du temps. On adore Nash, pas si idéalisé mais quand même génial, super beau-goss, qui drague mais n'est pas le sérial dragueur, qui s'il aime bien la fille n'est pas à ses pieds (juste aux genoux), qui n'est pas innocent mais vraiment gentil... En fait, ce livre ne dépeint pas tout en tout noir ou tout blanc. Les choix décisifs... J'ai réellement beaucoup aimé (je veux bien Nash en bonus ;) )
Le Cycle d'Ender, Tome 1 : La Stratégie Ender Le Cycle d'Ender, Tome 1 : La Stratégie Ender
Orson Scott Card   
Un (très) grand livre de science-fiction qui pourrait très bien devenir un très grand classique du genre. Oeuvre d'anticipation post-apocalyptique, ce premier tome d'une série retrace l'éducation très particulière que reçoivent les élus destinés à sauver l'humanité.
Une histoire interpellante où la "formation" de petits enfants-soldats est à la limite du soutenable tant l'innocence de ces derniers est mise à l'épreuve.
Grandiose !
La Couleur de l'âme des anges, Tome 1 La Couleur de l'âme des anges, Tome 1
Sophie Audouin-Mamikonian   
J'ai eu la chance de le lire avant sa sortie, et je dois dire que j'ai aimé. Dès le début du livre, nous rentrons dans le vif du sujet avec la mort de Jeremy. Nous découvrons le monde des anges en même temps que lui, nous recherchons son assassin avec lui, nous pleurons et rions avec lui, et nous tombons amoureux avec lui.
Ici pas de bad boys, pas de néphilims, juste des anges bleus et rouges, des archanges, et de l'amour. Sophie nous emmène dans cet univers avec une telle facilité, que par certains moments nous nous posons la question de savoir si tout ceci peut -être réel ??

par coco69
Effacée Effacée
Teri Terry   
J'avais commencé par lire un extrait gratuit de ce roman, et quand je l'avais fini, mes premiers mots avaient été: "Je veux le lire en entier".
Je ne m'étais pas trompée, ce livre m'a plut, pour moi, ce n'était pas une dystopie comme les autres, elle est différente.

Pourquoi? Et bien, pour plusieurs raisons:

- Déjà, il n'y a pas de triangle amoureux, et l'histoire d'amour ne prend pas toute la place dans le roman, elle reste un des éléments principaux sans étouffer le reste.

- Les personnages sont plus vrais que nature. Avec un coup de cœur pour Phoebe, M Gianelli et la mère de Kyla, dont les personnalités sont attachantes et admirables.

- Alors que d'autres auteurs auraient sans doute voulu nous faire détester le Dr Lysander, ici, ce n'est pas le cas. Elle est humaine et on n'arrive pas à la cerner.

- Tous les éléments s'emboitent les uns dans les autres sans problèmes. Rien n'est laissé au hasard, aucun personnage n'est placé à un endroit sans signification, tout est pensé pour la scène qui va ensuite se dérouler.

- Le fonctionnement de la société. Du nouveau! Une très bonne idée, avec, certes, une révolution qui se dessine dans les prochains tomes comme dans toute dystopie, mais un fond de toile différent.

- Et pour terminer, le don de Kyla. Ses dessins, sa main gauche. A la fin, nous sommes toujours en suspense concernant ce point...

En bref, un roman qui se lit d'une traite, doté de personnages agréables et véridiques, on ne s'ennuie pas une seconde et l'on ne peut s'empêcher de réfléchir en même de temps que Kyla, posant parfois le livre pour tenter de comprendre certaines choses.
J'attends la suite avec impatience, en espérant qu'elle ne sortira pas dans trop longtemps.

par Jay117